Un « printemps djihadiste » en France

Note mise en avant le 30 janvier 2016
Alors que Mme Taubira vient de démissionner, j’ai voulu rappeler ses « premières propositions » de ministre de la Justice,  juste après la sauvagerie des attentats de  Merah en mars 2012.
… afin que l’on puisse juger sa  responsabilité et celle du président Hollande dans l’actuelle tragédie sanglante de la terreur islamique.
♦ Comme il semble que ma note du 30 novembre 2007 ne puisse plus s’afficher sur la toile, on la trouvera en apostille.♦

   note du 26 juin 2012
complétée  le  14   juillet  2012
  
______________

….   il s’agirait de nous faire peur, de nous terroriser,  nous les citoyens paisibles, ayant une religion ou n’en ayant pas, en assassinant au nom du dieu  d’al-qaida et des talibans, en redoublant les incendies de voitures, en assiégeant les commissariats, en tuant des gendarmes, en blessant des policiers etc.  ?

Serait-ce en France depuis mars 2012  un printemps du djihad islamiste ?
Depuis les 7 assassinats (4 adultes et trois enfants) de Mohamed Merah ♦
 en mars 2012 ♦- aux cris d’ « allah akbar » et de  » tu tues mes frères – je te tue  » ?
Depuis l’accueil triomphal par le PS  et le PC du terroriste islamique – proche des frères musulmans et du Hamas – Salah Hamouri  ?
Depuis  le second tour des élections législatives  du 17 juin 2012 donnant la  majorité au PS ?

Serait-ce la certitude de l’impunité* et  de la promesse de violer 72 vierges au paradis,  qui donnerait à tous les malfrats islamistes la fureur de prendre des otages dans une banque, la fureur d’allumer des incendies criminels, la fureur de caillasser les voitures de pompiers, la fureur de tuer des enfants, la fureur de violer collectivement des collégiennes ou des  femmes  – à Saint-Denis comme sur la place Tahrir au Caire  ?

Et comme pour nous confirmer la menace islamiste en France, un  «djihadiste français, Naamen Meziche lié au réseau al-Qaida [vient d’être] arrêté au Pakistan.  C’est un « proche de Younis Al-Mauritani [lui-même] chargé par Oussama Ben Laden de planifier des attentats visant des cibles économiques aux États-Unis, en Europe et en Australie, a indiqué l’armée pakistanaise après son arrestation. **»

Les filières sont en place. Leurs trafics florissants de cannabis du Maghreb (dopés par la certitude de la dépénalisation***), de cocaïne et d’héroïne des talibans, financent leurs achats d’armes illégales …

♦   Sinistre printemps djihadiste 2012   ♦

                   Mais dans la presse bien-pensante, on nous dit que le président de la République est « tranquille et satisfait ****». 

                  A croire qu’il n’y aura bientôt plus que lui.

________________               

*   Sous la présidence du «tout-puissant»(cf. note précédente) président normal François Hollande, deux projets PS vont même démultiplier les crimes de la mafia  islamiste  avec ses  gros calibres, ses dizaines de milliers d’armes à feu illégales qui circulent  dans les banlieues de la région parisienne, en Val- de- Marne, en Seine-Saint-Denis, mais aussi à Marseille, Lyon, Lille, Toulouse …  [Le Figaro.fr Jean-Marc Leclerc 15.12.2010] :

1/  La proposition de loi enregistrée à la présidence du Sénat le 29 mai 2012 visant l’interdiction aux gendarmes et aux policiers de l’usage d’armes de défense : « …. Il convient également d’interdire l’utilisation des armes de 4e catégorie par la police et la gendarmerie nationale contre des attroupements et des manifestations (signalée par Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info)
Pour mémoire  :  Quatre-vingt-dix policiers blessés par armes à feu à Villiers-le-Bel (Val d’Oise) en 2007 Cf. ma note du 30 novembre 2007 La loi du talion, du silence et de la burqa à Villiers-le-Bel

2/ Le premier projet de Christiane Taubira – nouvelle ministre de la Justice annoncé  le 22 juin 2012, jour de l’enterrement des deux jeunes femmes gendarmes tuées par un  multirécidivisteAbdallah Boumezaar ♦ concerne  la suppression de toutes les mesures encadrant les récidives.
♦ A. Boumezaar -(six ans de détention de mai 2005 à septembre 2011) pour «violences volontaires» contre des policiers venus l’interpeller, et pour « trafic de stupéfiants » – fier  d’être un tueur de gendarmes a voulu refaire le film  « un prophète » dans la prison de Grasse. / d’après Le Point.fr 13.07.2012.
 

**
  Le Figaro.fr AFP  20 juin 2012

*** La dépénalisation du cannabis est dans les cartons  de MM. Malek Boutih et  Daniel Vaillant  au PS et dans ceux de M. Cohn-Bendit et de Mme Duflot chez les Verts.
 Les premiers à la réclamer ne seraient-ils pas les consommateurs ?

Cf.  les notes  Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti stupéfiant ?
et          La nullité stupéfiante des médias face à la dangerosité du cannabis

**** Le Monde.fr  Au G20, le «tranquille» et satisfait M. Hollande  ( David Revault d’Allonnes)  21 juin 2012
_______________________________
♦♦ NB
♦  Extraits de discussions entre Mohamed Merah et les policiers le 21 mars 2012  /TF1 8.07.12 Le Monde 9.07.12/ :
« Il fait part de ses contacts avec « ses frères » d’Al-Qaida au Pakistan (…) On m’a proposé des attaques en Amérique, au Canada, etc. Et moi je leur ai dit que comme j’étais Français (sic), c’est plus facile pour moi et plus simple d’attaquer la France. »
S’il n’avait pas été identifié, Merah comptait bien poursuivre ses meurtres. « J’avais plusieurs personnes dont je savais ou ils habitaient (…) je serais entré dans les commissariats, j’aurais abattu le policier qui est à l’accueil, j’aurais abattu des gens dans la rue, des gendarmes qui circulent en voiture, aux feux rouges, j’aurais mis des guet-apens. »

Mohamed Merah en BMWMerah filmé dans sa BMW / document vidéo publié par 20 minutes – exclusif

♦♦ Dans la note : Prières ou paroles haineuses contre la République française ?  on voit le défilé  des  islamistes (dans le XVIII ème arrondissement de Paris,  le vendredi 16 septembre 2011)  brandissant le drapeau du Hamas, aux cris de « Mort aux juifs ».
De fait, « le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) cite … «90 actes recensés par le ministère de l’Intérieur dans les dix jours qui ont suivi» la tuerie de Toulouse et «148 actes entre le 19 mars et le 30 avril» relevés par le Service de protection de la communauté juive» /Libération Toulouse et AFP 5.07.12 .

Une nouvelle fois, je pose la question :  « Qu’attend la nouvelle Présidence collégiale du MRAP  mouvement  contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples – qui, comme chacun sait a supprimé le mot antisémitisme de son sigle en 1977 – Qu’attendent Mme Bernadette Hétier, M. Jean Claude Dulieu, Mme Renée Le Mignot et M. Gianfranco Fattorini  pour s’indigner et porter plainte contre ces racistes antisémites et intégristes  ?
___________________________

♦  La loi du talion, du silence et de la burqa à Villiers-le-Bel

Note du 30 novembre 2007 revue le 1er septembre 2009  et le 6 juillet 2010

Un tragique accident de moto  où deux adolescents ont trouvé la mort  a été le déclencheur de deux nuits d’émeute. La moto étant entrée en collision avec une voiture de police, il s’agissait pour « une centaine de garçons bien organisés* » de se transformer en  justiciers  selon la loi du talion « œil pour œil, dent pour dent ». Il s’agissait dès lors de tuer (lyncher) deux policiers et/ou d’en blesser le plus grand nombre possible, « dès qu’un policier est touché, les garçons fêtent ça, les bras levés au ciel.* »   Et   pour faire bonne mesure on   incendiait,  on saccageait,  on pillait …

Inutile de se contrôler, inutile de réfléchir à la gravité et aux conséquences de ses actes pour la collectivité. On a hurlé que la cause était juste, la haine salutaire,  la vengeance  légitime … on savait que les armes et les munitions étaient prêtes dans les caves, et les projectiles sur les toits des immeubles.

Pour jouer aux guerriers, les «  garçons  » ont eu besoin des « petits »- certains n’ont même pas dix ans*« .  Les  » garçons  » ont pris le risque qu’ils soient blessés, traumatisés. Mais comme les  » garçons  » ont toujours raison,  ils savent ce qui est bien pour les  » petits « .  Ils savent que pour leur éducation, il faut brûler leurs écoles laïques, leurs bibliothèques municipales. Les  » grands frères   » ont de  » grands projets  »   pour l’avenir de la  » communauté  » de Villiers-le-Bel. Pour le moment, les  » petits frères  » doivent apprendre à guetter, à repérer et  à jeter des cocktails Molotov.

Jusqu’à quand laisserons- nous aux seuls «  grands frères  » le monopole de l’éducation de la jeunesse ?  Jusqu’à quand la loi communautariste du talion remplacera- t-elle dans nos banlieues la loi républicaine ? ____________________________________

* citations extraites de l’article de Mustapha Kessous et Ariane Chemin – Le Monde 28/11/07

                    1er septembre 2009

La loi du talion, mais aussi pendant l’enquête judiciaire sur les émeutes, la loi du silence  (menaces et agressions de  témoins) et …                   la loi de la  burqa  ( » l’épouse d’un des accusés n’a pas pu être auditionnée par les policiers, celle-ci s’étant présentée  » vêtue entièrement d’une burqa dont elle refusait de dévoiler le haut pour permettre la vérification de son identité « .*  *  La loi du silence règne à Villiers-le-Bel article de Luc Bronner citation en italique Le Monde 10.07.09

La « communauté  des émeutiers  » de Villiers-le-Bel  oppose désormais à la justice française la charia des talibans, en se cachant derrière la burqa de leurs épouses, de leurs sœurs et de leurs mères.  Jusqu’à quand la loi communautariste du talion, la loi mafieuse du silence et la loi islamiste de la burqa remplaceront-elles dans nos banlieues la loi républicaine ?

 

            ________________________________________

   6  juillet 2010  

Des compte-rendus du procès des accusés : Abdheramane Kamara, Adama Kamara, Ibrahima Sow, Maka Kante et Samuel Lambalamba, meneurs des émeutiers de Villiers-le-Bel qui ont blessé  » des dizaines de policiers  » *en novembre 2007, on retiendra la peur des témoins des tirs.Les témoins qui auront eu malgré tout le courage de venir dans la cour d’assises de Pontoise sont restés cachés, leurs voix étant déformées.  Ces preuves accablantes des menaces reçues n’empêchent pas le journaliste ** de prendre le ton de la dérision et l’avocat d’un accusé, Me Konitz, de  » rigoler « .

 

*** Et pourtant, des témoins qui ont peur de parler, cela en dit long sur l’emprise qu’ont les accusés et leurs complices sur leurs voisins de quartier. Cela en dit long sur ce qui est imposé comme violences – encore maintenant– à toute une population par une centaine d’émeutiers qui  veulent toujours  faire régner  » leur loi  » à Villiers-le-Bel. Les peines de prison de 3 à 15 ans  rappellent à tous que la loi républicaine protège autant les victimes qu’elle punit les coupables.***

* Lemonde.fr avec AFP et reuters ne peuvent en  donner le nombre exact 4.07.10 ** Franck Johannès : «  Procès de Villiers-le-Bel : les témoins font faux bond, l’accusation est fragilisée  »  Le Monde 30.06.10 *** mon commentaire *** a été censuré par Lemonde.fr le 5 juillet 2010

_________________________________________            

Les commentaires sont clos.