et parole de cardinal archevêque

   
                         «  La loi [de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État] n’est pas un dogme (sic). Elle peut être modifiée ou abrogée.       

              (…)   La République se prend parfois pour le « grand prêtre» (sic) de la nation française

 ___________________________________               

Dixit le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon / entretien  avec S. Le Bars / Le Monde  5 mars 2011 /11

 

 Pour le cardinal,  ce n’est pas de l’humour, c’est  son  credo  anti-laïque.  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *