2018 – an 6 de la terreur islamique en France

7 – 13  janvier 2018

 QUI fera du 7 janvier la Journée  internationale de la LIBERTÉ  D’EXPRESSION ?

On se souvient que MM. Hollande et Vals s’étaient contentés le 11 janvier 2015  d’une cérémonie d’embrassades et de congratulations  dans un édifice religieux … quand près de cinq millions de Français apportaient leur soutien fraternel aux journalistes de CHARLIE HEBDO et à leurs familles dans le deuil, dans la souffrance, sous les coups et les menaces de mort … qui perdurent depuis pour eux et partout en France …

Δ Nous vous attendons MM. Macron et Philippe. N’y aura-t-il encore que des embrassades ? Δ 

 2018 – an 6 de la terreur islamique en France car nous nous souvenons que l’année 2015 était déjà  l’an 3 de la  terreur islamique en France, puisque le sinistre djihadiste islamiste Mohamed Merah  avait tué à Montauban  et à Toulouse en mars 2012, Imad IBN ZIATEN, Abel CHENNOUF, Mohamed LEGOUAD, et à l’école juive Ozar Hatorah, Jonathan SANDLER et ses fils Gabriel 3 ans et Aryeh 6 ans, puis Myriam MONSONÉGO 8 ans. (1)

______________________________

C’était ma toute première note du  7 janvier 2015 -15h.

En France,
Après l’été  djihadiste de 2014, le mercredi 7 janvier 2015 , des criminels islamiques avec des armes de guerre, formés à l’égorgement et au massacre de masse, en Syrie, en Irak, au Pakistan,  ont exécuté au nom de leur dieu, les plus courageux laïques et les plus républicains journalistes et dessinateurs de toute la presse française, ceux de CHARLIE HEBDO.

Après le massacre, dans la rue, les tueurs ont hurlé en français  :  On a vengé le prophète Mohammed /ON A TUÉ CHARLIE HEBDO (2) , pour montrer leur allégeance  au «  calife de l’État islamique Abou Bakr Al-Baghdadi  qui  a  appelé les musulmans à tuer des citoyens des pays de la coalition,  en particulier les méchants et sales Français.» en septembre 2014. (3)

Une journée de deuil national serait une première réponse humaniste à la hauteur de la menace islamique qui pèse sur notre pays.

Il est plus que temps d’ouvrir les yeux et  d’abandonner la phraséologie de l’islamophobie qui n’est que vocifération haineuse d’imams salafistes, relayée par leurs organisations islamiques.
Il est plus que temps de défendre nos droits à la vie, à la paix, à la  liberté de parole et de pensée.
Il est plus que temps de défendre  notre République laïque.

Une seconde réponse humaniste universelle pour sauver le XXI ème siècle de la barbarie islamique  serait de décréter le 7 janvier : Journée  internationale de la LIBERTÉ  d’EXPRESSION. »
——————————-

C’est plus tard que l’on a appris le nombre et les noms des victimes :

Mercredi 7 janvier 2015, dans les locaux de CHARLIE HEBDO, deux assassins ont exécuté – sur ordre de l’État islamique en Irak –  douze personnes dont dix assistaient à la conférence de rédaction et 2 policiers :

les dessinateurs CHARB  CABU  WOLINSKI  TIGNOUS  HONORÉ,  les collaborateurs  Mustapha OURRAD, Elsa CAYAT, Frédéric BOISSEAU, le journaliste Bernard MARIS, un invité Michel RENAUD, les policiers Franck BRINSOLARO  Ahmed MERABET.

et le nom des deux assassins : Chérif et Saïd Kouachi …

... La semaine sanglante s’est poursuivie avec un autre djihadiste Amedy Coulibaly ayant connu en prison Chérif Kouachi en 2005.
Au nom de l’État islamique, il tue le jeudi 8 janvier une jeune policière Clarissa JEAN-PHILIPPE.
Le vendredi 9 janvier, dès son entrée dans l’Hyper Casher de la porte de Vincennes, il tue Philippe BRAHAM, Yoav HATTAB et François- Michel SAADA et il prend  dix-sept personnes en otage dont Yohan COHEN qu’il tue peu après.(4) [5]

______________________________

LA paix est revenue en Syrie, en Irak, avec les Kurdes,  hommes et femmes exemplaires, et l’Armée française qui a encore une fois accompli son devoir. Ils ont vaincu l’État islamique !
Mais tant de peuples souffrent encore au Yémen, en Afrique, en Iran …
La sanglante religion islamique est en ce XXIème siècle un épouvantable fléau de dieu.
 Cependant les assassins au nom du dieu et de son prophète ne gagneront pas leur ignoble guerre contre l’humanité, contre la liberté et contre la fraternité.
Le XXIème siècle  sera pacifié quand les religions ne profèreront plus de menaces de mort… mais l’on sait aussi comment le pouvoir religieux islamique est le noyau dur et le plus fidèle soutien des théocraties et des dictatures redoutables, de l’Iran à l’Arabie saoudite, en passant par la Turquie…

_____________

1 Source  Wikipédia : Attentats de mars 2012 en France 
2 Source  : Le Figaro.fr 7.01.2915
« on a vengé le prophète Mohammed / on a tué CHARLIE HEBDO »

3 Source :  Le Point.fr 22.09.2014 selon AFP
4 Source Wikipédia : Liste des victimes des attentats de janvier 2015

[5] Après un vandalisme d’inscriptions de  croix gammées le 3 janvier 2018, une épicerie casher a été incendiée dans la nuit du 8 au 9 janvier 2018, à Créteil. Le djihad continue dans le Val-de-Marne.
Cf. Le figaro.fr / AFP. 9.01.2018 :  « un incident » pour la journaliste Esther Paolini (?).
_______________

   Cf. par L’ingénue :

Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?  21-30 juillet 2014

Vous seriez CHARLIE si … 10 -11 janvier 2015
_______________

  Extrait de la note Contre l’horreur islamique, le peuple français est entré en Résistance    12 janvier 2015

Δ  Les organisations islamiques réclament  à nouveau l’interdiction du droit au  blasphème et parlent de provocation pour  le numéro de  CHARLIE HEBDO  du  14 janvier publié à trois millions d’exemplaires (1), et sa  une qui est admirable de finesse et de courage devant la tragédie.

  Ce CHARLIE HEBDO des survivants sera tiré à 7 millions d’exemplaires.
Cf. l’article du Monde.fr avec AFP et Reuters du 17 janvier 2015

______________________

Tant que ces responsables islamiques n’auront pas signé la CHARTE de la LAÏCITÉ , ils seront  les complices du prosélytisme intégriste et de sa fabrique d’assassins.

                                  VIVE  CHARLIE  HEBDO !
                                     _____________________

Comme CHARLIE HEBDO avait triomphé face à ses accusateurs islamiques en 2007, le peuple français, en ce dimanche 11 janvier 2015, a repris et porté haut et fort l’esprit de LIBERTÉ qu’il avait gagné depuis deux siècles,  dans le sang de ses combats contre la monarchie absolue, l’aristocratie et le haut clergé  brandissant la bannière du droit divin.

À nouveau, l’intelligence et la conscience du peuple souverain choisissaient  la voie de la RÉSISTANCE à l’oppression et à la barbarie islamique ; cette RÉSISTANCE  a un nom : LAÏCITÉ.

Et qu’avons-nous vu au soir de cet immense souffle de LIBERTÉ ?

L’insupportable TRAHISON  du gouvernement français
finissant la journée de RÉSISTANCE contre la barbarie islamique, dans les applaudissements des  trois monothéismes , dont celui qui avait lancé une fatwa, un arrêt de mort,  sur CHARLIE HEBDO et sur les citoyens français de religion juive, et qui venait d’exécuter les 7,  8 et 9 janvier 2015,  17 victimes innocentes et faire de nombreux blessés !

On comprit alors, indignés,  ce que lui, président Hollande, appelait « union nationale » , c’était l’ union sacrée (sic) du gouvernement avec les trois monothéismes et leurs dogmes, à mille lieues de notre LAÏCITÉ, à mille lieues de l’esprit de LIBERTÉ et de RÉSISTANCE  de  millions de Français  !

__________________
Il est clair que ce gouvernement PS n’avait ni vu, ni entendu, ni compris les messages de CHARLIE HEBDO  mais le peuple français lui, les avait reçus 5 sur 5  : CHARB  CABU  HONORÉ  TIGNOUS  WOLINSKI.

Le peuple français en Résistance exigera que les organisations islamiques signent en 2015  une CHARTE de respect absolu de notre LAÏCITÉ, incluant le droit au  blasphème, la surveillance et le contrôle judiciaire permanent de la formation des imams et des aumôniers de prisons, de leurs prêches et des  enseignements des écoles coraniques.
–  Et comme « NULLE  CONTRAINTE  EN  ISLAM » proclamaient les dirigeants islamiques rassemblés en hommage à HERVÉ GOURDEL égorgé sur ordre de l’État islamique, le peuple français en Résistance exigera que soit levée dès 2015, la charia islamique des frères musulmans et des salafistes, sur les voiles, niqab et burqas  pour les femmes et les interdits alimentaires dans tous les établissements publics.

le peuple français en Résistance attend des députés et des sénateurs la même intelligence et la même conscience laïque.

– La LIBERTÉ d’EXPRESSION sera déclarée Grande Cause Nationale et aura sa Journée, le 7 janvier.

Pour que l’esprit de  LIBERTÉ souffle dans notre histoire et dans l’histoire des  peuples frères opprimés par l’islam djihadiste,
pour le futur de notre humanité.

______________________________________

NB
Loi sur l’interdiction du voile votée le 11.10. 2010  /
jamais appliquée à ce jour /- à cause de l’OPPOSTION à la loi républicaine du PS (dont le secrétaire national était  lui, F.HOLLANDE,  président de la République depuis 2012),  de SOS racisme,  et des organisations et associations  islamiques parmi lesquelles le Collectif contre l’islamophobie en France, la Mosquée de Paris, le Conseil français du culte musulman, l’Union des organisations islamiques de France et la Ligue islamique mondiale.

  ____________________________________

Sur le site du journal
édition du 3 janvier 2018
Édito par Riss : Liberté d’expression, combien ça coûte ?

  CHARLIE  HEBDO est toujours vivant 

_______________

« Il n’y a pas assez de mosquées » dit le ministre de l’Intérieur

20-22 novembre 2017      note mise en avant le 26 décembre 2017

Depuis la séparation de la mosquée, du temple, de l’église et de l’ État par la loi de 1905, on se demande pourquoi  G. Collomb se met à geindre de la sorte.

Le ministre n’a même pas repéré qu’à Clichy-la-Garenne, il y a une mosquée … et que malgré tout, les musulmans intégristes de la ville, forcent la loi républicaine, en violant chaque vendredi l’espace public de la rue, pour leur prière à un dieu, au nom duquel on massacre en France et partout dans le monde !

Ainsi, au nom du dieu sanglant des djihadistes, les musulmans endoctrinés par les prêcheurs salafistes et fréristes de l’UOIF  (1) au vu et au su du ministre et du président- , ajoutent sans vergogne en 2017,  du trouble et de la violence, aux crimes commis depuis Merah en 2012 .
Leur prière n’est qu’une émeute anti-républicaine contre la municipalité, contre la police municipale, contre les Clichyssois chrétiens, juifs, athées, musulmans laïques, contre nous tous.

Nous n’avons encore jamais entendu le président  Macron  prononcer le mot Laïcité ! Un gros mot pour lui ou la pire des tartufferies ? Son humble serviteur Collomb l’ignore tout autant.
Ils renient ce qui fonde l’immense avancée des Droits de l’homme et de la femme en France depuis plus d’un siècle.

Messieurs, vous dites : « Pas assez de mosquées » !

Nous, nous disons :
 Pas assez de laïcité !

Nous, nous disons :
Trop de discrimination et de prosélytisme islamique !
Trop de femmes et de jeunes filles soumises au port de voiles et de burqas !

Trop de victimes de l’islamisme terroriste ! Trop de violences et de troubles à l’ordre public !

Nous, nous exigeons la fin de la subversion islamique dans les rues chaque vendredi, car elle n’est, -avec les femmes voilées, en burqas par contrainte-, que complicité et support des assassins qui crient allah akbar.

__________________

1  ♠ L’ UOIF, l’Union des organisations islamiques de France, dopée par la lâcheté de MM. Hollande et Valls et de Mme Vallaud-Belkacem *(désignée par Mohammed VI, membre du Conseil de la communauté marocaine),  s’est attribuée en février 2017,  le nom de  « Musulmans de France », alors qu’ils sont la chose des  théocraties islamiques.

La suppression du mot sanglant « islamique »  n’est que leur ruse pour prétendre constituer un parti politique anti-laïque à l’Assemblée nationale… et agir ainsi comme le font déjà leurs groupes de pression (lobbies) auprès du Parlement européen de Strasbourg et de la Commission exécutive et anti-démocratique de Bruxelles.

MM. Macron et Collomb, comme leurs prédécesseurs, les soutiendront.
_________________

Cf. L’ingénue

*Au fil de l’actualité – 2017 Les vœux de Mme Vallaud- Belkacem

7 janvier- 7 juillet 2015      7 juillet 2015

Hommage aux 480 victimes des djihadistes de l’État islamique    30 novembre 2015

2017 – Les vœux de Mme Vallaud-Belkacem          10 janvier 2017

_____________________________

Mot-dièse # Balance ton « porc salafiste » et ta burqa

3 novembre 2017-  note revue  le  14 janvier 2018 et le 28 mars 2018

  • sans oublier le second mot-dièse : #Balance aussi ton « porc frère musulman » et ta burqa …


28.03.2018

J’écrivais, le  3 novembre 2017, qu’ « aucune femme soumise à la loi islamique n’a cette liberté », mais Henda Ayari  a été cette femme si forte, si lucide et si courageuse.
Après elle, trois femmes ont porté plainte contre Tariq Ramadan pour viols avec violences :
« Plus je hurlais, plus il cognait » dit l’une d’entre elles.

Le
porc Tariq Ramadan est  le prédicateur frère musulman le plus « médiatisé » en France depuis 2003. Mis en examen début février 2018, il a été incarcéré à Fleury-Mérogis.
Le communautarisme intégriste islamique a déjà collecté 100 000 euros pour payer sa défense.
—————————————
La défense de Tariq Ramadan CHARLIE HEBDO 1.11.2017
Bravo et merci à Pierrick Juin, à Riss et à toute l’équipe de rédaction de Charlie Hebdo qui ont toujours, et malgré des menaces de mort incessantes, le courage formidable, face à la meute assassine, de dessiner « vrai ».

—————————————————–

3.11.2017 #Balance ton porc salafiste et ta burqa !

Ah ! ce mot-dièse ne fleurira pas sur la toile  ! Aucune femme soumise à la loi islamique des barbares salafistes et autres frères musulmans n’a cette  liberté ! Aucune femme ! Leur seule identité réside dans la soumission à une loi religieuse assassine. Le barbare la condamne à vivre en France, hors de la dignité de notre citoyenneté.

Et il ne me semble pas avoir beaucoup entendu de femmes « féministes » qui  s’exprimeraient sur la toile avec le « mot-dièse : Balance ton porc », condamner ces barbares.

Et pourtant on sait que dans chaque salafiste, chaque frère musulman, chaque ayatollah, chaque djihadiste et imam du groupe état islamique, il y a un oppresseur, un violent, une brute qui se vautre et qui jouit … une bête qui peut tuer à tout moment  !
On sait car on a des preuves (tous les jours et sur toute la planète) : quand ils ne prennent pas du plaisir à violenter, brûler, supplicier, ou violer une jeune femme (1), ils prennent comme chaque taliban ou chaque djihadiste le plaisir de la lapider  ou bien de la décapiter …

… Et c’est ainsi que dans toutes nos villes, après celles de la Seine-Saint-Denis et de l’Île-de-France, des jeunes femmes revêtent le même uniforme sinistre de la religion morbide des ayatollahs et autres émirs et rois des théocraties islamiques.

Non seulement, elles sont les premières victimes de l’acharnement des hommes islamistes dans leurs vies privées, mais elles sont aussi les premières otages de leur surenchère de prosélytisme hors-la-loi, contre notre société démocratique et laïque…
… laquelle hélas ! n’est pas parvenue à les libérer de cette oppression. 

  J’en veux pour preuve la Loi sur l’interdiction du voile votée le 11.10. 2010 / qui a été et qui est totalement bafouée en France par l’OPPOSTION à la loi républicaine :

du PS /hors-la-loi ( le secrétaire national était alors F.HOLLANDE, président de la République de 2012 à 2017),
de SOS racisme/hors-la-loi,
et des organisations et associations islamiques /hors-la-loi
parmi lesquelles le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), la Mosquée de Paris, le Conseil français du culte musulman (CFCM), l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) et la Ligue islamique mondiale.
et désormais du parti gouvernemental, La République en marche …………. également hors-la-loi.

Comme on les voyait, le 13 juillet 2014, défiler en burqas en hurlant au djihad contre les Juifs de France (2), les femmes musulmanes, vouées à la soumission communautariste, continuent d’être les « porte-drapeaux -État- islamique » … et de transmettre l’anti-sémitisme à leurs enfants …
… Au nez et à la barbe de MM. Macron, Philippe et Collomb … les continuateurs zélés de MM. Hollande, Vals et Cazeneuve !

___________________________________________

14 janvier 2018

Apostille sur la ♦duplicité gouvernementale :

« La Justice en marche : lutte contre le harcèlement sexuel « : c’est l’annonce de M. Emmanuel Macron et de Mme Nicole Belloubet, ministre de la Justice en réponse au mot-dièse # balance ton porc.

Quand y aura-t-il « La Justice en marche » pour la lutte contre le harcèlement islamiste des femmes ?
Est-ce être islamophobe ? Messieurs du CCIF, de l’UOIF et du CFCM
d’écrire cela ?  Ou est-ce être en fraternité avec les victimes ?

—————————————-

La République se vit à visage découvert 

Visuel du site internet "La République à visage découvert"

♦ Caractère d’une personne qui a deux attitudes, joue deux rôles (…) ⇔ fausseté, mauvaise foi, hypocrisie, mensonge (…) « Duplicité renchérit sur fausseté »(Lafaye) Le grand Robert tome II p.1734.

____________________________

Par L’ingénue

1 Cf.  Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin 
5.10.2012  – [note mise en avant le 11 novembre 2016]

2  Cf. Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?  21-30 juillet 2014

______________________

 

Impromptu sur le vif : G. Collomb

Note mise à jour le 27.03.2018

___________________

23 août 2017 – mise en avant le 4.09.2017

Pour juger de l’excellence de G. Collomb, ministre de l’Intérieur, sur le dossier de la lutte contre le terrorisme islamique, il suffit de lui poser deux questions :

Le fou est-il un djihadiste de l’État islamique ?   Il répondra « oui ».

Ainsi, par exemple, ce 23 août 2017, on apprend qu’hier soir à Lyon, dans la bonne ville dont M. Collomb fut le maire, un homme qui voulait étrangler une soldate de l’opération Sentinelle a été amené à l’hôpital psychiatrique.
 
Les Hôpitaux psychiatriques français sont-ils des cellules dormantes de l’État islamique ? Il répondra « oui ».

G. Collomb est dans le déni de la présence des milliers de djihadistes  17 393 individus fichés islamistes radicalisés](2), qui vivent parmi nous en toute liberté… en préparant leurs attentats, leurs explosions, leurs incendies, etc.

La théorie du président  Macron sur le djihadiste fou, le piètre discours du Premier ministre, l’annonce d’une  « mobilisation des psychiatres » par le ministre de l’Intérieur, tous ces refus de voir la réalité,  pourraient par contre révéler dans le gouvernement, un début …   de  schizophrénie.

3 Avec encore une troisième question à poser au ministre de l’Intérieur, le 4 septembre 2017, jour de la rentrée des classes à Saint-Denis :

Les coups de feu  à proximité de l’école maternelle Delaunay-Belleville, rue Jacques Duclos, à Saint-Denis, étaient-ils tirés par des fous ?  Il répondra « oui ».

D’ailleurs, le ministre n’est pas étonné puisque l’ on avait déjà localisé fin août, « l’asile de fous » dans la cité Jacques Duclos, avec ses caches d’armes , son lance-roquette anti-char, ses explosifs, ses fusils à pompe, ses 40 kg de résine de cannabis …   et ses 10 000 euros.   (source Le Parisien 20.08.2017)

Par contre, inutile de  poser la question pour savoir pourquoi  l’humble président serviteur n’a pas fait la rentrée le 4 septembre à Saint-Denis, rue Jacques Duclos.

_____________

Extrait de Francetvinfo.tv  22.08.2017 « Le ministre de l’Intérieur veut mobiliser les psychiatres » :

« Après les attentats en Espagne, Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur a indiqué qu’il envisageait de « mobiliser l’ensemble des hôpitaux psychiatriques (et) des psychiatres libéraux, de manière à essayer de parer » aux menaces terroristes individuelles. »

_______________________

1 Cf. Le Rapport d’information   n° 483 (2016-2017) de MM. Jean-Marie BOCKEL et Luc CARVOUNAS :
« Les collectivités territoriales et la prévention de la radicalisation «  , fait au nom de la délégation aux collectivités territoriales, et déposé le 29 mars 2017 au Sénat.

D’après l’AFP, sur Le Point.fr /26.03.2018 / il faut compter désormais sur 20 000 radicalisés inscrits dans le FSPRT –fichier de signalement pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste.
____________

27.03.2018

R. Lakdim, le djihadiste de l’Aude, qui a tué le 23 mars 2018, Jean Mazières, Christian Medves, Hervé Sosna et Arnaud Beltrame, le gendarme héroïque, et blessé seize personnes, était au fichier S (Sûreté de l’État) depuis 2014, puis sur le FSPRT car signalé pour ses relations avec la mouvance islamique radicale.

Marocain, il avait obtenu la nationalité française en 2004.
En 2011, pour détention et port d’armes, un juge l’avait gratifié d’un mois de prison avec sursis !
En 2016, soit deux ans après son inscription sur le fichier S, il est arrêté pour trafic de stupéfiants, et purge une peine d’un mois à la prison de Carcassonne.

Après l’attentat, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a  osé  déclarer :
« Nous l’avions suivi et pensions qu’il n’y avait pas de radicalisation. Il est passé à l’acte brusquement (…) ».

__________________________

 

Le discours du général P. de Villiers à méditer par le « chef » Macron

20.07.2017

E. Macron – qui se disait notre humble serviteur durant sa campagne électorale- et qui déclare sept mois plus tard aux armées et au général d’armée P. de Villiers : « Je suis votre chef » serait bien inspiré d’apprendre que « La force des armes ne peut se concevoir sans un esprit qui la vivifie » (…) que « toute autorité est un service » et que le premier service du président de la République- chef des armées-  est « la protection des Français, avec un seul but : le succès des armes de la France » pour avoir « une paix d’avance »!

 

… Nous attendons « l’esprit qui vivifie » la politique du « chef »notre humble serviteur (1)…  alors que nous sommes en guerre contre le fascisme islamique, dans et hors de nos frontières.

 ____________________

Paris, le 13 décembre 2016

Général d’armée P. de Villiers
aux Officiers de la 24e promotion de l’Ecole de guerre, promotion général Gallois,

Officiers, sous-officiers, officiers mariniers des écoles de formation,

Vous les chefs militaires, d’aujourd’hui et de demain,

Il n’existe pas de service plus noble ni plus exigeant que celui de commander les hommes et les femmes qui vous sont confiés. Jour après jour, pour vous guider dans l’exercice de vos responsabilités, il vous faudra cultiver notre trésor, c’est-à-dire notre style de commandement, notre état d’esprit.

La force des armes ne peut se concevoir sans un esprit qui la vivifie. C’est là l’exorbitante responsabilité du chef. Donner l’élan, donner du souffle, donner du sens, donner la flamme. S’arracher à soi-même pour se donner, sans compter, au bien commun. Cultiver l’obéissance d’amitié, là où l’adhésion l’emporte sur l’autorité.

Il y a cent ans, précipités dans « l’enfer de Verdun » et son effroyable logique de destruction, les « Poilus » semblaient condamnés à s’éteindre dans cette obscurité. Et pourtant, contre toute attente, ils ont illuminé cette nuit noire d’un « feu sacré ».

Nous, les chefs d’aujourd’hui, et vous, les chefs de demain, ne craignons jamais de rappeler ce que ce « feu » doit aux chefs d’alors. Rendons hommage à ceux, qui par leurs attentions fraternelles, ont su réchauffer les cœurs transis de froid et de peur. Rendons les honneurs à ces hommes dont l’exemplarité du comportement a su créer un élan qui a conduit à la victoire.

Derrière cette reconnaissance, point d’idéalisation du passé ! Les chefs de 1916 ont connu les tourments de l’hésitation et du doute ; leurs certitudes se sont effondrées, leurs convictions ont vacillé, mais l’écrasante majorité d’entre eux a tenu bon, obéissant à une règle de vie simple que tout chef militaire doit faire sienne : « penser et agir comme l’honneur le commande » ; l’honneur est la poésie du devoir.

Cette exigence vaut aussi pour tous les chefs d’aujourd’hui, quels que soient leur grade et leur armée. Officiers-généraux, officiers, sous-officiers, officiers mariniers, nous sommes réunis par la proximité de nos obligations. Nos subordonnés, quels qu’ils soient, sont d’abord nos frères d’armes. Nous sommes unis à eux par la fraternité qui relie ceux qui partagent le même engagement et ont accepté l’éventualité d’un même sacrifice.

De nos hommes, nous sommes en droit d’attendre la loyauté. En regard, nous leur devons la vérité et la vision. Car, c’est bien au chef qu’il appartient d’ouvrir des perspectives, d’explorer le champ des possibles, d’organiser l’innovation et d’orienter l’action.

Le général de brigade aérienne Pierre-Marie Gallois offre un parfait exemple de la figure du chef : courageux, précurseur, loyal et visionnaire. A vous, les officiers de la 24e promotion de l’Ecole de guerre, je veux dire combien judicieux est votre choix de le prendre pour parrain.

Jeune officier de l’armée de l’air, il rejoint la Grande-Bretagne, en 1943, et participe aux bombardements stratégiques sur l’Allemagne, jusqu’à la fin de la guerre. Affecté, aussitôt après, en état-major, il ne cède pas à la sinistrose et s’impose, au contraire, comme le principal artisan du plan aéronautique de 1950, qui réorganise en profondeur une aviation militaire au plus mal. Bel exemple d’optimisme de volonté qui incline à ne pas subir.

Ce n’était là que le prélude d’une œuvre, ô combien déterminante, pour la paix et la souveraineté de la France. Alors que beaucoup pensaient la guerre sur le modèle de celle qui venait de s’achever, il affirme que l’atome militarisé crée une nouvelle hiérarchie des puissances entre celles qui « s’autoprotègent  nucléairement » et les autres. Pour défendre sa vision et parvenir à la faire triompher, il combine intelligence, finesse et agilité. C’est un succès. Par la force de son travail et la compréhension de son environnement, le chef militaire Pierre-Marie Gallois a pesé sur le destin de son pays et sur celui du monde, en prônant une paix d’avance.

Vous, les officiers, les sous-officiers, les officiers-mariniers, cultivez ces mêmes valeurs dans la discrétion et le désintéressement de vos missions du quotidien. Aujourd’hui, en cette cour d’honneur des Invalides, haut lieu chargé d’histoire militaire, pas de parole inutile : soyez tout simplement des chefs, à l’image de ceux d’il y a cent ans et dans le sillage du général Gallois. Avec modestie et humilité, mais aussi, avec audace et ténacité, soyez d’abord convaincus que « toute autorité est un service ». Là où vous serez, fédérez toutes les énergies pour accomplir votre mission, au service de la protection des Français, avec un seul but : le succès des armes de la France !

Général d’armée P. de Villiers   Paris, le 13 décembre 2016.

_____________________

Sources : État-major des armées Droits : Ministère de la Défense

1  Cf. la note de L’ingénue  13-14 mai 2017 avec la transcription du discours d’E. Macron le soir du 7 mai 2017 au Louvre : Macaron Ier était en campagne devant la pyramide

Fin – Extrait :
(…)  « je vous servirai avec humilité avec force
je vous servirai au nom de notre devise liberté égalité fraternité
je vous servirai dans la fidélité de la confiance que vous m’avez donnée

je vous servirai avec amour vive la République vive la France »
______________________