Qui veut la peau … du musée des Beaux-Arts de Tours ?

24 – 26- 27 juillet 2017

Qui  refuse la manne pour notre musée des Beaux-Arts de Tours de la donation de Léon et Martine Cligman : 1 200 œuvres d’art d’une valeur totale d’environ 20 millions d’euros  ?

Qui dédaigne  accroître la richesse de ce très beau musée pour offrir au public, à la jeunesse, un tel supplément d’art et de beauté ? Imaginez ! 1 200 œuvres d’art en plus à admirer !
« L’art émeut. De là sa puissance civilisatrice » écrivait V. Hugo (1).

Qui se désintéresse à ce point de la culture pour tous et de notre patrimoine artistique  ?

Faut-il chercher parmi  les 121 élues d’Indre-et- Loire et de la ville de Tours : tous et toutes, très honorables députés, sénateurs, conseillers régionaux avec leur président, conseillers départementaux avec leur président,   conseillers municipaux avec le maire de Tours, et ces 72 membres du nouveau conseil métropolitain de « Tours Métropole Val de Loire » ?

Qui parmi eux a décidé de privilégier le CCC OD  (Centre de Création Contemporaine Olivier Debré), inauguré par F. Hollande, le 10 mars 2017 (2),  en privant le musée des Beaux-Arts de son dû ?

Qui a osé le spolier du legs généreux d’un couple d’esthètes amoureux de la Touraine et de son musée ?
A-t-on peur que le MBA (musée des Beaux-Arts) prenne des visiteurs donc des futurs acheteurs d’ « art contemporain » à leur CCC OD ?

On se souvient comment, en juin 2016, Sophie Join-Lambert, conservateur et directrice du musée, avait accueilli la perspective de ce don exceptionnel : « ce sont vraiment des œuvres de grands noms, des œuvres qui ont marqué la fin du 19ème et le début du 20ème siècle comme Corot, Delacroix ou Degas. C’est vraiment un bel ensemble qui sera ensuite déposé au musée des Beaux-Arts de la ville de Tours. » (3)

En mars 2017, ni le président Hollande ni sa ministre de la Culture ne lui ont apporté  leur soutien  ; la quintessence huileuse de l’art contemporain suffisait à leur sensibilité artistique (!).

♠ ♠ ♠  On s’interroge aussi sur le silence assourdissant des médias qui ont laissé tout ce petit monde politiqueNacer Meddah, préfet du Loiret et de la région Centre- Val de Loire,  Sylvie le Clech, directrice régionale des affaires culturelles (Drac Centre), Jean-Christophe Royoux, conseiller Arts plastiques (Drac Centre),  Pierre Oudart, directeur des arts plastiques, Malika Bouabdellah, « personnalité qualifiée » historienne de l’art, ancienne conservatrice du Louvre etc.   … enterrer un projet magnifique, comprenant une dotation supplémentaire de 5 millions d’euros pour donner au public le bel espace d’un vrai grand musée d’art en Touraine.
Serait-ce juste l’effet du hasard … mais ils/elles sont tous membres du Conseil d’administration du Frac Centre (Fonds régional d’art contemporain de la région Centre-Val de Loire)?

… ♠ Alors, faut-il penser qu’entre un Delacroix, un Corot, un Degas … et de l’huile,
la Direction régionale des affaires culturelles Centre- Val de Loire
 aura œuvré à rejeter la donation Cligman au MBA Tours … pour évincer ce rival du CCC OD ?

… Silence … on  déshérite le peuple de son patrimoine ….   Silence … on  bafoue le Beau …

Ah !(soupir) …  Pouvoir encore choisir entre un Delacroix, un Corot, un Degas … et une flaque d’huile noire   !!

________________________

1    Cf. note Utilité du Beau    Victor Hugo mai 1864   

2   Cf. note  Hollande, la reine … et la flaque d’huile  3-13 avril 2017

3    L’incroyable donation faite au musée des Beaux-Arts      Europe1.fr   23 juin 2016

       Tours : don exceptionnel de 1 200 œuvres au musée des Beaux-Arts    Le Figaro.fr  Marie-Amélie Blin 23 juin 2016

 _________________________

NB  Pour mieux comprendre, lire L’Imposture de l’art contemporain – Une utopie financière Aude de Kerros (Eyrolles 2016)

et par L’ingénue, une note de 2009 – complétée en 2014  : M. Pinault, les milliardaires et Paul McCarthy

Ajout du  27.07. 2017  … où l’on voit comment « Le président Macron et sa première dame » sont  aussi aux côtés des milliardaires …  de la chanson.

________________________

 

Les « droits » que les trois communautarismes exigent de la République

8-10 –11- 19- 25  juillet-  note remise en avant le 15 août 2017

De la dépénalisation du cannabis marocain  à l’enfant-numéro …
… en passant par les milliers de djihadistes en France [15 000 hommes fichés S et 17 393 individus fichés islamistes radicalisés]

♠ Le communautarisme mafieux des drogues et du blanchiment d’argent exige avec  l’appui de Terra Nova, du PS de Mme Touraine et de M. Hollande, et le soutien d’En marche du  président Macron,  le droit de dépénalisation du cannabis marocainau risque de l’aggravation du trafic d’armes de guerre, au risque de faire plonger de plus en plus de jeunes dans la triple addiction alcool-tabac- cannabis, addiction qui les suivra toute leur vie.

 

Le communautarisme islamique (frères musulmans- CFCM- UOIF- salafistes)  exige le droit de prendre les armes (achetées avec l’argent des drogues) pour faire le djihad en France et devenir une force politique dans nos institutions républicaines, avec le soutien de l’Arabie saoudite et de la Turquie ; mais aussi toujours le droit de mutiler les petits garçons et les petites filles ; et toujours le droit d’ inférioriser à vie les femmes (1) sous leurs coups, sous leurs voiles et sous leurs burqas, puisque le coran l’ordonne.
 Ils se sont déjà arrogé le droit de subversion permanente et criminelle dans toutes nos villes où ils pourrissent la vie des citoyens (incendies, explosions, agressions, assassinats, lynchages …) depuis une vingtaine d’années.

 

♠ Le communautarisme homosexuel exige :

– pour les couples de femmes,  le droit au sperme des hommes n’importe lequel (c’est sans douleur), suivi de l’insémination. 
– pour les couples d’hommes le droit à l’ovocyte et à l’utérus des femmes, c’est-à-dire le droit au proxénétisme génital du corps des femmes n’importe laquelle ou lesquelles – par opération puis par implantation – grossesse de 9 mois – accouchement-  montée du lait chez la mère pour le bébé – séparation.

Le couple homosexuel conçoit et exige  la gestation d’un enfant comme la « fabrication d’un produit médicalement assistée ».
L’enfant du couple homosexuel ne sera qu’un numéro
dans un laboratoire, fabriqué avec un ou deux autres numéros de gamètes puis un numéro d’utérus. 
♠ Par cette revendication du droit à l’enfant, le couple homosexuel est dans le déni du droit de l’enfant, auquel il manquera définitivement le droit de savoir  son origine familiale et ses caractéristiques héréditaires, ainsi que le droit à l’amour de cette famille volée.
♠ Par cette revendication du droit à l’enfant, le couple homosexuel est dans le déni de l’autre sexe mais dans son exploitation mercantile.

♠ ♠ Mais qu’importe ! L‘enfant conçu -orphelin– de -père -et/ou- de -mère est déjà annoncé comme un dû pour les couples homosexuels … mieux ou pire, comme une victoire,  le trophée qu’ils doivent gagner  à tout prix parce qu’ ils pensent le mériter  …  et pensent nous  le prouver avec leur très- dignedéfilé- carnaval -pour -les -enfants de « la gay pride »  !

♠♠♠ Le président Macron  l’humble serviteur des Gracques et autres  » boîtes à penser » de J. Attali (2) et  des loges de frères,  fera voter par sa majorité de députés aux ordres,  le droit à l’enfant-numéro pour les couples homosexuels – qu’il aime comme il nous aime, « farouchement ».

_________________________
♠           

Ce sont les fondements de notre citoyenneté dans la fraternité laïque et de notre humanisme qui sont menacés.
Il est fort à craindre que le droit à la santé et à une vie saine, le droit à la paix civile,  le droit des femmes à la dignité de l’égalité, et le droit au respect d’une vraie filiation pour les enfants, ne soient en grand danger.

  Mais tout cela va tellement bien dans le sens de la majorité En marche et des « idées que je porte« , comme le clamait le candidat – président  E. Macron grand moralisateur de la vie politique.
D’ailleurs,  E. Macron l’humble serviteur exemplaire « vêtu de probité candide et de lin blanc »  va nous expliquer comment, sans cotisations d’adhérents d’En marche, il a disposé de 16 millions d’euros de financement  pour sa campagne électorale. Quand nous donnera-t-il la liste des si généreux fondateurs de son parti ?

Et  c’est tellement porteur dans les médias unis pour défendre Macron le démagogue …  ainsi, il continue  de faire la fête sur la tour Eiffel un 14 juillet avec un  président milliardaire, de s’agiter en raquette et gants de boxe pour les Jeux olympiques de 2024, de recevoir des chanteurs milliardaires à l’Élysée, de parader en uniforme de pilote de chasse, de nous imposer « sa » première dame, de prendre des vacances dans un quartier chic de Marseille vêtu du maillot de l’OM  etc. …  !

L’Histoire du quinquennat de l’humble Macron ne fait que commencer…

__________________________          ♠             

1 Lire Henda Ayari : « Le salafisme m’a anesthésiée »  – son livre : J’ai choisi d’être libre Flammarion 2016
Article de S. Kovacs Le Figaro 10.07.2017.
2 Cf. ma note  La maternité et la paternité selon J. Attali   6 mars 2008.

Terra Nova : non à la laïcité – oui à la jupe « saoudienne »

3 mai 2015

Terra Nova
, « la boîte à droguer (ou think tank  du PS) »  nous  informe aussi sur  sa vision inch’allah de la laïcité.
Après sa dépêche  façon « go fast » du 19 décembre 2014, en collaboration avec le journal Le Monde, pour exiger la légalisation et l’augmentation  de l’usage du haschich dès l’adolescence –  nous avons, avec le retour des cloches d’avril,  l’avis de son «responsable – M. Mehdi Allal (sic)  du pôle anti-discrimination (re sic)»  sur la nouvelle mode féminine au collège : La jupe saoudienne ou   demi -burqa.

La jupe saoudienne ou la moitié de burqa

Quand Sarah K. 15 ans – se présente ainsi à la porte de son collège* ; elle ressemble aux Saoudiennes ** et aux Iraniennes de son âge (chères au cœur des intégristes de l’UOIF de M. Lasfar)  avec sa jupe longue et noire et son voile long et noir ;  on devine que sa communauté religieuse la prépare déjà à porter la burqa, selon la charia à la mode de Ryad, de Téhéran et de Kaboul.
Évidemment pour M. Mehdi Allal de Terra Nova***, tout serait pour le mieux à Charleville-Mézières, si comme à Ryad, s’appliquait  la charia.

Mais Patatras !    M. Allal en est encore scandalisé, il vient d’apprendre que la charia qui n’a jamais été appliquée en France,  ne sera pas appliquée pour Sarah dans ce collège : ni le voile islamique, ni la jupe demi- burqa ne sont obligatoires dans les collèges publics français.

M. Allal sera-t-il aussi  outré par le fait que notre laïcité, quoique fragilisée depuis des décennies, par l’agressivité des intégristes (frères musulmans ou salafistes), soit toujours aussi forte et vive, et que, comme la première fois en 1989 à Creil pour le voile islamique, c’est une Principale de collège qui a eu  la bonne autorité pour rappeler la  loi laïque à Sarah ?
La collégienne savait qu’elle devait enlever son voile islamique avant d’entrer au collège, elle sait désormais que sa jupe demi- burqa est une discrimination islamique à  des fins de prosélytisme et est donc interdite à l’école, en France.

Mais, soucieux de l’obéissance  à la loi républicaineM. Allal du «pôle anti-discrimination- de- Terra – Nova» sera certainement sensible au fait que Sarah, parmi ses camarades de classe,  puisse retrouver – sans sa demi-burqa –  toute sa place  dans son collège paisible car protégé contre la soumission à la charia (impitoyable et sanglante en France et dans le monde). ___________________________

* Photo (LEVY Guillaume / L’Union L’Ardennais / MAXPPP)

**  Voir le film  Wadjda  de la réalisatrice saoudienne Haifaa Al Mansour [ récompensé à la Mostra de Venise par le Prix du meilleur film d’Art et Essai en 2012 ] est une bonne peinture de la vie des jeunes filles et des femmes selon la charia saoudienne.
*** Jupe pas «laïque» : une erreur monumentale du proviseur (sic)   Mehdi Thomas Allal* et Asif Arif  29.05.2015  Libération.fr _____________________________

Fête ou sacrifice tragique ?

Cette note  du 16 octobre 2014 sur  l’Aïd 2014 devrait  bouleverser les mêmes (1),  car pour que ce soit vraiment la fête, pour un vrai sacrifice,  l’agneau doit être « conscient » quand on l’égorge ….  c’est vrai aussi pour l’égorgement ou la décapitation des  infidèles par l’État islamique…
________________________

Samedi 4 octobre 2014, c’était Aïd al-Adha (la fête du sacrifice), la plus belle, la plus grande fête islamique, l’équivalent du Noël chrétien pour les musulmans.
Mais foin de la dinde rôtie de Noël , le mouton doit être bien vivant comme le jeune Ismaël, fils d’Ibrahim (Abraham pour les judéo-chrétiens).
Selon la croyance antique, dieu avait demandé au père d’égorger le fils, puis avait changé d’avis devant la soumission du père brandissant le couteau et préféré le sacrifice d’un animal. On est encore dans la tradition des rituels païens sanglants.

Donc, c’est la fête !  Certes, pour découper la dinde ou la bûche de Noël, comme pour égorger le mouton, il faut un couteau. Pour la bûche, en souvenir du feu joyeux dans la cheminée, pour l’agneau, en souvenir d’un sacrifice sanglant nécessaire à la fête.

Le rédacteur d’un site islamique* encore réjoui et plein d’humour, le lundi 6 octobre, raconte l’histoire de «la mystérieuse chute du mouton qui a tenté de se suicider», le vendredi, veille de l’Aïd, en sautant par la fenêtre du 5ème étage d’un immeuble de Lille.
C’est d’autant plus drôle pour le rédacteur qu’il sait que  l’agneau «blessé et conscient »(sic) a été récupéré par la famille : « Happy end pour le mouton donc. Du moins pour quelques heures seulement…**» écrit-il.

Mais en cette même veille de l’Aïd, le 3 octobre, à Diyarbakir en Turquie***, une chèvre gardée pour le sacrifice par Mehmet Yildirim, en haut d’un immeuble de 6 étages, est tombée sur son fils Heval,  âgé de 13 ans qui jouait avec ses camarades près de l’immeuble. Heval, grièvement blessé est mort.

Est-ce la fête, la tragédie sanglante de la mort d’un enfant, dans le sacrifice préparé par son  père et qui aurait pu se produire de la même façon, le même jour, à Lille ?

 

« Nulle contrainte en religion »  nous répètent en boucle les organisations islamiques, mais alors :

Qui contraint les musulmans à perpétuer le sacrifice sanglant d’un animal, qu’ont abandonné depuis longtemps les autres monothéismes ?
Qui contraint les musulmans à circoncire les petits garçons ?

Et quand Abdelwahab Meddeb ♦ nous dit comment, tout petit, après avoir assisté à un égorgement, il faisait des cauchemars où il était à la place du mouton,  on se prend à imaginer une autre fête de l’Aïd, un fête sans sacrifice sanglant, une fête où l’on offrirait des moutons en peluche aux enfants, une fête qui ne leur donnerait plus de cauchemars et où l’on s’enverrait simplement des jolies cartes …

___________________________

  Mercredi 30 mars 2016
Toutes les radios et toutes les télévisions ont repris hier l’information venue d’une association de défense des animaux, si sensible au malheur des bêtes qu’elle supporterait mieux la ruine et/ou le suicide  de tous nos paysans éleveurs  : « il y avait eu des actes de cruauté dans un abattoir ».

* saphirnews.com 6.10.2014 / source La Voix du Nord

**  ♠ Le rédacteur, évoquant le sursis du  mouton « se demande encore combien de temps le journalisme d’investigation a devant lui».  Serait- ce un rappel de la tragédie de l’Algérie durant «la décennie noire 1991-2002» quand le GIA (groupe islamique armé) massacrait les journalistes ou en France , quand le CFCM, l’UOIF et la Ligue islamique mondiale intentaient en 2007, un procès aux journalistes de Charlie Hebdo ?  Serait-ce une menace ?

*** saphirnews.com 9.10.2014 Le rédacteur n’établit aucun lien entre les deux faits.

♦  sur France Culture – dans l’émission Cultures d’Islam de Abdelwahab Meddeb du dimanche 27 décembre 2009 : Rencontres d’Averroès(1/2) à Marseille. Étaient invités Mahmoud Hussein, Penser le Coran, Grasset, 2009 et Jean-Christophe Attias, Juifs et musulmans, une histoire partagée, un dialogue à construire, La Découverte, 2006.
Laissons la parole à Abdelwahab Meddeb « (…) La mise en scène du rite sanglant ne prédispose-t-elle pas à la dérive régressive qui retourne le couteau vers le cou de l’homme dont l’immolation est légitimée par l’accusation de mécréance, faisant de lui un ennemi de Dieu, dont le sang devient licite ? (…)»

______________________

– Abdelwahab Meddeb, né en 1946 à Tunis, est décédé à Paris le 5 novembre 2014 –  Lire cette dernière citation  comme un hommage à l’humaniste qu’il fut.

Abdelwahab Meddeb 1946-2014

Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?

 Note du 21 juillet 2014 complétée les 24-27-29 et  30 juillet 2014

À Paris, le 13 juillet 2014,  eut lieu avec le concours du Nouveau Parti Anticapitaliste, d’Europe Écologie Les Verts et du PS, une glaçante caricature de défilé islamiste* avec des femmes musulmanes lourdement voilées ou en burqa portant
le drapeau du Hamas** :
Drapeau du Hamas
ou bien celui du djihad et  d’Al-Qaïda :

Drapeau du djihad et d'Al-Qaïda

ou encore celui d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)
ou bien encore le même, celui de l’État islamique (EI) en Irak et au  Levant.
Drapeau salafiste de l’État islamique

Défilé de drapeaux  palestiniens mais aussi d’autres pays musulmans, sachant que le drapeau de l’Arabie saoudite est l’original de tous les autres :Drapeau de l'Arabie saoudite

Un prêcheur hurlait Hamas résistanceDjihad résistance – Israël assassin et Hollande assassin, slogans que répétait la foule pour laquelle la République française laïque, en cette veille de fête nationale, était une cible annoncée, contre laquelle on fourbissait des armes dans les quartiers dits «sensibles», en attendant le retour des djihadistes ♠♠♠ partis en Syrie, au Pakistan et en Irak prendre des leçons de massacres, de lapidations et autres égorgements qu’ils voudront nous infliger.

Comme je l’écrivais, il y a 7 ans dans ma note  Salam Shalom , c’est l’impéritie des Nations-Unies face aux situations complexes qui a fait échouer la partition ; et au lieu de revoir, au gré des conflits, les modalités de  création d’un État palestinien démocratique, on a voulu ignorer les conséquences des spoliations et des souffrances,  et on a favorisé la prise de pouvoir d’un parti islamiste, le Hamas à Gaza. D’où le lugubre «mort aux juifs» clamé  dans les rues de Paris par les mêmes qui acclamaient le djihad, leur cri de guerre contre nous tous, Français, juifs, athées, chrétiens ou musulmans laïques.

Et ailleurs dans le monde musulman, le ramadan 2014 ne serait-il qu’un bain de sang ?

J’ai retenu pour le 19 juillet 2014 cet extrait de l’article de Élie Haddad pour Radio Vatican :

«(…) Hier, un représentant de l’État Islamique d’Irak et du Levant est passé à l’évêché syriaque catholique de Mossoul et a demandé à ce que, dans l’après-midi, les chrétiens de la ville se rassemblent afin que leur soient expliquées les règles pour vivre dans le califat islamique de Mossoul.
Naturellement, les chrétiens de Mossoul n’ont pas eu tellement confiance. Ils ne se sont pas rendus à cette convocation. Et hier soir, jusque tard dans la nuit, des voitures avec des haut-parleurs ont sillonné la ville indiquant que les chrétiens avaient le choix entre trois options :
La première, se convertir à l’Islam et devenir des sujets du califat.
La deuxième, payer un impôt, la jizya.
Et la troisième, partir ou subir l’épée
.
En plus de ces haut-parleurs qui ont diffusé hier cet ultimatum, une lettre a été distribuée à certaines familles. L’ultimatum était fixé à aujourd’hui, midi. Par conséquent, il y a eu une véritable panique. La centaine de familles chrétiennes qui se trouvaient encore à Mossoul ont quitté la ville avec précipitation.(…)»

et pour le 19 août 2014  l’entretien que  l’archevêque de Mossoul, Mgr Amel Shimoun Nona  a accordé au journal italien Corriere de la Sera.. Il lance un avertissement aux Occidentaux :
« Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche . S’il-vous-plaît, il faut que vous compreniez.
Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du Moyen-Orient, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans. Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. Vous croyez que tous les êtres humains sont égaux, mais ce n’est pas une chose certaine.
L’Islam ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux. Vos valeurs ne sont pas leurs valeurs. Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison. » 

Et pour ce ramadan 2014, j’emprunte à  Jean-Patrick Grumberg *** une liste (non exhaustive) des morts depuis le début du ramadan, fin juin :

          27 juillet 2014  Kano – Nigéria  Un attentat a été commis par Boko Haram ( traduction de « l’éducation occidentale est un péché ») contre une église catholique du nord du Nigéria.  Une bombe a explosé en pleine messe, tuant cinq personnes.
«19 juillet 2014 Maudiguri – Nigéria : Boko Haram a tué au moins 100 personnes et a planté le drapeau noir de l’islam –     le même qu’à Paris dimanche 13 juillet, samedi 19 juillet et le samedi 26 juillet 2014.

  • 16 juillet  14 soldats tués dans l’attaque terroriste au Mont Chaambi.
  • 12 juillet (Pajwai, Afghanistan) – Cinq femmes parmi les huit civils tués par des bombardiers talibans.
  • 11 juillet (Hardramawt, Yémen) – des fondamentalistes d’Al-Qaïda tirent sur un homme à mort à son domicile pour «pratique de la magie noire».
  • 11 juillet (Kirkuk, Irak) – Un attentat suicide à la voiture fait vingt-huit innocents, dont des femmes et des enfants.
  • 11 juillet (Abbottabad, au Pakistan) – Un père et son fils chiites abattus par les sunnites.
  • 10 juillet (Karachi, Pakistan) – Un commerçant chiite est assassiné par les sunnites.
  • 10 juillet  (Kohsan, Afghanistan) – Les talibans tuent six employés d’une entreprise de déminage.
  • 8 juillet (Parwan, Afghanistan) – Un attentat suicide taliban  dans une clinique médicale laisse seize morts, dont onze étudiants.
  • 7 juillet (Kunduz, Afghanistan) – Cinq enfants sont morts dans leur maison par un tir de RPG (rocket propelled grenade).
  • 7 juillet (Bagdad, Irak) – Un kamikaze fedayin dans un quartier chiite s’explose et envoie sept âmes à Allah.
  • 6 juillet (Tikrit, Irak) – Sept femmes et neuf enfants sont morts écrasés dans leurs maisons par des roquettes moudjahidin.
  • 6 juillet (PAIRA, Pakistan) – Deux personnes accusées d’adultère sont exécutées par des membres de leur famille.
  • 6 juillet  (Tana River, Kenya) – Des hommes armés d’Al-Shabaab envahissent un village et assassinent au moins vingt habitants.
  • 4 juillet (Karachi, Pakistan) des musulmans ont posé une bombe dopée avec des roulements à billes devant une mosquée rivale, tuant 2 musulmans.
  • 4 juillet (Mogadisho, Somalie) un législateur et son garde du corps ont été abattu par des militants pro-charia.
  • 2 juillet  (Kaboul, Afghanistan) Attaque suicide: un musulman islamiste s’est fait exploser dans un bus de Kaboul – 8 morts et 13 blessés.
  • 1er juillet (Samarra, Irak) – des sunnites tirent des roquettes sur une mosquée chiite et tuent un ouvrier. Etrange : aucun musulman n’a dénoncé la destruction des corans.
  • 1er juillet (Tripoli, Liban) explosion d’une grenade vers 3 heures du matin au passage d’une patrouille de l’armée. Pas de blessés.
  • 1er juillet (Maiduguri, Nigéria) un camion piégé a explosé dans la rue d’un marché très fréquenté, ce matin, causant de nombreux morts et blessés – chiffres pas encore disponibles.
  • 30 juin (Bauchi et Kaduna Nigéria). 2 attaques ont fait au moins 38 victimes hier soir, et de nombreux blessés.
  • 30 juin (Bauchi, Nigeria) confirmation de la mort d’au moins 10 personnes, dimanche soir, dans l’attaque d’un bordel par des terroristes.
  • 30 juin (Mogadishu, Somalie) – 2 morts sous les explosifs d’al-Shabaab dans un marché.
  • 30 juin (Le Caire, Egypte), une série d’explosions provoquées par Ajnad Misr fait deux morts.
  • 29 juin (Somalie) : les rebelles islamistes ont tué à bout portant un policier et deux membres des forces de sécurité somaliennes lors de deux opérations séparées.
  • 29 juin (Syrie) 8 djihadistes ont été crucifiés par des djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIL) et exposés en pleine rue, parce qu’ils étaient considérés comme trop modérés.
  • 29 juin (Kwadakau, Nigéria) – De pieux musulmans ont ouvert le feu sur des chrétiens réunis pour aller à l’église, en tuant au moins 10 personnes.
  • 29 juin (Chibok, Nigéria) – Boko Haram est entré dans plusieurs églises avec des bombes et des armes à feu, et tué des dizaines de chrétiens.
  • 28 juin (Damas, Syrie) Un voiture piégée a explosé en plein milieu d’un marché très fréquenté, tuant au moins deux personnes et blessant des dizaines. EIL  est soupçonné d’être derrière cet attentat.
  • 28 juin (Ramadi, Irak) – EIIL tire des roquettes en pleine ville  et tuent neuf civils.
  • 28 juin (Giza, Egypte) – une fille de 15 ans et sa mère sont déchiquetées à mort par l’explosion d’une bombe déclenchée par les Frères musulmans –  les Frères musulmans sont installés en France, c’est l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
  • 28 juin 2014– début de ramadan : (Sinaï, Egypte) – des « militants » palestiniens tuent quatre policiers.»

______________________

* Manifestation autorisée de soutien au Hamas- filmée par Guy Sauvage pour Riposte Laïque.
**
Le Hamas est sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada,  des États-Unis d’Amérique,et de l’Union européenne. Le NPA, le PCF, EELV et les députés du PS -MM. Alexis Bachelay, Yann Galut, Razzy Hammadi, Mathieu Hanotin, Pascal Cherki et Philippe Doucet – soutiennent donc le djihad et les terroristes en France.
Cf. ma note du 16 avril 2012 :  Quand le PS et le PC fêtent le terroriste Salah Hamouri
*** © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
_______________________

Et le samedi 26 juillet 2014 :

♠♣♠ À Paris, Place de la République 18h35
 [La manifestation du 26 juillet 2014 à Paris avait été interdite par la préfecture de police et «le juge des référés du Conseil d’Etat avait rejeté en milieu de journée le recours déposé par les organisateurs, après que le tribunal administratif de Paris eut confirmé vendredi soir l’interdiction de la manifestation».]
Non seulement, la  manifestation eut lieu, mais en  double violation de notre loi républicaine, ils récitèrent leur charia contre nous, Place de la République.  Tout un symbole.  Ils recommenceront. 

♠♠♠  Port de Tanger (Maroc) – Le même jour, la police marocaine  interpellait sur le port de Tanger « un djihadiste français d’origine algérienne en provenance de la Libye – alors qu’il s’apprêtait à regagner la France  pour y mener des opérations de recrutement au nom du Front Al-Nosra en Syrie (…) » Il avait reçu l’ordre d’y recruter de nouveaux combattants et « était  chargé d’apporter le soutien logistique et financier nécessaire ». Selon le communiqué ministériel marocain, l’homme avait  déjà « combattu dans les rangs d’Al-Qaïda dans la région afghano-pakistanaise, après une expérience similaire en Bosnie ».
Sources : 20 minutes avec AFP et agence de presse officielle MAP

  ______________________________

En guise d’épilogue provisoire … comme une réponse à ma question

Une « opération ramadan » à forte visée commerciale et djihadiste a été lancée pour ce ramadan 2014 par une maison d’édition qui souhaitait « mieux faire connaître la civilisation arabo-musulmane au-delà des librairies  spécialisées
Ainsi on lira
dans  l’ouvrage (♠ extrait ci-dessous) écrit par un salafiste sur l’appel au djihad « sous  l’égide d’un souverain musulman par son autorisation  ou sous son drapeau   (…) :
« En conséquence, il est du devoir de tous les musulmans, formant un seul État ou des États séparés, de se doter de toutes sortes d’armements et de se perfectionner dans l’art militaire, non seulement défensif mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut et pour répandre la justice et la clémence sur terre. »
_________________________
sources citations Le Point.fr  29/07/2014- d’après Le Figaro