Simplement un peu d’histoire

 

      Un peu d’histoire  et de littérature  …  avec Victor Hugo 

 

 Quatrevingt-treize  (Première édition : février 1874)


Première partie –  
Livre premier

Le bois de la Saudraie

                » Dans les derniers jours de mai 1793, un des bataillons parisiens amenés en Bretagne par Santerre fouillait le redoutable bois de la Saudraie en Astillé. On n’était pas plus de trois cents, car le bataillon était décimé par cette rude guerre. C’était l’époque où, après l’Argonne, Jemmapes et Valmy, du premier bataillon de Paris, qui était de six cents volontaires, il restait vingt-sept hommes, du deuxième trente-trois, et du troisième cinquante-sept. Temps des luttes épiques. « 

…………………………………………….

         Sur la première page du manuscrit (1), cette note entre parenthèses :

« ( Je commence ce livre aujourd’hui 16 décembre 1872 (2).
Je suis à Hauteville- House. V.H.) ».

 Et dans le dossier (3)

« Pour la préface (si j’en fais une ?). 

Dans mes longues heures de solitude j’ai beaucoup étudié les temps dont nous sommes et les temps dont étaient nos pères.

Ma pensée a pris l’empreinte de la Révolution. De cette empreinte aurait pu résulter une histoire. Mais le temps me manque. J’ai cru devoir, avant de partir, laisser un spécimen de ce travail inachevé. De là ces pages. Si elles ne semblent pas inutiles j’en publierai d’autres. Mon ambition serait d’éclairer un peu les grandes choses obscures. V.H. »  


Victor Hugo ne fit pas de préface à Quatrevingt-treize.           

Victor Hugo Œuvres complètes / édition chronologique 1870-1885 / club français du livre 1970  p.287
2 L’écrivain exilé a 70 ans
id p.542

                                                                                                                              

Les commentaires sont clos.