7 janvier – 7 juillet 2015

Note du 7 juillet 2015 – Six mois après le massacre de CHARLIE HEBDO
Mise en avant le 21 novembre 2015  – ♠ ajout du 31 juillet 2017

7 jours après les massacres  du 13 novembre 2015, à Paris et à Saint-Denis ( 130 morts – 350 blessés) commandités par l’État islamique (financé par le Qatar, l’Arabie saoudite et la Turquie) et perpétrés par les haschischins  (assassins) djihadistes suivants :

Omar Ismaïl Mostefai  –  Salah Abdeslam  –  Ahmad Al-Mohammad  –  Brahim Abdeslam  –  Bilal Hadji  –  Sami Aminour  –  Abdelhamid Abaaoud  – Hasna Aït-Boulhacen   –   Fabien Clain (complice de Mohamed Merah dès 2012 et porte-parole de l’État islamique).

(source : Francetvinfo.fr)
…………………………………………………..

 

Le Journal des survivants "Tout est pardonné"

Le Journal des survivants
« Tout est pardonné »

Manuel Valls a ouvert la première réunion de l’instance de dialogue avec l’Islam de France le lundi 15 juin 2015. Elle aura pour objectif de mettre en mouvement et de construire l’Islam de France en réfléchissant, entre autres, à la formation des imams et au financement des mosquées.” ( discours hors sujet du Premier ministre dans la période que nous traversons depuis le 7 janvier 2015).

———————————————————-

Voilà ce qu’un ministre de la République aurait dû dire :

Au nom de l’esprit de liberté et de fraternité laïque du 11 janvier 2015,
Messieurs
de l’Union des organisations islamiques de France et du Conseil français
du culte musulman,

Qu’attendez-vous pour regarder en face l’inhumanité de la charia fondamentaliste, quand il s’agit de notre paix et de notre liberté à tous ?

Qu’attendez-vous pour condamner  vigoureusement dans vos prêches, vos sites et réseaux sociaux, vos conférences, vos congrès,  la folie meurtrière des intégristes et brandir contre les assassins la menace de l’enfer (au lieu du paradis aux 72 vierges)  de votre dieu  ?

Qu’attendez-vous
  depuis des décennies, pour interdire dans vos lieux de prières comme dans nos prisons – où ils représentent 65 % des prisonniers – le prosélytisme meurtrier des frères musulmans et de leur chef Tariq Ramadan ?

Qu’attendez-vous
 pour faire taire les vociférations des salafistes qui attisent la haine de la France dans l’esprit des jeunes et des plus faibles ?

Qu’attendez-vous
  pour comprendre que la France n’est ni le Maroc ni l’Arabie saoudite,  et pour
proclamer devant les millions de musulmans que vous devez être, toutes et tous, des musulman(e)s laïques obéissant à nos lois françaises ?

Qu’attendez-vous pour lutter contre la radicalisation qui se hurle dans les lieux de prières comme dans les prières de rue, depuis des années, jusqu’à ce que vos croyant(e)s défilent impunément le 13 juillet 2014, cagoulés ou en burqas, sur les Champs Élysées, en portant les drapeaux de l’État islamique, aux cris de « djihad résistance » et « égorgez les juifs ?

Qu’attendez-vous
  pour interdire
 à vos imams fondamentalistes  d’asséner à leurs publics d’hommes, des versets sur le devoir religieux de l’homme d’opprimer, de maltraiter, d’enfermer ou d’affubler de voiles, les femmes et les jeunes filles  en France, /comme partout dans le monde ?

Qu’attendez-vous pour vous dresser à nos côtés contre les criminels d’Al Qaïda et de l’État islamique, contre les djihadistes, afin de démanteler leurs réseaux criminels en France ?

Qu’attendez-vous Messieurs, pour diffuser auprès de vos jeunes un vrai message de paix, de fraternité et de respect des autres (qui ont le droit imprescriptible d’être athée, agnostique, ou d’une autre religion que la vôtre),  car,
Messieurs, puisque vous l’ignorez encore,  la France revendique la fraternité dans la laïcité.


Le temps est venu pour vous, MM. les représentants des organisations islamiquesde cesser de nous accuser d’ « islamophobie », alors que, comme des dizaines de pays musulmans,  la France est menacée de mort par un calife néo-hitlérien.

La République française et ses citoyens libres et laïques exigent que vous cessiez votre double langage, car votre  harcèlement idéologique contre nous et nos valeurs laïques,  révèle votre lâche complicité avec le calife de Bagdad, donc avec les futurs massacreurs qu’il commande.

Dans cette instance de dialogue,  manifestez votre respect de nos lois républicaines, signez notre Charte de la laïcité.

L’histoire écoute, disait Victor Hugo ; elle vous jugera.
____________________

28 juin 2015

Après
 
l’attentat djihadiste à Sousse (38 morts) de ce vendredi 26 juin du ramadan 2015, le gouvernement tunisien a décidé de fermer plus de 80 mosquées suspectées de radicalisation des croyants.

Et en France
, après l’attentat et l’égorgement d’un homme dont la tête a été accrochée au grillage de l’usine à Saint-Quentin (Isère) ce même vendredi 26 juin, que vont décider les organisations islamiques ?

Vont-elles toujours exiger les 2000 mosquées à  livrer aux  intégristes ou vont-elles commencer – avec la justice française- par exclure et expulser 2000  d’entre eux ?
____________________
  
23 mai 2015

De 2012 à 2014, avec M. Rachid Zouhhad, directeur du département- techniques de commercialisation de l’IUT de Saint-Denis, les six cents étudiant(e)s ont vu leur cursus universitaire se dégrader et leur avenir compromis. Quand il fut démis de ses fonctions, suite aux dysfonctionnements graves relevés dans le rapport de deux inspecteurs généraux de l’administration de l’Éducation nationale et de la recherche (IGAENR), se sont déchaînées depuis février 2014 des violences intolérables (menaces de mort – agression…) contre M. Samuel Mayol, actuel directeur. Ce sont désormais avec lui, depuis le 17 mai 2015, six autres personnes de l’IUT qui sont menacées de mort ; cinq d’entre elles ont fait valoir leur droit de retrait.

En attendant que les organisations islamiques signent la charte de la laïcité et du respect des personnes à l’IUT, Mme Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale et M. Valls, premier ministre,  vont-ils enfin assumer leur mission de   défense des personnels et des étudiant(e)s de l’IUT  afin que tous puissent travailler et étudier dans le calme et la sécurité que doit la République  à ses établissements scolaires ? Ou bien le département de Seine-Saint-Denis est-il déjà – depuis 2012- Outre- République laïque ?
—————————————
15 mai 2015

Le harcèlement djihadiste continue sa monstrueuse besogne. Les menaces de mort comme celles reçues depuis des années par les journalistes de CHARLIE HEBDO  persistent, s’amplifient, gagnent en cruauté et en sauvagerie.  Zineb El Rhazoui en témoigne sur BFMTV.
♠ M. Lasfar , M. Boubakeur,
combien de temps laisserez-vous terroriser cette jeune femme et sa famille ? Qu’attendez-vous pour les rassurer, les protéger ? Mais quelles valeurs morales sont les vôtres  ? Oserez-vous longtemps prétendre faussement respecter  nos principes de fraternité et de laïcité ?
____________________________________

À quand la signature de la Charte de la Laïcité, MM. Lasfar et Boubakeur de l’Union des Organisation islamiques de France et du Conseil français du culte musulman ? Ou bien l’envoyé spécial des frères musulmans, Tariq Ramadan, est-il  votre conseiller en djihad , votre unique maître à penser ?

Écoutez-le,  écoutez M. Ramadan chanter pour le djihad en France  / 31 juillet 2017 – compte You tube clôturé pour cette vidéo djihadiste de T. Ramadan/afin que « son dieu frappe les ennemis de sa religion» [nous, les laïques républicains et non islamistes] dans notre pays !  C’est pour cela qu’il était au rendez-vous du Bourget au congrès de l’UOIF du 3 au 6 avril 2015 avec vous, MM.Lasfar et Boubakeur.

Grand choix de burqas à la mode de Ryad. Voilà la future femme française rêvée par l’UOIF et Tariq Ramadan ! Ils sont à des années- lumière de notre République !

 Ryad-en Seine-Saint-Denis. Congrès de l'UOIF (Frères musulmans) 6 avril 2015

Le Bourget ou  Ryad-en -Seine-Saint-Denis ? Congrès de l’UOIF (Frères musulmans)  6 avril 2015 / photo C. Chanbraud  le Monde.fr

Et c’est encore M. Lasfar qui apporte, le 16 juin 2015,  le soutien de l’UOIF à Mohamed Morsi, président égyptien du parti islamique et conservateur des Frères musulmans, au nom  « des valeurs de la liberté et la démocratie (?) »,  alors que c’est le peuple égyptien et ses partis laïques qui s’est insurgé, dès le 30 juin 2012, contre l’islamisation du pouvoir par Morsi, usurpateur du Printemps arabe égyptien.

♠ Et l’appel au djihad en France contre les chrétiens et les juifs, ne serait-ce pas du racisme ? Il me semble MM. Hollande et Valls,  que vous avez déjà oublié les paroles des tueurs de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015,  et que vous êtes bien sourds quand Tariq Ramadan chante l’appel au djihad !

Votre nouveau plan d’État a une grave lacune car il oublie  la haine des djihadistes et de l’État islamique envers la France.

Voyez Amar Lasfar, hilare,  le 6 avril 2015 ! Le recteur  des piscines pour femmes voilées et  de la mosquée de Lille fêtait le troisième mois de la semaine djihadiste sanglante du 7 au 9 janvier 2015, en commandant à la République française laïque, en chœur avec  Dalil Boubakeur « 2000 mosquées cathédrales» ! 
 ________________________________

Je suis Charlie

 En  mémoire

Du massacre à Paris par les frères Kouachi, djihadistes de la mosquée Adda’wa (Paris 19 ème – imam :  Larbi Kerchat)

le 7 janvier 2015

Des dessinateurs de CHARLIE HEBDO : CHARB  CABU  WOLINSKI  TIGNOUS  HONORÉ,  des collaborateurs  Mustapha OURRAD, Elsa CAYAT, Frédéric BOISSEAU, du journaliste Bernard MARIS, de l’invité Michel RENAUD, des policiers Franck BRINSOLARO  Ahmed MERABET. ______________________________________


Note mise en avant du bloc le 21 novembre 2015 

Fête ou sacrifice tragique ?

Cette note  du 16 octobre 2014 sur  l’Aïd 2014 devrait  bouleverser les mêmes (1),  car pour que ce soit vraiment la fête, pour un vrai sacrifice,  l’agneau doit être « conscient » quand on l’égorge ….  c’est vrai aussi pour l’égorgement ou la décapitation des  infidèles par l’État islamique…
________________________

Samedi 4 octobre 2014, c’était Aïd al-Adha (la fête du sacrifice), la plus belle, la plus grande fête islamique, l’équivalent du Noël chrétien pour les musulmans.
Mais foin de la dinde rôtie de Noël , le mouton doit être bien vivant comme le jeune Ismaël, fils d’Ibrahim (Abraham pour les judéo-chrétiens).
Selon la croyance antique, dieu avait demandé au père d’égorger le fils, puis avait changé d’avis devant la soumission du père brandissant le couteau et préféré le sacrifice d’un animal. On est encore dans la tradition des rituels païens sanglants.

Donc, c’est la fête !  Certes, pour découper la dinde ou la bûche de Noël, comme pour égorger le mouton, il faut un couteau. Pour la bûche, en souvenir du feu joyeux dans la cheminée, pour l’agneau, en souvenir d’un sacrifice sanglant nécessaire à la fête.

Le rédacteur d’un site islamique* encore réjoui et plein d’humour, le lundi 6 octobre, raconte l’histoire de «la mystérieuse chute du mouton qui a tenté de se suicider», le vendredi, veille de l’Aïd, en sautant par la fenêtre du 5ème étage d’un immeuble de Lille.
C’est d’autant plus drôle pour le rédacteur qu’il sait que  l’agneau «blessé et conscient »(sic) a été récupéré par la famille : « Happy end pour le mouton donc. Du moins pour quelques heures seulement…**» écrit-il.

Mais en cette même veille de l’Aïd, le 3 octobre, à Diyarbakir en Turquie***, une chèvre gardée pour le sacrifice par Mehmet Yildirim, en haut d’un immeuble de 6 étages, est tombée sur son fils Heval,  âgé de 13 ans qui jouait avec ses camarades près de l’immeuble. Heval, grièvement blessé est mort.

Est-ce la fête, la tragédie sanglante de la mort d’un enfant, dans le sacrifice préparé par son  père et qui aurait pu se produire de la même façon, le même jour, à Lille ?

 

« Nulle contrainte en religion »  nous répètent en boucle les organisations islamiques, mais alors :

Qui contraint les musulmans à perpétuer le sacrifice sanglant d’un animal, qu’ont abandonné depuis longtemps les autres monothéismes ?
Qui contraint les musulmans à circoncire les petits garçons ?

Et quand Abdelwahab Meddeb ♦ nous dit comment, tout petit, après avoir assisté à un égorgement, il faisait des cauchemars où il était à la place du mouton,  on se prend à imaginer une autre fête de l’Aïd, un fête sans sacrifice sanglant, une fête où l’on offrirait des moutons en peluche aux enfants, une fête qui ne leur donnerait plus de cauchemars et où l’on s’enverrait simplement des jolies cartes …

___________________________

  Mercredi 30 mars 2016
Toutes les radios et toutes les télévisions ont repris hier l’information venue d’une association de défense des animaux, si sensible au malheur des bêtes qu’elle supporterait mieux la ruine et/ou le suicide  de tous nos paysans éleveurs  : « il y avait eu des actes de cruauté dans un abattoir ».

* saphirnews.com 6.10.2014 / source La Voix du Nord

**  ♠ Le rédacteur, évoquant le sursis du  mouton « se demande encore combien de temps le journalisme d’investigation a devant lui».  Serait- ce un rappel de la tragédie de l’Algérie durant «la décennie noire 1991-2002» quand le GIA (groupe islamique armé) massacrait les journalistes ou en France , quand le CFCM, l’UOIF et la Ligue islamique mondiale intentaient en 2007, un procès aux journalistes de Charlie Hebdo ?  Serait-ce une menace ?

*** saphirnews.com 9.10.2014 Le rédacteur n’établit aucun lien entre les deux faits.

♦  sur France Culture – dans l’émission Cultures d’Islam de Abdelwahab Meddeb du dimanche 27 décembre 2009 : Rencontres d’Averroès(1/2) à Marseille. Étaient invités Mahmoud Hussein, Penser le Coran, Grasset, 2009 et Jean-Christophe Attias, Juifs et musulmans, une histoire partagée, un dialogue à construire, La Découverte, 2006.
Laissons la parole à Abdelwahab Meddeb « (…) La mise en scène du rite sanglant ne prédispose-t-elle pas à la dérive régressive qui retourne le couteau vers le cou de l’homme dont l’immolation est légitimée par l’accusation de mécréance, faisant de lui un ennemi de Dieu, dont le sang devient licite ? (…)»

______________________

– Abdelwahab Meddeb, né en 1946 à Tunis, est décédé à Paris le 5 novembre 2014 –  Lire cette dernière citation  comme un hommage à l’humaniste qu’il fut.

Abdelwahab Meddeb 1946-2014

Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

Note du 27 mars 2014 complétée le 23 septembre 2014mise en avant le 3 et précisée le 4 avril 2018

Incendie de l’école maternelle de La Noé dans la nuit du 31 mars 2018 / Après la crèche laïque, l’école maternelle laïque…

… OU comment ON NE PEUT PLUS VIVRE  ENSEMBLE paisiblement et fraternellement comme AVANT :

Avant  ces  trois décennies d’ émeutes urbaines, de guet-apens, d’explosions de  «cocktails molotov», de barricades de poubelles ;
Avant ces incendies quotidiens
de voitures et de pneus devant les maisons etc.
Avant que « les gamins » (sic) cassent et fracassent, détruisent, saccagent, vandalisent ;
Avant qu’ils volent les femmes et les personnes âgées avec coups et blessures ;
Avant
qu’ils frappent et blessent gravement les policiers et les policières (1) quand ils ou elles interpellent un voleur, un trafiquant, un multirécidiviste, etc.
Avant qu’ils caillassent les voitures de police, de pompiers, du Samu et qu’ils insultent ceux qui apportent des secours, avec leur sempiternel flot d’injures  obscènes ;
Avant qu’ils crachent, et passent leurs nuits  à « bomber »  leur illettrisme pour signaler leur présence  dans les marchés immondes des trafics de drogues ;
Avant qu’ils  achètent leurs armes de guerre aux mafieux européens islamo-compatibles 

Le 16 mars 2014, à Chanteloup, ils sont devenus fous furieux  et ils ont ravagé les bâtiments des services publics (2), éducatifs et sociaux.

 ils nous ont déclaré la guerre  depuis 30 ans,
ils ont déclaré la guerre à notre République ;
nos gardiens de la paix sont en première ligne.

 

Il s’agit d’un groupe de malfaisants et autres délinquants majeurs ou mineurs multirécidivistes qui, refusant d’être citoyens français, exigent d’être toujours libres de nuire à la collectivité, aux personnes et au bien commun,  d’attaquer en permanence la police, de bafouer une loi qu’ils rejettent.

Cela s’appelle la haine ordinaire contre notre loi républicaine.

 

Et la haine ordinaire a fait aussi des petites victimes collatérales : les bébés de la crèche Baby-Loup.
La haine ordinaire à Chanteloup n’a pas accepté le principe de laïcité qui accorde tant d’importance à la liberté de conscience de chacun qu’il impose que chacun respecte la liberté de conscience des autres.
La haine ordinaire a chassé de Chanteloup la crèche implantée depuis 1991, au cœur de la cité de la Noé et qui fonctionnait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et  accueillait  des enfants de familles souvent défavorisées et/ou travaillant en horaires décalés.
La haine ordinaire, grâce aux atermoiements de la justice française – la cour de cassation /19.03.2013/  contredisant le conseil des Prud’hommes /13.12.2010/♣- des dirigeants du communautarisme islamique de Chanteloup-les-Vignes, prônant la charia au-dessus de la laïcité a eu raison de cette structure bienveillante et ouverte à tous.
Par contre, les juges de la République n’ont réussi en 25 ans, ni à supprimer ni même à réduire la grande délinquance de la cité de la Noé, ni à stopper les trafics de drogues et d’armes.

Ici, à Chanteloup-les-Vignes, en Île-de-France,  la justice française s’acharne et expulse une institution laïque exemplaire, mais elle laisse une paix royale aux malfaiteurs et à leur haine ordinaire contre notre démocratie.
Comme en Seine-Saint-Denis, un territoire d’Outre-République laïque se constitue.

Cherchez d’où vient la trahison de nos valeurs républicaines pendant qu’il en est encore temps !

________________________________

1 À Chanteloup-les-Vignes, six policiers (dont une femme) ont été blessés le dimanche 16 mars 2014.
2 Le Monde 18.03.2014   Douze bâtiments publics ont été ravagés (le 16.03.2014)  parmi lesquels le commissariat de police ( le portail a été défoncé par une voiture bélier incendiée ensuite ), une école, une crèche, la poste, la Maison de l’Emploi (parquet brûlé, matériels de bureau et ordinateurs jetés par terre etc./ [il faut savoir qu’elle est promise à la fermeture en 2015,  faute de soutien financier du gouvernement Hollande / Le Parisien 10.03.2014], la gare et ses caméras de surveillance, etc.
♦ Voir dans la note sur les lynchages de Martin , Sofiane et Kévin à Grenoble,  les dix lois du «touche pas à mon pote» ou La haine de notre société républicaine.

♣  Cependant il  faut savoir que,  selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD, publié samedi 19 octobre 2013,  87% des personnes interrogées donnaient raison à Baby- Loup et 84% se disaient favorables à une loi interdisant les signes religieux ou politiques dans les entreprises privées. 
De même, la cour d’appel de Paris, dans son jugement du mercredi 27 novembre 2013  confirmait le bien-fondé du licenciement de Fatima Afif, salariée de la crèche de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines),  estimant que le port du voile islamique était une «faute grave».
Mais  l’attaque de la laïcité de la précédente décision de la cour de cassation  avait  déclenché « des tensions croissantes et une augmentation des demandes liées au religieux. Notamment la mise en place de repas halal : « Certains parents n’hésitent pas à faire pression sur le personnel musulman de la crèche pour les prendre à partie. La direction n’a donc plus de légitimité laïque et elle doit jongler au quotidien avec le poids communautaire de certains parents et membres du personnel »  (Didier Cros, trésorier de l’association Baby Loup) La crèche Baby -Loup déménage 7.06.2013

À quand une loi Baby -Loup sur la laïcité dans  les entreprises privées, dans tous les lieux d’éducation et d’enseignement (supérieur -grandes écoles-facultés) M. Hollande ?
♥ Un premier projet de loi Baby -Loup présenté par Éric Ciotti (UMP) a été rejeté par la majorité PS de l’Assemblée nationale le 6 juin 2013. 

____________________________

NB 
Mais je n’oublie pas  dans cette actualité inquiétante de rendre hommage aux paisibles citoyens (croyants ou athées), aux valeureux pompiers, aux courageux policiers, à tous les personnels des services publics, aux médecins et aux enseignants de Chanteloup-les-Vignes qui ont l’immense mérite de faire au mieux chaque jour leur travail, tout en subissant contre eux depuis 25 ans, la haine furieuse de délinquants et de trafiquants qui les traitent de …  « sales Français (sic)»  et de « sales racistes ».

♠   En septembre 2014, le calife de l’État islamique nous traite aussi de « méchants et sales Français » et appelle les musulmans à nous égorger.

___________________

 

« le Meilleur des mondes », est-ce maintenant ?

30 mars 2013 / 13 avril 2013  / 29 mai 2013  – noce « gaie  » en grande pompe à Montpellier
◊◊◊
J’ai mis cette note  en avant les 16 et 17 janvier 2014, car le même groupe de pression (lobby LBGT en Bobu) qui a obtenu  » le convolage homosexuel » en 2013,  a le même pouvoir d’obtenir en 2014  du Parlement PS, avec la bénédiction de M. Hollande, la Gestation Pour Autrui,  qui s’avère être, en plus du déni des Droits de l’enfantun nouvel esclavage imposé aux femmes des pays pauvres.
Ainsi, en Inde, on tue leurs bébés filles mais on construit une usine de mères porteuses inconnues pour « gais » français et pour le plus grand profit des capitalistes indiens.

 ______________________________

Passée la dérisoire journée de la femme du 8 mars, pour laquelle on pouvait entendre l’appel pathétique de Michelle Bachelet demandant aux gouvernements de tous les continents de légiférer, pour que les hommes arrêtent de battre les femmes,  je m’interroge sur l’abîme qui sépare encore l’humanité de l’aphorisme poétique de Louis Aragon : « La femme est l’avenir de l’homme » mais il n’a pas dit quand.

C’est maintenant que la majorité PS du Parlement français vote la loi sur le mariage pour les homosexuels*, puis elle votera , pour le bon plaisir des barbus, une loi pour discriminer  leurs femmes selon les dogmes vestimentaires de la charia des intégristes dans tout notre espace public- dans tous nos services pulics – dans tous les services fonctionnant grâce aux subventions publiques / ce qui concerne, entre autres, tous les établissements scolaires catholiques sous contrat d’association.

J’ajoute pour faire bonne mesure, que les grands et petits bourgeois du PS  doivent avoir la raison qui s’embrouille de plus en plus après tant de haschich fumé et de cocaïne reniflée : ils  ne savent même plus discerner la valeur universelle des droits de l’enfant et celle de l’humanisme laïque, pour laquelle la France a toujours été à l’avant-garde.

C’est maintenant que le PS et le Président Hollande ouvrent
leur nouveau grand magasin :

   ♠Au Bonheur
des homosexuels tondus
et des salafistes barbus♠

 

♠ Les messieurs tondus y trouveront les catalogues des fabricants de bébés-numéros-d’éprouvette ** et profiteront des soldes en janvier et en juillet. Il y aura des bébés à tous les prix, selon la sélection α β ou γ  des femmes.
Les femmes seront salariées et regroupées en deux catégories dans les fabriques : les donneuses inconnues d’ovocytes  qu’on leur prélèvera chaque mois, et les mères porteuses inconnues, dans le ventre desquelles on  implantera, tous les 9 mois, trois embryons (pour qu’elles soient rentables).
Les bébés achetés n’auront aucun accès possible à l’information sur les filières de leur fabrication. Ils n’auront JAMAIS  de réponses  sur leur origine maternelle.  Ils devront se construire,  – hors filiation biologique et hors l’amour d’une vraie mère. – éduqués seulement par deux mâles, qui ne leur diront pas  (par pudeur (?) l’argent qu’ils ont déboursé pour les acheter.
C’est maintenant que le tout-puissant PS décide de la fabrication légale d’enfants de père inconnu et/ou de mère inconnue  pour couples d’ homosexuel(le)s mariés.

Dessin de CHARB. / CHARLIE HEBDO n° 1092 22 mai 2013

Merci à CHARB. d’avoir, avec tant de justesse et de talent, illustré ce qui reste à l’enfant auquel on a volontairement refusé une mère… alors que les «vraies» mères des mariés « gais » seront à leur noce Chercher l’insupportable égoïsme et l’intolérable injustice …

_________________________________

♠ Quant aux barbus salafistes polygames et récemment sortis de prison, ils y trouveront toutes les tailles de burqas et de voiles bien noirs et bien épais pour embroncher leurs femmes, pour les transformer en preuves vivantes de l’inhumanité de leur charia, pour terroriser les jeunes enfants, pour transmettre aux jeunes mâles, l’idée obsessionnelle  de leur pouvoir despotique sur leurs sœurs, leurs mères et leurs femmes.

M. Hollande ne laissera pas le souvenir d’un Président laïque, ayant renforcé les droits des enfants et des femmes,  face aux  égoïsmes et aux délires communautaristes, face au fondamentalisme islamique hors-la-loi républicaine.

♠ M. Hollande et le PS ne sont ni l’avenir de l’enfant, ni l’avenir de la femme. 

_______________________

* D’après les photos aériennes prises à Paris, lors de la manifestation du dimanche 24 mars 2013, réclamant la tenue d’un référendum sur le mariage homosexuel, on a compté 1 800 000 personnes.

 ** Lire ou relire Le Meilleur des mondes / Brave New World / d’Aldous Huxley écrit en 1931. Publié en livre de poche, l’éditeur Plon  assène, en quatrième de couverture, un péremptoire « Le meilleur des mondes est possible. Aujourd’hui, il nous paraît familier (sic)…»   Faudrait-il penser comme l’éditeur  ?  Sommes-nous déjà dans l’ère NF  du dieu Ford  ?

Dans sa nouvelle préface en 1946, Aldous Huxley écrivait : «(…) il semble que l’Utopie soit beaucoup plus proche de nous que quiconque ne l’eût pu imaginer, il y a seulement 15 ans. A cette époque je l’avais lancée à six cents ans dans l’avenir. Aujourd’hui, il semble pratiquement possible que cette horreur puisse s’être abattue sur nous dans le délai d’un siècle.»
___________________
Extraits des  chapitres 10 et 11 /pp. 188-195

La scène se passe dans la Salle de Fécondation. Le D.I.C  (Directeur de l’Incubation et du Conditionnement) y a donné rendez-vous à Bernard Marx (Alpha-Plus)  pour faire « un exemple public devant les travailleurs des castes supérieures». Il l’accuse de refuser «d’obéir aux enseignements de Notre Ford … le Directeur fait un signe de T et  se propose de le transférer« en Islande, dans un sous-centre de la catégorie la plus basse». Mais Bernard  présente Linda  qui s’adresse au D.I.C :

–  «Tu m’as fait avoir un bébé …  oui, un bébé et c’est moi sa mère.

Elle lança cette obscénité, tel un défi, dans le silence outragé (…) Se tournant vers la porte : – John ! cria-t-elle, John !

John  entra … tomba à genoux devant le Directeur, et dit à voix distincte : Mon père !
Ce mot (car père n’était pas tant obscène –en raison de la distance que ce terme impliquait par rapport aux secrets répugnants et immoraux de l’enfantement-  que simplement grossier, c’était une inconvenance scatologique plutôt que pornographique), ce mot comiquement ordurier provoqua un soulagement dans ce qui était devenu une tension absolument intolérable.

Des rires éclatèrent, énormes, quasi hystériques… Mon père, et c’était le Directeur ! Mon père ! Oh! Ford, oh ! Ford.
Cela, c’était véritablement par trop énorme ! Les hoquets et les tempêtes de rires se renouvelèrent … Six nouveaux tubes de spermatozoïdes furent renversés. Mon père !
 
Blême, les yeux hagards, le Directeur se couvrit les oreilles de ses mains et se précipita hors de la pièce.

Après la scène de la Salle de  Fécondation, le Tout-Londres des castes supérieures brûlait d’envie de voir cet être délicieux  … cet être qui s’était affalé  en l’appelant mon père.
Linda, au contraire, ne provoqua nul enthousiasme ; personne n’éprouvait le moindre désir de voir Linda; Dire qu’on est mère, ce n’était plus une plaisanterie : c’était une obscénité »

________________________
Ajout du 13 avril 2013  /d’après Le Figaro/ Le Point / 9.04.2013

*** En plein débat parlementaire sur le mariage de couples unisexes stériles, flairant les bonnes affaires avec des clients fortunés, le Centre de fertilité de l’Illinois et un laboratoire américain de fécondation in vitro,  avaient loué les salons du grand hôtel parisien Lutetia pour y proposer leurs catalogues bourrés d’offres de bébés à vendre, le mercredi 10 avril 2013…

«Le Meilleur des mondes» – c’est maintenant – avec le Président Hollande.

« Du calame à l’écran tactile » – Regard critique sur l’astrologie

« Du calame à l’écran tactile », Bernard Pacory. Éditions Amalthée. 174 pages

Article de Pascal Landré : De l’astrologie au charlatanisme (NRCO- La Nouvelle République du Centre-Ouest / Indre-et-Loire) /13.03.2013

 « Bernard Pacory publie là son premier essai, dans lequel  il entend « démonter la mécanique de l’astrologie.»

On se demande encore pourquoi l’éditeur Amalthée, a refusé de faire suivre  le titre « Du calame à l’écran tactile » du sous-titre prévu par  l’auteur « Regard critique sur l’astrologie » parce que le propos de Bernard Pacory, ingénieur informaticien retraité, est on ne peut plus clair : démystifier l’astrologie par l’explication scientifique. Ce féru de sciences et de techniques a toujours voulu comprendre le fonctionnement du monde qui l’entoure.

 Après une discussion un peu animée sur les horoscopes, il décide de s’intéresser à l’astrologie. « Je n’y connaissais rien, c’était un sujet qui m’était indifférent. Du coup, j’ai voulu tout savoir et j’ai lu sur le sujet, toutes sortes d’ouvrages, pendant un an et demi. » Sa conclusion ? « L’astrologie est plus qu’une superstition, c’est une légende qui est devenue une croyance et qui, de tout temps, a profité à des charlatans. »
En opposant la science à la religion, la physique aux croyances, dans son souci de vérité, Bernard Pacory a mené une démarche pragmatique, non dénuée d’une certaine forme d’impertinence. Il  s’appuie sur l’histoire des constellations depuis l’Antiquité, les signes, planètes ou maisons, les concepts utilisés par l’astrologique ici inventoriés, présentés, expliqués.

L’auteur  admet que son propos qui entend « démonter la mécanique de cette croyance qu’est l’astrologie, pourra paraître polémique. C’est même presque blasphématoire, car c’est un acte militant, qui va au-delà de la simple observation. J’ai repris une phrase de Camille Flammarion qui disait que si l’astronomie est la première des sciences, l’astrologie est la première des religions. C’est une croyance. »

Voilà un essai qui entend démystifier l’histoire multimillénaire de l’astrologie, par la démonstration des connaissances. Et qui devrait rencontrer un large public, non seulement parce que l’ouvrage est facile à lire, mais surtout parce qu’il traite d’un sujet qui touche l’immense population de celles et ceux qui s’intéressent quotidiennement à leurs « horoscopes » mais ignorent à peu près tout de la pseudo-science qui se cache derrière. »

 

         

   Pour toute  information  sur le livre (14 euros – port compris),

utiliser le formulaire de contact sur  le site de l’auteur Jours de fête.fr