Vous avez dit : « la Fierté  » ?

 20 juin 2019 –
Note avec apostille mise en avant le 12 juillet  et complétée le 17 juillet 2019   

 

Clin d’œil lucide en marge des festivités du mois de juin de la « gay pride » (1) dont la traduction française efface gaiement le mot « gay » [ homosexuel en californien] pour ne garder que les mots sérieux : « Fierté » …et « Marche ».

Ami  « fier et gai marcheur « , amie « fière et gaie marcheuse »,

 

♦  Vous m’accorderez aisément que vous avez des liens forts d’affection
avec vos parents et grands-parents, avec vos sœurs et vos frères, oncles, tantes, neveux et nièces ; que vous avez comme moi le bonheur de pouvoir découvrir vos ancêtres et leur histoire, vos racines dans leurs terroirs. Tout cela vous a façonné, a fondé votre vie , votre personnalité.

♥ C’était vos droits d’enfant  d’avoir une vraie famille avec de vraies racines.♥

 Pourquoi alors voudriez-vous satisfaire « votre droit à l’enfant »
quand vous savez que vous priveriez l’enfant procréé artificiellement de son droit fondamental d’enfant, son droit d’avoir un vrai père et une vraie mère, des vrais grands-parents, des vraies racines.

 

♦  Vous m’accorderez aisément que je peux écrire que vous êtes avec les autres « marcheurs », une minorité organisée en « communauté » afin de changer le code de la famille selon vos exigences, hors les normes naturelles (bio) éthiques en vigueur.

 

       ♠   C’est ce qu’ont fait dans le vandalisme de leur occupation d’un village français, les anarcho-zadistes contre le référendum  citoyen pour l’aéroport de Nantes -N.D. des Landes ;

       ♠  C’est ce que font jour après jour, les anarcho-djihadistes avec l’UOIF depuis  Hollande et encore et toujours, avec Macron, en massacrant, en détruisant, en  incendiant  partout en France 
⇒ Ils pensent ainsi obtenir avec Macron, à la fin de l’année 2019,  une falsification de notre loi républicaine laïque de 1905  (loi grâce à laquelle aucune religion monothéiste ne saurait imposer ses lois ni réclamer de subventions). L’islam intégriste est désormais une menace permanente pour la paix civile en France, et nous vaut l’état d’urgence depuis 2015.

♦ Vous m’accorderez aisément que pour vous, le fait qu’il s’agisse de la vie d’un être humain ne semble pas vous émouvoir.
Vous avez déjà tout prévu. Vous voulez dicter « votre Loi éthique » au Parlement.

Et M. Macron, grâce aux députés  soigneusement  choisis par lui, pourra
islamiser fin 2019, la loi de 1905, et instaurer de la même façon, la loi de procréation assistée pour « deux parents de sexe féminin »… sachant que pour les messieurs, ce sera la promesse pour son second mandat.

Pour la Fierté des deux dames, il n’y aura qu’à fabriquer un enfant avec un homme inconnu de l’état-civil français – puisque le vrai faux-père, c’est la conjointe de la mère.
Pour  la Fierté des deux messieurs, il n’y aura qu’à fabriquer un enfant avec une femme inconnue de l’état-civil français – puisque la vraie fausse-mère, c’est le conjoint du père
,

Et dans le nouveau monde (2) du dieu Ford -Macron- en- marche ,
ce serait le bonheur pour tous  les homosexuels- gais-non-parents- naturels ?
  – Plus besoin de marcher : ils  seraient Fiers d’être mariés et pour certains déjà divorcés ?

– Plus besoin de  marcher pour  des Fiertés ?
Ils seraient déjà tous FIERS  de leur « Loi  éthique de Macron -en -marche » ?

Mais dans vingt ans, en 2040, seront-ils Fiers, vos jeunes gens « fabriqués » ?
Seront-elles Fières, vos jeunes filles « fabriquées  » ?
Seront-ils Fiers de vous et de votre « Loi éthique de Macron-en-marche » 
quand ils vous interrogeront en vain , quand ils interrogeront en vain le milieu médical, pour savoir … le n° du bocal qui a « assisté » leur procréation, un beau jour de l’an 2020   …  et seront face … au néant de votre « Loi éthique de Macron-en-marche » ?  (3)

____________________

1 Les associations françaises affiliées à la grande branche américaine choisissent ainsi, pour leur défilé annuel, les termes qui leur conviennent : à Bourges ce sera « Les Diversités », à Tours, « Les Fiertés » …

On trouve le « dieu Ford » dans « Le meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley

3 Cf. par L’ingénue : Le droit de l’enfant invisible au microscope de Comité national « d’éthique »

 

Apostille du 12-13 juillet 2019 


⇒ Autre
grave question de « Loi éthique «  au sujet de la Fierté de « la Gestation pour autrui (GPA) » [ légalisée et remboursée par la Sécurité sociale ] que « les Fiers et gais marcheurs » exigent de la République.

 

Comment juger qu’en France, sous menace islamiste depuis le début du XXIème siècle, et dans le désarroi de la pauvreté et du chômage qui augmente jour après jour, M. Macron, avec -son- nouveau -parti -en-marche, ne pense qu’à octroyer un nouveau droit, mais ce sera pour l’homme HSH ?

On lira dans le dossier [mai 2019] que « l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a réalisé en 2018, à la demande de la Direction générale de la santé, une enquête sociologique qualitative, afin de mieux documenter « le phénomène du chemsex  » (sic) en France.

Dénommé  APACHES (Attentes et PArcours liés au CHEmSex) auprès de 37 hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH), ce  travail permet d’analyser la dynamique des trajectoires individuelles et l’expérience du chemsex, du point de vue des personnes impliquées dans ces pratiques.
Dans un contexte de montée d’inquiétudes et de signaux sanitaires associés, ce rapport rédigé par Maitena Milhet fait également le point sur les données de prévalence disponibles et recense un panel d’outils et interventions ayant fait preuve de leur intérêt en matière de réduction des risques et des dommages (RdRD) et d’accompagnement des personnes en difficulté. »

… On est à des années-lumière … de l’éducation et de l’avenir d’un enfant …

____________________________

 

Humour grinçant … et heure de Berlin … à Brest

29 – 30 avril – 5 mai 2019

–  ♦ 29 juin 2019 / lors de la canicule de la dernière semaine de juin  2019  

 Non seulement, l’heure de Berlin  instaurée définitivement en France par M. Macron, nous mettrait hors la lumière et la chaleur du soleil, tous les jours jusqu’à 10h du matin en  hiver …
  Mais elle aurait aussi pour conséquence grave en été, comme en ce moment, lors d’un épisode caniculaire – de nous accabler de chaleur à partir de 10h du matin, jusqu’à 14h  [le midi de notre méridien] … et même   jusqu’à 22h  ...
_____________________________________

Prologue

C’est par une interprétation dévoyée du  « réchauffement climatique », que MM. Macron et Philippe ont élaboré leur supercherie d’une « transition écologique en-marche », qui  n’a été  qu’une succession de hausses de taxes et d’impôts – bagatelle pour les Français riches des classes dites « supérieures » – infernale pour tous  les autres. 

… Et le projet d’hiver glacial avec TU+2, dès 2021, dans le déni de « notre  biodiversité d’êtres humains français, vivant  dans notre méridien (1)est maintenant dans les cartons de Macron !

 

Ce projet a pour lui, président impuissant face à une grave crise sociale et économique  qu’il ne sait pas gérer, le double avantage : celui de créer une diversion,  tout en l’intégrant à sa trompeuse « économie d’énergie pour la transition écologique en-marche ».

♣_____________  ♣   _______________   ♣    __________________♣

 

 Depuis 1976, pour le bon plaisir du néo-aristocrate d’Estaing, l’heure de notre méridien a été avancée de 2 heures mettant Brest à l’heure de Berlin, de mars à octobre.

 

L’heure de Berlin à Brest  ou le Berlin-Brest (2)

 

La fourberie du sieur d’Estaing
Malgré l’avis des médecins,
Avec le froid glacial chaque matin,
Mit Brest à l’heure de Berlin.

 

La fourberie du sieur d’Estaing
Malgré l’avis des médecins,
Moins de lumière tous les matins,
Plut fort aux urbains métropolitains.

 

La fourberie du sieur d’Estaing
Malgré l’avis des médecins,
Moins de sommeil pour les gamins,
Plus d’infarctus pour les anciens.

 

La fourberie du sieur d’Estaing
Malgré l’avis des médecins,
Trouble du rythme circadien,
Légalisée en 2021 ?

 ____________________________

 

On remarquera que les présidents de la République de Giscard à Macron, s’acharnent sur le bon peuple de France comme si nous étions exclus « du vrai vivant de la vraie biodiversité humaine ».

Le parti des écolocrates*préférant réintroduire la biodiversité des loups et des ours pour observer, dans ce qui est désormais en France, la réserve humaine des Alpes et des Pyrénées composée d’habitants et d’éleveurs, les effets désastreux et les pertes dans la biodiversité des élevages de moutons …etc.

C’est ainsi que MM. Macron, Philippe et Mme la ministre de la Santé, n’ont pas fait de « communication » dans les médias.** pour que les « biocréatures humaines » que nous sommes » n’aient accès à aucune information éclairée sur le sujet développé par les chronobiologistes, lors de la consultation dite citoyenne, avant de se prononcer sur quelle nouvelle heure, en France : TU +1 ou +2 en 2021″ ?

 *Cf. par L’ingénue : La ministre et le couple de loups du vallon de Mollières
[ C’était Mme Ségolène Royal en 1992 – qui ne s’intéressait plus au changement d’heure giscardien – idem ministre à « l’environnement » sous le quinquennat Hollande]

**Fin du changement d’heure / les chronobiologistes contre l’heure d’été permanente, Charlène Catalifaud, 19 avril 2019, Le quotidien du médecin.

Cf. par L’ingénue : Clin d’œil aux lève-tôt … et aux couche-tard 

Cf. Biodiversité : les mesures de Macron pour mieux préserver la planète  Le Parisien.fr, P.R. avec AFP, 6 mai 2019

2  Le « Berlin- Brest » ne peut être confondu avec le « Paris-Brest », délicieux gâteau pour fêter avec nos amis berlinois les retrouvailles de 1989 !

♦___________________

Épilogue

Pour ce gouvernement et ses médias de la biodiversité exclusivement animale, l’astuce démagogique et simpliste consiste à répéter en boucle :  TU +1 : c’est l’heure d’hiver qui n’est qu’un vilain (Brrr…) et TU+2 : c’est l’heure d’été qui est plaisant et gentil (Hi ! Hi !).

Mais quelle incompétence, quelle imbécillité de plus pour ce quinquennat déjà ébranlé par son impossibilité de gouverner le pays autrement que par la baisse de notre pouvoir d’achat  [notoire dès l’introduction de l’euro]un  quinquennat qui abandonne notre secteur industriel et qui nous ruine en vendant notre secteur commercial  public !

 

⇒ Il lui faut aussi mettre  la France et les Français hors la lumière du soleil, jusqu’à 10h du matin en hiver,  pour être à l’heure de Berlin !

Il lui faut aussi expulser les Français hors de leur méridien (qui s’appela un temps le méridien de Paris).

Est-ce encore un fil du projet humain *de M. Macron dans lequel les Français ne feraient plus partie du genre humain ?

____________________

* Cf.
Extraits du sermon de Macron du 16 avril  2019, après l’incendie de Notre-Dame de Paris

_____________________________♦

Série noire pour le harceleur Belattar

9 avril 2019

Yassine Belattar avait déjà été pris en flagrant délit d’insultes envers une policière aux Mureaux (Yvelines), le 20 février 2018, et mis en garde à vue, alors qu’il se disait invité –mais sans son carton d’invitation – par le président, lequel un mois plus tard, le nommait conseiller présidentiel des villes.

Le service de presse et de communication de l’Élysée, dirigé alors par Mme Sibeth N’Diaye, fit passer dans les médias, le point de vue d’« un proche du chef de l’État » selon lequel le « frère » du président n’avait pas (encore !) tenu de propos qui tombent sous le coup de la loi » ; et comme les vingt-quatre autres sélectionnés, il était « animé par un engagement, il était reconnu pour [son] expertise (sic) et chargé de nourrir la réflexion (sic) du président de la République sur la politique des villes ( !). » (1)

Cependant, son côté « frère musulman » avec ses excès de violence, avait déjà amené des directeurs de salles de spectacles  à ne plus l’accueillir.

Et c’est aussi logiquement, que le jour de sa mise en examen, jeudi 28 mars 2019, pour menaces de mort et harcèlement moral,   « les organisateurs d’un festival d’humoristes sur le thème du harcèlement (2)   ont annulé sa venue le 30 mars 2019, alors que l’animateur Yassine Belattar de Radio Nova était mis en retrait de la station dès jeudi soir« .

 

le vrai M. Belattar est enfin démasqué.


Côté comique grossier
, il a profité de sa popularité ( ?) pour jouer au père-la-pudeur et au frère-la-décence, en appelant au rassemblement du 13 avril 2019 ; il est de ceux qui exigent des femmes qu’elles se couvrent la tête avec le hijab islamique, tout en harcelant avec des obscénités celles de son entourage professionnel.

Côté conseiller présidentiel des villes, on retrouve l’archétype de l’homme musulman auquel la charia permettrait  d’infliger les pires excès, les pires violences, les pires humiliations aux mécréants.

Ainsi, quand il s’agit de considérer, dans chaque ville française, les situations de violence extrême de nuit comme de jour, voulues par des  harceleurs haineux , plus ou moins jeunes, et qui refusent tous d’obéir aux lois de notre République laïque, démultipliant les attaques de commissariats, les destructions et les incendies des biens publics, des gymnases, des écoles, comme des commerces, les agressions mortelles de policiers, de gendarmes et de pompiers …

… On   s’interroge  sur  la vraie valeur de ce « monsieur banlieues » qui aurait mérité les faveurs du président… pour ramener la sécurité et la paix civile dans nos quartiers…

Mais, par contre, l’on sait désormais que le harceleur moral, Yassine Belattar,  choisi  par un président Macron, allié du Conseil français du culte musulman contre la loi de 1905, avait leur double appui pour appeler au grand rassemblement de harcèlement islamiste radical  des femmes, place de la République, le 13 avril 2019.
____________________

L’humoriste Yassine Belattar intègre le «Conseil des villes» de Macron 
Arthur Berdah, Le Figaro.fr, 14 mars 2018.
2 Le Parisien avec AFP, 29 mars 2019

Autre source intéressante déjà citée dans la précédente note :  Marianne.net  : Yassine Belattar au Conseil présidentiel des villes : qui Macron choisit-il d’écouter ? Céline Pina,16 mars 2018.

_________________________________

Dire NON à « l’heure de Berlin » de Giscard à Macron !

3 mars 2019 / note revue le 11 mars 2019

 

… avant minuit  … ce 3 mars 2019 

Pouvoir dire enfin NON à la stupide et inutile « heure d’été », l’heure des nazis en France pendant la seconde guerre mondiale, l’heure de Giscard depuis 1976 … ?

Le silence assourdissant des médias du pouvoir-en-marche de M. Macron sur « la Directive du Parlement européen et du  Conseil mettant fin aux changements d’heure saisonniers et abrogeant la directive 2000/84/CE. »  nous en dit long sur « la démocratie » de l’entité « Union européenne »… et l’avenir de la France qui sera à l’heure de Berlin, dominée définitivement par la puissance économique et industrielle de l’Allemagne.

L’Allemagne n’a plus besoin de nous déclarer la guerre pour une quatrième fois, après 1870… 1914… 1939…

 


⇒ Il faut aller sur la page de la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale pour répondre au questionnaire …  C’est la consultation en ligne sur la fin du changement d’heure … 

                                                    avant minuit, ce 3 mars 2019.

 

_________________________________________

Clin d’œil aux lève-tôt …

⇒ Note (re) mise en avant  le 28 février  …  une heure,  le 31 mars 2019  « Foi d’ingénue  ! »   –  toute la journée du 1er avril 2019 car Macron, maître des horloges, a un  côté farce, comme  Scapin… et le 2 et le 4 avril 2019 aussi …

 

  31 mars- 2-4 – 18 avril 2019                          Foi d’ingénue !

 

À l’image de son électorat « bobocrate-bio-urbain-« , loin, très loin des cycles des saisons et de la nature,
M. Macron  feindra d’ignorer, que l’avance de 2 heures dans la journée par rapport au soleil, induit une contrainte artificielle de l’organisme  aussi sensible à la luminosité qu’à  la chaleur ;  avec un tel décalage, il faut  supporter inutilement une grande différence de température entre le matin et le début de l’après-midi … sachant que les enfants ne parviennent plus à s’endormir tôt, pour avoir leurs 10  à 12 heures de sommeil …

Être (ou garder toute l’année) l’heure allemande est (et serait) une aberration de plus pour notre bien-être et notre santé.

Mais M. Macron ne peut que préférer  pour son bon plaisir, l’heure de Berlin (TU+2), juste pour jouer au tennis, à la Lanterne sise à Versailles (à Brégançon ou au Touquet),
avec ses amis, le samedi, et pendant les vacances, jusqu’à 23 h,  et même plus tard, en allumant les lanternes électriques,

puisque loin, très loin des regards indiscrets, bien gardé par 6 policiers dedans et 6 policiers dehors [pris sur les effectifs versaillais de Police-Secours-],

puisque selon son bon plaisir, il se moque comme d’une guigne de la situation des urgences dans les hôpitaux publics,  comme de ce qu’il raconte de mensonges avec son Premier ministre, sur la « transition écologique », pour augmenter les taxes sur l’énergie.

Enfin , puisque c’est le bon peuple qui travaille dur qui sortira toujours dans le froid du petit matin !

 

__________________________________________

Cf. Par L’ingénue « Et pour le petit peuple ? Ce sera l’heure allemande et l’heure islamique !
26 mars 2018 – 4 avril 2018

…………………………………………………

Note  du 17 février 2016 – mise en avant le 9 août 2018

Serait-ce la fin de  « l’heure  d’été   » ?
Serait-ce la fin du midi en pleine chaleur de 14h  ?
Serait-ce la fin du temps perdu et de l’argent gaspillé dans l’absurde imbroglio des deux changements d’heure ?

Le Parlement européen s’est réveillé … mais en France, le temps a suspendu son vol. Pour M. Macron -de-Brégançon,  le sujet  brûlant est la température de l’eau de sa piscine, et M. Hulot est … en vacances.

 Le président Macron, « maître des horloges (sic) » et notre « humble serviteur »(sic)  connaît  « la  proposition de Directive du  Parlement européen et du Conseil mettant fin aux changements d’heure saisonniers et abrogeant la directive 2000/84/CE « . Il sait aussi qu’ il n’y a jamais eu de pouvoir démocratique dans l’Union européenne ;  c’est l’illégitime Commission de Bruxelles qui sera aux commandes, et suivra les directives … des groupes de pression privés (ou lobbies).


_________________________________________

Note du 17 février 2016

 ♦ Ajout du 30 avril 2016 /  Depuis  le 31 mars 2016,  des « couche-tard » se  sont métamorphosés,  en  « nuit debout »◊  place de la République.  Qui  leur conseillera de passer à  l’heure norvégienne et d’ essayer   « le soleil de minuit debout » … dans le Spitzberg 
________________________________

Vous savez comme moi que par ces petits matins frisquets de février, il fait toujours nuit à 6h (1) et que lorsque sonnera  » l’heure d’été » (TU+2) », il fera à nouveau nuit et encore plus froid à 6h, le 27 mars et jour de Pâques  … et bien sûr  à 7h le 31 mars …!
Les cloches de Pâques carillonneront midi à quatorze heures et il faudra attendre encore presqu’un mois pour voir la pointe du jour … en ouvrant l’œil !

… et clin d’œil aux couche-tard…

Ah ça, mais  quels grincheux ! diront les couche-tard péremptoires :
  ♦  Passe encore de se lever tôt mais maugréer chaque année, c’est trop !

Comme on s’est levé du bon pied,  on ne leur en tiendra point rigueur, et on prendra l’heure que l’on va bientôt perdre …  pour remonter … le temps…

… du partage du globe terrestre en 24 fuseaux horaires,  lors de la conférence internationale de Washington  en 1884 (2) de la loi du 9 mars 1911 (3), à  la première mention de l’heure « dite d’été » TU+1 dans la loi du 9 juin 1916, pérennisée  ensuite par celle du 24 mai 1923,  puis alourdie à TU+2 pendant l’occupation nazie.
Après avoir frôlé en août 1945,  le retour à  l’heure du méridien de Greenwich -TU0,  le décret du 5 novembre 1945 fixa l’heure à  TU+1 sur toute l’année.
On allait enfin souffler, sans le couperet de l’heure en moins, voir les jours rallonger peu à peu pour se réveiller au lever du jour avec … le printemps.

Mais le président Giscard en décida autrement, et de même qu’il voulut changer notre Marseillaise, il nous infligea à nouveau  la punition de l’heure d’été allemande TU+2  pour quarante ans voire beaucoup plus !

Pour ce nouvel aristocrate, il fallait que le bon peuple comprît que même le soleil lui serait facturé et l’on parla d’économies de bouts de chandelles, arguant  un moindre usage d’électricité le soir dans les chaumières, alors que les palais de la République, les rues, les monuments des villes, les casinos et autres lieux de fête seraient illuminés toutes les nuits d’été.

Le comble de la farce étant que l’on attribue encore  à « l’heure d’été » environ  la même économie d’éclairage qu’en 1976,  soit 440 GWh,  sans juger bon de rappeler que l’éclairage domestique est loin d’être le plus gros consommateur d’énergie et encore moins le plus gros producteur de rejet de CO2 … ! (4)

Et on se souviendra comment, depuis 1976,  chaque nouvelle « heure d’été » ramenait devant les micros et les caméras, Mme Ségolène Royal – c’était le « marronnier  » de mars des journalistes.
Elle venait symboliquement déplorer une mesure, que devenue ministre de l’Environnement d’avril 1992 à mars 1993, puis ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie en 2014 (et depuis le dernier remaniement du 11 février 2016,  ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le climat), elle s’est bien gardée de modifier…  Et d’évidence, ce n’est pas encore ce mercredi 17 février et son changement pour une heure de gloire – à la présidence de la COP 21- qui lui fera tenir sa parole  !

Quant à « l’heure d’été Giscard » … inchangée par MM. Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande depuis quarante ans,  il semble qu’elle éloignera encore longtemps de nous, l’harmonieuse douceur de ces quelques minutes en plus chaque jour,  jusqu’à ce 21 juin resplendissant de ses seize heures de soleil …. puis de ces quelques minutes en moins chaque jour, jusqu’à  cette dernière semaine de l’année où les bougies allumées fêtent déjà le retour de la lumière et des jours qui rallongent en janvier.

♦_________________________

1  6 heures en février [temps universel +1 / TU+1] quand l’heure solaire de notre vrai fuseau horaire est TU0 soit 5 heures. Depuis 1970, utilisation d’un compromis des initiales du français TUC, temps universel coordonné et de l’anglais CUT, coordinated universal time  soit UTC.
2 En 1884, le méridien de Greenwich (en concurrence avec le méridien de Paris) devint  la référence internationale.
3  Le 9 mars 1911, l‘heure moyenne  du méridien de Greenwich, en anglais « Greenwich Mean Time » (GMT), fut adoptée par la France qui  donc -pour la première fois- retarda  l’heure nationale  du méridien de Paris de neuf minutes et 21 secondes.  Quand le France passait à l’heure anglaise  Marie-Aude Bonniel  23.10.2015 Le Figaro.fr.
Sources diverses :  webastro.net / Wikipédia /  l’Observatoire de Paris

4  3. 11. 2016 Source : par le savant M. Gordon :

« De l’intérêt de savoir calculer l’absurdité d’une mesure politique  

« En premier lieu, il faut rappeler que l’économie d’énergie liée au changement d’heure ne porte que sur l’énergie électrique et in fine, uniquement sur l’éclairage domestique et privé.
En effet, les consommations énergétiques industrielles, de transport, de chauffage, tout comme les consommations domestiques d’appareils ménagers : fours, plaques chauffantes, fers à repasser, réfrigérateurs, congélateurs, télévisions, ordinateurs, et aussi de chauffage,  TOUTES  ces dépenses restent indépendantes des horaires jours-nuits…et elles sont très consommatrices d’énergie.

Quant aux éclairages publics, ils sont en général contrôlés par des systèmes photo-électriques, de sorte qu’il n’y a aucune économie à en attendre, puisque les lampadaires publics s’allument et s’éteignent les nuits et les jours au rythme des saisons, lesquelles ignorent nos petites querelles partisanes.

Puisque les « économies » ne concernent que les seuls éclairages privés et domestiques, précisons ce qu’il en est dans la réalité.
L’ADEME ( Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) a estimé en 1976 à 350 Giga Wh les « économies réalisées » par le changement d’heure. Et une projection pour 2030 prévoit 340 GWh d’économies « plates ».
De 2009 à 2013 on retrouve une seule estimation de 440 Gigawatts-heure », puisque 2009 est la dernière étude publiée par l’ADEME. Car il est malaisé, pour ne pas dire impossible,  de « calculer » l’économie réalisée sur l’éclairage, d’autant qu’avec les incitations fortes à s’équiper de lampes dites basse consommation au néon, puis aujourd’hui de LED, la baisse de consommation associée ne doit rien aux changements d’heures.
ERDF, acteur majeur de gestion du réseau électrique, a donné les chiffres précis de production totale d’électricité pour 2015 : 546,767 Térawatts-heure dont 416,797 TWh produits par les centrales nucléaires, donc sans émission de CO²,  et par  l’hydraulique pour 53,47 TWh.
L’argument du rééquilibrage de la balance commerciale du fait de l’importation de pétrole ne tient pas, au moins pour l’éclairage électrique d’origine nucléaire, très majoritaire en France…mais jusqu’à quand ?
Quant aux centrales à combustible fossiles : charbon et gaz, génératrices de CO²,  elles ont produit 34,381 TWh. Les équipements d’énergies « renouvelables » : éolien, solaire, biomasse…ont produit 36,510 TWh dont 21,100 TWh  par l’éolien.
⇒ On notera incidemment que la combustion du bois, de la biomasse et des déchets est tout sauf « écolo », car elle rejette beaucoup de CO², de résidus polluants et de gaz à effet de serre.

En ramenant ces chiffres aux économies estimées par l’ADEME en 2015, on arrive à un résultat proche de zéro.
Rappel de ce petit calcul… élémentaire, diront certains. Certes, mais très édifiant !
Économies selon ADEME                                           = 440 Gwh

Production électricité totale France 2015 (ERDF)      = 546 767 Gwh ( 1Twh = 1000 Gwh )
Économies en rapport de la production totale : 440/546.767 = 0,00080473.

♦ ⇒ Exprimée en pourcentage, cette « économie » représente entre 0,06 et 0,08%…  moins de 1 pour mille.    Dérisoire !

___________________

Note :
Méga watts/Heure : 1.000.000 ( 106) – Giga W/H : 1.000.000.000 (109) – Téra W/H : 1.000.000.000.000 (1012).

Le  « Choc pétrolier de 1971 »

En 1971, les US, premiers producteurs mondiaux à l’époque, allaient atteindre un pic de production pétrolier, atteignant leurs limites de production. En réponse, le 15 août 1971, les États-Unis décident de mettre fin aux accords de Bretton Woods et à la convertibilité du dollar en or. Le dollar se déprécie alors rapidement, ce qui a pour conséquence une baisse des revenus des producteurs de pétrole, dont le prix est établi en dollars . De 1947 à 1967, le prix du baril en dollar américain était resté stable, autour de 2 $. Mais en octobre 1973, le prix du baril sur le marché libre allait passer de 3 à 18 $ en quelques semaines. Fin décembre, les pays de l’OPEP décident d’un prix du baril à 11,65, un prix du baril de brut qui ne cessera d‘augmenter, depuis 2$ en 1970 jusqu’à 135 $ en 2008 (crise financière mondiale) pour se stabiliser aujourd’hui autour de 60 $.  On cherchera vainement l’efficacité des changements d’heure dans cette escalade des prix du pétrole. »
—————————————————————

Apostille 
 ♥ et pour la vraie vie qui va,  ne pas manquer le changement d’horaire vu par les Bretons  dans le reportage sur l’île de Molène en mars 1976 . INA.fr 

_____________________________________
_____________________________________


Note du 17 février 2016 – 
mise en avant le 26 mars 2016 pour les 40 ans de condamnation à la peine de mise à l’heure allemande, décrétée par le président Giscard en 1976…

30 avril 2016Les « nuit debout » ou les qui nuiront ?

3 novembre 2016  : après le retour à TU+1 le 30 octobre 2016 ….sachant que la Cie Hollande-Royal a programmé le vol d’une heure pour le 26 mars 2017 …

♥ et autre clin d’œil :  Retrouver « le vrai Monsieur Gordon »  de Voltaire au chapitre dixième de  l’Ingénu 

Pour L’ingénue, il s’appelle Bernard.
_______________________________

Ajout du 27 mars 2017

Dernier petit clin d’œil sur Mme Royal, actuelle – pour encore une quarantaine de jours–  ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et qui fut en 1990,  rapporteur parlementaire sur « L’heure d’été » en tant que députée de la 2ème circonscription des Deux-Sèvres.

Dans le condensé de l’INA sur Le changement d’heure du 25.10.2013 mis à jour le 21.10.2016 [le dixième de la série], on peut revoir un bulletin d’information de France 3 (récit V. Gaurel – montage M. Bennhabiles) intitulé Avec l’heure… le doute / Haro sur l’heure d’été.

…………. Tout se passe comme si la vie des humains, notre vie, était moins importante pour le pouvoir politique depuis Giscard,  que l’avis des pseudo-scientifiques de José Bové à Cohn-Bendit, de la commission de Bruxelles aux défenseurs des loups et aux nostalgiques du tout- chandelle.
________________________________________________