et foi d’animal

par L’ingénue
7 février 2019

C’est la nouvelle qui va faire du bruit dans les salons de thé de la capitale, dans les basses-cours, dans les arbres, dans les étables et dans les porcheries.

 

Grâce à Brigitte Bardot (1) et à sa liste du Parti Animaliste (sic), les animaux auront enfin la parole au Parlement européen dès 2019 !

 

 Et déjà, l’on jacasse, l’on cancane, l’on chevrote, l’on glapit

que M. Macron jugeant que l’Assemblé nationale et le Sénat nuisent au bon fonctionnement de son pouvoir-personnel-en-marche, 

puisqu’ils ne sont que les représentants du peuple – qui n’est pour lui, ni souverain, ni de sa « classe » –

que M. Macron, donc, verrait d’un bon œil, deux assemblées animales : un troupeau de vaches au Palais Bourbon et une basse-cour au Palais du Luxembourg !

_________________________

source Nice -Matin / « Brigitte Bardot se lance dans la bataille des européennes … » Laurent Amalric 7.02.019

Les commentaires sont clos.