Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Mot-dièse # Balance ton porc salafiste

3 – 4 novembre 2017

Ah ! ce mot-dièse ne fleurira pas sur la toile  ! Aucune femme soumise à la loi islamique des barbares salafistes et autres frères musulmans n’a cette  liberté ! Aucune femme ! Leur seule identité réside dans la soumission à une loi religieuse assassine. Le barbare la condamne à vivre en France, hors de la dignité de notre citoyenneté.

Et il ne me semble pas avoir beaucoup entendu, les femmes « féministes » qui  s’expriment sur la toile avec le « mot-dièse : Balance ton porc », condamner ces barbares.

Et pourtant on sait que dans chaque salafiste, chaque frère musulman, chaque ayatollah, chaque djihadiste et imam du groupe état islamique, il y a un oppresseur, un violent, une brute qui se vautre et qui jouit … une bête qui peut tuer à tout moment  !
On sait car on a des preuves (tous les jours et sur toute la planète) : quand ils ne prennent pas du plaisir à violenter, brûler, supplicier, ou violer une jeune femme (1), ils prennent comme chaque taliban ou chaque djihadiste le plaisir de la lapider  ou bien de la décapiter …

Alors, s’il est un moment pour nous tous, hommes et femmes amoureux de la vie, de la liberté, de l’égalité, de la fraternité, s’il est un moment  où il faut venir au secours des plus fragiles et des plus maltraitées par ceux qui prêchent une loi islamique démente,  c’est bien maintenant …

………………

1 Cf.  Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin  L’ingénue 5.10.2012  – note mise en avant le 11 novembre 2016

______________________

Apostille

La vision féministe de notre vie en société et de « l’homme- abstrait- ennemi- en -général » n’est pas une analyse rationnelle. Ainsi, l’égalité des salaires [à travail égal] entre les hommes et les femmes, est une juste revendication syndicale [hommes et femmes syndicalistes] bloquée depuis le XIXème siècle par les financiers du patronat.

Depuis des temps immémoriaux, tant d’hommes ont nourri et protégé, et toujours au prix de leurs vies, les femmes et les enfants, avec la conscience si forte de la valeur de l’humanité que nous formions ensemble  … que je pense qu’il n’y a toujours pas de bien plus précieux que cette alliance.
Cf.  Le saisissant Poème de l’avenir de Louis Aragon -le Fou d’Elsa (1963)
________________________________

 

3 novembre 2017   Commentaires fermés sur Mot-dièse # Balance ton porc salafiste

Macron et la barbarie du quotidien

29 octobre 2017
__________________

Le 3 juillet 2017, devant  le Congrès  réuni à Versailles, le président Macron avait déclaré  qu’il lèverait l’état d’urgence en automne, arguant qu’« en ces temps de terrorisme, vouloir la liberté forte, c’est aussi  assurer la liberté de chacun et garantir le plein respect des libertés individuelles (1)». 

Puis le 18 octobre 2017, le président Macron fit un discours devant les Forces de sécurité intérieure (police, gendarmerie, préfets) et leur annonça  la création de la police de sécurité du quotidien (2).  Il s’adressait à eux,  le jour où le Sénat  adoptait le projet de «loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme », que l’Assemblée nationale avait adopté le 13 octobre 2017, et qui devrait succéder à l’état d’urgence.

Ainsi, les dizaines de milliers de terroristes djihadistes potentiels et autres radicalisés vont voir se desserrer l’étau efficace des surveillances, perquisitions et saisies, dans quelques jours … alors que les expérimentations de la police de sécurité du quotidien qu’il prône, ne commenceront qu’en  2018.
C’est cela que le président Macron appelle en finir avec « l’impuissance publique que les Français ne supportent plus ».

Mais alors,  pourquoi M. Macron, chef des Forces de sécurité intérieure, n’a-t-il pas profité de son temps de lune de miel présidentielle, du 10 au 20 août 2017 à Marseille, pour montrer combien il était l’humble serviteur des honnêtes citoyens des quartiers nord, et comme eux,  ne supportait plus la barbarie du quotidien ?

Celui qui, candidat à l’Élysée, avait dit pendant sa  campagne du second tour, « Il faut prendre le risque, il faut aller au cœur de la bête (sic) chaque fois.» – quand « les mecs (sic) de la sécurité » (3)  ne le laissaient pas  « rencontrer les salariés en colère de l’usine Whirlpool d’Amiens -,  n’aura pas pris ce risque à Marseille.

Lui,  qui aime se déguiser pour jouer au petit soldat,  aurait pu se rendre utile en jouant  au policier dans le 13ème  , ou le 14ème ,  dans le 15ème ou le 16ème arrondissement de Marseille (4), et montrer à la France entière, accompagné du préfet de police, O. de Mazières, de tous les élus du peuple de Marseille et de leur future police de sécurité du quotidien, qu’ils ont comme lui :
le droit d’entrer dans un quartier pris en otage par la loi mafieuse de trafiquants de drogues et criminels multirécidivistes ;
le devoir de représenter la liberté forte devant les citoyens de la Castellane ;
l’autorité supérieure à celles des repris de justice et des assassins, l’autorité  pour garantir le plein respect des libertés individuelles,  l’autorité qui garantit la sécurité des habitants. 

Comme l’on sait que le président girondin prend souvent le risque d’émailler son langage de mots impolis, le temps était venu pour lui de dire haut et fort aux pourvoyeurs de shit ou merde (haschich, cocaïne et héroïne), qu’ils ne pourraient plus continuer  à  foutre le bordel  à la Castellane, dans  la vie des familles, des enfants, des adolescents, des  séniors, dans le travail des établissements scolaires, des services médicaux, des chantiers de rénovation, dans l’intervention des pompiers appelés au secours de leurs victimes et pour éteindre leurs incendies , etc…

Le temps était venu  de dire haut et fort aux Français que la République laïque et fraternelle voulait une autre vie, un autre avenir pour sa jeunesse  à Marseille, comme partout en France, parce qu’elle donnait  aux préfets, aux  policiers et aux gendarmes  le droit et le devoir  de faire respecter cette loi qui  doit nous protéger tous, comme elle protège la vie du président et de sa famille.

Mais hélas, on l’a compris le chef Macron parle mais ne pouvait avoir le courage de montrer l’exemple à Marseille et aller au cœur de la bête, au cœur des tribus de taulards millionnaires et de caïds en BMW, en Porsche Cayenne avec AK 47 et lance-roquettes.

Bref,  Macron, poings crispés (!)  a  parlé de conforter et de rassurer  la population française, devant les Forces de sécurité intérieure …. là où, comme l’a rappelé Samia Ghali, sénatrice et ancienne maire des 15èmeet 16ème arrondissements   « le danger est omniprésent » (5).

Et un responsable de l’association de médiation et de cohésion sociale de Marseille  partage son avis   : « Je suis allé à la Castellane il y a quelques jours, j’ai dû me faire accompagner, puis raccompagner pour la première fois de ma vie. » Samia Ghali ajoute : « On dispose d’une police de proximité dans nos quartiers et pourtant trois chantiers sont à l’arrêt dans mon secteur. Les caïds s’opposent aux travaux et on ne peut rien faire.  »

… Et le plus inquiétant est à venir,  d’après une note de la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP)  de fin 2016, portant sur « l’ambiance dans les quartiers sensibles (hors Paris et Petite couronne) »(6).

En effet, on observe partout que les quartiers dits sensibles – euphémisme absurde pour dire sous l’occupation des barbares de la drogue-, sont devenus  des refuges pour d’autres ignobles barbares  – ceux de la horde des fichés S-Salafistes bientôt rejoints par la cohorte de leurs émules en voie de radicalisation.

Le système S-S déploie  « de véritables stratégies locales » qui  visent à islamiser la vie économique,  sociale et politique, comme on le voit  depuis des années en Seine-Saint-Denis, territoire d’Outre-République laïque.
L’emprise de l’islam intégriste morbide qui emprisonne les femmes sous des burqas est terrible. Ces femmes vivent en France le même cauchemar que les femmes en Iran, en Afghanistan, en Arabie Saoudite, au Yémen, sous la férule de Boko haram en Afrique …
Ces femmes sont les nouvelles croix gammées qui signifient – comme pour les nazis-  la dictature des S-S sur tout le territoire national, avec l’inculcation chez les jeunes, de la haine pour notre société démocratique et pour ses valeurs citoyennes de respect de la liberté, de l’égalité, de la fraternité et de la laïcité, toutes valeurs qui garantissent la paix civile en France..

Est-ce cette dictature que le président Macron veut pour la France ?

Est-ce pour cela qu’il a été élu avec sa majorité  « La République en marche »  ?

Il faudra que lui et sa majorité en répondent un jour prochain.

__________________

NB   Il semblerait qu’une livraison de 60 000 gilets pare- balles soit envisagée pour équiper nos admirables gardiens de la paix, en charge de la police de sécurité du quotidien barbare, notre quotidien de guérilla urbaine.

Voir sur le site Faits divers en France l’énumération non exhaustive des actes de violence et des crimes commis en France au quotidien.

_____________________________________________

Seules les paroles du président Macron sont notées en italique.

Les temps forts du discours d’E. Macron  3 juillet 2017 à Versailles   Public Sénat.fr

Sécurité : ce qu’il faut retenir du discours d’E. Macron   Le Parisien  avec AFP 18 octobre 2017

Sécurité du président : casse-tête pour les gardes du corps de Macron
L’Express Thierry Dupont et Anne Vidalie,   12/07/2017

4 Cf.  Douze rappeurs prêchant la fatwa et l’autodafé [de Charlie Hebdo] ne font pas un bel hommage à la Marche des Beurs  novembre 2013  L’ingénue
Le groupe IAM marseillais avec son « chef », Philippe Fragione ou Akhenaton  hurle sa haine des Français   » bourrins fascistes » dans les quartiers nord, depuis 1989.

Marseille : « Sans grosse opération de « nettoyage » avant d’installer une police de proximité, bon courage ».
20 minutes Adrien Max 18.10.2017

6 Radicalisation : une note décrit l’infiltration des salafistes dans les quartiers
Le Figaro.fr  Jean-Marc Leclerc 7.04.2017

________________________________

 

29 octobre 2017   Commentaires fermés sur Macron et la barbarie du quotidien

Schizophrénie du gouvernement et paranoïa des médias de masse

29 – 31 août 2017 –  17 septembre 2017  illégalité djihado-islamophile
3 octobre 2017 après le double assassinat au nom d’allah de deux jeunes filles -Mauranne 20 ans et Laura 21 ans *- à Marseille, le 1er octobre 2017.
_________

On a vu comment avec le ministre de l’Intérieur, G. Collomb et son annonce d’une  « mobilisation des psychiatres », la théorie du président  Macron sur le djihadiste fou  pouvait révéler dans le gouvernement, un début …   de  schizophrénie, par refus de voir la réalité (1), compte tenu de tous les documents qui circulent en ce moment sur la préparation d’attentats de plus en plus meurtriers sur le sol français.

Et cela coïncide  actuellement avec l’acharnement décuplé des médias de masse contre « l’islamophobe » CHARLIE HEBDO du 23 août 2017 qui serait hautement dangereux (2) puisque massacré par les djihadistes Kouachi le 7 janvier 2015 …

N’est-ce pas  le symptôme d’une paranoïa (3)  généralisée des médias serviles à la solde des organisations politico- religieuses islamiques (UOIF-Union des organisations islamiques de France, du CFCM– Conseil français du culte musulman) et du CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France) leur organe de propagande anti-laïcité-républicaine) ? 

Pour tous ces paranoïaques, le danger ce ne sont pas les milliers de fichés S et leurs réseaux terroristes radicalisés,
c’est «  l’islamophobie » qui ronge  la France » qu’il faut traduire dans leur langage djihadiste intégriste par « le péché de la laïcité « et « le péché de l’égalité des femmes  » qui rongeraient  la France  !

À les lire, on apprend que leur premier combat de paranoïaques salafistes, frères musulmans et affidés,  est le refus archaïque d’accepter que les femmes  se libèrent du voile islamique selon la loi citoyenne républicaine, car cela leur donnerait le droit à la dignité, le droit à la liberté, le droit à l’égalité, le droit à la fraternité

Par contre, les hommes djihadistes ont eux tous les droits : violenter les femmes pour qu’elles obéissent, avoir un  arsenal de contrebande dans les caves payé avec l’argent des drogues,  tirer sur nous dans la rue et tous lieux publics au cri d’allah akbar,  mettre le feu à nos voitures, à nos immeubles, à notre Provence , attaquer les voitures de pompiers et de policiers, poignarder les passants, foncer dans la foule avec un camion

ça c’est bon, ça c’est aimer l’islam, ça c’est être un bon « djihado-islamophile » …

… Mais malheur à CHARLIE HEBDO qui dessine le massacre !

islam, religion de paix ... éternelle !

Illégalité et paranoïa djihado-islamophile

Ainsi,  l’UOIF, le CFCM et le CCIF soutenus par les médias de masse proclament qu’un dessin sur les massacres de personnes par des camions est plus grave et plus sanglant que les vrais actes criminels des djihadistes …

Ils proclament que CHARLIE HEBDO et ses morts du 7 janvier 2015,  leur donnent de plus en plus le droit de bafouer notre République laïque, au nom du dieu et du prophète du djihad de l’État islamique (!).

 l’UOIF, le CFCM et le CCIF (4) s’octroient en toute illégalité républicaine, le droit islamique de blasphème puni de la peine de mort (!),  pour nous menacer et menacer encore les (sur)vivants du CHARLIE HEBDO du 23 août 2017. 

… et pendant ce temps, dans son château avec sa Pompadour en mini jupe,  l’humble président serviteur Macron « joue au grand chef de sa task force anti-daech  » pour mieux contrôler ce que son petit- peuple -qui-n’est-rien (nous)  ne doit surtout pas savoir …

*  Dans l’après-midi du dimanche 1er octobre 2017,  l’humble président serviteur Macron « touite »  qu’il est « profondément indigné par cet acte barbare » (?) [ le djihadiste après avoir poignardé mortellement la première jeune fille est parti … et pour commettre un deuxième acte barbare est revenu égorger la seconde jeune fille.]
« En peine (?) avec les familles et les proches  ….. Bref, massacrer une, deux, dix, cinquante personnes sera toujours pour l’humble président serviteur Macron, « un acte barbare » lui causant de la peine.

… on devine le « touite » présidentiel après le prochain attentat djihadiste : très profondément indigné par cet acte barbare. En grande peine … 

_____________________________

1 par L’ingénue  Impromptu sur le vif :  G. Collomb 23.août – 4 septembre 2017

2  Cf. l’ouvrage posthume de Charb :  Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes
    Seul le Théâtre de l’Oulle en Avignon dans le cadre Off du festival 2017 a accepté la lecture-spectacle du livre …

3    « Structure paranoïaque : structure psychopathique caractérisée par une disposition caractérielle (orgueil démesuré, méfiance, susceptibilité excessive) engendrant de faux jugements et des réactions d’agressivité  et par un délire  de persécution (…) logiquement construit à partir de prémisses fausses ». Le Grand Robert Tome V, p. 204.

3  Cf. Wikipédia  Collectif contre l’islamophobie en France   

 ___________________________________

 

29 août 2017   Commentaires fermés sur Schizophrénie du gouvernement et paranoïa des médias de masse

L’islamisation voile, violente et tue les femmes

Le 15 juillet 2015, cette  note qui avait pour titre Vive le collectif des femmes sans voile !  fut complétée le 27 juillet 2015 .

Ce 20 juillet 2016, sous un nouveau titre : L’islamisation voile, violente et tue les femmes –  alors que la France sort de son deuil national, après l’attentat djihadiste de Nice et ses 286 victimes, le soir du 14 juillet – 

je lui ajoute un drame du 19 juillet 2016 : l’attentat au couteau commis par un homme de 37 ans sur 3 fillettes et leur mère dans un VVF paisible des Hautes -Alpes.
Sur le site du Dauphiné Libéré    on peut lire  que « la  fillette de 8 ans a été évacuée par hélicoptère à l’hôpital de La Tronche en état d’urgence absolue. Sa maman et ses deux autres filles, âgées de 12 et 14 ans, ont été évacuées vers le centre hospitalier de Gap. La mère a été poignardée au niveau du sternum.  »
On notera que les grands médias nationaux de la presse et de l’audiovisuel ont ignoré cette nouvelle agression rituelle, barbare …
Si l’on n’a plus, comme sous le gouvernement de Vichy, un secrétariat à l’information et à la propagande, on s’aperçoit que désormais, la règle appliquée sera celle de la loi du silence, en particulier pour tous les attentats à l’arme blanche, actes d’allégeance au calife de l’État islamique.
Silence
donc qui signifie  soumission au terrorisme islamique larvé d’une infime mais infâme minorité radicalisée.
Silence alors qu’il faudrait clamer haut et fort dans les mosquées, au CFCM, à l’UOIF,  comme partout ailleurs, au Conseil des ministres, à l’Assemblée Nationale, au Conseil constitutionnel, au Conseil d’État, au Conseil Supérieur de la Magistrature, comme dans les préfectures, dans les universités, les lycées et les collèges etc. que la loi islamique sanglante n’est pas la loi républicaine.
Le dire haut et fort pour en finir avec la phraséologie des organisations islamiques et du pouvoir PS qui n’ont que le faux-semblant stupide  de l’islamophobie – expression perfide qui accuse de fait les futures victimes, avec pour conséquence le sabordage sanglant désormais quotidien de tout savoir -vivre -citoyen- ensemble. 
♦______________________________________________  
 

Et si les vraies citoyennes « féministes » françaises du XXI ème siècle étaient dans le Collectif des femmes sans voile d’Aubervilliers  ?

Par leur volonté, leur ténacité, leur persévérance, leur courage quand elles affrontent seules les intégristes, frères musulmans ou salafistes de Seine-Saint-Denis, elles sont exemplaires

 Alors qu’elles sont ignorées par les médias nationaux, presse- radios -télévisions privées ou publiques – régentés par des godillots  PS,

Alors qu’elles sont indignement lâchées  par un gouvernement Valls qui a fait « l’erreur 404 » d’effacer  de son site la belle présentation de  La  République se vit à visage découvert  : « Pour plus d’informations, un site internet est à votre disposition : www.visagedecouvert.gouv.fr. »  

Alors que dans son rapport remis au Premier ministre en juin 2015, M. Malek Boutih écrit, p. 35 que « le djihadisme est la partie la plus avancée de la radicalité politico-religieuse de l’islamisme« , que « les islamistes ont élaboré une méthode pour s’implanter, élargir leur sphère d’influence et recruter sur tout le territoire » et p. 36 que « la première étape du mécanisme de la radicalisation islamiste est de commencer par planter un drapeau, autrement dit afficher ouvertement l’existence d’individus radicalisés. C’est là le rôle du voile puis de la burqa ou des barbes non taillées et des vêtements traditionnels, voire de codes comme le port permanent de pantalons courts laissant voir les chevilles. » (…)

Aussi, le député de l’Essonne comme l’ancien maire d’Évry * savent-ils  depuis longtemps qu’autour de chaque femme en voile ou en burqa gravite une sphère d’influence islamiste et qu’une bonne application de la loi aurait mis au jour, dès les massacres de Merah en 2012, les réseaux de radicalisation.

Mais on le voit, le double langage des organisations islamiques de France a déteint sévèrement sur le député et le Premier ministre ; le premier ne tire aucun enseignement pour conseiller la plus grande fermeté vis à vis du respect des lois sur le voile et la burqa  qu’il nomme cependant  « drapeaux de l’islamisme », le second rejette la loi hors de son site parce qu’il a donné l’ordre de ne  pas l’appliquer.

Reniant la Déclaration des droits de l’homme et de la femme et les lois de la République, complice des frères musulmans et des salafistes de l’UOIF et du CFCM, le gouvernement laisse libre cours à l’islamisation ciblant les femmes, alors qu’il sait, comme nous, comment arrivés au pouvoir,  les talibans, Al-Qaïda, l’État islamique ou Boko Haram  les  traitent : après la burqa, les viols, la séquestration, le mariage forcé, l’esclavage sexuel, le vitriol pour celles qui veulent étudier, la lapidation, la pendaison… la mort.

Ce gouvernement depuis 2012, trahit les femmes laïques, libres, égales et fraternelles, qui défendent les lois républicaines et se battent contre ces « drapeaux de l’islamisme » en France.

Elles sont la fierté de la République française !
_______________________________

*  Cf. « L’une à Kandahar, l’autre à Évry / 27.12.2009

Enfin,  l’on a retrouvé notre belle Marianne  illustrant la loi du 11 octobre 2010 entrée en vigueur le 11 avril 2011.

____________________________

27 juillet 2015     Apostille
————————————————–
C’est l’été, pensez ! un 22 juillet 2015,  dans le beau parc Léo Lagrange de Reims !
Comment imaginer qu’une jeune femme en maillot de bain interpellée aux cris de « Allez vous rhabiller, c’est pas l’été (sic) »  ait été agressée si brutalement par cinq filles,  qu’elle se retrouve au CHU souffrant de blessures justifiant quatre jours d’incapacité totale de travail  ?
Banale affaire pour la commissaire de permanence qui a précisé  à l’AFP que  c’est parce que « la femme ainsi interpellée ne s’est pas laissée faire [que] cela a dégénéré en violences.» Ben voyons ! quand on vous tape dessus, il faut se laisser faire ! Et le parquet de Reims affirme à la presse locale qu’il n’y a eu « ni mobile religieux [ni] mobile moral qui aurait déclenché l’altercation», donc pas de  bonne raison (sic). (Sources Le Figaro.fr 27.07 et Libération.fr 26.07.2015)

J’en conclus  simplement que cinq filles (musulmanes mais tolérantes – nous dit-on(!) qui voient une fille en maillot de bain ont une vraie mauvaise raison pour pratiquer un lynchage en règle de cette dernière : c’est pour la punir. Et à Reims comme à Téhéran, le juge et la commissaire donnent raison aux matrones de la police des mœurs.

Et une fois de plus, un journaliste de Libération.fr épingle  la « fachosphère »- c’est-à-dire nous CHARLIE, citoyens fraternels –  qui pensons que violenter ou tuer pour faire peur et soumettre est une pratique criminelle de la terreur islamique. Elle se met en place à Reims comme à Aubervilliers.

——————————-
Bonne affaire pour  » l’islamosphère » avec les moteurs de recherche qui  associent à l’information sur les malheurs de la jeune fille en maillot de bain, les mots  musulmanes et maillot de bain et trouvent  burqa en maillot soit burkini.    

 

20 juillet 2016   Commentaires fermés sur L’islamisation voile, violente et tue les femmes

Le viol de masse, un autre rituel des barbares pour le Jour de l’An

31 janvier 2016

   … et les explications en forme de justifications de quelques  savants en sciences religieuses : imams, ayatollah et l’actuel grand maître à penser PS de Terra Nova

    Du soir de la Saint Sylvestre (jeudi 31 décembre 2015)  vers 20 heures, jusqu’à  7 heures au matin du Jour de l’An (vendredi 1er janvier 2016)  à  Cologne, Düsseldorf, Dortmund, Bielefeld, Hambourg, Stuttgart, Munich, Berlin, Nuremberg, Francfort, Fribourg, Ansbach, Traunreut… en Allemagne, pendant onze heures des bandes d’hommes par milliers, ont insulté, volé, agressé, blessé, violé…
Dans une liste (1) concernant les quatre villes surlignées, on décompte 1049 victimes… parmi lesquelles les femmes étaient les proies rêvées pour sévices sexuels et vol aggravé.

 Pour bien préparer leur fête, les barbares qui ne parlent pas encore la langue de Goethe, s’étaient munis d’un lexique rudimentaire que leurs chefs germanophones avaient traduit de l’arabe  ;  ils   avaient hurlé  aux jeunes femmes en les brutalisant : « Je veux baiser. » « Je veux t’embrasser. » « Je vais te tuer. »

Dans toutes les villes citées, la fête des milliers de barbares a suivi l
a même consigne d’épreuve de force : se rassembler, le plus nombreux possible sur une grande place.
À Cologne, c’était sur le parvis de la cathédrale, devant la gare centrale, et ils avaient aussi prévu, pour ajouter à leur plaisir, une attraction supplémentaire ils  avaient acheté ou volé des feux d’artifice qu’ils s’amusaient à  lancer sur le public (2).

 

Le soir de la Saint Sylvestre 2015 à Cologne

 

Dispersés par la police, ils ont alors appliqué la coutume, le rituel barbare, c’est-à-dire  la même stratégie d’encerclement des femmes  que sur la place Tahrir au Caire (3) – et leur fête de barbares dura jusqu’au bout de la nuit …

On s’interrogera  encore longtemps sur « la communication »  du  ministre de l’Intérieur de Rhénanie -du-Nord- Westphalie, Ralf Jäger » qui annonça, que sur ces milliers de fêtards barbares du Jour de l’An,  30 suspects migrants de pays musulmans (d’Afrique du Nord au Proche-Orient) avaient été interpellés et agresseurs algériens arrêtés ! C’est sûrement ce qu’il appelait : « agir vite pour punir les responsables » (4).
______________________

Du côté du « vrai islam« , l’imam Sami Abou-Yusuf  de Cologne (5),  s’est exprimé  « Les femmes ont été violentées parce qu’elles s’étaient parfumées (sic)« …  Pour l’imam de Cologne,  la fête des barbares était islamiquement correcte.
Le grand Ayatollah Ahmad al-Baghdadi, chef religieux chiite d’Irak (6) avait déclaré, lors d’un entretien télévisé, en octobre 2015 , que «  le vrai islam » concernant  les gens du Livre (juifs et chrétiens ) était immuable : « Nous les combattons, violons leurs femmes et détruisons leurs églises. »
Il le jura par sa barbe et par  les cinq écoles de jurisprudence (4 pour les Sunnites, une pour les Chiites).
Et un troisième « savant sunnite »   avait écrit  en février 2015 : « Il est interdit au musulman de fêter les fêtes spécifiques aux mécréants tel que noël ou le jour de l’an… ou leur souhaiter la bonne fête … s’il fait la mécréance comme eux… c’est un grand péché. »

Ainsi le commandement venait de très haut :  non seulement le vrai musulman ne devait pas fêter le jour de l’an avec les mécréants, mais cela lui  donnait  l’autorisation d’en « jouir » en barbare.
Attaquer un soir de fête des femmes seules ou en couple, les maltraiter, les blesser, les atteindre dans leur dignité d’Être libre est donc doublement festif pour les barbares : plaisir sexuel pareil à celui des orgies sanglantes d’antan et preuve de soumission à tous leurs chefs  intégristes, imams chiites, sunnites,   frères musulmans,  salafistes et autre calife de l’État islamique, valant billet pour le paradis. ♠
_________________

De retour en France, il était intéressant de savoir  ce qu’avait exprimé  « L’esprit public » du 17 janvier 2016 , au sujet de La situation en Allemagne après les agressions de Cologne (7)

À l’écoute comme à la réécoute, je n’ai pas entendu de paroles sensibles à la détresse des victimes dans le chaos barbare de la Saint Sylvestre.

Mme Gnesotto 
parle  de « crise majeure pour les femmes qui ont été victimes des agressions mais sans doute [surtout?] pour le modèle, le miracle allemand. »  D’évidenceles victimes du viol de masse, ce n’est pas son problème, ce ne serait que « soubresauts de la mondialisation » (?).
Quant à  M. Pech, au sujet des « agressions« ,  il ne retient  que  « la misère sexuelle des jeunes hommes« . L’humiliation et la souffrance des jeunes femmes le laissent, comme Mme Gnesotto, totalement indifférent.
Il   cherche des comparaisons pour banaliser les crimes ; il les trouve dans les viols de la place Tahrir, et  en France « dans les milieux étudiants, dans les professions de sécurité« ,  pour mieux oublier (?)   » les  tournantes » dans les caves.
Puis,  pour dédramatiser encore le viol de masse, il évoque « le chômage de masse des jeunes hommes dans des cultures où il n’est pas possible d’avoir un apprentissage sexuel (?), où il n’est pas possible de rencontrer des femmes  (?) en dehors du mariage (…) des jeunes qui n’ont pas les moyens de se marier (…) »  bref, il se moque de nous.
Le raisonnement de M. Pech consisterait  à justifier, par  le chômage,  la misère sexuelle des jeunes hommes, et sa conséquence naturelle (?)    … le  viol de masse … à Cologne.   C’est quand même un peu court, jeune homme !
Alors il décoche  la flèche du  « raidissement patriarcal et machiste (!)  dans le monde musulman, [qui] est en partie le résultat de l’émancipation des femmes . »
Ainsi, il donne raison au « vrai islam » qui refuse l’instruction des femmes, répétant après l’imam de Cologne que les femmes émancipées et qui se parfument, ont mérité la punition islamique.
MM. Pech et Abou-Yusuf réussiront-ils  à nous convaincre que  le « vrai islam  » est juste qui ordonne le viol de masse des femmes  instruites et de surcroît mécréantes ?

À force de minimiser, de banaliser, voire d’exclure,  la réalité de l’islam intégriste qui maltraite  hommes et femmes – dans les pays musulmans comme dans les pays d’accueil des migrants -, à force de nier le climat de terreur que cela induit pour les victimes et la juste résistance citoyenne, Terra Nova reste encore une fois à la marge de la vérité  pour mieux l’occulter.

  L’idéologie officielle et paradoxale de l’islamophobie  justifie ainsi   « l’idéologie du  vrai islam assassin de l’État islamique »  qui décrète l’homme-bourreau- juge de la  femme-victime  innocente mais coupable donc suppliciée.

Pour  les imams cités comme pour Terra Nova , pour le PS, SOS Racisme et gauchistes de toute obédience, les méchants islamophobes sont  ceux qui condamnent et/ou sont victimes des fêtes des barbares de l’islam intégristedes incendies, aux massacres et aux viols de masse…

♠ Le politiquement correct est désormais l’islamiquement  assassin correct.♠

Le viol de masse de Cologne Düsseldorf, Dortmund, Bielefeld etc. apporte la preuve de l’urgence à faire face au  défi que nous lance, avec son djihad  de l’an 1437 de l’hégire,  le vieux monde islamique et  barbare.
Nous résisterons pour montrer combien nos sociétés certes imparfaites, savent défendre leur liberté, leur citoyenneté, leur  humanisme laïque, et leur fraternité.
__________________
Sources

1    Liste des agressions du Jour de l’An   24 janvier 2016  Jean-Patrick Grumberg Dreuz info
2/4    Vagues d’agressions sexuelles lors du nouvel an à Cologne  4 janvier 2016
3   Caroline Sinz : Retour sur viol, Place Tahrir
5   L’imam de Cologne  / dailymail.co.uk.  On remarquera que pour justifier le viol de masse,  le « vrai islam » sur facebook, accuse aussi  l’alcool que les barbares auraient bu dans ce pays de mécréance … et  pour la place Tahrir, messieurs, que dites-vous ?
6   Le grand Ayatollah chiite d’Irak  Rosaly Dreuz info
7   L’esprit public Ph. Meyer   17 janvier 2016  France Culture – la transcription est en italique.  
Mme Gnesotto professeur titulaire de la chaire sur l’Europe au CNAM
M. Th. Pech  directeur général de la fondation Terra Nova
________________________
(re)voir  la note « Faut bien la préparer votre fête de mécréants » 9 décembre 2015 – 28 décembre 2015.
♠   Aperçu d’une nuit des barbares à Berlin / même jouissance à semer la terreur pour des crétins décervelés arrivés en Allemagne sur ordre du groupe État islamique.

31 janvier 2016   Commentaires fermés sur Le viol de masse, un autre rituel des barbares pour le Jour de l’An

Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?

 Note du 21 juillet 2014 complétée les 24-27-29 et  30 juillet 2014

À Paris, le 13 juillet 2014,  eut lieu avec le concours du Nouveau Parti Anticapitaliste, d’Europe Écologie Les Verts et du PS, une glaçante caricature de défilé islamiste* avec des femmes musulmanes lourdement voilées ou en burqa portant
le drapeau du Hamas** :
Drapeau du Hamas
ou bien celui du djihad et  d’Al-Qaïda :

Drapeau du djihad et d'Al-Qaïda

ou encore celui d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)
ou bien encore le même, celui de l’État islamique (EI) en Irak et au  Levant.
Drapeau salafiste de l’État islamique

Défilé de drapeaux  palestiniens mais aussi d’autres pays musulmans, sachant que le drapeau de l’Arabie saoudite est l’original de tous les autres :Drapeau de l'Arabie saoudite

Un prêcheur hurlait Hamas résistanceDjihad résistance – Israël assassin et Hollande assassin, slogans que répétait la foule pour laquelle la République française laïque, en cette veille de fête nationale, était une cible annoncée, contre laquelle on fourbissait des armes dans les quartiers dits «sensibles», en attendant le retour des djihadistes ♠♠♠ partis en Syrie, au Pakistan et en Irak prendre des leçons de massacres, de lapidations et autres égorgements qu’ils voudront nous infliger.

Comme je l’écrivais, il y a 7 ans dans ma note  Salam Shalom , c’est l’impéritie des Nations-Unies face aux situations complexes qui a fait échouer la partition ; et au lieu de revoir, au gré des conflits, les modalités de  création d’un État palestinien démocratique, on a voulu ignorer les conséquences des spoliations et des souffrances,  et on a favorisé la prise de pouvoir d’un parti islamiste, le Hamas à Gaza. D’où le lugubre «mort aux juifs» clamé  dans les rues de Paris par les mêmes qui acclamaient le djihad, leur cri de guerre contre nous tous, Français, juifs, athées, chrétiens ou musulmans laïques.

Et ailleurs dans le monde musulman, le ramadan 2014 ne serait-il qu’un bain de sang ?

J’ai retenu pour le 19 juillet 2014 cet extrait de l’article de Élie Haddad pour Radio Vatican :

«(…) Hier, un représentant de l’État Islamique d’Irak et du Levant est passé à l’évêché syriaque catholique de Mossoul et a demandé à ce que, dans l’après-midi, les chrétiens de la ville se rassemblent afin que leur soient expliquées les règles pour vivre dans le califat islamique de Mossoul.
Naturellement, les chrétiens de Mossoul n’ont pas eu tellement confiance. Ils ne se sont pas rendus à cette convocation. Et hier soir, jusque tard dans la nuit, des voitures avec des haut-parleurs ont sillonné la ville indiquant que les chrétiens avaient le choix entre trois options :
La première, se convertir à l’Islam et devenir des sujets du califat.
La deuxième, payer un impôt, la jizya.
Et la troisième, partir ou subir l’épée
.
En plus de ces haut-parleurs qui ont diffusé hier cet ultimatum, une lettre a été distribuée à certaines familles. L’ultimatum était fixé à aujourd’hui, midi. Par conséquent, il y a eu une véritable panique. La centaine de familles chrétiennes qui se trouvaient encore à Mossoul ont quitté la ville avec précipitation.(…)»

et pour le 19 août 2014  l’entretien que  l’archevêque de Mossoul, Mgr Amel Shimoun Nona  a accordé au journal italien Corriere de la Sera.. Il lance un avertissement aux Occidentaux :
« Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche . S’il-vous-plaît, il faut que vous compreniez.
Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du Moyen-Orient, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans. Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. Vous croyez que tous les êtres humains sont égaux, mais ce n’est pas une chose certaine.
L’Islam ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux. Vos valeurs ne sont pas leurs valeurs. Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison. » 

Et pour ce ramadan 2014, j’emprunte à  Jean-Patrick Grumberg *** une liste (non exhaustive) des morts depuis le début du ramadan, fin juin :

          27 juillet 2014  Kano – Nigéria  Un attentat a été commis par Boko Haram ( traduction de « l’éducation occidentale est un péché ») contre une église catholique du nord du Nigéria.  Une bombe a explosé en pleine messe, tuant cinq personnes.
«19 juillet 2014 Maudiguri – Nigéria : Boko Haram a tué au moins 100 personnes et a planté le drapeau noir de l’islam –     le même qu’à Paris dimanche 13 juillet, samedi 19 juillet et le samedi 26 juillet 2014.

  • 16 juillet  14 soldats tués dans l’attaque terroriste au Mont Chaambi.
  • 12 juillet (Pajwai, Afghanistan) – Cinq femmes parmi les huit civils tués par des bombardiers talibans.
  • 11 juillet (Hardramawt, Yémen) – des fondamentalistes d’Al-Qaïda tirent sur un homme à mort à son domicile pour «pratique de la magie noire».
  • 11 juillet (Kirkuk, Irak) – Un attentat suicide à la voiture fait vingt-huit innocents, dont des femmes et des enfants.
  • 11 juillet (Abbottabad, au Pakistan) – Un père et son fils chiites abattus par les sunnites.
  • 10 juillet (Karachi, Pakistan) – Un commerçant chiite est assassiné par les sunnites.
  • 10 juillet  (Kohsan, Afghanistan) – Les talibans tuent six employés d’une entreprise de déminage.
  • 8 juillet (Parwan, Afghanistan) – Un attentat suicide taliban  dans une clinique médicale laisse seize morts, dont onze étudiants.
  • 7 juillet (Kunduz, Afghanistan) – Cinq enfants sont morts dans leur maison par un tir de RPG (rocket propelled grenade).
  • 7 juillet (Bagdad, Irak) – Un kamikaze fedayin dans un quartier chiite s’explose et envoie sept âmes à Allah.
  • 6 juillet (Tikrit, Irak) – Sept femmes et neuf enfants sont morts écrasés dans leurs maisons par des roquettes moudjahidin.
  • 6 juillet (PAIRA, Pakistan) – Deux personnes accusées d’adultère sont exécutées par des membres de leur famille.
  • 6 juillet  (Tana River, Kenya) – Des hommes armés d’Al-Shabaab envahissent un village et assassinent au moins vingt habitants.
  • 4 juillet (Karachi, Pakistan) des musulmans ont posé une bombe dopée avec des roulements à billes devant une mosquée rivale, tuant 2 musulmans.
  • 4 juillet (Mogadisho, Somalie) un législateur et son garde du corps ont été abattu par des militants pro-charia.
  • 2 juillet  (Kaboul, Afghanistan) Attaque suicide: un musulman islamiste s’est fait exploser dans un bus de Kaboul – 8 morts et 13 blessés.
  • 1er juillet (Samarra, Irak) – des sunnites tirent des roquettes sur une mosquée chiite et tuent un ouvrier. Etrange : aucun musulman n’a dénoncé la destruction des corans.
  • 1er juillet (Tripoli, Liban) explosion d’une grenade vers 3 heures du matin au passage d’une patrouille de l’armée. Pas de blessés.
  • 1er juillet (Maiduguri, Nigéria) un camion piégé a explosé dans la rue d’un marché très fréquenté, ce matin, causant de nombreux morts et blessés – chiffres pas encore disponibles.
  • 30 juin (Bauchi et Kaduna Nigéria). 2 attaques ont fait au moins 38 victimes hier soir, et de nombreux blessés.
  • 30 juin (Bauchi, Nigeria) confirmation de la mort d’au moins 10 personnes, dimanche soir, dans l’attaque d’un bordel par des terroristes.
  • 30 juin (Mogadishu, Somalie) – 2 morts sous les explosifs d’al-Shabaab dans un marché.
  • 30 juin (Le Caire, Egypte), une série d’explosions provoquées par Ajnad Misr fait deux morts.
  • 29 juin (Somalie) : les rebelles islamistes ont tué à bout portant un policier et deux membres des forces de sécurité somaliennes lors de deux opérations séparées.
  • 29 juin (Syrie) 8 djihadistes ont été crucifiés par des djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIL) et exposés en pleine rue, parce qu’ils étaient considérés comme trop modérés.
  • 29 juin (Kwadakau, Nigéria) – De pieux musulmans ont ouvert le feu sur des chrétiens réunis pour aller à l’église, en tuant au moins 10 personnes.
  • 29 juin (Chibok, Nigéria) – Boko Haram est entré dans plusieurs églises avec des bombes et des armes à feu, et tué des dizaines de chrétiens.
  • 28 juin (Damas, Syrie) Un voiture piégée a explosé en plein milieu d’un marché très fréquenté, tuant au moins deux personnes et blessant des dizaines. EIL  est soupçonné d’être derrière cet attentat.
  • 28 juin (Ramadi, Irak) – EIIL tire des roquettes en pleine ville  et tuent neuf civils.
  • 28 juin (Giza, Egypte) – une fille de 15 ans et sa mère sont déchiquetées à mort par l’explosion d’une bombe déclenchée par les Frères musulmans –  les Frères musulmans sont installés en France, c’est l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
  • 28 juin 2014– début de ramadan : (Sinaï, Egypte) – des « militants » palestiniens tuent quatre policiers.»

______________________

* Manifestation autorisée de soutien au Hamas- filmée par Guy Sauvage pour Riposte Laïque.
**
Le Hamas est sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada,  des États-Unis d’Amérique,et de l’Union européenne. Le NPA, le PCF, EELV et les députés du PS -MM. Alexis Bachelay, Yann Galut, Razzy Hammadi, Mathieu Hanotin, Pascal Cherki et Philippe Doucet – soutiennent donc le djihad et les terroristes en France.
Cf. ma note du 16 avril 2012 :  Quand le PS et le PC fêtent le terroriste Salah Hamouri
*** © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
_______________________

Et le samedi 26 juillet 2014 :

♠♣♠ À Paris, Place de la République 18h35
 [La manifestation du 26 juillet 2014 à Paris avait été interdite par la préfecture de police et «le juge des référés du Conseil d’Etat avait rejeté en milieu de journée le recours déposé par les organisateurs, après que le tribunal administratif de Paris eut confirmé vendredi soir l’interdiction de la manifestation».]
Non seulement, la  manifestation eut lieu, mais en  double violation de notre loi républicaine, ils récitèrent leur charia contre nous, Place de la République.  Tout un symbole.  Ils recommenceront. 

♠♠♠  Port de Tanger (Maroc) – Le même jour, la police marocaine  interpellait sur le port de Tanger « un djihadiste français d’origine algérienne en provenance de la Libye – alors qu’il s’apprêtait à regagner la France  pour y mener des opérations de recrutement au nom du Front Al-Nosra en Syrie (…) » Il avait reçu l’ordre d’y recruter de nouveaux combattants et « était  chargé d’apporter le soutien logistique et financier nécessaire ». Selon le communiqué ministériel marocain, l’homme avait  déjà « combattu dans les rangs d’Al-Qaïda dans la région afghano-pakistanaise, après une expérience similaire en Bosnie ».
Sources : 20 minutes avec AFP et agence de presse officielle MAP

  ______________________________

En guise d’épilogue provisoire … comme une réponse à ma question

Une « opération ramadan » à forte visée commerciale et djihadiste a été lancée pour ce ramadan 2014 par une maison d’édition qui souhaitait « mieux faire connaître la civilisation arabo-musulmane au-delà des librairies  spécialisées
Ainsi on lira
dans  l’ouvrage (♠ extrait ci-dessous) écrit par un salafiste sur l’appel au djihad « sous  l’égide d’un souverain musulman par son autorisation  ou sous son drapeau   (…) :
« En conséquence, il est du devoir de tous les musulmans, formant un seul État ou des États séparés, de se doter de toutes sortes d’armements et de se perfectionner dans l’art militaire, non seulement défensif mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut et pour répandre la justice et la clémence sur terre. »
_________________________
sources citations Le Point.fr  29/07/2014- d’après Le Figaro

 

21 juillet 2014   Commentaires fermés sur Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?

Au Vatican, il n’y eut pas de « miracle » pour Emanuela

              Il est bien certain que ce n’est pas le retour à la vie de la jeune Emanuela Orlandi (15 ans) qui fut le premier «miracle de saint Jean-Paul II » en 1983.

Il ne l’a ni sauvée ni ressuscitée.  Et pourtant elle avait vécu très proche de lui, place Sant’Egidio, au Vatican, pendant cinq ans, puisque son père, Ercole Orlandi, était fonctionnaire des Postes vaticanes, au service de «sa sainteté».

Dans ce petit monde clos d’hommes en robes qui brassent des centaines de millions de dollars et où les jeunes filles sont rares, elle ne pouvait passer inaperçue. Elle était même surveillée et l’on savait parfaitement son emploi du temps. Ainsi l’on savait que trois fois par semaine, elle se rendait en bus puis à pied, à son cours de musique à l’École Tommaso Ludovico Da Victoria dans le Palais Saint-Apollinaire de Rome. Fallait-il  en conclure que son destin était scellé ?

Hélas oui ! Par une belle journée, le 22 juin 1983 après son cours, la jeune Emanuela  monta  dans une BMW,  sous les yeux de deux policiers en faction devant le Sénat. Interrogés par la police italienne, ils firent une description si précise du conducteur  -grand, brun avec une calvitie, une trentaine d’années- que son portrait-robot permit de l’identifier rapidement. Il s’agissait du redoutable chef mafieux de la Banda della Magliana, Enrico De Pedis.

Que pensez-vous qu’il advint ?
De nulle part ne vint l’ordre de rechercher Enrico De Pedis. Ni la police judiciaire, ni la justice, ni les services secrets italiens, ni la police vaticane ne furent activés.  L’État italien comme le « Saint »-Siège  donnèrent l’ordre des lâches et des coupables : ne rien faire. La loi du silence complice du politique et du religieux triompha une fois de plus.

Qui ont-ils protégé alors ?   Enrico de Pedis* et toute sa bande criminelle, certes, mais aussi un certain Paul Marcinkus**,

l’Américain, le  «parrain» du Vatican, directeur de l’Institut pour les Œuvres de Religion (IOR), principal actionnaire de la Banque Ambrosiano dont le scandale des activités illégales et criminelles de blanchiment des trafics de Cosa Nostra éclata en 1982 , le tout manigancé par des hommes politiques et des services secrets italiens et une centaine de cardinaux et d’évêques réunis dans  la Loge P2  ainsi que toute la fine équipe autour de Simeone Duca, archiviste du Saint-Siège etc.
Cela ressemblait fort à un règlement de comptes entre truands ; la disparition  d’Emanuela servant d’avertissement.

            ♠   La jeune Emanuela survécut quelques mois ; elle fut droguée, violentée, martyrisée entre un sordide sous-sol de la Via Pignatelli et d’autres lieux de supplice que Gabriele Amorth*** a évoqués, et finalement fut tuée par Enrico De Pedis et son corps fut jeté dans une bétonnière.

Le futur « saint» et néanmoins déjà « saint père », Jean-Paul II eut cependant une parole de pitié pour les parents d’Emanuela / qui était alors encore vivante/ le 3 juillet 1983 : « Je souhaite dire aux parents  d’Emanuela à quel point je leur suis proche dans la douleur pour la disparition de leur fille ; pour autant je ne perds pas espoir en l’humanité de ceux qui en sont responsables

  ♠ Mais quand et comment parviendront-ils à nous donner l’espoir en l’humanité des criminels, des dieux et de leurs « saints » ?
Les criminels sont à l’œuvre avec tous les dieux de la planète.

♠ Pas de miracle pour Emanuela, la jeune fille chrétienne, avec le dieu des chrétiens
♠ Pas de miracle pour les 230 lycéennes nigérianes, pour les chrétiens persécutés au Maghreb, en Afrique (Mali- Soudan-Somalie-Niger-Nigéria-Somalie-Kenya-Éthiopie-Tanzanie…), en Libye, en Syrie, en Arabie saoudite, au Yémen, à Oman, en Irak, en Iran etc. au nom du dieu des musulmans.

____________________________

* Enrico De Pedis fut exécuté par sa bande en 1990. Le cardinal Ugo Poletti  autorisa – pour 450 000 euros– son inhumation  dans la basilique Saint-Apollinaire (proche de l’école de musique d’Emanuela), mais on ne découvrit son corps, dans une crypte, qu’en mai 2012.
**
Mgr Marcinkus était alors le troisième homme ( après le pape et le secrétaire d’État) du Vatican, nommé par saint Jean-Paul II,  pro-président de la Commission pontificale pour l’État de la Cité du Vatican – fonction qu’il conservera jusqu’en 1984. Il fut directeur de l’IOR de 1971 à 1987.

*** En mai 2012 aussi, Gabriele Amorth, exorciste nommé par Jean-Paul II en 1986, livra à la presse quelques informations.

___________________________ 

Sources : France Inter Rendez-vous avec X 30.03.2013 Une jeune fille disparaît au Vatican
Photo d’Emanuela Orlandi : dailymail.co.uk et photo et extrait biographie de Paul Marcinkus : Wikipédia

♦note publiée le 11 mai 2014

11 mai 2014   Commentaires fermés sur Au Vatican, il n’y eut pas de « miracle » pour Emanuela

Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

Note du 27 mars 2014 complétée le 23 septembre 2014 ♠

Cela dure depuis 25 ans  ;  cela s’intensifie en émeutes, en guet-apens, en explosions de  «cocktails molotov», en barricades de poubelles ;
cela
brûle les voitures et les pneus devant les maisons etc.
cela casse et fracasse, cela détruit, saccage, vandalise ; cela vole les femmes et les personnes âgées avec coups et blessures ;
cela frappe et blesse gravement les policiers et les policières* quand ils ou elles interpellent un voleur, un trafiquant, un multirécidiviste, etc.
cela caillasse les voitures de police, de pompiers, du Samu ; cela insulte avec le sempiternel chapelet d’injures  ;
cela crache, cela barbouille de graffitis qui disent le niveau de culture ;
cela s’enrichit d’ immondes trafics de drogues ;
cela achète des armes de guerre aux mafieux.
Le 16 mars 2014, cela se déchaîne en folie furieuse et cela ravage les bâtiments des services publics**, éducatifs et sociaux. Bref,

 cela nous a déclaré la guerre  depuis 25 ans,
cela a déclaré la guerre à notre République ;
nos gardiens de la paix sont en première ligne.

 

Il s’agit d’un groupe de malfaisants et autres délinquants majeurs ou mineurs multirécidivistes qui, refusant d’être citoyens français, exigent d’être toujours libres de nuire à la collectivité, aux personnes et au bien commun,  d’attaquer en permanence la police, de bafouer une loi qu’ils rejettent.

Cela s’appelle la haine ordinaire contre notre loi républicaine.

 

Et la haine ordinaire a fait aussi des petites victimes collatérales : les bébés de la crèche Baby-Loup.
La haine ordinaire à Chanteloup n’a pas accepté le principe de laïcité qui accorde tant d’importance à la liberté de conscience de chacun qu’il impose que chacun respecte la liberté de conscience des autres.
La haine ordinaire a chassé de Chanteloup la crèche implantée depuis 1991, au cœur de la cité de la Noé et qui fonctionnait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et  accueillait  des enfants de familles souvent défavorisées et/ou travaillant en horaires décalés.
La haine ordinaire, grâce aux atermoiements de la justice française – la cour de cassation /19.03.2013/  contredisant le conseil des Prud’hommes /13.12.2010/♣- des dirigeants du communautarisme islamique de Chanteloup-les-Vignes, prônant la charia au-dessus de la laïcité a eu raison de cette structure bienveillante et ouverte à tous.
Par contre, les juges de la République n’ont réussi en 25 ans, ni à supprimer ni même à réduire la grande délinquance de la cité de la Noé, ni à stopper les trafics de drogues et d’armes.

Ici, à Chanteloup-les-Vignes, en Île-de-France,  la justice française s’acharne et expulse une institution laïque exemplaire, mais elle laisse une paix royale aux malfaiteurs et à leur haine ordinaire contre notre démocratie.
Comme en Seine-Saint-Denis, un territoire d’Outre-République laïque se constitue.

Cherchez d’où vient la trahison de nos valeurs républicaines pendant qu’il en est encore temps !

________________________________

* À Chanteloup-les-Vignes, six policiers (dont une femme) ont été blessés le dimanche 16 mars 2014.
** Le Monde 18.03.2014   Douze bâtiments publics ont été ravagés (le 16.03.2014)  parmi lesquels le commissariat de police ( le portail a été défoncé par une voiture bélier incendiée ensuite ), une école, une crèche, la poste, la Maison de l’Emploi (parquet brûlé, matériels de bureau et ordinateurs jetés par terre etc./ [il faut savoir qu’elle est promise à la fermeture en 2015,  faute de soutien financier du gouvernement Hollande / Le Parisien 10.03.2014], la gare et ses caméras de surveillance, etc.
♦ Voir dans la note sur les lynchages de Martin , Sofiane et Kévin à Grenoble,  les dix lois du «touche pas à mon pote» ou La haine de notre société républicaine.

♣  Cependant il  faut savoir que,  selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD, publié samedi 19 octobre 2013, 87% des personnes interrogées donnaient raison à Baby Loup et 84% se disaient favorables à une loi interdisant les signes religieux ou politiques dans les entreprises privées. 
De même, la cour d’appel de Paris, dans son jugement du mercredi 27 novembre 2013  confirmait le bien-fondé du licenciement de Fatima Afif, salariée de la crèche de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines),  estimant que le port du voile islamique était une «faute grave».
Mais  l’attaque de la laïcité de la précédente décision de la cour de cassation  avait  déclenché « des tensions croissantes et une augmentation des demandes liées au religieux. Notamment la mise en place de repas halal : « Certains parents n’hésitent pas à faire pression sur le personnel musulman de la crèche pour les prendre à partie. La direction n’a donc plus de légitimité laïque et elle doit jongler au quotidien avec le poids communautaire de certains parents et membres du personnel »  (Didier Cros, trésorier de l’association Baby Loup) La crèche Baby Loup déménage 7.06.2013

À quand une loi Baby Loup sur la laïcité dans  les entreprises privées, dans tous les lieux d’éducation et d’enseignement (supérieur -grandes écoles-facultés) M. Hollande ?
On peut être « normal » et avoir du courage !

Un premier projet de loi Baby Loup présenté par Éric Ciotti (UMP) a été rejeté par la majorité PS de l’Assemblée nationale le 6 juin 2013. 

____________________________

NB 
Mais je n’oublie pas  dans cette actualité inquiétante de rendre hommage aux paisibles citoyens (croyants ou athées), aux valeureux pompiers, aux courageux policiers, à tous les personnels des services publics, aux médecins et aux enseignants de Chanteloup-les-Vignes qui ont l’immense mérite de faire au mieux chaque jour leur travail, tout en subissant contre eux depuis 25 ans, la haine furieuse de délinquants et de trafiquants qui les traitent de …  « sales Français (sic)»  et de « sales racistes ».

♠   En septembre 2014, le calife de l’État islamique nous traite aussi de « méchants et sales Français » et appelle les musulmans à nous égorger.

___________________

 

27 mars 2014   Commentaires fermés sur Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

« le Meilleur des mondes », est-ce maintenant ?

30 mars 2013 / 13 avril 2013  / 29 mai 2013  – noce « gaie  » en grande pompe à Montpellier
◊◊◊
J’ai mis cette note  en avant les 16 et 17 janvier 2014, car le même groupe de pression (lobby LBGT en Bobu) qui a obtenu  » le convolage homosexuel » en 2013,  a le même pouvoir d’obtenir en 2014  du Parlement PS, avec la bénédiction de M. Hollande, la Gestation Pour Autrui,  qui s’avère être, en plus du déni des Droits de l’enfantun nouvel esclavage imposé aux femmes des pays pauvres.
Ainsi, en Inde, on tue leurs bébés filles mais on construit une usine de mères porteuses inconnues pour « gais » français et pour le plus grand profit des capitalistes indiens.

 ______________________________

Passée la dérisoire journée de la femme du 8 mars, pour laquelle on pouvait entendre l’appel pathétique de Michelle Bachelet demandant aux gouvernements de tous les continents de légiférer, pour que les hommes arrêtent de battre les femmes,  je m’interroge sur l’abîme qui sépare encore l’humanité de l’aphorisme poétique de Louis Aragon : « La femme est l’avenir de l’homme » mais il n’a pas dit quand.

C’est maintenant que la majorité PS du Parlement français vote la loi sur le mariage pour les homosexuels*, puis elle votera , pour le bon plaisir des barbus, une loi pour discriminer  leurs femmes selon les dogmes vestimentaires de la charia des intégristes dans tout notre espace public- dans tous nos services pulics – dans tous les services fonctionnant grâce aux subventions publiques / ce qui concerne, entre autres, tous les établissements scolaires catholiques sous contrat d’association.

J’ajoute pour faire bonne mesure, que les grands et petits bourgeois du PS  doivent avoir la raison qui s’embrouille de plus en plus après tant de haschich fumé et de cocaïne reniflée : ils  ne savent même plus discerner la valeur universelle des droits de l’enfant et celle de l’humanisme laïque, pour laquelle la France a toujours été à l’avant-garde.

C’est maintenant que le PS et le Président Hollande ouvrent
leur nouveau grand magasin :

   ♠Au Bonheur
des homosexuels tondus
et des salafistes barbus♠

 

♠ Les messieurs tondus y trouveront les catalogues des fabricants de bébés-numéros-d’éprouvette ** et profiteront des soldes en janvier et en juillet. Il y aura des bébés à tous les prix, selon la sélection α β ou γ  des femmes.
Les femmes seront salariées et regroupées en deux catégories dans les fabriques : les donneuses inconnues d’ovocytes  qu’on leur prélèvera chaque mois, et les mères porteuses inconnues, dans le ventre desquelles on  implantera, tous les 9 mois, trois embryons (pour qu’elles soient rentables).
Les bébés achetés n’auront aucun accès possible à l’information sur les filières de leur fabrication. Ils n’auront JAMAIS  de réponses  sur leur origine maternelle.  Ils devront se construire,  – hors filiation biologique et hors l’amour d’une vraie mère. – éduqués seulement par deux mâles, qui ne leur diront pas  (par pudeur (?) l’argent qu’ils ont déboursé pour les acheter.
C’est maintenant que le tout-puissant PS décide de la fabrication légale d’enfants de père inconnu et/ou de mère inconnue  pour couples d’ homosexuel(le)s mariés.

Dessin de CHARB. / CHARLIE HEBDO n° 1092 22 mai 2013

Merci à CHARB. d’avoir, avec tant de justesse et de talent, illustré ce qui reste à l’enfant auquel on a volontairement refusé une mère… alors que les «vraies» mères des mariés « gais » seront à leur noce Chercher l’insupportable égoïsme et l’intolérable injustice …

_________________________________

♠ Quant aux barbus salafistes polygames et récemment sortis de prison, ils y trouveront toutes les tailles de burqas et de voiles bien noirs et bien épais pour embroncher leurs femmes, pour les transformer en preuves vivantes de l’inhumanité de leur charia, pour terroriser les jeunes enfants, pour transmettre aux jeunes mâles, l’idée obsessionnelle  de leur pouvoir despotique sur leurs sœurs, leurs mères et leurs femmes.

M. Hollande ne laissera pas le souvenir d’un Président laïque, ayant renforcé les droits des enfants et des femmes,  face aux  égoïsmes et aux délires communautaristes, face au fondamentalisme islamique hors-la-loi républicaine.

♠ M. Hollande et le PS ne sont ni l’avenir de l’enfant, ni l’avenir de la femme. 

_______________________

* D’après les photos aériennes prises à Paris, lors de la manifestation du dimanche 24 mars 2013, réclamant la tenue d’un référendum sur le mariage homosexuel, on a compté 1 800 000 personnes.

 
** Lire ou relire Le Meilleur des mondes / Brave New World / d’Aldous Huxley écrit en 1931. Publié en livre de poche, l’éditeur Plon  assène, en quatrième de couverture, un péremptoire « Le meilleur des mondes est possible. Aujourd’hui, il nous paraît familier (sic)…»   Faudrait-il penser comme l’éditeur  ?  Sommes-nous déjà dans l’ère NF  du dieu Ford  ?

Dans sa nouvelle préface en 1946, Aldous Huxley écrivait : «(…) il semble que l’Utopie soit beaucoup plus proche de nous que quiconque ne l’eût pu imaginer, il y a seulement 15 ans. A cette époque je l’avais lancée à six cents ans dans l’avenir. Aujourd’hui, il semble pratiquement possible que cette horreur puisse s’être abattue sur nous dans le délai d’un siècle.»
___________________
Extraits des  chapitres 10 et 11 /pp. 188-195

La scène se passe dans la Salle de Fécondation. Le D.I.C  (Directeur de l’Incubation et du Conditionnement) y a donné rendez-vous à Bernard Marx (Alpha-Plus)  pour faire « un exemple public devant les travailleurs des castes supérieures». Il l’accuse de refuser «d’obéir aux enseignements de Notre Ford … le Directeur fait un signe de T et  se propose de le transférer« en Islande, dans un sous-centre de la catégorie la plus basse». Mais Bernard  présente Linda  qui s’adresse au D.I.C :

–  «Tu m’as fait avoir un bébé …  oui, un bébé et c’est moi sa mère.

Elle lança cette obscénité, tel un défi, dans le silence outragé (…) Se tournant vers la porte : – John ! cria-t-elle, John !

John  entra … tomba à genoux devant le Directeur, et dit à voix distincte : Mon père !
Ce mot (car père n’était pas tant obscène –en raison de la distance que ce terme impliquait par rapport aux secrets répugnants et immoraux de l’enfantement-  que simplement grossier, c’était une inconvenance scatologique plutôt que pornographique), ce mot comiquement ordurier provoqua un soulagement dans ce qui était devenu une tension absolument intolérable.

Des rires éclatèrent, énormes, quasi hystériques… Mon père, et c’était le Directeur ! Mon père ! Oh! Ford, oh ! Ford.
Cela, c’était véritablement par trop énorme ! Les hoquets et les tempêtes de rires se renouvelèrent … Six nouveaux tubes de spermatozoïdes furent renversés. Mon père !
 
Blême, les yeux hagards, le Directeur se couvrit les oreilles de ses mains et se précipita hors de la pièce.

Après la scène de la Salle de  Fécondation, le Tout-Londres des castes supérieures brûlait d’envie de voir cet être délicieux  … cet être qui s’était affalé  en l’appelant mon père.
Linda, au contraire, ne provoqua nul enthousiasme ; personne n’éprouvait le moindre désir de voir Linda; Dire qu’on est mère, ce n’était plus une plaisanterie : c’était une obscénité »

________________________
Ajout du 13 avril 2013  /d’après Le Figaro/ Le Point / 9.04.2013

*** En plein débat parlementaire sur le mariage de couples unisexes stériles, flairant les bonnes affaires avec des clients fortunés, le Centre de fertilité de l’Illinois et un laboratoire américain de fécondation in vitro,  avaient loué les salons du grand hôtel parisien Lutetia pour y proposer leurs catalogues bourrés d’offres de bébés à vendre, le mercredi 10 avril 2013…

«Le Meilleur des mondes» – c’est maintenant – avec le Président Hollande.

30 mars 2013   Commentaires fermés sur « le Meilleur des mondes », est-ce maintenant ?

Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin

Note du 5.10.2012 / complétée le 24.09.2013 –
mise en avant le 13.12.2015  et le 11 novembre 2016

 

 Touche pas à mon pote mais laisse-moi battre mon ex-concubine à grands coups de pied dans le visage    !        

C’est le grand principe moral du président de SOS Racisme Flandre Côte d’Opale, Anthony Simati,  « membre du bureau national de cette structure [de la « diversité black blanc beur« ], fortement impliqué dans la prévention de la violence (sic)… lourdement condamné, avant-hier, en comparution immédiate, pour des violences commises sur son ex-concubine.»
Quand j’ai écrit la note « Touche pas à mon pote … » en octobre 2012 après le lynchage de Sofiane et de Kévin à Grenoble, je n’avais pas lu cet article de La Voix du Nord, signé A.C. du 10 août 2012.
On y apprend que « la victime, hôtesse d’accueil au casino de Dunkerque, âgée de 25 ans, a perdu quatre dents. Son visage a été recousu en plusieurs endroits et, lorsqu’elle a été admise aux urgences, dans la nuit de dimanche à lundi 6 août, elle était couverte de sang de la tête aux pieds. «Il est rare, même pour la justice, de voir une personne défigurée à ce point» a commenté le substitut du procureur.[ Le 14 février 2011, le même Anthony Simati l’avait déjà frappée d’un coup de pied au ventre.]»



*** Photo de F. Hollande avec son « pote » A. Simati
Le « pote » de l’ex-secrétaire national du PS a été condamné à douze  mois de prison dont  quatre mois avec sursis. Il peut de nouveau arborer un sourire éclatant et retrouver les « potes » du PS pour envisager un brillant avenir politique, à Dunkerque  – sa jeune victime, elle, est défigurée à vie… Quant au président Hollande, il est toujours aussi ravi d’avoir pris la place de son «pote » D. Strauss-Kahn, bien connu des services de police de Lille.
__________

… On voit sur la photo suivante, Lilian Thuram, qui a touché des millions pour jouer au ballon avec le pied, et qui a aussi la main leste pour sa concubine,  décoré par M. Hollande, ravi de saluer  « son engagement en faveur de la diversité et contre le racisme. » ( Le Parisien.fr 18.09.13   © Etienne Laurent / AFP Sipa Media)

♠ Mon conseil aux jolies jeunes femmes de la « diversité black blanc beur » : Faites attention aux « potes » qui ne veulent  pas qu’on touche à leur pote ! Vous risquez  l’adversité de leurs décorations indélébiles ; et vous n’aurez pas l’accolade chaleureuse du président des « potes » .

_________________

5 octobre 2012

Dans notre bonne ville de Grenoble, dans notre quartier de la Villeneuve – utopie de cité radieuse*, dans un magnifique parc de 13 hectares, au bord d’un lac, avec piscine et terrains de jeux – ; dans notre douce France, trois jeunes gens ont été lynchés par « une bande de  potes ».

Martin, en avril 2010, Kévin et Sofiane, le 28 septembre 2012 n’ont  pas plu aux « potes »

                   Ils étaient trop corrects, trop calmes, trop instruits, trop sages, trop  citoyens,  pour accepter leur loi du plus fort, leur loi du  plus dangereux, leur loi du plus haineux.

L’idéologie dite « black blanc beur » du « Touche pas à mon pote » est à la dérive, emportée par la haine de l’autre. Cette idéologie est devenue, à l’opposé du vivre ensemble dans la diversité,  une démarche de  discrimination entre « le pote » et  l’autre -celui qui ne l’est pas, l’autre ( fille ou garçon) qui doit baisser son regard par soumission… sinon…

Et en ce XXIème siècle, l’idéologie s’est constituée en véritable machine de guerre ; elle devient même une menace envers notre société, car elle signifie  de plus en plus « Touche pas aux délinquants de ma bande** ».
Désormais, elle nous cible tous – « black blanc beur », si nous n’obéissons pas à leur loi de barbares ;  les  premiers, dans la ligne de mire de leurs armes de mafieux, étant nos si courageux policiers et  gendarmes qui eux, obéissent aux lois de notre République.

___________________________               

*À un  journaliste de France Culture, en septembre 2010,  R……  -« poteau » de Karim Boudouda, le braqueur du casino d’Uriage qui, en fuite avait tiré sur la police le 16 juillet 2010 – disait : « Ici, on a tout pour être heureux ».

**Dans le journal Le Monde / B. Pavan/ du  6.10.12,  nous apprenons d’un policier qu’une « dizaine de caïds» – parmi lesquels on trouve  des potes de Karim Boudouda –  « sont toujours en place dans la cité. » 

*** Avec l’aimable autorisation de © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

               

Les dix commandements   « respect  à mon pote »  selon  le « petit caïdat
(salafiste) du quartier »   :

             Touche pas à mon pote         mais

1- Laisse-moi violer les filles  qu’elles soient black blanc ou beur avec mes potes.
2- Laisse-moi poignarder mon/ma professeur
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur pendant que mon pote prend la photo.
3- Laisse-moi brûler mon quartier et massacrer qui je veux
  black blanc ou beur avec mes potes.
4- Laisse-moi vendre de la drogue aux  mineur(e)s 
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur avec mes potes.
5- Laisse-moi tirer sur les policiers
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur 
avec mes potes.
6- Laisse-moi brûler l’école publique
de mon quartier que les élèves soient black blanc ou beur  avec mes potes.
7- Laisse-moi brûler vives et lapider les filles
qu’elles soient black blanc ou beur avec mes potes.
8- Laisse-moi taper sur les chauffeurs de bus et les passagers
black blanc ou beur avec mes potes.
9- Laisse-moi casser les ascenseurs des immeubles pour habitants 
black blanc ou beur avec mes potes.
10- Laisse-moi faire «
le djihad » en France pour te tuer, toi, le ou la black blanc beur avec mes potes,  avec nos armes de guerre payées avec l’argent sale de la drogue immonde.

       Questions :        

            Jusqu’à quand ces dix commandements sanglants et criminels  seront-ils tolérés au sein du quartier de la Villeneuve, comme partout ailleurs en France,  par la Justice, par l’Assemblée nationale, le Sénat et par le Président de la République  ?
Quand
le ministère de la Justice, sera-t-il «sensibilisé»  au désastre annoncé des trafics de drogues et d’armes d’une jeunesse délinquante multirécidiviste ,  au désastre annoncé pour l’avenir de notre pays ?

 ♦  Pourquoi  toute cette indulgence et cette pusillanimité des politiciens et des juges envers  les « potes » mafieux, leur loi anti-républicaine, leur charia islamiste ?
_____________________________

5 octobre 2012   Commentaires fermés sur Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin

Notre jeunesse est en danger

Note revue le 15 février 2013   …  À  Marseille,  à  Lyon , à  Paris  …    et dans toutes nos campagnes…  et dans toutes nos banlieues …    

Nos bonnes et belles villes de Marseille, Lille, Lyon, Rennes, Nantes, Toulouse ou Paris suent, puent  la drogue et en crèvent.

                      En 2012 comme en 1792 « la patrie est en danger ».

Certes en 1792, le danger venait des monarchies autrichienne et prussienne, alliées du roi Louis XVI  et de la reine Marie-Antoinette, sœur de l’empereur d’Autriche ; mais en 2012 « l’étendard sanglant**» est celui des haschischins, ces soudards de la drogue ; celle  qui arrive  chaque jour du Maroc, d’Amérique ou d’Afghanistan grâce aux soutiens politico-mafieux des ennemis de notre démocratie.

Ces soudards droguent et enrôlent les mineurs, les mettent aux avant-postes pour «guetter» les policiers, nos gardiens de la paix.
Nommés 
« prophètes (sic) » –après leurs séjours en prison et les sermons de l’imam intégriste de service –  par un cinéaste *, ils furent acclamés en 2009 et en 2010, par le petit peuple ultra –drogué  des médias du Festival de Cannes et des César. 
Leurs armes de contrebande
(par dizaines de milliers)  servent à braquer les banques  – à tuer  ceux qui oublient  le respect dû aux  chefs multirécidivistes – à  saigner les pègres rivales.
♠ Toute cette racaille est  la base du recrutement des réseaux terroristes  islamistes –
exemple : le sinistre Mohamed Merah.
Le champ de bataille est aussi jonché de drogués morts ou condamnés à vivre comme des crétins misérables.

J’entends dans leurs chapelles et leurs mosquées, ceux  qui nous servent le retour du religieux au XXI ème siècle.
Depuis des millénaires, ils ont été, ou sont toujours,  la mauvaise conscience hypocrite des pouvoirs politiques.
Les intégristes islamistes  promettent le paradis  aux  tueurs,  en condamnant  des millions d’innocents à vivre dans l’enfer de la terreur et de la charia. Cherchez les bienfaits du retour du religieux !

                

     Jusqu’à quand les élus du peuple, les maires, les conseillers généraux et régionaux, les députés, les sénateurs, les ministres, les présidents, et les élus des dieux, les cardinaux et les imams, se raseront-ils tous les matins, sans jamais penser à la pourriture qui gagne notre société, ♦à l’illettrisme, au ♦♦crétinisme, ♦♦♦ à la démence, à la violence, à la mort qu’engendrent ces drogues ?  Notre précieuse jeunesse est en grand danger.
Le président Hollande, conseillé
(euh) par Mme Duflot – MM. Boutih et Vaillant – et tou(te)s les drogué(e)s au pouvoir et dans les médias depuis trois générations – osera-t-il dépénaliser le haschisch pour démultiplier sa consommation, les décrochages scolaires, le crétinisme et les violences dans les  collèges et les  lycées  ?

               
*Un prophète de J. Audiard – voir  ma note du 18 septembre 2009 :  Un prophète de mauvais augure.

**
On pourrait transposer La Marseillaise de 1792 –
Ce serait  La Marseillaise 2012  pour  la jeunesse en danger de cinq arrondissements de Marseille, «territoires de non-droit républicain : le Vème – le  XIII ème – le XIV ème – le XV ème et le XVI ème», résultat du lent pourrissement des politiques de MM. Gaudin et Guérini :
      «(…) Contre nous (de la tyrannie) de la truanderie l’étendard sanglant est levé
‘…) Entendez-vous dans nos
(campagnes) quartiers mugir (ces féroces soldats)  ces sinistres haschischins (…)»
Ils viennent jusque
(dans nos bras) dans nos immeubles installer leurs immondes trafics …»
________________

♦  Illettrisme :  On note  rapidement un décrochage chez  les collégiens fumeurs de haschisch : « des troubles de la mémoire à court terme ou du langage, de l’attention, de la coordination perceptivo-motrice Les premiers signes sont un désintéressement vis-à-vis de l’entourage, et une diminution des performances scolaires ou professionnelles.» ». (Professeur Nordmann de l’Académie nationale de médecine) .  Cf. La nullité stupéfiante des médias face à la dangerosité du cannabis (29 juin 2010).
♦♦ Crétinisme :
• Baisse régulière du quotient intellectuel chez celles et ceux qui consomment du haschisch depuis le collège ( étude de Dunedin néo-zélandaise, américaine et anglaise sur une cohorte de 1037 enfants nés en 1972-73 – dernier test en 2010 : les fumeurs de haschisch réguliers depuis l’adolescence ont perdu jusqu’à 8 points de QI (quotient intellectuel).
•• diminution du cortex préfrontal  donnant des troubles de prise de décision et de contrôle de l’impulsivité  (étude du Professeur Churchwell de l’université de l’Utah en 2010). etc.
♦♦♦  Démence :  «Deux fois plus de troubles mentaux chez les fumeurs de haschisch» (étude de l’Office central néerlandais des statistiques rendue publique le 4 octobre 2010).

__________________

27 août 2012   Commentaires fermés sur Notre jeunesse est en danger

Un « printemps djihadiste » en France

Note mise en avant le 30 janvier 2016
Alors que Mme Taubira vient de démissionner, j’ai voulu rappeler ses « premières propositions » de ministre de la Justice,  juste après la sauvagerie des attentats de  Merah en mars 2012.
… afin que l’on puisse juger sa  responsabilité et celle du président Hollande dans l’actuelle tragédie sanglante de la terreur islamique.
♦ Comme il semble que ma note du 30 novembre 2007 ne puisse plus s’afficher sur la toile, on la trouvera en apostille.♦

   note du 26 juin 2012
complétée  le  14   juillet  2012
  
______________

….   il s’agirait de nous faire peur, de nous terroriser,  nous les citoyens paisibles, ayant une religion ou n’en ayant pas, en assassinant au nom du dieu  d’al-qaida et des talibans, en redoublant les incendies de voitures, en assiégeant les commissariats, en tuant des gendarmes, en blessant des policiers etc.  ?

Serait-ce en France depuis mars 2012  un printemps du djihad islamiste ?
Depuis les 7 assassinats (4 adultes et trois enfants) de Mohamed Merah ♦
 en mars 2012 ♦- aux cris d’ « allah akbar » et de  » tu tues mes frères – je te tue  » ?
Depuis l’accueil triomphal par le PS  et le PC du terroriste islamique – proche des frères musulmans et du Hamas – Salah Hamouri  ?
Depuis  le second tour des élections législatives  du 17 juin 2012 donnant la  majorité au PS ?

Serait-ce la certitude de l’impunité* et  de la promesse de violer 72 vierges au paradis,  qui donnerait à tous les malfrats islamistes la fureur de prendre des otages dans une banque, la fureur d’allumer des incendies criminels, la fureur de caillasser les voitures de pompiers, la fureur de tuer des enfants, la fureur de violer collectivement des collégiennes ou des  femmes  – à Saint-Denis comme sur la place Tahrir au Caire  ?

Et comme pour nous confirmer la menace islamiste en France, un  «djihadiste français, Naamen Meziche lié au réseau al-Qaida [vient d’être] arrêté au Pakistan.  C’est un « proche de Younis Al-Mauritani [lui-même] chargé par Oussama Ben Laden de planifier des attentats visant des cibles économiques aux États-Unis, en Europe et en Australie, a indiqué l’armée pakistanaise après son arrestation. **»

Les filières sont en place. Leurs trafics florissants de cannabis du Maghreb (dopés par la certitude de la dépénalisation***), de cocaïne et d’héroïne des talibans, financent leurs achats d’armes illégales …

♦   Sinistre printemps djihadiste 2012   ♦

                   Mais dans la presse bien-pensante, on nous dit que le président de la République est « tranquille et satisfait ****». 

                  A croire qu’il n’y aura bientôt plus que lui.

________________               

*   Sous la présidence du «tout-puissant»(cf. note précédente) président normal François Hollande, deux projets PS vont même démultiplier les crimes de la mafia  islamiste  avec ses  gros calibres, ses dizaines de milliers d’armes à feu illégales qui circulent  dans les banlieues de la région parisienne, en Val- de- Marne, en Seine-Saint-Denis, mais aussi à Marseille, Lyon, Lille, Toulouse …  [Le Figaro.fr Jean-Marc Leclerc 15.12.2010] :

1/  La proposition de loi enregistrée à la présidence du Sénat le 29 mai 2012 visant l’interdiction aux gendarmes et aux policiers de l’usage d’armes de défense : « …. Il convient également d’interdire l’utilisation des armes de 4e catégorie par la police et la gendarmerie nationale contre des attroupements et des manifestations (signalée par Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info)
Pour mémoire  :  Quatre-vingt-dix policiers blessés par armes à feu à Villiers-le-Bel (Val d’Oise) en 2007 Cf. ma note du 30 novembre 2007 La loi du talion, du silence et de la burqa à Villiers-le-Bel

2/ Le premier projet de Christiane Taubira – nouvelle ministre de la Justice annoncé  le 22 juin 2012, jour de l’enterrement des deux jeunes femmes gendarmes tuées par un  multirécidivisteAbdallah Boumezaar ♦ concerne  la suppression de toutes les mesures encadrant les récidives.
♦ A. Boumezaar -(six ans de détention de mai 2005 à septembre 2011) pour «violences volontaires» contre des policiers venus l’interpeller, et pour « trafic de stupéfiants » – fier  d’être un tueur de gendarmes a voulu refaire le film  « un prophète » dans la prison de Grasse. / d’après Le Point.fr 13.07.2012.
 

**
  Le Figaro.fr AFP  20 juin 2012

*** La dépénalisation du cannabis est dans les cartons  de MM. Malek Boutih et  Daniel Vaillant  au PS et dans ceux de M. Cohn-Bendit et de Mme Duflot chez les Verts.
 Les premiers à la réclamer ne seraient-ils pas les consommateurs ?

Cf.  les notes  Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti stupéfiant ?
et          La nullité stupéfiante des médias face à la dangerosité du cannabis

**** Le Monde.fr  Au G20, le «tranquille» et satisfait M. Hollande  ( David Revault d’Allonnes)  21 juin 2012
_______________________________
♦♦ NB
♦  Extraits de discussions entre Mohamed Merah et les policiers le 21 mars 2012  /TF1 8.07.12 Le Monde 9.07.12/ :
« Il fait part de ses contacts avec « ses frères » d’Al-Qaida au Pakistan (…) On m’a proposé des attaques en Amérique, au Canada, etc. Et moi je leur ai dit que comme j’étais Français (sic), c’est plus facile pour moi et plus simple d’attaquer la France. »
S’il n’avait pas été identifié, Merah comptait bien poursuivre ses meurtres. « J’avais plusieurs personnes dont je savais ou ils habitaient (…) je serais entré dans les commissariats, j’aurais abattu le policier qui est à l’accueil, j’aurais abattu des gens dans la rue, des gendarmes qui circulent en voiture, aux feux rouges, j’aurais mis des guet-apens. »

Mohamed Merah en BMWMerah filmé dans sa BMW / document vidéo publié par 20 minutes – exclusif

♦♦ Dans la note : Prières ou paroles haineuses contre la République française ?  on voit le défilé  des  islamistes (dans le XVIII ème arrondissement de Paris,  le vendredi 16 septembre 2011)  brandissant le drapeau du Hamas, aux cris de « Mort aux juifs ».
De fait, « le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) cite … «90 actes recensés par le ministère de l’Intérieur dans les dix jours qui ont suivi» la tuerie de Toulouse et «148 actes entre le 19 mars et le 30 avril» relevés par le Service de protection de la communauté juive» /Libération Toulouse et AFP 5.07.12 .

Une nouvelle fois, je pose la question :  « Qu’attend la nouvelle Présidence collégiale du MRAP  mouvement  contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples – qui, comme chacun sait a supprimé le mot antisémitisme de son sigle en 1977 – Qu’attendent Mme Bernadette Hétier, M. Jean Claude Dulieu, Mme Renée Le Mignot et M. Gianfranco Fattorini  pour s’indigner et porter plainte contre ces racistes antisémites et intégristes  ?
___________________________

♦  La loi du talion, du silence et de la burqa à Villiers-le-Bel

Note du 30 novembre 2007 revue le 1er septembre 2009  et le 6 juillet 2010

Un tragique accident de moto  où deux adolescents ont trouvé la mort  a été le déclencheur de deux nuits d’émeute. La moto étant entrée en collision avec une voiture de police, il s’agissait pour « une centaine de garçons bien organisés* » de se transformer en  justiciers  selon la loi du talion « œil pour œil, dent pour dent ». Il s’agissait dès lors de tuer (lyncher) deux policiers et/ou d’en blesser le plus grand nombre possible, « dès qu’un policier est touché, les garçons fêtent ça, les bras levés au ciel.* »   Et   pour faire bonne mesure on   incendiait,  on saccageait,  on pillait …

Inutile de se contrôler, inutile de réfléchir à la gravité et aux conséquences de ses actes pour la collectivité. On a hurlé que la cause était juste, la haine salutaire,  la vengeance  légitime … on savait que les armes et les munitions étaient prêtes dans les caves, et les projectiles sur les toits des immeubles.

Pour jouer aux guerriers, les «  garçons  » ont eu besoin des « petits »- certains n’ont même pas dix ans*« .  Les  » garçons  » ont pris le risque qu’ils soient blessés, traumatisés. Mais comme les  » garçons  » ont toujours raison,  ils savent ce qui est bien pour les  » petits « .  Ils savent que pour leur éducation, il faut brûler leurs écoles laïques, leurs bibliothèques municipales. Les  » grands frères   » ont de  » grands projets  »   pour l’avenir de la  » communauté  » de Villiers-le-Bel. Pour le moment, les  » petits frères  » doivent apprendre à guetter, à repérer et  à jeter des cocktails Molotov.

Jusqu’à quand laisserons- nous aux seuls «  grands frères  » le monopole de l’éducation de la jeunesse ?  Jusqu’à quand la loi communautariste du talion remplacera- t-elle dans nos banlieues la loi républicaine ? ____________________________________

* citations extraites de l’article de Mustapha Kessous et Ariane Chemin – Le Monde 28/11/07

                    1er septembre 2009

La loi du talion, mais aussi pendant l’enquête judiciaire sur les émeutes, la loi du silence  (menaces et agressions de  témoins) et …                   la loi de la  burqa  ( » l’épouse d’un des accusés n’a pas pu être auditionnée par les policiers, celle-ci s’étant présentée  » vêtue entièrement d’une burqa dont elle refusait de dévoiler le haut pour permettre la vérification de son identité « .*  *  La loi du silence règne à Villiers-le-Bel article de Luc Bronner citation en italique Le Monde 10.07.09

La « communauté  des émeutiers  » de Villiers-le-Bel  oppose désormais à la justice française la charia des talibans, en se cachant derrière la burqa de leurs épouses, de leurs sœurs et de leurs mères.  Jusqu’à quand la loi communautariste du talion, la loi mafieuse du silence et la loi islamiste de la burqa remplaceront-elles dans nos banlieues la loi républicaine ?

 

            ________________________________________

   6  juillet 2010  

Des compte-rendus du procès des accusés : Abdheramane Kamara, Adama Kamara, Ibrahima Sow, Maka Kante et Samuel Lambalamba, meneurs des émeutiers de Villiers-le-Bel qui ont blessé  » des dizaines de policiers  » *en novembre 2007, on retiendra la peur des témoins des tirs.Les témoins qui auront eu malgré tout le courage de venir dans la cour d’assises de Pontoise sont restés cachés, leurs voix étant déformées.  Ces preuves accablantes des menaces reçues n’empêchent pas le journaliste ** de prendre le ton de la dérision et l’avocat d’un accusé, Me Konitz, de  » rigoler « .

 

*** Et pourtant, des témoins qui ont peur de parler, cela en dit long sur l’emprise qu’ont les accusés et leurs complices sur leurs voisins de quartier. Cela en dit long sur ce qui est imposé comme violences – encore maintenant– à toute une population par une centaine d’émeutiers qui  veulent toujours  faire régner  » leur loi  » à Villiers-le-Bel. Les peines de prison de 3 à 15 ans  rappellent à tous que la loi républicaine protège autant les victimes qu’elle punit les coupables.***

* Lemonde.fr avec AFP et reuters ne peuvent en  donner le nombre exact 4.07.10 ** Franck Johannès : «  Procès de Villiers-le-Bel : les témoins font faux bond, l’accusation est fragilisée  »  Le Monde 30.06.10 *** mon commentaire *** a été censuré par Lemonde.fr le 5 juillet 2010

_________________________________________            

26 juin 2012   Commentaires fermés sur Un « printemps djihadiste » en France

 » Certains territoires de la République « 

                

Dans le droit fil de la toile dumonde.fr,  la  nouvelle phraséologie  des «territoires de la République» devient officielle. 

Le jeudi 1er mars 2012, la rédaction du journal Le Monde, dans sa rubrique Votre avis  s’adresse aux abonnnés ainsi  : 
     « Pour vous les incidents qui ont émaillé la visite du président de la  République à Bayonne le desservent en montrant qu’il n’est pas bienvenu dans certains territoires de la République »-  65% des 7353 votants ont approuvé à la fois le fond et la forme.

                  Jérôme Guedj, président socialiste du conseil général de l’Essonne qui avait jugé  que le débat sur l’identité nationale était « indigne» a dû se rejouir de voir que dans un «territoire» de la bonne ville de Bayonne – au nom évocateur de si bons jambons – il est  «digne» que le président ne soit pas le bienvenu et que les abonnés de son journal préféré plébiscitent cette nouvelle « dignité de territoire ».

__________________________               

NB …. « à Marseille*, -dit Ariane Ascaride, il y a des cités où on a pu tourner [avec Robert Guédiguian ] et dans lesquelles on ne peut plus : les mecs nous disent  » tu viens tourner chez moi (sic), tu paies  » … ils se sont appropriés le territoire. » 
En toute  « dignité » selon M. Guedj …   qui ne s’indignerait pas pour si peu le territoire des « mecs », c’est du communautarisme  religieux et mafieux  … qui se solde désormais entre  garçons de 14-16 ans par des règlements de comptes  à  l’AK 47 … comme à Naples avec la camorra. 
       ♦ Est-ce cela l’avenir de Marseille ?

* cf. Villes Mondes / France culture / note précédente

5 mars 2012   Commentaires fermés sur  » Certains territoires de la République « 

CMA-CGM : légende au choix à Marseille

  La tour CMA-CGM croquée par des Marseillais...

 

              

Comme dans le test des taches d’encre*, ou comme l’enfant qui voit  un lapin dans un nuage,  chacun pourra voir dans cette « peinture de vitrine avec guetteur »,  un dessin enfantin avec un dragon vert pour bande dessinée, 

ou avoir une certaine jouissance destructrice – (cultivée chez les garçons par des jeux vidéo aussi violents qu’ ineptes),  à voir brûler la tour de la Compagnie maritime d’affrètement CMA- Compagnie générale maritime CGM, construite d’après les plans de la très renommée architecte anglo-irakienne Zaha Hadid  …

ou bien encore penser à la tragédie du World Trade Center, le 11 septembre 2001 à New York,  revue et … adaptée… à la tour CMA-CGM de Marseille

             ______________________ 


*ou test de Rorschach
NB Retrouver cette  photo Radio France / France Culture sur le site de l’intéressante émission Villes-Mondes : Marseille du  19 février 2012. 
La légende « gentillette » de la photo est de France Culture.

( émission à enregistrer si vous voulez –  en parler bobu : à podcaster !)

____________________            

25 février 2012   Commentaires fermés sur CMA-CGM : légende au choix à Marseille

Quand l’islam terroriste est le pire ennemi des droits de la femme

Note publiée le 14 janvier 2012  complétée le 16 juin 2013

Lire ou relire la note L’une à Kandahar, l’autre à Evry  (27 décembre 2009)
Au Pakistan, à Quetta,  s’exerce encore et toujours l’ignoble acharnement des terroristes d’Al-Qaida contre les femmes.
Le 15 juin 2013, ils ont posé une première bombe dans un car de jeunes étudiantes, repartant de leur Faculté,  faisant un véritable carnage, puis ils ont posé une deuxième bombe dans le service des urgences qui accueillait  les blessées et leurs familles, en poursuivant leurs tirs dans l’hôpital. [Le Monde .fr avec AFP 15.06.2013].
__________________________________

    Note du 14 janvier 2012 complétée le jeudi 8 mars  2012 … par ce solennel  Appel des femmes arabes pour la dignité et l’égalité           

Pour un vrai Printemps des femmes arabes  au nom de leur liberté –  au nom de notre Liberté à tous

Les femmes arabes – mais aussi africaines, afghanes ou pakistanaises … en pays musulmans auront le droit de s’indigner le 8 mars -et tous les jours suivants – contre les discriminations des lois et codes de leurs pays Les longs siècles de soumission ont rendues nombre d’entre elles, singulièrement plus fortes et  admirables  :  elles ont l’intelligence fine, la bienveillance naturelle, le goût de la justice et pour l’humanité, l’idéal d’un  avenir meilleur.

Souhayr Belhassen, présidente de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) Tunisienne ; – Bochra Belhadj Hmida, avocate, cofondatrice et ex-présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates, Tunisienne ; Shahinaz Abdel Salam, blogueuse et activiste, Égyptienne ; Nawal El Saadawi, médecin psychiatre, écrivain et féministe historique, Égyptienne ; Tahani Rached, réalisatrice, Égyptienne ; Samar Yazbek, écrivain, Syrienne ; Azza Kamel Maghur, avocate internationale et membre du Conseil Libyen des Droits de l’Homme, Libyenne ; Wassyla Tamzali, féministe et essayiste, Algérienne.

« Nous, femmes arabes impliquées dans les luttes pour la démocratie, la dignité et l’égalité, nous, actrices au premier plan des changements exceptionnels que connaît le monde arabe, tenons à  rappelerà l’opinion publique que les femmes sont en droit de bénéficier au même titre que les hommes du souffle de liberté et de dignité qui gagne cette région du monde.

Depuis toujours, les femmes mènent des luttes pour obtenir des acquis, plus ou moins importants selon les pays. Mais ces acquis demeurent en deçà de leurs aspirations et font de leur statut un des plus reculés dans le monde. Les violences demeurent répandues tant dans l’espace public que privé et très peu de mesures sont prises pour mettre fin à ce fléau.

Les codes de la famille ne sont dans la plupart des pays arabes que des textes instituant l’exclusion et  la discrimination.   Les autres lois que sont le code de la nationalité, certains codes civils et les lois pénales ne font que renforcer   ces discriminations.
 Ces lois violent les droits les plus élémentaires et les libertés fondamentales des femmes et des fillettes par l’usage de la polygamie, le mariage des mineures, les inégalités en matière de mariage, de divorce, de tutelle sur les enfants ou encore l’accès à la propriété et à l’héritage.
Certaines lois permettent même à la parentèle masculine de tuer des femmes et des filles avec le bénéfice de circonstances atténuantes dans le cadre des crimes d’honneur.      

Si la majorité des pays arabes   (à l’exception du Soudan, et de la Somalie) a ratifié  avec plus ou moins d’empressement la Convention sur l’élimination de  toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (Cedaw) adoptée par l’ONU en 1979, ces ratifications sont restées sans impact réel sur le statut et la condition des femmes.

Aujourd’hui que le monde arabe est en phase de construction démocratique pour la consolidation de l’Etat de droit et des droits humains, nous considérons que si l’égalité ne peut se réaliser sans la démocratie, la pleine jouissance de cette démocratie ne peut se réaliser sans une égalité totale entre les hommes et les femmes.
C’est pourquoi nous appelons les États, les partis politiques et la société civile dans ces pays à tout faire pour que la dignité des femmes et leur égalité avec les hommes ne soient pas une fois de plus sacrifiées au nom de prétendues priorités.
Aucune démocratie en effet ne peut se construire au détriment de la moitié de la société.
Ensemble nous avons fait notre présent, ensemble nous construirons un avenir meilleur.
Nous exigeons :
– la préservation des acquis, l’égalité totale et effective et l’inscription des droits des femmes dans les constitutions ;
– les mesures législatives et administratives afin d’éradiquer es violences faites aux femmes ;
– la ratification et le respect de la Cedaw sans réserve dans son esprit et dans toutes ses implications concrètes ;
– l’adoption de lois qui protègent les femmes des inégalités sociales et économiques, des discriminations, en particulier familiale ;
– les mesures d’action positive afin d’assurer l’accès des femmes aux postes de décision et à leur pleine participation à la vie politique et associative ;
– la dénonciation des voix qui s’élèvent ici et là pour discriminer les femmes au nom d’une lecture rétrograde des préceptes religieux ainsi que celles qui voudraient leur interdire une participation pleine et entière à une vie digne et respectueuse des droits humains.»  (Appel paru dans Le Monde.fr 8.03.2012)

                __________________________

Une directrice d’école maternelle m’a dit hier : « Je voyage beaucoup et, dernièrement en Ouzbékistan, j’ai rencontré moins de jeunes femmes, voilées avec le voile  islamique noir, qu’à Tours  et à Saint- Pierre-des- Corps – (Indre-et-Loire).    J’avais aussi entendu dire par une femme musulmane   : « Quand une femme voilée arrive dans une réunion, on se sent tout de suite moins libre,  comme sous surveillance. »
La République française serait-elle  moins laïque pour la condition féminine  que l’Ouzbékistan ?

____________________
___________                    

* Dans toutes les villes  françaises  l’on remarque cette discrimination des femmes surveillées par toute leur communauté selon la charia  imposée par les salafistes, les frères musulmans, les talibans et leurs fidèles alliés d’Al- Qaida.

       Ce sont les femmes elles-mêmes qui doivent s’indigner  au nom de leur liberté et de leur citoyenneté contre cette charia qui les considère comme des bestiaux possédés par les hommes de la tribu.
Il leur (nous) faudra un beau courage pour aller à contre- courant de  SOS Racisme, du MRAP,  de l’Union européenne, de l’incohérence et de la frilosité  des partis politiques du centre, de droite et de gauche incapables d’anticiper les risques de l’abandon de la laïcité à l’école et dans nos institutions ( maintien du concordat en Alsace et en Moselle, de la loi scélérate de 1959 – dite loi Debré), des gauchistes, des anarcho-libertaires soixante-huitards, des féministes *, et bien sûr  de l’UOIF,  de la Mosquée de Paris, du  CFCM, des imams des prisons  …
Elles trouveront les appuis nécessaires partout où est toujours  vivant et puissant l’esprit de la séparation de la religion et de l’État dans le fonctionnement démocratique de la  nation, l’esprit de la Laïcité universelle.     

 _____________________                    

   Les Tunisiennes, les Égyptiennes, les Libyennes appellent déjà au secours en cet hiver islamiste qui les ensevelit.
Et  l’on peut prévoir que le bain de sang de la guerre civile en Syrie va précipiter l’arrivée au pouvoir des fondamentalistes islamistes,  les Syriennes en subiront immédiatement les méfaits.
 
* Cf.  Le « chat » du 8 mars   

14 janvier 2012   Commentaires fermés sur Quand l’islam terroriste est le pire ennemi des droits de la femme