Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Le Petit Bobu


Note du 22 mai 2010  pour la création du Petit Bobu –  lexique du bafouillage infantilisant des médias français
– ~~~~~~~~lire ou relire  »  Les « bobos » et les « bobus » 
 

Présentation du  Petit Bobu  ( lexique bobu tiré essentiellement des pesanteurs langagières et outrancières des médias, relayées par le petit monde bourgeois dit « bobo » des arts et spectacles). Le Grand Robert, dictionnaire de la langue française ayant toujours la faiblesse de les officialiser rapidement ; le laxisme étant la marque de fabrique du bobu.

Il y a trois formes de bobu
♦  le bobu franco-anglais
♦ le bobu phonétique   » fonétik  » : borborygmes comme  » bling-bling  »  ou  » style petit message écrit entre amis « :  c nul
♦  le bobu argotique :   l’idée ne s’exprime plus que par une grossièreté primitive.

Les bobus peuvent pratiquer l’une ou l’autre de ces formes d’expression, voire les trois dans les cas les plus gravesMécontent

Évidemment, il y a un abîme  entre savoir parler avec élégance la langue de Shakespeare et émailler son français  de termes qui n’en sont plus que des avatars incongrus et très laids.
♦ Le bobu franco- anglais
est la langue  commerciale infantilisante des bobos  publicitaires et de  » l’intelligentsia  » de la culture et de l’information (presse écrite, toile, radio et télévision )   qui, de plus en plus,  choisissent d’oublier que le français est la langue officielle en France, notre langue nationale. Et on sait combien les bobos- bobus ont abhorré le  « détestable  » débat sur l’identité nationale, comme le répète encore en juillet 2010 M. Jean Glavany, porte-parole du PS, pour qui la burqa n’est pas un  détestable déni de citoyenneté infligé aux femmes.

♦ Mais ces médias   pratiquent aussi le bobu fonétik, parce que cela fait jeune, c politique, rebelle  et …  correct  puisque  c nul en français.  Ces petits maîtres des médias se ridiculisent en  simplifiant  le français comme le font les potaches et les cancres.

♦ Et pour en finir parce que je n’en  parlerai plus, le bobu argotique – avec lequel on veut paraître supérieurement intelligent en truffant son langage de mots qui, désormais, délaissent les jurons sur  le nom de dieu,  pour des grossièretés compulsives et scatologiques sur les femmes . Ces imprécations bien lourdes semblent avoir démodé le «  sacré nom de dieu  » .
Doit-on voir là le retour du  » sacré  »  et de la violence des dogmes intégristes, criant (depuis des siècles)  haro sur les femmes ? Les barbus inspireraient-ils les bobus ?
Les mots con putain bordel et autre fils ou fille de pute  sont répétés en boucle- ou encore le  très raciste  » putain de ta race  » ,   le   » nique ta mère «  et sa médaille des Arts et Lettres décernée  au groupe du même nom par  J. Lang, ancien ministre de la culture, et  sa- variante – garantie- non-identité-nationale :  » nique la France  » etc. etc.

                 ________________________________

Exemple  de bobu franco- anglais utilisé par les  publicitaires d’un grand magasin parisien… et un journaliste du journal Le Monde :

                             Etre bobu(e) à Paris, c’est épuisant. Passe encore d’avoir  hanté  les coulisses de la fashion week,  mais  il faut  aller shopper !

Waou ! Les fashionistas hyper 80’s aiment la chemise bucheron (sic) tendance sexy . Très star, celle qui a tourné dans le téléfilm  » Les bobonobos  » 😉  glamourise son jean. Et pour les petites lolitas, l’hiver sera flashy. Tout est so trendy. Rien de tel qu’un total look noir pour acheter des must have.

Heureusement on pourra souffler,  dans un repaire hot mode de la capitale.  C’est cool. Cependant, ne pas s’attarder. Il faut faire vite  en ce début décembre  pour être vu au grand tasting  et se faire voir à la semaine du fooding  où vous attendent des plats limite beurk   …   qu’importe, le bobu adore le follement trash.

Tout cela est si glamour, si grunge, tellement  feeling…Et le bobu, comme en écho se répète sur Le Monde Télévisions  13/14.12.09 avec  les fashionistas de Bertrand Legendre :  » Elles sont incroyables, les fashionistas que l’on croise dans les rues de Paris  : punkettes, bobos chics, ethniques, lolitas, bling-bling, girly…(…) A qui le look le plus étourdissant, la palme d’or de la it girl, la fille la plus en vue ? … Elle est chou (…) avec son bibi arty… et son top à paillettes… »

_________________________  …    

ILLUSTRATIONS   ou autres pépites bobues de France Culture

♦  bobu franco-anglais dans l’émission Tout arrive !  du 25 mai 2010 :
 ….  » La culture main stream  »  … «  Le fight club  »  !  …

♦ bobu franco-anglais et bobu argotique  dans le journal de la rédaction de 18h le 16 juillet 2010
Festival d’Avignon 2010 Chronique de Joëlle Gayot pour  la pièce My secret garden de Falk Richter  ( Stanislas Nordey-metteur en scène) :
 » Les éloges plutôt dithyrambiques des critiques sont sans doute mérités  » [puisqu’il s’agit]  » d’une pièce » conçue comme un  work in progress  » (…)  une pièce rythmée par un leitmotiv qui devient presque un slogan asséné par les acteurs Mécontent : « Putain comme tout est triste et solitaire et merdique ( sic)».

ILLUSTRATIONS   ou autres pépites bobues  sur Arte.tv/fr

La chaîne nous propose en VOD  dans la série  Archéologie, un flash-back avec Akhénaton ; et dans la série spectacle, les Classic archives …
L
‘équipe de rédaction a  créé des E-Card 2011 pour personnaliser (sic) nos vœux ; mais nous pouvons aussi échapper au meilleur des rushes, au trash kawaii … au roi du hip hop east coast .. de  Tracks.
Arte affiche :  One shot not le live Le movie quiz…
L’équipe franco-allemande nous gâte avec la coupe d’Europe du slam ( flot haché de mots  débités sous-pression). 
Le meilleur slameur français- de la ligue slam de France (sic) a intitulé son texte : I saw 12 stars en marmelade  bobue :
morceau choisi : (…)  » Laisse place à la plume anglaise, et t’entendra (sic) « that if poetry is a ride, Pegasus is my horse » 12 poets in a competition, let me tell you : this is Star Wars !! « 

ILLUSTRATIONS   ou autres pépites bobues  sur France 5

28.12.10 Message à  Isabelle Pivier, Responsable du Service Communication Téléspectateurs de France 5 (sans réponse au 12.09.2011)
♦ Je souligne à nouveau  combien la prolifération du français phonétique dans les titres d’émissions de France 5 : C à ( vous – C à dire – (qui supprime aussi la liaison) et encore C dans l’air-  C l’info – C politique,  est regrettable. Et j’insiste : C’EST regrettable.
Cette transcription prend vite une tournure légèrement débile à force de déformer la langue française. Elle ne réussit qu’à nous infantiliser un peu plus …. et C’EST peu flatteur comme objectif, pour une chaîne de télévision publique et culturelle♦.

…j’ajouterais même, entre nous , C’EST carrément crétin   😉

♦ _________________♦

Le  grand concours général du Pire Bobu 2011 est ouvert. Il y aura cinq sélections :  radio – télévision – presse papier – presse toile – publicité.

_____________________________  …