Vacances d’hiver sanglantes dans l’Outre-République

Note écrite à la fin des vacances d’hiver de la zone C du 13/02 au 1/03  [Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles] – et publiée le 22 – 24 mars 2021.

 

L’Île-de-France (1) aura connu pendant « les vacances d’hiver 2021 », de la pandémie covid-19, la pire illustration de la non-intégration d’une partie de sa population.

La pandémie aurait-elle décuplé en France, la violence et la haine de cette population adulte « séparatiste- islamiste« , entraînant les plus jeunes, aux  violations des lois républicaines, dans une guérilla urbaine quotidienne ?

Qui sont ces parents  qui lâchent toutes les nuits, en plein couvre-feu, leurs fils de 14 à 18 ans, en sachant que c’est « pour attaquer la police française », en sachant qu’ils vont brûler des voitures, en sachant qu’ils vont lancer des projectiles, pour blesser ou pour tuer, comme aux Mureaux (Yvelines), à Sarcelles (Val d’Oise), à Montereau (Seine-et-Marne) le 25 février 2021 ? ♦ ♦ ♦

 Mais le pouvoir exécutif du quinquennat Macron-Castex-Darmanin-Dupont-Moretti, qui ne travaille qu’à  la préparation de la réélection triomphale du banquier Macron, avait ordonné à ses médias, un traitement a minima (presse, radios et télévisions) sur « l’essentiel », c’est-à-dire, sur « toutes les atteintes à notre paix civile ».

 

Et ce n’est que par bribes, et sans insister, que les rédactions ont cité ce qu’elles appellent  « des faits divers » :

  ♦ 
Le 22 février 2021, à Saint-Chéron ( Essonne ), devant le collège du Pont-de-Bois,  une adolescente de 14 ans a été tuée par un coup de couteau à l’abdomen, en voulant s’interposer. Six suspects mineurs avaient été mis en garde à vue.

Le 23 février 2021, un adolescent de 13 ans a été poignardé à mort devant la piscine, à Boussy-Saint-Antoine (Essonne).
Le syndicat Alliance police nationale de l’Essonne réclame des renforts. « Deux adolescents décédés en 48 heures dans des rixes entre bandes de l’Essonne.
Quand aurons-nous les 200 effectifs manquants ? » (… sur Facebook).

  ♦ Le 24 février 2021, un adolescent de 15 ans a été blessé par balles en pleine rue à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Les collèges et les lycées ont rouvert leurs portes ce lundi 1er mars 2021, et les professeurs ont retrouvé ces mêmes élèves affichant, haut et fort, qu’ils ne sont pas Français, qu’ils veulent rester illettrés et avoir le pouvoir de nuire jour après jour, au calme de la classe, si important pour développer les savoirs et les intelligences ; et qu’ils peuvent même aller jusqu’au meurtre d’un ou d’une élève, ou de plusieurs d’entre-eux, mais aussi de leur(s) professeur(s) , comme ils l’ont fait à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour  Samuel Paty.


 ♦
Et c’est à Bondy (Seine-Saint-Denis), que  le 26 février 2021,  deux frères de 17 et 27 ans sont arrivés en scooter, devant la maison de quartier Nelson-Mandela ;  l’aîné est descendu  pour tuer d’une balle dans le thorax, Aymen Kaïd, un adolescent de 15 ans. 
(2)
Cette année, le programme des vacances d’hiver 2021, en Île-de France,  était sanglant :  tuer ou s’entretuer, au couteau ou à l’arme à feu, que les élèves savent manier mieux que le stylo, grâce aux cours du soir « des grands -frères-multirécidivistes- bien connus- des- services- de- police, mais toujours graciés par le ou la juge.

Ce programme semble être ignoré du parquet de Bobigny, qui a indiqué n’avoir « aucun élément sur le contexte ».

« Quel contexte » ?  Peut-être celui qui fabrique  des bandes d’adolescents   armés de couteaux et détenant illégalement des armes à feu, pour assurer la relève de « l’hydre islamiste »  de Mohamed Merah, des frères Kouachi  et de Mickaël Harpon (3) ?

Que penser de notre Justice, quand le parquet de Bobigny [une procureur médaillée, Fabienne Klein-Donati, et un nouveau président Peimane Ghaleh-Marzban] , est  à ce point indifférent  au  « contexte », alors que tous les commissariats de police du département leur communiquent les listes des noms des multirécidivistes, et les lieux de recel  de la pègre des trafiquants de stupéfiants et d’armes de guerre  pour « l’hydre islamiste » ?

Au parquet de Bobigny, on attend la rénovation du bâtiment.
« Le contexte
inconnu (?) » attendra encore des années, dans la poussière des archives du tribunal. 

 _______________________________

1 L’Île-de-France si joliment nommée comprend sept départements :  Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d’Oise.


2        27.02.2021 francetvinfo.fr 
Les informations suivantes sont issues de ce lien francetvinfo.fr, qui ne correspond plus maintenant à ce que j’avais noté, à savoir :
« L’adolescent tué fréquentait les points de vente de « stups » des quartiers nord de Bondy.
( … )  Selon nos informations, il s’agit de deux demi-frères âgés de 17 et 27 ans », précise le journaliste Thomas Cuny, en direct du commissariat.
Les deux jeunes sont « tous les deux connus des services de police, le plus jeune, notamment pour des menaces de mort, le second pour de nombreux faits allant de l’extorsion au trafic de drogues, en passant par la possession d’armes », indique Thomas Cuny.  »

Extraits du discours du 8 octobre 2019 du président Macron, à la Préfecture de police de Paris, en hommage aux quatre victimes :

 
« (…) Vos collègues sont tombés sous les coups d’un islam dévoyé et porteur de mort qu’il nous revient d’éradiquer. (?) (…)
Face au terrorisme islamiste nous mènerons le combat sans relâche. (?) (…)

L’administration seule et tous les services de l’État (?) ne sauraient venir à bout de l’hydre islamiste (?).
Non (?) c’est la Nation tout entière qui doit s’unir, se mobiliser, agir.
Nous ne l’emporterons que si notre pays  qui est venu à bout de tant et tant d’épreuves dans l’histoire se lève pour lutter contre cet islamisme souterrain qui corrompt les enfants de France. (?) (…)

  Il nous revient de retrouver la force des vertus républicaines (?) (…) »

 L’ (?) :
M. Macron,  « chef du renseignement français », celui qui prenait le contrôle de la lutte antiterroriste en 2017, ne retrouvant plus « la
force des vertus républicaines »  …  nous demanderait-il – à nous, la Nation,  de « venir à bout de l’hydre islamiste »?  

 « L’hydre islamiste » qui depuis trop  longtemps nous égorge,

                           est  bien notre prochaine Bastille !

_____________________________

 L’  Pour tous les « faits divers tragiques » des vacances scolaires en Île-de-France, ainsi que toutes les attaques de commissariats : Source : Actu 17. fr  YC [ février 2021].

________________________________________________________

C’est de l’art ? Non, c’est le p-ra : « à la fête » d’Uzi

4 mars 2021

 

   Lorsque l’on s’appelle Uzi (comme le pistolet-mitrailleur israélien), et que  votre  clip « À la fête«  a été vu 40 millions de fois sur You Tube, le succès vous autorise à passer outre les décrets et lois de la République française ; comme on aime à le dire dans le beau langage du p-ra  au XXIème siècle : « on s’en bat les c……s ».

Et quoi de mieux pour UZI le « buzzé » rusé qu’une fête clandestine dans un parking souterrain, du quartier de la Ferme-du- Buisson à Noisiel (Seine-et-Marne) ?  (1). Il a ainsi entraîné  150 à 200 personnes jusqu’à 2h du matin, le 19 février 2021, dans une violation de l’actuel couvre-feu nocturne, au risque d’un désastre sanitaire et social.

Le texte du « p-ra » d’Uzi est comme tous les « p-ra »,  répétitif,  révélateur  de  compétences en argotisme stupéfiant et en verlan infantile, loin de la langue française et de la poésie.
L’orgueil  de son auteur lui suffit pour  ne parler que de lui, de sa réussite et du mépris, voire de la haine qu’il éprouve pour les autres.
Et surtout, il se plaît à faire savoir à ceux qui l’écoutent, que lui, il a une A45S qu’ils n’auront jamais.
Bref, le niveau culturel et humaniste du p-ra d’Uzi  me laisse perplexe. 

                                        À la fête   (2)

 

Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess

Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess

À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser
J’m’en rappelle au début d’la pente, beaucoup d’ingrats m’ont méprisé
J’ai jamais endurci ma poche, j’ai pas attendu l’pe-ra pour rouler en fusée
Donc on m’a dit : « Laisse le pilon à 30, faut qu’tu passes à la C »
Je parlais même à gérer du 30K sur la te-boî que Souley voulait pas pousser
Et j’ai beaucoup fait pour certains qui m’ont pas rendu
Je fais qu’gratter, pas demander d’dû, heureusement qu’le Uzav sait faire des thunes
J’connais des rates-pi du Bronx, j’connais des rates-bi du Bois de Grâce
J’suis avec Tounsi [aux Bau’ ?], Dieu dit : « J’t’avais dit, t’as vu, c’est des baltringues »
Cocktail de monnaie, violence, sexe, trop d’célébrité, j’suis dans l’binks

Les pieds dans ma cité, j’ai ma, hey, hey, hey
Cocktail de monnaie, violence, sexe, trop d’célébrité, j’suis dans l’binks
Les pieds dans ma cité, j’ai ma caisse
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant

Tu t’rappelles, c’était la zone, l’époque des vols, j’ai fini par ramener les kil’
J’empilais la somme, même ma mère elle sait qu’j’fais des bêtises
En cachette, ils s’moquaient, j’pense, maintenant, j’fais des M, j’ai capté l’truc
J’ai réduit la distance, j’allais au stud’ avec [QF ?], j’prenais l’bus
J’suis avec [Redni ?] dans l’A45S, j’fais marcher ma petite tête

Si les streams marchent as-p, j’ouvre un terrain d’zipette
Demande à [Tra’ ?], j’ai pas fini d’les baiser, j’ai toujours donné quand j’ai des mapesas (quand j’ai des mapesas)

Ah la coquine, elle veut qu’j’lui divulgue le tarot d’mes sapes
Qui va s’ramener à la fête ? J’ramène des boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Qui va s’ramener à la fête ? J’ramène des boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant
Et qui va s’ramener à la fête ? J’ramène les boîtes à la tess
À c’qu’il paraît, gros, j’suis buzzé, j’vais les baiser, gros, j’vais passer devant

 _________________________

 Lexique 

zipette     Cocaïne.

  • Trois heures du mat’, j’dois récupérer d’la zipette, j’serai serein une fois qu’ils seront déposés dans l’appart— (Maes, Zipettes, 2018)
  • devant les keufs, j’suis blanc comme neige, j’suis blanc comme zipettes— (Ninho, Zipettes, 2020)
    Par analogie  : Drogue

l’A45 S  

« Pour acquérir la plus musclée des Mercedes, animée par un quatre-cylindres 2.0 turbo de 421 ch., il vous faudra débourser 69 700 € minimum. Avec quelques options, la facture grimpe vite au-dessus des 80 000 euros, sans oublier l’inévitable malus écologique de 10 500 euros en raison de rejets de 192 g/km de CO2. » (motor1.com)

  l’binks      Le binks c’est le quartier, notre cité à nous. « Le soir, quand je suis bien fatigué, je rentre au binks ! »

mapesas    l’argent en Comorien

la tess          la cité

___________________________________________

1 L’   Information sur  Actu.17 le 26.02.2021, à l’intérieur d’un article sur l’attaque de nuit, la veille, d’une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne).
Cf.   Soirée clandestine dans la nuit de jeudi 18 à vendredi 19 février 2021 à Noisiel (Seine-et -Marne)  rtl.fr Florise Vaubien  22.02.2021 – les sources étaient 20 minutes et Le Parisien.
Et l’on peut lire  qu’UZI le « buzzé » rusé avait dit en français, sur BFM TV, son « besoin de croquer la vie à pleines dents
 (sic). »
___________
1er mars 2021 
Seine-et-Marne, l’épidémie de covid-19 gagne très rapidement du terrain 

2 avril 2021
Le nombre de malades du Covid-19 s’envole en Seine-et-Marne

2      Paroles du p-ra  À la fête sur paroles2chansons.lemonde.fr

Cf.   L’effet « Larsen » sur les abrutis forcenés de Seine-Saint-Denis
         L’ingénue 23.07.2009

____________________________________________

La patrie en danger – il n’y aura pas de collège Samuel-Paty à Ollioules

        4 – 10 février  7 mars 2021

 
Il n’y aura pas de collège Samuel-Paty à Ollioules (proche de Toulon).

 La  monstrueuse terreur islamique serait-elle plus puissante que notre République française, trahie par le misérable projet de loi Macron,  « confortant », non pas comme il dit, « les principes républicains », mais l’islam politique du  Conseil  français (?) du culte musulman*, dans le massacre des citoyens et de notre laïcité.  

Aurons-nous le même courage républicain qu’en 2015 ?

Celui que nous avions pour dire en 2015 : « JE SUIS CHARLIE »
pour défendre la liberté de penser, avec Charlie Hebdo,
 afin de défendre toujours la laïcité comme Samuel Paty,
dans  nos établissements scolaires laïques.

Aurons-nous encore  le même réflexe de courage républicain en 2021 ?

Face à la lâcheté  des  députés d’une République -en- panne
Face à la lâcheté des sénateurs et des membres du Conseil d’État
Face à la lâcheté du gouvernement Castex
Face à la lâcheté du président Macron 

Le  courage de dire haut et fort :

 NOUS SOMMES SAMUEL PATY

NOUS SOMMES  CITOYENS
D’UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE,  DEPUIS
116 ANS

Nous  exigeons l’expulsion immédiate de tous les imams salafistes et frères  musulmans, celle des milliers de fichés S djihado-terroristes et celle de tous ceux qui sont sortis de prison depuis 2019 et ceux qui en sortiront en 2021. 

 LA PATRIE EST EN DANGER :

Un dispositif militaire doit pouvoir accompagner policiers et gendarmes dans la lutte contre le terrorisme islamique et sa subversion incendiaire, son vandalisme sans limites, toutes les nuits, dans toutes nos villes, autour de ses trafics de stupéfiants qui l’enrichissent pour acheter des armes de guerre.

  PARTOUT EN FRANCE

_________________________________________________

 

Cf.  L’article de C. Ardid :  Pas de collège Samuel-Paty    
p.4  Charlie Hebdo n°1489 / 3 février 2021

Extraits : « ( …) Nous avions obtenu l’accord de la famille du défunt, explique Robert Bénéventi, maire LR d’Ollioules. Même chose pour le conseil général, qui gère les collèges. Unanimité au sein du conseil municipal, à qui je souhaitais proposer une délibération samedi dernier. Et puis, tout s’est effondré.»
Sans avertir le maire, le principal de l’établissement lance un sondage en interne sur le site Pronote.
Les résultats tombent : 100% des profs, 89 % des parents et 69% des élèves refusent que leur collège [Les Eucalyptus] soit rebaptisé Samuel-Paty.
« Ça veut dire quoi , s’indigne Robert Bénéventi, que les terroristes ont gagné ? »

* Lire aussi l’ article de Laure Daussy :  Conseil des imams – Le recteur [Chems-Eddine Hafiz] de la Grande mosquée de Paris, écœuré, lâche l’affaire
p.4
 Charlie Hebdo n°1484 / 30 décembre 2020

Cf. par  L’ingénue – 26 juin 2012   Un « printemps djihadiste » en France 

________________________________________________

 

Petite mythologie de l’ère Jupiter-Macron

12  – 20 août – 6 septembre  2019
Note relue et mise en avant le 14 mars 2021 :
Il suffira de mettre Mercure – Dupond-Moretti, – « dieu des voleurs et chef des larrons »
 à la place de Minerve-Belloubetavant de retrouver  Vénus-Schiappa,  laquelle, ayant échoué sur l’égalité  hommes – femmes, [car nous avons vu que les hommes musulmans ne portaient toujours pas de voile], a été désignée par Jupiter-Macron, muse de «la Citoyenneté » auprès du Faune-Darmanin.

 

Le dieu Jupiter-Macron a dans le gynécée de l’Olympe élyséen , trois déesses dont le rayonnement éblouit la France entière, bien au-delà du périmètre de sécurité des gendarmes, entre le palais de l’Élysée et le pavillon de la Lanterne.
Depuis qu’il nous les a présentées, les gazettes, les radios et les télévisions en font quotidiennement des portraits flatteurs et des éloges vibrants.

 

  ♦ Sa première déesse, Junon-Brigitte à l’éternelle jeunesse, riche héritière de la célèbre dynastie des Macarons, est aussi sa  première dame.
Elle compte parmi ses excellents amis et soutiens en espèces sonnantes et trébuchantes, des banquiers comme le baron de Rothschild et son épouse Olimpia (sic), ou autres milliardaires fort prisés, comme Arnault-de Vuitton-Moët- et- Chandon etc.
Comme son divin époux, elle aime les jeunes et beaux poètes (1), tels ceux qu’ils avaient invités dans leur Olympe élyséen, pour leur plus grand plaisir, lors de leur première Fête musicale.

 

  ♦♦   La deuxième déesse, Minerve-Belloubet, déesse de la Justice enchante le palais quand elle apparaît coiffée de son hijab masquant ses cheveux et son cou (sic), et portant sur le bras, l’abaya noire, offrande à Jupiter du prince héritier d’Arabie saoudite, Ben Salman (2).

Le satyre Belattar (3)  a reçu de Jupiter l’ordre d’accompagner Minerve-Belloubet, avec le bandeau de la Justice sur les yeux,  à chaque nouvelle épreuve sportive de l’Olympe.

Elle montre ainsi « l’exemple aux simples mortelles », suivant le précepte du faune Aurélien Taché, amoureux fou des nymphes « emburqinées » de la Sorbonne et des piscines olympiques municipales du Mont- de l’Olympe-Saint-Denis.

Ce faune, écho de Jupiter, Junon, Minerve et Vénus, les ravit quand il chante avec sa lyre :
                          « le hijab démocratise la pratique sportive ».

C’est lui qui prédit  que les prochaines championnes des Jeux olympiques de Paris, en natation, en course et en saut à la perche, seront des musulmanes en burqas et en burqinis de compétition.


           ♠ 26 août 2019   / La loi de création bioéthique d’orphelins et d’orphelines de père de Jupiter-Macron, réclamée par tous « les  marcheurs » (sic)  sera présentée le 24 septembre 2019, devant l’Assemblée nationale. 

♦ ♦ Car Minerve-Belloubet est aussi, avec son Jupiter-père-Macron, la déesse de la création bioéthique d’un orphelin de père par insémination artificielle, [bien connue des éleveurs d’animaux ]pour un couple de femmes, à l’état-civil : mère (1 )  et mère  (2) père inconnu.
C’est le mépris et le déni de la présence de son père pour l’enfant.

La mention : « de père inconnu » ne résonnera que plus tard dans l’oreille de l’enfant  …

Quant à la femme seule, pour la création bioéthique d’un orphelin de père, il suffira pour l’état-civil, de l’inscription : mère –  père inconnu
C’est le mépris et le déni de la présence de son père pour l’enfant.

La mention  » de père inconnu »  résonnera aussi plus tard, dans l’oreille de l’enfant … 

Vers 2020-21 (?). . .  viendra, à n’en pas douter  à l’ordre du jour,  la création bioéthique d’un orphelin de mère… pour un couple d’hommes, à l’état-civil : père (1 ) et père (2) mère inconnue 
Ce sera la grande victoire politique – à défaut d’être humaniste- des homosexuels en marche pour la gestation par mère porteuse pendant 9 mois.
C’est le mépris et le déni de la présence de sa mère pour l’enfant.

La mention : « de mère inconnue » ne résonnera que plus tard dans l’oreille de l’enfant   …

Ainsi, « le Parlement des marcheurs » aura décrété, avec sa majorité -de-la-république-bioéthique-en-marche  que :
   – Désormais, grâce à  Jupiter-Macron, l’enfant n’a plus besoin ni d’un  vrai père, ni d’une vraie mère, puisque le microscope du Comité national de bioéthique « a aperçu » pour lui, son père dans un spermatozoïde, ou sa mère dans un ovocyte.
  C’est le marquage d’une politique gouvernementale-en-marche vers une violation inouïe des droits de l’enfant, une privation  odieuse de son origine.

   Et la troisième déesse, mais non la moindre :

  ♦♦ ♦   Vénus-Schiappa, la déesse de l’Égalité entre les femmes et les hommes en France, toujours vêtue de tenues légères ou transparentes afin de prouver au monde …  combien elle est égale …  à elle-même.

Elle a un tel sens de l’Égalité  qu’elle en  perçoit l’absence, dans la présence « des hôtesses de podium » qui entourent et embrassent le coureur, vainqueur de l’étape dans le Tour de France ; alors qu’il n’y a pas « d’hôtes de podium  » pour une femme !
À noter cependant côté embrassade, que ces charmantes jeunes femmes avec bouquet ou peluche, en font beaucoup moins que Jupiter-Macron  tapotant, caressant, et bécotant sans se lasser.

Un autre dossier de Vénus-Schiappa, sans suite, celui-là, sera celui de l’excision rituelle des petites filles, mais la déesse de l’Égalité  a oublié que la circoncision rituelle des garçons, selon les religions juive et islamique (4) est tout aussi barbare. 
C’est encore une fois, pour notre XXIème siècle, en France, le marquage d’une politique gouvernementale-en-marche – comme pour le voile islamique, le hijab et la burqa pour les femmes, comme pour la PMA et la  GPA pour la procréation-, vers  la légalisation des supplices  archaïques, que les  monothéismes juif et islamique font subir depuis des millénaires, en hommage à leurs dieux et/ou aux coutumes  tribales, aux bébés, aux jeunes enfants et aux jeunes filles.
C’est encore une fois, le marquage de la nullité -politique- gouvernementale-en-marche, face aux violations des droits  fondamentaux de l’enfant, droit à l’intégrité de son corps, comme  le droit d’avoir ses vrais parents.

C’est ainsi que la déesse de l’Égalité reste totalement aveugle et insensible à l’insupportable inégalité femmes-hommes, que la très « virile et guerrière » religion islamique impose aux femmes qui ne peuvent se cacher …  derrière une barbe.

 En conclusion, jour après jour, dans l’Olympe de Jupiter-Macron, les dociles Vénus-Schiappa et Minerve-Belloubet officialisent à la fois, l’inégalité hommes-femmes et l’inégalité entre les femmes :
 La loi de la charia islamique du VII ème siècle pour les musulmanes  (5) et la liberté pour les citoyennes françaises laïques du XXI ème siècle.

______________________________________

1 Cf. par L’ingénue : (3) La Résistible extension de la ligue des minorités sexuelles : 26 juin 2018- Paris

Cf. par L’ingénue : La chape de silence sur le crime quotidien dans l’espace public – 16 septembre 2018

Cf. par L’ingénue :  12 mars 2019  Humour noir … et sombre perspective pour les musulmanes


Cf. Wikipédia      Circoncision  
  L’ ingénue  :  Les cris du bébé m’ont glacé le sang.

5    Selon la sourate 96, al-Alaq (« l’adhérence »).   En 610, Mahomet avait  quarante ans, quand il vit apparaître, depuis la grotte de Hirâa, dans l’immensité du ciel,  Jibrîl (Gabriel), qui lui révéla les premiers versets du Coran.
 Extrait de  La vie de Mahomet  1ère partie – Charb -Zineb / hors-série Charlie Hebdo/ 2013.

Charb a été tué par les frères Kouachi  lors de l’attentat du 7 janvier 2015  –
Zineb El Razhoui  est depuis 2015 sous la menace de mort des tueurs islamistes.
Elle a été nommée en janvier 2021 pour le Prix Nobel de la Paix qui sera décerné en octobre 2021. 

_____________________________

Apostille du 21 août 2019

♠   Tuer, poignarder, massacrer tous ceux et toutes celles qui s’expriment librement sur la religion islamique, incendier les églises et les synagogues sont « la Loi islamique du Vivre ensemble » selon les membres du Conseil français du culte musulman (CFCM) et de son président Ahmet Ogras ».

Pour montrer son adhésion radicale à « leur Loi islamique du Vivre- ensemble- en- guerre- de- religion », le dieu Jupiter-Macron les avait reçus chaleureusement avec  sourire et accolade,  le 7 janvier 2019, dans son Olympe élyséen, alors que se déroulaient les cérémonies du souvenir du massacre de Charlie Hebdo. 
Cf. par L’ingénue  9 janvier 2019 : Le président Macron, l’islam radical et la loi de 1905  

__________________________________

Vous avez dit : « la Fierté  » ?

20 juin – 3 août 2019 –

12 septembre 2019 –  « C’est chose monstrueuse que le sacrifice d’un être vivant à l’égoïsme d’un autre. »
E. Renan (Dialogues et fragments philosophiques)

——————————–

« Les arbitrages (sic) ont été rendus, le projet de « loi bioéthique » devait être présenté en conseil des ministres mercredi 24 juillet, par trois femmes :

  Agnès Buzyn, ministre des solidarités, [de la Fierté des couples d’hommes, de femmes et des femmes célibataires] et de la santé [mais fâchée avec l’hôpital public et ses services d’urgence],

Nicole Belloubet, ministre de la justice [avec M. Belattar pour instaurer le port obligatoire du voile islamique en France],

Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche [mais en suivant  les théories d’Al Gore, de son GIEC et de leur si précieuse Greta Thunberg]. (…)

Une ouverture 
(sic) qui « relève d’un choix politique [de M. Macron]», estime le Conseil d’Etat (…) Le projet de loi prévoit la prise en charge par la Sécurité sociale de ces PMA, une disposition approuvée par le Conseil d’Etat comme un « traitement égalitaire » en matière de protection sociale (sic). Le coût additionnel, calculé par le Conseil d’Etat – une première –, serait de 10 millions à 15 millions d’euros par an, soit une hausse de 5 % du coût annuel total de la PMA, qui s’élève à 300 millions d’euros.»
[entre crochets : ajouts de L’ingénue]  P. Benkimoun Le Monde.fr et Mediapart 23 juillet 2019
——————————————————————

Clin d’œil lucide en marge des festivités du mois de juin de la « gay pride » (1) dont la traduction française efface gaiement le mot « gay » [ homosexuel en californien] pour ne garder que les mots sérieux : « Fierté » …et « Marche ».

Ami  « fier et gai marcheur « , amie « fière et gaie marcheuse »,

 

♦  Vous m’accorderez aisément que vous avez des liens forts d’affection
avec vos parents et grands-parents, avec vos sœurs et vos frères, oncles, tantes, neveux et nièces ; que vous avez comme moi le bonheur de pouvoir découvrir vos ancêtres et leur histoire, vos racines dans leurs terroirs. Tout cela vous a façonné, a fondé votre vie , votre personnalité.

♥ C’était vos droits d’enfant  d’avoir une vraie famille avec de vraies racines.♥

 Pourquoi alors voudriez-vous satisfaire « votre droit égoïste à l’enfant »
quand vous savez que vous priverez l’enfant procréé artificiellement de son droit fondamental d’enfant, son droit d’avoir un vrai père et une vraie mère, des vrais grands-parents, des vraies racines ?

 

♦  Vous m’accorderez aisément que je peux écrire que vous êtes avec les autres « marcheurs », une minorité organisée en « communauté » afin de changer le code de la famille selon vos exigences, hors les normes éthiques en vigueur.

 

       ♠   C’est ce qu’ont fait dans le vandalisme de leur occupation d’un village français, les anarcho-zadistes contre le référendum  citoyen pour l’aéroport de Nantes -N.D. des Landes ;

       ♠  C’est ce que font jour après jour, les anarcho-djihadistes avec le CFCM (Conseil français du culte musulman)  (3) depuis  Hollande et encore et toujours, avec Macron, en massacrant, en détruisant, en  incendiant  partout en France 
⇒ Ils pensent ainsi obtenir avec Macron, à la fin de l’année 2019,  une falsification de notre loi républicaine laïque de 1905  (loi grâce à laquelle aucune religion monothéiste ne saurait imposer ses lois ni réclamer de subventions). L’islam intégriste est désormais une menace permanente pour la paix civile en France, et nous vaut l’état d’urgence depuis 2015.

♦ Vous m’accorderez aisément que pour vous, le fait qu’il s’agisse de la vie d’un être humain ne semble pas vous émouvoir.
Vous avez déjà tout prévu. Vous voulez dicter votre  » égoïste Loi bioéthique » au Parlement.

Et M. Macron, grâce aux députés  soigneusement  choisis par lui, pourra
islamiser fin 2019, la loi de 1905, et instaurer de la même façon, la loi de procréation assistée pour « deux parents de sexe féminin »… sachant que pour les messieurs, ce sera la promesse pour son second mandat.

Pour la Fierté des deux dames, il n’y aura qu’à fabriquer un enfant avec un homme inconnu de l’état-civil français – puisque le faux-père, c’est la conjointe de la mère.
Pour  la Fierté des deux messieurs, il n’y aura qu’à fabriquer un enfant avec une femme inconnue de l’état-civil français – puisque la fausse-mère, c’est le conjoint du père
,

Le nouveau monde Fier (2) du dieu Jupiter-Macron, humble inventeur -avec le Comité consultatif national d’éthique-, de l’enfant « bioéthique », est annoncé pour septembre 2019.

Certes, dans le Fier couple homosexuel,

l’une des deux femmes pourra être plus Fière que l’autre, d’être « la vraie mère biologique » …

comme l’un des deux hommes pourra être plus Fier que l’autre, d’être « le vrai père biologique »….

Quant à la femme célibataire, elle sera doublement Fière d’avoir à elle toute seule, « un vrai orphelin de père biologique ».

Mais dans vingt ans, en 2040, seront-ils Fiers, vos jeunes gens « fabriqués » ?
Seront-elles Fières, vos jeunes filles « fabriquées  » ?
Seront-ils Fiers de vous et de votre « égoïste Loi bioéthique » grâce à votre humble serviteur Macron,
quand ils vous interrogeront en vain , quand ils interrogeront en vain,  le milieu médical, pour savoir … le n° du bocal qui a « assisté » leur procréation, un beau jour de l’an 2020   …  et seront face … au néant de votre artificielle « égoïste Loi bioéthique »  ?  (4)

 

Vous avez dit : « La Fierté » ? Parole d’ingénue,  je dis :

 » Honteux Égoïsme »  !

 

« Haute Trahison politique des Droits de l’Enfant » !

« C’est chose monstrueuse que de sacrifier un enfant à l’égoïsme d’un couple homosexuel ou d’une femme célibataire » !
____________________

« C’est chose monstrueuse que le sacrifice d’un être vivant à l’égoïsme d’un autre. »
E. Renan (Dialogues et fragments philosophiques)

____________________

1 Les associations françaises affiliées à la grande branche américaine choisissent ainsi, pour leur défilé annuel, les termes qui leur conviennent : à Bourges ce sera « Les Diversités », à Tours, « Les Fiertés » …

On trouve le « dieu Ford » dans « Le meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley

Cf. par L’ingénue : Le président Macron, l’islam radical et la loi de 1905

4 Cf. par L’ingénue : Le droit de l’enfant invisible au microscope de Comité national « d’éthique »

—————————————————————————————————-

 

 

Apostille  12  juillet- 12 septembre 2019 


Autre
grave question sanitaire et psychiatrique avant de décréter une « Loi bioéthique «  au sujet de la Fierté de « la Gestation pour autrui (GPA) » [ légalisée et remboursée par la Sécurité sociale ] que « les Fiers et gais marcheurs » exigent de la République.

 

Comment allons-nous juger en France [en-dehors de toute appartenance au communautarisme homosexuel ]:

 

– sous la menace du terrorisme  islamique depuis le début du XXIème siècle,

– et dans le désarroi de la pauvreté et du chômage qui augmente jour après jour,

 

Comment allons-nous juger en France, un président  Macron, en-marche- avec -le – communautarisme homosexuel exacerbé, et ne pensant qu’à octroyer un nouveau droit, mais ce sera pour l’homme ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, l’homme dit HSH ?

À ce sujet, on lira dans le dossier de mai 2019, que « l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a réalisé en 2018, à la demande de la Direction générale de la santé, une enquête sociologique qualitative, afin de mieux documenter « le phénomène du chemsex « (sic)en France.

Dénommé  APACHES (Attentes et PArcours liés au Chemsex) auprès de 37 hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH), ce  travail permet d’analyser la dynamique des trajectoires individuelles et l’expérience du chemsex (♦), du point de vue des personnes impliquées dans ces pratiques.
Dans un contexte de montée d’inquiétudes et de signaux sanitaires associés, ce rapport rédigé par Maitena Milhet fait également le point sur les données de prévalence disponibles et recense un panel d’outils et interventions ayant fait preuve de leur intérêt en matière de réduction des risques et des dommages (RdRD) et d’accompagnement des personnes en difficulté. »

 

… On est à des années-lumière … de l’éducation et de l’avenir d’un enfant …

______________________________

  • ♦ Extraits de l’enquête (p.6) : « Le chemsex désigne des pratiques de consommation de substances psychoactives dans le cadre de relations sexuelles parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH). (…) Le renouvellement des usages de drogues en contextes sexuels porte en premier lieu sur les substances consommées en polyconsommation qui se sont élargies aux nouveaux produits de synthèse (NPS), les cathinones en particulier, dont les effets sont peu connus des usagers.
    L’émergence du slam, c’est-à-dire l’injection de stimulants en contexte sexuel marque également un changement d’autant plus préoccupant que cette pratique particulièrement risquée, peut concerner des publics n’ayant pas d’expérience de la réduction des risques. Le chemsex est aussi porté par l’usage croissant des sites et applications de rencontres géolocalisées. (…)
    (p.7 ) Repérées à partir de 2007 sur le site parisien du dispositif TREND de l’OFDT, les pratiques chemsex se révèlent sur l’ensemble des autres sites depuis 2014 : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Rennes, Toulouse, ainsi qu’à Nantes et en milieu périurbain ou rural (…)
    Des signaux sanitaires et des dommages d’ordre somatique, psychologique et social sont rapportés aussi bien par le dispositif spécialisé en addictologie et les services de santé sexuelle que par le dispositif de droit commun.
  • (…)

    ______________________________