Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Hollande, la Honte ! ou Les confessions d’un coquefredouille

13 -15 – 23 octobre 2016 -mise en avant le 31.10.2016
Note remise en avant le 4 décembre 2016
(jeudi 1er décembre 2016, pour l’ouverture des candidatures à la Primaire du PS, M. Hollande a annoncé sa non-candidature pour un second mandat présidentiel – c’est le premier président à « dire ça »).
Note maintenue en avant le 7 décembre 2016
(mardi 6 décembre 2016, pour le dernier gouvernement du mandat, avec pour Premier ministre, B. Cazeneuve et  pour ministre de l’Intérieur  B. Le Roux , lesquels, avec le non-président- normal, pourraient nous concocter un redécoupage de circonscriptions, pour les législatives de juin 2017 (?).
——————————————————-

On le savait, le président Hollande avait mobilisé depuis quelques mois, le ban et l’arrière- ban (1) de ses petits soldats des médias publics et privés (presse, radio, TV, réseaux  sociaux et autres machins- à- penser comme Terra Nova etc.) pour effectuer j our après jour, le lynchage politique de Nicolas Sarkozy, au profit de MM. Juppé et Bayrou centristement et islamiquement compatibles avec le PS.

Mais , secret bien gardé par les conseillers de l’Élysée,  F. Hollande préparait un  événement médiatique à sa démesure. Depuis mai 2012, deux journalistes du journal Le Monde l’enregistraient régulièrement,  pour  publier selon leur contrat,   six mois avant l’élection  de 2017, un verbatim  de sa pratique personnelle du pouvoir présidentiel.

On ne sait pas comment le pactole de la publication (2), au titre racoleur « Un président ne devrait pas dire ça »♠sera réparti entre eux, mais ce dernier acte pitoyable de boursouflure d’orgueil narcissique du moi- je- président, qui avec cynisme et arrogance, dit ne pas avoir peur de perdre (!) en briguant un second mandat (quand la France souffre partout de la violence djihadiste et que les chômeurs de plus en plus nombreux ont tout perdu), en dit long sur son niveau intellectuel et moral, sur son incivilité, sur son mépris  du peuple français. Et de fait, tôt ou tard, la nation lui demandera des comptes …

Ainsi F. Hollande a parlé, mais n’a pas voulu se relire (!)  pour corriger dans le flux du discours, ses erreurs de jugement, ses approximations, ses banalités, cette pauvreté d’une pensée brute.
A-t-il pris ces séances avec les journalistes, pour le divan de Freud, où il pourrait dire, sans réfléchir, sans limite aucune, tout ce qui lui passait par la tête ? C’est possible (!)
Mais il n’en sort pas guéri (3),  il en sort indigne d’avoir été et d’être encore président de la République.

Pour le moment, les extraits  livrés en pâture au bon peuple de France, le 12 octobre 2016, sont brefs mais ils suffisent déjà pour poser les questions que soulève  quasiment chaque mot lâché :

« La femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain si on arrive à lui offrir les conditions de son épanouissement. »  dixit Hollande

♦ La femme voilée d’aujourd’hui

– Elle est voilée par soumission aux interdits des islamistes qui font leur loi  et exercent leur toute- puissance dans les organisations – CFCM-UOIF- aux ordres des salafistes et des frères musulmans, c’est-à-dire des prêcheurs du djihad en France, et que F. Hollande appelle « islam de France ».

Avec la burqa ou le voile, la femme musulmane  infériorisée, humiliée par le clergé islamique, symbolise la réussite d’un prosélytisme  terroriste, qui a déjà dévasté tous les pays musulmans de la planète ;  un prosélytisme  terroriste qui  menace la liberté des millions de Marianne d’ aujourd’hui, en ciblant nos compatriotes françaises musulmanes et laïques, non voilées.

– Il faut savoir que c’est sous la présidence de F. Hollande que les ministères de la Justice, de l’Intérieur, de l’Éducation nationale, ont tout fait et donné toutes les directives à leurs services, pour qu’elle garde sa burqa et pour qu’elle subvertisse avec son voile, tous les règlements de notre société laïque – à commencer par notre école.
Autrement dit F. Hollande a gouverné depuis 2012 – Outre République laïque- en faisant appliquer la « loi-charia » des terroristes.

« La femme voilée d’aujourd’hui » est la victime  de « l’islam de France », celui des chefs intégristes dont  F. Hollande  (avec les gouvernements Ayrault et Valls) a été le complice permanent.

♦ Comment pourrait-elle être « la Marianne de demain » ?
– Alors qu’avec le Concordat PS –islam salafiste-de -France  (4), rien n’est fait pour que » la femme voilée » respecte la laïcité paisible et citoyenne, et que partout sévit la subversion islamique anti-républicaine ?

♦ « si on arrive à lui offrir les conditions de son épanouissement. »

-Hollande pense-t-il que ce sont les barbus en djellaba  financés par l’Arabie saoudite (5)  qui  « arriveront à offrir  les conditions de son épanouissement. »?
– Et qu’est-ce que l’épanouissement de la femme dans les pays musulmans ?
– Hollande pense-t-il  que les frères musulmans de M. Ramadan,  la libèreront  pour qu’elle ne soit plus d’abord musulmane, mais d’abord citoyenne française ?
– A-t-il pensé aussi  à ce qu’il « arrive à offrir comme conditions à l’épanouissement » de la femme française ?

♦  La réponse  de F. Hollande est à chercher dans un autre extrait où il dit qu’il  « ne faut pas faire de l’identité un thème fédérateur« .

–  Alors tout s’explique.   Surtout ne jamais parler ensemble d’identité citoyenne française ! C’est sa doctrine fondamentaliste PS de la non-identité nationale, celle du  » vivre-ensemble-communautariste », chacune dans sa tribu.

Ainsi l’on constate une fois de plus qu’il n’a pas honte de dire et de se contredire.
D’un côté, il évoque une perspective de libération de la femme musulmane,  de l’autre, il occulte délibérément son entière responsabilité dans le rejet de l’application de la laïcité, et son  soutien  lors de sa mandature aux partis islamiques de « l’islam de France », encore plus manifeste après le massacre de CHARLIE HEBDO en janvier 2015.

Si le CFCM et l’UOIF avaient été respectueux de notre identité française et laïque, il n’y aurait jamais eu de femme musulmane voilée en France, et le dialogue serait ouvert  dans un  véritable espace citoyen fraternel.

♦___________

 Indigne de la fonction présidentielle qu’il a trahie, Hollande est désormais la honte du peuple français.
________________________________♦

1 Terme de féodalité. Convocation des vassaux pour le service militaire.  Littré Tome 1 p. 432.

Ou pourquoi pas :  « Les confessions d’un coquefredouille » ?
coquefredouille :  « homme sans esprit »  Littré Tome 2 p.1195.

ou bien encore :  « Ubu H. lui-président a dit ça »  ?  D‘après  Ubu roi d’Alfred Jarry.
« Drame en cinq Actes en prose, restitué (…) tel qu’il a été représenté par les marionnettes du Théâtre des Phynances en 1888″.  ♠ »Adonc le père Ubu hoscha la poire, dont fut depuis nommé par les Anglois Shakespeare, et avez de lui sous ce nom maintes belles tragœdies par escript. »

2 Pense-t-il à rembourser avec ce pactole le montant des bris de porcelaine de Sèvres et autres objets précieux de l’Élysée lors d’une dispute avec sa  favorite Trierweiler ?

3 D’ailleurs Freud, comme on le sait, n’a jamais guéri personne.

4 L’autre machin-à-penser qu’est l’Institut Montaigne a commis un rapport sur « l’islam de France » avec 10 propositions que même « le FIS et le GIA ( partis terroristes islamiques algériens) ne revendiquaient pas en Algérie – selon Boualem Sansal,  écrivain algérien, auteur de 2084, la fin du monde (grand prix de l’Académie française) – Sources : Le Journal du Dimanche du 18 septembre 2016 et Valeurs actuelles du 22 septembre 2016.

5 L’Arabie saoudite qui a mis à feu et à sang l’Irak  avec ses bons alliés américains et anglais, qui a créé et financé l’État islamique en charge de nous massacrer – au nom du dieu de l’islam – nous les chiens -mécréants en Europe, l’Arabie saoudite qui fouette, lapide, décapite quotidiennement les Saoudien(ne)s, l’Arabie saoudite vient d’être « élue  » au Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies.
Souvenons-nous qu’un homme politique suédois avait failli donner le Prix Nobel de la Paix à Hitler en 1939 ….  alors qu’il préparait -au nom de l’idéologie nazie-  la Seconde guerre mondiale et ses soixante millions de morts – dont les 20 millions pour la seule Union soviétique, les 6 millions de juifs dans les camps de concentration, les 300 000 morts d’Hiroshima et Nagasaki ………….. 

_________________________________♠