Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Mme Touraine et les seringues

18 mars 2013 / 20 avril 2013 / 9 juin 2013

Mme la ministre de la Santé réagira-t-elle et fera-t-elle réagir le gouvernement de M. Hollande dans un prochain Conseil des ministres ? 
♠Mardi 16 avril 2013*, dans la cour de récréation, trois enfants dont deux petites filles du Cours préparatoire de l’école Émile-Zola (quartier des Beaudottes à Sevran, en Seine-Saint-Denis) se sont piquées avec une seringue souillée.
Depuis des décennies, la ville de Sevran et toute la Seine-Saint-Denis sont gouvernées par les «potes» des mafias de la drogue ; du cannabis à la cocaïne, ils sont désormais passés à l’héroïne  … et aux armes de guerre…
– Et  à quoi pensait ces jours-ci Madame la ministre de la Santé ? A son patrimoine  et  aux  «salles de consommations (shoot) ».

____________________________

   ♠ De même que l’on a vu  en France, le poids du groupe de pression (lobby) homosexuel,  l’on sait également le poids de ce dernier, conjugué et/ou confondu avec celui du groupe de pression (lobby) des consommateurs (revendeurs) de produits  stupéfiantsbobos soixante-huitards, verts écologistes, dirigeants et cadres  politiques, «petit peuple ultra- riche des médias et du spectacle(people)»,  PDG  et cadres supérieurs du Public et du Privé, autres milliardaires, propriétaires de journaux , de ryad à Marrakech et de comptes en banque dans les paradis fiscaux etc.

♠ ♠ Tout ce « beau monde
 » pèsera lourd les mois prochains, pour exiger du gouvernement de M. Hollande et de l’Assemblée nationale, la légalisation définitive de tous leurs toxiques quotidiens.
Leurs slogans  retentiront dans nos avenues lors du gai défilé de la fierté des toxicomanes. Brandissant leurs joints, leurs sachets et leurs seringues, ils /elles clameront :

 De la drogue pour tous, pour tou(te)s les mineur(e)s, collégien(ne)s et lycéen(ne)s !

Vivent les mafieux criminels de Seine-Saint-Denis, de Toulouse, de Lyon  et de Marseille qui nous en fournissent !

 Vivent les trafics d’armes de guerre dans les banlieues pour faire le djihad en France ! …  etc.

♠ ♠ ♠ Pour étayer l’événement, la nouvelle Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie dirigée  par Mme Jourdain Menninger – nouvellement nommée par M. Ayrault – annonce  la bonne nouvelle avec la Fédération Addiction et le Réseau français de réduction des risques *: un deuxième Séminaire de la Réduction des Risques  intitulé« Construire des espaces de consommations dans nos institutions  ?» aura lieu en avril 2013.

De fait, pour réduire les risques (sic) de devenir alcoolique et tabagique, on avait déjà construit charitablement des bistrots avec des  terrasses chauffées !…
pour réduire les risques (sic) liés au tabagisme des lycéen(n)es, les proviseurs les avaient déjà doté(e)s  généreusement d’ un espace-fumoir sur le trottoir ! …..
pour réduire les risques (sic) de fumer du haschisch et de renifler de la cocaïne, les potes des mafias de banlieues avaient déjà installé  gratuitement leurs points de vente dans les cages d’escalier des immeubles de nos bonnes villes, de Lille  à Marseille, en passant par Rennes, Nantes, Lyon  et Saint-Denis ! …

♠ ♠ ♠ ♠  Alors, pour finir en beauté, et réduire tous les risques à la fois, Mme Touraine (ministre de la santé) construira en urgence, près des services de pneumologie et de cancérologie des Hôpitaux, des salles de consommations (shoot) pour que les malades puissent continuer de boire, de fumer,  de renifler et de s’injecter du poison gratuitement – avec une seringue propre***- pour «mourir aux bons  soins  (sic) » des  contribuables, avec les félicitations du Président !

Le Président «normal» appellera cela sa deuxième révolution sociétale, la première étant le remboursement par notre Sécurité sociale, des frais de Procréation médicalement assistée (PMA) des couples unisexes naturellement stériles. 
Et tout sera pour le mieux dans «
le Meilleur des mondes gouverné par le Parti  Stupéfiant ». 

Comme un tel projet façon pouvoir mou  (soft power) du gouvernement, s’imposera vite dans tous les grands médias complices, le Président «normal» se dispensera de l’urgence de bâtir un programme d’information scientifique et clair pour instruire  intelligemment  la jeunesse des collèges, des lycées et des universités, sur les risques des drogues pour leur santé et pour leur avenir …

 L’urgence est pourtant là ! Pour tous les jeunes qui ne savent pas encore qu’ils n’ont qu’un seul corps, un seul cerveau** et une seule vie !
__________________________

 * La Lettre de la MILDT  (mars 2013 n° 67)
** Cf. SCIENCE & VIE  février 2013 N° 1145 pp.70-77  l’enquête d’Elsa Abdoun : Schizophrénie, baisse de QI, dépression… Les dégâts irréversibles du cannabis « Alors que ce sont les jeunes qui en fument le plus, des études montrent que le cannabis perturbe la maturation du cerveau, au risque de troubles mentaux émergeant dix ou 20 ans plus tard ! De quoi en finir [MM. Lang- Jospin- Ayrault- Cohn-Bendit- Vaillant- Peillon- Boutih – Hollande …. etc.] avec le fantasme de la drogue « douce ».
***
sont exclues -bien sûr- celles de la cour de récréation de l’école Émile-Zola, seulement bonnes à piquer et à contaminer des jeunes enfants.
*♠  D’après Le Parisien.fr  /Carole Sterlé/  17 avril 2013
NB  Le matraquage publicitaire obligatoire sur internet est insupportable.