Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Macron et la barbarie du quotidien

29 octobre 2017

Le 3 juillet 2017, devant  le Congrès  réuni à Versailles, le président Macron avait déclaré  qu’il lèverait l’état d’urgence en automne, arguant qu’« en ces temps de terrorisme, vouloir la liberté forte, c’est aussi  assurer la liberté de chacun et garantir le plein respect des libertés individuelles (1)».

Puis le 18 octobre 2017, le président Macron fit un discours devant les Forces de sécurité intérieure (police, gendarmerie, préfets) et leur annonça  la création de la police de sécurité du quotidien (2).  Il s’adressait à eux,  le jour où le Sénat  adoptait le projet de «loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme », que l’Assemblée nationale avait adopté le 13 octobre 2017, et qui devrait succéder à l’état d’urgence.

Ainsi, les dizaines de milliers de terroristes djihadistes potentiels et autres radicalisés vont voir se desserrer l’étau efficace des surveillances, perquisitions et saisies, dans quelques jours … alors que les expérimentations de la police de sécurité du quotidien qu’il prône, ne commenceront qu’en  2018.
C’est cela que le président Macron appelle en finir avec « l’impuissance publique que les Français ne supportent plus ».

Mais alors,  pourquoi M. Macron, chef des Forces de sécurité intérieure, n’a-t-il pas profité de son temps de lune de miel présidentielle, du 10 au 20 août 2017 à Marseille, pour montrer combien il était l’humble serviteur des honnêtes citoyens des quartiers nord, et comme eux,  ne supportait plus la barbarie du quotidien ?

Celui qui, candidat à l’Élysée, avait dit pendant sa  campagne du second tour, « Il faut prendre le risque, il faut aller au cœur de la bête (sic) chaque fois.» – quand « les mecs (sic) de la sécurité » (3)  ne le laissaient pas  « rencontrer les salariés en colère de l’usine Whirlpool d’Amiens -,  n’aura pas pris ce risque à Marseille.

Lui,  qui aime se déguiser pour jouer au petit soldat,  aurait pu se rendre utile en jouant  au policier dans le 13ème  , ou le 14ème ,  dans le 15ème ou le 16ème arrondissement de Marseille (4), et montrer à la France entière, accompagné du préfet de police, O. de Mazières, de tous les élus du peuple de Marseille et de leur future police de sécurité du quotidien, qu’ils ont comme lui :
le droit d’entrer dans un quartier pris en otage par la loi mafieuse de trafiquants de drogues et criminels multirécidivistes ;
le devoir de représenter la liberté forte devant les citoyens de la Castellane ;
l’autorité supérieure à celles des repris de justice et des assassins, l’autorité  pour garantir le plein respect des libertés individuelles,  l’autorité qui garantit la sécurité des habitants. 

Comme l’on sait que le président girondin prend souvent le risque d’émailler son langage de mots impolis, le temps était venu pour lui de dire haut et fort aux pourvoyeurs de shit ou merde (haschich, cocaïne et héroïne), qu’ils ne pourraient plus continuer  à  foutre le bordel  à la Castellane, dans  la vie des familles, des enfants, des adolescents, des  séniors, dans le travail des établissements scolaires, des services médicaux, des chantiers de rénovation, dans l’intervention des pompiers appelés au secours de leurs victimes et pour éteindre leurs incendies , etc…

Le temps était venu  de dire haut et fort aux Français que la République laïque et fraternelle voulait une autre vie, un autre avenir pour sa jeunesse  à Marseille, comme partout en France, parce qu’elle donnait  aux préfets, aux  policiers et aux gendarmes  le droit et le devoir  de faire respecter cette loi qui  doit nous protéger tous, comme elle protège la vie du président et de sa famille.

Mais hélas, on l’a compris le chef Macron parle mais ne pouvait avoir le courage de montrer l’exemple à Marseille et aller au cœur de la bête, au cœur des tribus de taulards millionnaires et de caïds en BMW, en Porsche Cayenne avec AK 47 et lance-roquettes.

Bref,  Macron, poings crispés (!)  a  parlé de conforter et de rassurer  la population française, devant les Forces de sécurité intérieure …. là où, comme l’a rappelé Samia Ghali, sénatrice et ancienne maire des 15èmeet 16ème arrondissements   « le danger est omniprésent » (5).

Et un responsable de l’association de médiation et de cohésion sociale de Marseille  partage son avis   : « Je suis allé à la Castellane il y a quelques jours, j’ai dû me faire accompagner, puis raccompagner pour la première fois de ma vie. » Samia Ghali ajoute : « On dispose d’une police de proximité dans nos quartiers et pourtant trois chantiers sont à l’arrêt dans mon secteur. Les caïds s’opposent aux travaux et on ne peut rien faire.  »

… Et le plus inquiétant est à venir,  d’après une note de la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP)  de fin 2016, portant sur « l’ambiance dans les quartiers sensibles (hors Paris et Petite couronne) »(6).

En effet, on observe partout que les quartiers dits sensibles – euphémisme absurde pour dire sous l’occupation des barbares de la drogue-, sont devenus  des refuges pour d’autres ignobles barbares  – ceux de la horde des fichés S-Salafistes bientôt rejoints par la cohorte de leurs émules en voie de radicalisation.

Le système S-S déploie  « de véritables stratégies locales » qui  visent à islamiser la vie économique,  sociale et politique, comme on le voit  depuis des années en Seine-Saint-Denis, territoire d’Outre-République laïque.
L’emprise de l’islam intégriste morbide qui emprisonne les femmes sous des burqas est terrible. Ces femmes vivent en France le même cauchemar que les femmes en Iran, en Afghanistan, en Arabie Saoudite, au Yémen, sous la férule de Boko haram en Afrique …
Ces femmes sont les nouvelles croix gammées qui signifient – comme pour les nazis-  la dictature des S-S sur tout le territoire national, avec l’inculcation chez les jeunes, de la haine pour notre société démocratique et pour ses valeurs citoyennes de respect de la liberté, de l’égalité, de la fraternité et de la laïcité, toutes valeurs qui garantissent la paix civile en France..

Est-ce cette dictature que le président Macron veut pour la France ?

Est-ce pour cela qu’il a été élu avec sa majorité  « La République en marche »  ?

Il faudra que lui et sa majorité en répondent un jour prochain.

__________________

NB   Il semblerait qu’une livraison de 60 000 gilets pare- balles soit envisagée pour équiper nos admirables gardiens de la paix, en charge de la police de sécurité du quotidien barbare, notre quotidien de guérilla urbaine.

Voir sur le site Faits divers en France l’énumération non exhaustive des actes de violence et des crimes commis en France au quotidien.

_____________________________________________

Seules les paroles du président Macron sont notées en italique.

Les temps forts du discours d’E. Macron  3 juillet 2017 à Versailles   Public Sénat.fr

Sécurité : ce qu’il faut retenir du discours d’E. Macron   Le Parisien  avec AFP 18 octobre 2017

Sécurité du président : casse-tête pour les gardes du corps de Macron
L’Express Thierry Dupont et Anne Vidalie,   12/07/2017

4 Cf.  Douze rappeurs prêchant la fatwa et l’autodafé [de Charlie Hebdo] ne font pas un bel hommage à la Marche des Beurs  novembre 2013  L’ingénue
Le groupe IAM marseillais avec son « chef », Philippe Fragione ou Akhenaton  hurle sa haine des Français   » bourrins fascistes » dans les quartiers nord, depuis 1989.

Marseille : « Sans grosse opération de « nettoyage » avant d’installer une police de proximité, bon courage ».
20 minutes Adrien Max 18.10.2017

6 Radicalisation : une note décrit l’infiltration des salafistes dans les quartiers
Le Figaro.fr  Jean-Marc Leclerc 7.04.2017

________________________________

 

29 octobre 2017   Commentaires fermés sur Macron et la barbarie du quotidien

Mme Touraine et les seringues

18 mars 2013 / 20 avril 2013 / 9 juin 2013

Mme la ministre de la Santé réagira-t-elle et fera-t-elle réagir le gouvernement de M. Hollande dans un prochain Conseil des ministres ? 
♠Mardi 16 avril 2013*, dans la cour de récréation, trois enfants dont deux petites filles du Cours préparatoire de l’école Émile-Zola (quartier des Beaudottes à Sevran, en Seine-Saint-Denis) se sont piquées avec une seringue souillée.
Depuis des décennies, la ville de Sevran et toute la Seine-Saint-Denis sont gouvernées par les «potes» des mafias de la drogue ; du cannabis à la cocaïne, ils sont désormais passés à l’héroïne  … et aux armes de guerre…
– Et  à quoi pensait ces jours-ci Madame la ministre de la Santé ? A son patrimoine  et  aux  «salles de consommations (shoot) ».

____________________________

   ♠ De même que l’on a vu  en France, le poids du groupe de pression (lobby) homosexuel,  l’on sait également le poids de ce dernier, conjugué et/ou confondu avec celui du groupe de pression (lobby) des consommateurs (revendeurs) de produits  stupéfiantsbobos soixante-huitards, verts écologistes, dirigeants et cadres  politiques, «petit peuple ultra- riche des médias et du spectacle(people)»,  PDG  et cadres supérieurs du Public et du Privé, autres milliardaires, propriétaires de journaux , de ryad à Marrakech et de comptes en banque dans les paradis fiscaux etc.

♠ ♠ Tout ce « beau monde
 » pèsera lourd les mois prochains, pour exiger du gouvernement de M. Hollande et de l’Assemblée nationale, la légalisation définitive de tous leurs toxiques quotidiens.
Leurs slogans  retentiront dans nos avenues lors du gai défilé de la fierté des toxicomanes. Brandissant leurs joints, leurs sachets et leurs seringues, ils /elles clameront :

 De la drogue pour tous, pour tou(te)s les mineur(e)s, collégien(ne)s et lycéen(ne)s !

Vivent les mafieux criminels de Seine-Saint-Denis, de Toulouse, de Lyon  et de Marseille qui nous en fournissent !

 Vivent les trafics d’armes de guerre dans les banlieues pour faire le djihad en France ! …  etc.

♠ ♠ ♠ Pour étayer l’événement, la nouvelle Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie dirigée  par Mme Jourdain Menninger – nouvellement nommée par M. Ayrault – annonce  la bonne nouvelle avec la Fédération Addiction et le Réseau français de réduction des risques *: un deuxième Séminaire de la Réduction des Risques  intitulé« Construire des espaces de consommations dans nos institutions  ?» aura lieu en avril 2013.

De fait, pour réduire les risques (sic) de devenir alcoolique et tabagique, on avait déjà construit charitablement des bistrots avec des  terrasses chauffées !…
pour réduire les risques (sic) liés au tabagisme des lycéen(n)es, les proviseurs les avaient déjà doté(e)s  généreusement d’ un espace-fumoir sur le trottoir ! …..
pour réduire les risques (sic) de fumer du haschisch et de renifler de la cocaïne, les potes des mafias de banlieues avaient déjà installé  gratuitement leurs points de vente dans les cages d’escalier des immeubles de nos bonnes villes, de Lille  à Marseille, en passant par Rennes, Nantes, Lyon  et Saint-Denis ! …

♠ ♠ ♠ ♠  Alors, pour finir en beauté, et réduire tous les risques à la fois, Mme Touraine (ministre de la santé) construira en urgence, près des services de pneumologie et de cancérologie des Hôpitaux, des salles de consommations (shoot) pour que les malades puissent continuer de boire, de fumer,  de renifler et de s’injecter du poison gratuitement – avec une seringue propre***- pour «mourir aux bons  soins  (sic) » des  contribuables, avec les félicitations du Président !

Le Président «normal» appellera cela sa deuxième révolution sociétale, la première étant le remboursement par notre Sécurité sociale, des frais de Procréation médicalement assistée (PMA) des couples unisexes naturellement stériles. 
Et tout sera pour le mieux dans «
le Meilleur des mondes gouverné par le Parti  Stupéfiant ». 

Comme un tel projet façon pouvoir mou  (soft power) du gouvernement, s’imposera vite dans tous les grands médias complices, le Président «normal» se dispensera de l’urgence de bâtir un programme d’information scientifique et clair pour instruire  intelligemment  la jeunesse des collèges, des lycées et des universités, sur les risques des drogues pour leur santé et pour leur avenir …

 L’urgence est pourtant là ! Pour tous les jeunes qui ne savent pas encore qu’ils n’ont qu’un seul corps, un seul cerveau** et une seule vie !
__________________________

 * La Lettre de la MILDT  (mars 2013 n° 67)
** Cf. SCIENCE & VIE  février 2013 N° 1145 pp.70-77  l’enquête d’Elsa Abdoun : Schizophrénie, baisse de QI, dépression… Les dégâts irréversibles du cannabis « Alors que ce sont les jeunes qui en fument le plus, des études montrent que le cannabis perturbe la maturation du cerveau, au risque de troubles mentaux émergeant dix ou 20 ans plus tard ! De quoi en finir [MM. Lang- Jospin- Ayrault- Cohn-Bendit- Vaillant- Peillon- Boutih – Hollande …. etc.] avec le fantasme de la drogue « douce ».
***
sont exclues -bien sûr- celles de la cour de récréation de l’école Émile-Zola, seulement bonnes à piquer et à contaminer des jeunes enfants.
*♠  D’après Le Parisien.fr  /Carole Sterlé/  17 avril 2013
NB  Le matraquage publicitaire obligatoire sur internet est insupportable.

18 mars 2013   Commentaires fermés sur Mme Touraine et les seringues

Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin

Note du 5.10.2012 / complétée le 24.09.2013 –
mise en avant le 13.12.2015  et le 11 novembre 2016

 

 Touche pas à mon pote mais laisse-moi battre mon ex-concubine à grands coups de pied dans le visage    !        

C’est le grand principe moral du président de SOS Racisme Flandre Côte d’Opale, Anthony Simati,  « membre du bureau national de cette structure [de la « diversité black blanc beur« ], fortement impliqué dans la prévention de la violence (sic)… lourdement condamné, avant-hier, en comparution immédiate, pour des violences commises sur son ex-concubine.»
Quand j’ai écrit la note « Touche pas à mon pote … » en octobre 2012 après le lynchage de Sofiane et de Kévin à Grenoble, je n’avais pas lu cet article de La Voix du Nord, signé A.C. du 10 août 2012.
On y apprend que « la victime, hôtesse d’accueil au casino de Dunkerque, âgée de 25 ans, a perdu quatre dents. Son visage a été recousu en plusieurs endroits et, lorsqu’elle a été admise aux urgences, dans la nuit de dimanche à lundi 6 août, elle était couverte de sang de la tête aux pieds. «Il est rare, même pour la justice, de voir une personne défigurée à ce point» a commenté le substitut du procureur.[ Le 14 février 2011, le même Anthony Simati l’avait déjà frappée d’un coup de pied au ventre.]»



*** Photo de F. Hollande avec son « pote » A. Simati
Le « pote » de l’ex-secrétaire national du PS a été condamné à douze  mois de prison dont  quatre mois avec sursis. Il peut de nouveau arborer un sourire éclatant et retrouver les « potes » du PS pour envisager un brillant avenir politique, à Dunkerque  – sa jeune victime, elle, est défigurée à vie… Quant au président Hollande, il est toujours aussi ravi d’avoir pris la place de son «pote » D. Strauss-Kahn, bien connu des services de police de Lille.
__________

… On voit sur la photo suivante, Lilian Thuram, qui a touché des millions pour jouer au ballon avec le pied, et qui a aussi la main leste pour sa concubine,  décoré par M. Hollande, ravi de saluer  « son engagement en faveur de la diversité et contre le racisme. » ( Le Parisien.fr 18.09.13   © Etienne Laurent / AFP Sipa Media)

♠ Mon conseil aux jolies jeunes femmes de la « diversité black blanc beur » : Faites attention aux « potes » qui ne veulent  pas qu’on touche à leur pote ! Vous risquez  l’adversité de leurs décorations indélébiles ; et vous n’aurez pas l’accolade chaleureuse du président des « potes » .

_________________

5 octobre 2012

Dans notre bonne ville de Grenoble, dans notre quartier de la Villeneuve – utopie de cité radieuse*, dans un magnifique parc de 13 hectares, au bord d’un lac, avec piscine et terrains de jeux – ; dans notre douce France, trois jeunes gens ont été lynchés par « une bande de  potes ».

Martin, en avril 2010, Kévin et Sofiane, le 28 septembre 2012 n’ont  pas plu aux « potes »

                   Ils étaient trop corrects, trop calmes, trop instruits, trop sages, trop  citoyens,  pour accepter leur loi du plus fort, leur loi du  plus dangereux, leur loi du plus haineux.

L’idéologie dite « black blanc beur » du « Touche pas à mon pote » est à la dérive, emportée par la haine de l’autre. Cette idéologie est devenue, à l’opposé du vivre ensemble dans la diversité,  une démarche de  discrimination entre « le pote » et  l’autre -celui qui ne l’est pas, l’autre ( fille ou garçon) qui doit baisser son regard par soumission… sinon…

Et en ce XXIème siècle, l’idéologie s’est constituée en véritable machine de guerre ; elle devient même une menace envers notre société, car elle signifie  de plus en plus « Touche pas aux délinquants de ma bande** ».
Désormais, elle nous cible tous – « black blanc beur », si nous n’obéissons pas à leur loi de barbares ;  les  premiers, dans la ligne de mire de leurs armes de mafieux, étant nos si courageux policiers et  gendarmes qui eux, obéissent aux lois de notre République.

___________________________               

*À un  journaliste de France Culture, en septembre 2010,  R……  -« poteau » de Karim Boudouda, le braqueur du casino d’Uriage qui, en fuite avait tiré sur la police le 16 juillet 2010 – disait : « Ici, on a tout pour être heureux ».

**Dans le journal Le Monde / B. Pavan/ du  6.10.12,  nous apprenons d’un policier qu’une « dizaine de caïds» – parmi lesquels on trouve  des potes de Karim Boudouda –  « sont toujours en place dans la cité. » 

*** Avec l’aimable autorisation de © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

               

Les dix commandements   « respect  à mon pote »  selon  le « petit caïdat
(salafiste) du quartier »   :

             Touche pas à mon pote         mais

1- Laisse-moi violer les filles  qu’elles soient black blanc ou beur avec mes potes.
2- Laisse-moi poignarder mon/ma professeur
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur pendant que mon pote prend la photo.
3- Laisse-moi brûler mon quartier et massacrer qui je veux
  black blanc ou beur avec mes potes.
4- Laisse-moi vendre de la drogue aux  mineur(e)s 
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur avec mes potes.
5- Laisse-moi tirer sur les policiers
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur 
avec mes potes.
6- Laisse-moi brûler l’école publique
de mon quartier que les élèves soient black blanc ou beur  avec mes potes.
7- Laisse-moi brûler vives et lapider les filles
qu’elles soient black blanc ou beur avec mes potes.
8- Laisse-moi taper sur les chauffeurs de bus et les passagers
black blanc ou beur avec mes potes.
9- Laisse-moi casser les ascenseurs des immeubles pour habitants 
black blanc ou beur avec mes potes.
10- Laisse-moi faire «
le djihad » en France pour te tuer, toi, le ou la black blanc beur avec mes potes,  avec nos armes de guerre payées avec l’argent sale de la drogue immonde.

       Questions :        

            Jusqu’à quand ces dix commandements sanglants et criminels  seront-ils tolérés au sein du quartier de la Villeneuve, comme partout ailleurs en France,  par la Justice, par l’Assemblée nationale, le Sénat et par le Président de la République  ?
Quand
le ministère de la Justice, sera-t-il «sensibilisé»  au désastre annoncé des trafics de drogues et d’armes d’une jeunesse délinquante multirécidiviste ,  au désastre annoncé pour l’avenir de notre pays ?

 ♦  Pourquoi  toute cette indulgence et cette pusillanimité des politiciens et des juges envers  les « potes » mafieux, leur loi anti-républicaine, leur charia islamiste ?
_____________________________

5 octobre 2012   Commentaires fermés sur Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin

Notre jeunesse est en danger

Note revue le 15 février 2013   …  À  Marseille,  à  Lyon , à  Paris  …    et dans toutes nos campagnes…  et dans toutes nos banlieues …    

Nos bonnes et belles villes de Marseille, Lille, Lyon, Rennes, Nantes, Toulouse ou Paris suent, puent  la drogue et en crèvent.

                      En 2012 comme en 1792 « la patrie est en danger ».

Certes en 1792, le danger venait des monarchies autrichienne et prussienne, alliées du roi Louis XVI  et de la reine Marie-Antoinette, sœur de l’empereur d’Autriche ; mais en 2012 « l’étendard sanglant**» est celui des haschischins, ces soudards de la drogue ; celle  qui arrive  chaque jour du Maroc, d’Amérique ou d’Afghanistan grâce aux soutiens politico-mafieux des ennemis de notre démocratie.

Ces soudards droguent et enrôlent les mineurs, les mettent aux avant-postes pour «guetter» les policiers, nos gardiens de la paix.
Nommés 
« prophètes (sic) » –après leurs séjours en prison et les sermons de l’imam intégriste de service –  par un cinéaste *, ils furent acclamés en 2009 et en 2010, par le petit peuple ultra –drogué  des médias du Festival de Cannes et des César. 
Leurs armes de contrebande
(par dizaines de milliers)  servent à braquer les banques  – à tuer  ceux qui oublient  le respect dû aux  chefs multirécidivistes – à  saigner les pègres rivales.
♠ Toute cette racaille est  la base du recrutement des réseaux terroristes  islamistes –
exemple : le sinistre Mohamed Merah.
Le champ de bataille est aussi jonché de drogués morts ou condamnés à vivre comme des crétins misérables.

J’entends dans leurs chapelles et leurs mosquées, ceux  qui nous servent le retour du religieux au XXI ème siècle.
Depuis des millénaires, ils ont été, ou sont toujours,  la mauvaise conscience hypocrite des pouvoirs politiques.
Les intégristes islamistes  promettent le paradis  aux  tueurs,  en condamnant  des millions d’innocents à vivre dans l’enfer de la terreur et de la charia. Cherchez les bienfaits du retour du religieux !

                

     Jusqu’à quand les élus du peuple, les maires, les conseillers généraux et régionaux, les députés, les sénateurs, les ministres, les présidents, et les élus des dieux, les cardinaux et les imams, se raseront-ils tous les matins, sans jamais penser à la pourriture qui gagne notre société, ♦à l’illettrisme, au ♦♦crétinisme, ♦♦♦ à la démence, à la violence, à la mort qu’engendrent ces drogues ?  Notre précieuse jeunesse est en grand danger.
Le président Hollande, conseillé
(euh) par Mme Duflot – MM. Boutih et Vaillant – et tou(te)s les drogué(e)s au pouvoir et dans les médias depuis trois générations – osera-t-il dépénaliser le haschisch pour démultiplier sa consommation, les décrochages scolaires, le crétinisme et les violences dans les  collèges et les  lycées  ?

               
*Un prophète de J. Audiard – voir  ma note du 18 septembre 2009 :  Un prophète de mauvais augure.

**
On pourrait transposer La Marseillaise de 1792 –
Ce serait  La Marseillaise 2012  pour  la jeunesse en danger de cinq arrondissements de Marseille, «territoires de non-droit républicain : le Vème – le  XIII ème – le XIV ème – le XV ème et le XVI ème», résultat du lent pourrissement des politiques de MM. Gaudin et Guérini :
      «(…) Contre nous (de la tyrannie) de la truanderie l’étendard sanglant est levé
‘…) Entendez-vous dans nos
(campagnes) quartiers mugir (ces féroces soldats)  ces sinistres haschischins (…)»
Ils viennent jusque
(dans nos bras) dans nos immeubles installer leurs immondes trafics …»
________________

♦  Illettrisme :  On note  rapidement un décrochage chez  les collégiens fumeurs de haschisch : « des troubles de la mémoire à court terme ou du langage, de l’attention, de la coordination perceptivo-motrice Les premiers signes sont un désintéressement vis-à-vis de l’entourage, et une diminution des performances scolaires ou professionnelles.» ». (Professeur Nordmann de l’Académie nationale de médecine) .  Cf. La nullité stupéfiante des médias face à la dangerosité du cannabis (29 juin 2010).
♦♦ Crétinisme :
• Baisse régulière du quotient intellectuel chez celles et ceux qui consomment du haschisch depuis le collège ( étude de Dunedin néo-zélandaise, américaine et anglaise sur une cohorte de 1037 enfants nés en 1972-73 – dernier test en 2010 : les fumeurs de haschisch réguliers depuis l’adolescence ont perdu jusqu’à 8 points de QI (quotient intellectuel).
•• diminution du cortex préfrontal  donnant des troubles de prise de décision et de contrôle de l’impulsivité  (étude du Professeur Churchwell de l’université de l’Utah en 2010). etc.
♦♦♦  Démence :  «Deux fois plus de troubles mentaux chez les fumeurs de haschisch» (étude de l’Office central néerlandais des statistiques rendue publique le 4 octobre 2010).

__________________

27 août 2012   Commentaires fermés sur Notre jeunesse est en danger

A Nanterre, procès du petit peuple stupéfiant de la « culture » et des médias

»    ♦  Note  modifiée le 25 août 2012       _______________________

On avait remarqué, dans ce bloc-notes, l’admiration béate, stupéfiante du petit peuple ( people) du spectacle, de la culture, des arts et des médias envers le monde des trafiquants de drogues à l’école du grand banditisme dans un univers carcéral.
Le  film de J. Audiard, Un prophète avait en effet reçu, sous leurs acclamations, le Grand Prix au Festival de Cannes en 2009.
 Les journalistes, critiques de cinéma, avaient fait ensuite tant de louanges du film, dans de dithyrambiques articles, que l’on aurait pu penser à une sorte de reconnaissance  de leur part. 
Et puis vint encore la reconnaissance de la corporation du spectacle avec Les neuf César stupéfiants que décrocha le film en 2010. 
________________________ 

     ♦ ♦           Deux ans après, il est intéressant de voir le traitement (mièvre et gentillet) de l’information sur les trafics et les usages  de la cocaïne dans et par le petit peuple des médias.

                Dans le journal Le Monde* lors du procès **de Jean-Luc Delarue pour «détention et acquisition de stupéfiants», les fournisseurs sont appelés «cinq petits trafiquants de 24 à 29 ans » même si leur chef, Farès Boughediri empoche  90 000 euros (96 000?) par an grâce à M. Delarue. 
Ce dernier interpellé en septembre 2010, est toujours présenté comme le «client vedette (sic) qui, « outre son statut de VIP célèbre et riche consacre jusqu’à 8 000 euros par mois à son addiction à la cocaïne.» 
La seule dont on apprendra le nom est une galeriste consommatrice et  complice de Farès Boughediri.

»    ♦     Les autres  « petits trafiquants » ainsi que les douze consommateurs-clients
(évidemment on ne dit ni petits ni camésresteront dans un très pudique anonymat.
Bien sûr, ce serait maladroit de se fâcher avec l’un ou l’une d’entre eux ! »    ♦    Ce n’est que du beau monde : « des directeurs artistiques, des publicitaires, des directeurs de marketing, des producteurs, des galeristes, des agents de mannequins.»  »    ♦  
Alors comme disent les malfrats et autres tueurs de banlieue : respect.
 

              Dans Le nouvel Observateur*** encore plus prudent, on tait la profession des clients, mais M. Delarue reste «la star du petit écran». Par contre l’on apprend le surnom du chef et les codes pour les commandes de cocaïne.
«La drogue étant ensuite livrée à domicile par un fournisseur attitré (sic) Osias Anderson, 25 ans (récidiviste) déjà condamné en 2008 pour trafic de stupéfiants, [qui] a refusé [ omerta de la mafia ] de dire aux juges où il se procurait la précieuse (sic) poudre blanche».
 

             Quant à France TV info ****elle se contente de reprendre le premier article, en ne citant que le nom de Farès Boughediri.
Loi du silence ou omerta, comme à Naples ou à Villiers-le-Bel, pour  »    ♦   taire les noms des autres trafiquants et/ou les professions des personnalités que l’on invite régulièrement sur les plateaux de télévision…

La justice toujours clémente a requis de fortes amendes et des peines de prison de six mois à deux ans ferme contre les cinq hommes ; une  amende de 15 000 euros  et une peine de quinze mois avec sursis pour la galeriste. »    ♦ Des peines  requises contre « les directeurs artistiques, les publicitaires, les directeurs de marketing, les producteurs [de cinéma , de spectacles et de télévision], les galeristes, les agents de mannequins.»  on ne saura rien    ♦  

Le trafic de cocaïne, ses mafieux et ses consommateurs ont de beaux jours devant eux
…  Avec la garantie de la bienveillance de la justice française : la multirécidive sera même encouragée par  Mme Taubira  ministre de la justice du gouvernement PS.

_____________________                               
 
*Le dealer (revendeur) de cocaïne de JeanLuc Delarue décrit les exigences de son client vedette  Yves Bordenave Le Monde 4.07.2012
»    ♦    **Pour M. Delarue, malade d’un cancer de l’estomac et du péritoine – »    ♦    mort le 24 août 2012- »    ♦   le procès avait été renvoyé au 1er février 2013.
Cf. ma note  »    ♦   La répugnante recette de la cocaïne  et la page  »    ♦  Lexique de «people à trash – sniffer»  
***  Nanterre : procès d’un vaste réseau de revendeurs de cocaïne sans l’animateur Jean-Luc, jugé en février 2013  Paris AP 2.07.2012
**** Delarue, un client « très pressé », selon son dealer (revendeur)  France TV info 3.07.2012

18 juillet 2012   Commentaires fermés sur A Nanterre, procès du petit peuple stupéfiant de la « culture » et des médias

Vive le chocolat de Colombie !

            

    Lu dans  La Lettre de la MILDT [ Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie]  de  décembre 2011 / n°53  ce très intéressant article de M. Aldo Lale-Demoz :

                Le Programme de développement alternatif en Colombie                 

 Les stratégies de développement alternatif promues par le Gouvernement colombien, ont généré des innovations qui sont considérées aujourd’hui comme un exemple de « bonnes pratiques » digne d’être répliqué au niveau international. Plusieurs pays comme le Pérou et l’Indonésie ont déjà exprimé leur intérêt à connaître plus en détails l’expérience colombienne.

Entre ces bonnes pratiques qui suscitent un intérêt mondial, je souhaiterais mentionner les critères suivants :

  L’application d’une politique de transfert économique temporaire et conditionnée, pour promouvoir la culture de la légalité ; la ferme exécution d´une politique de « zéro coca, zéro illicite », comme condition de bénéfice des programmes  ; l’implication de paysans dans des projets productifs et les efforts pour que les familles soient propriétaires de leurs terres ; la mise en œuvre de projets avec des résultats positifs en matières environnementales ; enfin, la mise en œuvre d’une approche différentielle pour des communautés particulières qui ont été affectées par les économies et les marchés illicites.

  L’un des principaux objectifs du Programme de développement alternatif, est de couper les liens des familles qui dépendent ou sont en risques de dépendre de l’économie illicite. Le développement alternatif a permis l’éradication volontaire d’environ 15 000 hectares de cultures illicites. Plus de 30% des familles bénéficiaires ont arrêté de cultiver la coca. Ainsi notre Bureau a validé 4.3 millions d´hectares, libres de cultures illicites une superficie qui équivaut à celle d’un pays comme la Hollande.

 Les projets productifs de développement alternatif (en 2009), ont bénéficié à près de 50 000 personnes et renforcé plus de 600 organisations et petites entreprises paysannes, indigènes et afro – descendantes. Et les ventes des produits de développement alternatif ont atteint 28 millions d´euros.

La Colombie est aujourd’hui le leader mondial de la lutte contre les drogues, la preuve en est la réduction de 61% de la superficie de cultures illicites durant la dernière décennie. Tout aussi convaincante est la réduction de 19% de la production potentielle de cocaïne entre les années 2009 et 2010.

  L’une des réussites du Programme de développement alternatif en Colombie est d´avoir aussi créé des partenariats avec les acteurs locaux ainsi qu´avec la coopération internationale. Actuellement, l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime exécute le Projet de développement alternatif avec les gouvernements locaux dans les départements de l’Antioquia, Córdoba, Huila et Chocó, zones fortement affectées par les cultures illicites, la violence et dans certains cas par le sous-développement. Cette initiative est soutenue politiquement et économiquement par un groupe de pays « amis » tels que l´Autriche,  la Belgique,  la France (sur fonds de la MILDT et de la Fondation Veolia), l’Italie,  la Suisse et  les Etats-Unis.

  Il s’agit d’un Projet innovant qui regroupe plus de 1 500 familles et qui vise à assurer la sécurité alimentaire de celles-ci, en semant 3 500 hectares de cultures de remplacement (à travers le cacao, le café, le caoutchouc, la canne à sucre et l’apiculture).  Actuellement, plus de 2 000 hectares ont déjà été plantées et il est prévu d’augmenter l’objectif initial en 2012. Dans le seul département de l’Antioquia les cultures de coca sont passées de 10 000 hectares en 2007 à 4 900 hectares en 2010.

  L’originalité de ce Projet, c’est qu’il traite plus particulièrement du problème foncier. Plus de 80% de la population rurale ne détient pas son titre de propriété. Le Projet s’est doté d’une équipe d’avocats, d’ingénieurs du cadastre et  de topographes afin d’aider ces familles à obtenir leurs titres. Nous avons vite compris qu’un paysan propriétaire de sa parcelle se motive plus que les autres à développer un patrimoine productif et familial. Le premier objectif en cours est de remettre 2 000 titres aux familles du département de l’Antioquia.

  La France a démontré un réel engagement politique et financier envers ce Projet depuis plus de deux ans. Lors de son déplacement en Colombie, M. Etienne Apaire, Président de la MILDT a eu l’opportunité de de se rendre compte directement de l’ampleur du problème. Les contributions de la MILDT ont été utilisées pour réactiver les économies agricoles licites et pour aider les paysans à devenir propriétaires de leurs terres et ainsi éviter le déplacement de ces populations. L’actuel ambassadeur de France en Colombie, S.E. M. Pierre-Jean Vandoorne, a participé à l’une des remises massives de titres dans la municipalité de Tarazá en Antioquia.

           
     L’un des autres défis du Projet est la commercialisation des produits de développement alternatif afin de garantir les revenus des paysans. Deux chaînes françaises de supermarchés (Carrefour et Casino) ont ouvert leurs portes en Colombie à ces produits comme par exemple aux tablettes de chocolat Anorí, ex municipalité « cocalera » et ultra violente, en phase de pacification. Une exportation massive de cacao commerce équitable et bio est en cours de préparation à destination de l’Autriche et je ne doute pas que les prochains containers partiront en direction de la France pour l’industrie gourmet.

                Aujourd’hui la Colombie est engagée dans un effort intégral et assume sa responsabilité en investissant d’importantes ressources tant pour le bénéfice de ses citoyens que celui de la communauté internationale.

 Aldo Lale-Demoz,  

Représentant de l’Office des Nations Unies
Contre la Drogue et le Crime en Colombie (UNODC – Colombie)
___________________           

11 décembre 2011   Commentaires fermés sur Vive le chocolat de Colombie !

La Goutte-d’Or, perle de l’islamisme ?

                  

Et pour faire bonne mesure, et montrer que son sujet sera parfait pour le vernissage à l’Institut des cultures d’islam, Martin Parr, le photographe,  a  trouvé  à la Goutte d’Or « des musulmanes en foulard »  !  Etonnant, non ?

 En effet, comment la culture d’islam se concevrait-elle  autrement en France ?
 Et… pour longtemps encore –  à en croire (sic) les prêches des imams du XVIII ème arrondissement  de Paris*-  les femmes resteront  affublées du  foulard et de la burqa, les esclaves de leurs maris, et  prieront « dans les endroits réservés aux femmes ».  

Car les imams en Goutte d’Or ont la bénédiction du maire PS, de Tariq Ramadan et des frères musulmans, de « Respect Mag » et des bobos ** qui, préparant leurs vacances au Maroc, y  font du tourisme culturel,  et s’émerveillent de ce petit peuple , qui  accepte,  depuis des siècles, l’insupportable injustice du dogme islamique, tant il est accablé de menaces et de terreurs.

Silence ! Dans le quartier de la Goutte d’Or ! 

                   Ici La religion fait son obscure et vieille besogne dans les esprits et dans les mœurs.

Silence !  Ceux qui veulent parler d’égalité, de citoyenneté et de  laïcité !

                   Ici  on ne veut entendre que  les prêches intégristes des Frères musulmans le vendredi.

Silence la République !

                  Ici on reste muet devant  le communautarisme islamiste qui a sa  loi anti-républicaine,  la « charia ». 

                   La Goutte d’Or fera-t-elle déborder le vase ?

________________________               

 *« L’imam avait «briefé» (sic) ses fidèles à l’avance » : Martin Parr s’infiltre à la Goutte d’Or  / dixit Claire Guillot /Article du Monde 3-4 /04/2011
**
   bobos qui en profitent d’ailleurs pour rapporter haschisch et cocaïne à  leurs bons amis et autres gogos parisiens.

4 avril 2011   Commentaires fermés sur La Goutte-d’Or, perle de l’islamisme ?

2011 Record des saisies de cannabis, de cocaïne et d’héroïne


             
  ♦ ♦    Note  modifiée  le  23  novembre   2011                    

                                              Etudes récentes 
♣ Deux fois plus de problèmes mentaux chez les fumeurs de cannabis
Selon une étude de l’Office central néerlandais des statistiques (CBS) et rendue publique le lundi 4 octobre 2010, «  le pourcentage de personnes ayant une moins bonne santé mentale est deux fois plus élevé chez les consommateurs de cannabis que chez les non-consommateurs. » 
  Le Monde.fr avec AFP   2.03.11 « L’ étude publiée à Londres par le British Medical Journal …  « ajoute un complément d’information à l’évidence déjà solidement établie, que la consommation continue de cannabis accroît les risques de symptômes et de maladies psychotiques » a affirmé Robin Murray, professeur à l’Institut de psychiatrie de Londres.»

_______________________________

Dans ce bloc-notes je donne une large place  à l’éducation et à la santé de nos adolescent(e)s. Je poursuis donc en 2011  la série de  notes  2009 Record des saisies   et  2010 Records des saisies  pour donner toute sa place et toute sa valeur  dans l’actualité, à l’important  travail des douaniers, des policiers, des gendarmes et de la justice .

♦  Cela dans le but d’ encourager toutes celles et tous ceux qui subissent des menaces et des représailles à rompre la loi du silence.  
♦ Cela dans le but d’attirer toute l’attention des parents, des associations de parents d’élèves, des enseignants, des chefs d’établissement, et des élus sur la nécessaire information-prévention  concernant l’usage des drogues, afin que nous  participions tous ensemble à cette décisive mission de protection de la jeunesse, inscrite dans la loi républicaine.
Voir les assises de la parentalité et de la prévention 6 et 7 mai 2010 MILDT
Voir Usages de drogues à 17 ans dans 21 régions françaises   OFDT ESCAPAD 2008
 
 Et encore et toujours…    
 dans le but d’encourager  chaque  adolescent(e),  à  dire  NON, NON et NON   au bon copain ou à la bonne copine du collège, du lycée, qui lui proposera  de fumer un premier joint.

Drogues : guette l’info ! traque l’intox ! / Et si ton dealer te disait la vérité /
 Voir aussi les trois spots TV    Source  MILDT   Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie
______________________________________________

    BILAN 2010  point presse au Ministère de l’Intérieur /AFP 30.11.2010
« Des saisies de drogues d’une valeur de près de 500 millions d’euros ont été réalisées en 2010 par la police et la gendarmerie :
46 tonnes de cannabis d’une valeur de 253 millions d’euros – 3 tonnes de cocaïne d’une valeur de 212 millions d’euros – 900 kg d’héroïne d’une valeur de 34 millions d’euros. »
_________________________________________

    ◊   RAPPEL   ◊        / Saisie  record !           Samedi 27 novembre 2010 
La brigade des stupéfiants a saisi 110 kg de cocaïne dans un appartement de Neuilly-sur-Seine. 
Le chef du réseau est identifié comme étant  » Gilles Tépié déjà condamné à 8 ans de prison  pour une affaire de trafic international de cocaïne en 2000 avec  ses deux associés Farid M. et Abdallah T « .
Il louait alors pour « 4500 euros par mois un appartement avenue Kennedy (Paris) et faisait venir la drogue d’Amérique du Sud via les Antilles : 800 kg en deux ans. Furent saisis 530 000 euros en liquide, un pavillon, et une quinzaine de voitures de luxe dont une Ferrari « .
« Depuis sa libération, il avait été condamné en avril 2008 à 15 ans par contumace dans une affaire de meurtre survenue en 2000 sur fond de trafic. (d’après l’article de J. Pierrat Le Point.fr du 29.11.10).

__________________________             

 2011                  Actualité / Saisie  record !   

                                                    JANVIER         

   Saisie dans le port du Havre de 700 kilos de cocaïne à bord d’un cargo en provenance de Panama. (AFP)
                                             

                                                    FÉVRIER           
                                                Mercredi 2 février 2011   
 « Douaniers et gendarmes du GIGN ont intercepté dans le département de l’Aveyron un convoi – dont une Mercedes Class R (prix : environ 70 000 euros )-  de trafiquants de drogues, et saisi 1,3 tonne de résine de cannabis destinée à la région parisienne …   dans des  « valises marocaines » … le convoi remontait d’Espagne vers les Yvelines – dans le secteur de Trappes d’où sont originaires les quatre suspects.»   ( AFP) Le Parisien.fr

                                                 Mardi 8 février 2011
♦ La marine française saisit 300 kilos de cocaïne au sud de Saint-Pierre (Martinique)

♦ «Les douaniers ont saisi 52 kg d’une nouvelle drogue de synthèse proche de l’ecstasy dans deux colis en provenance de Chine, à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, et lors des interpellations de cinq personnes, dont deux étudiants chinois dans la banlieue lyonnaise. ….  » Nous sommes certains que plus de 120 kilos ont transité par la France, en région lyonnaise mais aussi sur Bondy (Seine-Saint-Denis) et Pau (Pyrénées-Atlantiques), a ajouté le reponsable des douanes ».» (AFP) actu.orange.fr

                                                  Jeudi 17 février 2011
La marine française saisit 3,6 tonnes de cocaïne à bord d’un ravitailleur vénézuélien au large de la Colombie.

                                                  Vendredi 25 février 2011
Les agents des douanes et les gendarmes ont intercepté  une voiture et un camion immatriculés en Hollande, dans le département de l’Aveyron. Ils ont saisi 1,5 tonne de cannabis.» (AFP) Le Parisien.fr
28.02.11  «Les trois hommes interpellés ont été écroués à Marseille dans le cadre d’un trafic international de stupéfiants. Le trio se déplaçait avec une «voiture ouvreuse», une BMW, dans laquelle se trouvait le gérant d’une société installée dans la région de Rotterdam. Ses deux complices suivaient à bord d’un poids lourd dans lequel la drogue avait été dissimulée.»  /Associated Press 1.03.11 /                
 
Dans les Pyrénées-Orientales, une cargaison de 75 kilos de cocaïne a été interceptée dans une voiture venant d’Espagne. (AFP) 
    

 

                                                          ♦ ♦♦ ♦ ♦♦ JANVIER -FÉVRIER 2011  ♦ ♦♦ ♦ ♦♦     
  « 55  tonnes de cannabis, 5 tonnes de cocaïne, une tonne d’héroïne et près de 700.000 cachets d’ecstasy)
ont déjà été saisis durant les seuls mois de janvier et février pour une valeur de 110 millions d’euros.
                     Dans la seule région parisienne, la police a réalisé 702 affaires en lien avec des stupéfiants, dont plus des deux-tiers pour la Seine-Saint-Denis et Paris (247 et 246), interpellé 1.355 personnes et saisi 638.288 euros »  ♦ ♦♦ ♦ ♦♦   (AFP 18 mars 2011)

 

                        MARS             
                                              Vendredi 4 mars 2011
                                    
« Dissimulés dans un camion belge transportant un conteneur en provenance des Etats-Unis,  60 kg de cocaïne, estimés à plus de 2,5 millions d’euros à la revente, ont été saisis, vendredi 4 mars à Visan, dans le Vaucluse. La drogue, conditionnée en 60 000 doses, aurait transité par les Pays-Bas. Le conducteur du camion, âgé de 46 ans, a été présenté mardi à un juge d’instruction.» /Le Monde 8.03.11/

Actualité / Saisie  record !    la plus grosse prise jamais réalisée par la PJ
                                        
                                                  Jeudi  17 mars 2011

« Plus de sept tonnes de cannabis
pour une valeur de 35 millions d’euros ont été saisies jeudi sur l’autoroute A4 entre la Marne et la Seine-et-Marne par la police judiciaire. Quatre hommes (deux Français et deux Marocains) ont été placés en garde à vue… Le camion venait du Maroc via l’Espagne.»  (AFP 18.03.11)

                                                   Jeudi  24 mars 2011

Cinq individus d’environ 25 ans, originaires de l’Oise,  circulant  dans un «go fast» de trois BMW en provenance du Maghreb et transportant  420 kg de résine de cannabis, ont été interpellés. Ils devront « répondre d’importation de stupéfiants en bande organisée, de trafic de stupéfiants, d’importation, de transport, de détention de marchandise prohibée, d’association de malfaiteurs, de recel de malfaiteurs, de mise en danger de la vie d’autrui. » Le sixième individu a pris la  fuite ;  il s’agit de Zohire Zaafari, (31 ans), originaire de Beauvais, déjà connu pour trafic de cannabis, et qui est recherché désormais pour avoir commis au volant de sa BMW,  un  homicide volontaire sur la personne du motard des douanes ( 38 ans)  qui le poursuivait et qui a été projeté à 150 m.  Il s’est rendu à la police de Beauvais en avril. / D’après Associated Press et AFP 25.03.11 /

     AVRIL          

                                                    Lundi  4  avril 2011

Démantèlement d’un trafic de stupéfiants ( Loiret -Eure-et-Loir -Yvelines) du Maroc via l’Espagne, par la cellule de huit enquêteurs de la section de recherches d’Orléans et du groupement de gendarmerie d’Eure-et-Loir mise en place en janvier.  « Au cours des perquisitions, les enquêteurs ont saisi 225 kg de résine de cannabis  (valeur marchande estimée à 1.123.000 €), 1.000 € en espèces, une machine à compter des billets (sic) ainsi que neuf véhicules (deux volés) dont cinq de grosse cylindrée. Des saisies de biens immobiliers devraient également être effectuées en région Centre. » / NRCO 13.04.2011 /                                                    

 

    JUIN         

                                                 Dimanche  26 juin  2011

« Près d’une tonne de cocaïne ( 972 kg) a été saisie sur un voilier battant pavillon français au large de la Martinique (…) La valeur de la drogue interceptée est estimée à 30 millions d’euros. » / Associated Press 5.07.2011/

      JUILLET         

 Les douanes ont saisi  175 kilos de cocaïne dans les Pyrénées-Orientales. (AFP)

    AOÛT         

 1,3 tonne de cannabis a été saisie par les Douanes françaises au large de la Bretagne. La Juridiction interrégionale spécialisée (JRS) est chargée du dossier. / Associated Press 29.08.2011

    SEPTEMBRE         

                                                   Mardi  27 septembre  2011
    Associated press 29.09.11.« Un voilier battant pavillon britannique, en provenance d’Espagne, a été arraisonné  au large de Port-Camargue (Gard) avec 1,2 tonne de cannabis dans des «valises marocaines» d’une valeur estimée à plus de

6 millions d’euros. L’opération a été menée par le groupe aéronaval de la direction générale des douanes (hélicoptère et vedette des gardes-côtes).»
 

 

    NOVEMBRE     Actualité / Saisie  record !    

                                                   Mardi  15  novembre  2011

          2,6 tonnes de cannabis en provenance du Maroc et d’Espagne  ont été saisies dans la banlieue de Rouen pour une valeur marchande de 13 millions d’euros par les policiers du Service régional de police judiciaire (SRPJ) avec le concours de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS). L’enquête sur une filière normande de trafic international se poursuit avec l’interpellation de huit personnes.   AFP Le Parisien.fr 16.11.11

 

                                                   
 ♦ ♦♦ ♦ ♦ ♦♦ ♦ ♦ ♦♦ ♦ ♦ ♦♦     A suivre …………          
 

1 mars 2011   Commentaires fermés sur 2011 Record des saisies de cannabis, de cocaïne et d’héroïne

La gent stupéfiante des médias et de la culture (1)

             

 On avait remarqué, dans ce bloc-notes, l’admiration béate, stupéfiante du petit peuple ( people) du spectacle, des arts et des médias envers le monde des trafiquants de drogues à l’école du grand banditisme dans un univers carcéral. Le  film de J. Audiard, Un prophète* avait en effet reçu, sous les acclamations, le Grand Prix au Festival de Cannes en 2009.
Les journalistes, critiques de cinéma, avaient fait ensuite tant de louanges du film, dans de dithyrambiques articles, que l’on aurait pu penser à une sorte de reconnaissance  de leur part. 
Et puis vint encore la reconnaissance de la corporation du spectacle avec Les neuf César stupéfiants que décrocha le film en 2010.

L’information suivante de l’AFP  nous en fournit une illustration lugubre dans cet extrait  : 

 » …  un responsable de TF1 condamné à 1 an avec sursis

AFP | 09.12.10 | 19h57

L’ancien patron de TF1 International, Patrick Binet, a été condamné jeudi à Paris à un an de prison avec sursis et 35.000 euros d’amende pour homicide involontaire, après la mort par overdose d’un homme à son domicile, et infraction à la législation sur les stupéfiants.

M. Binet, devenu depuis les faits directeur général de TF1 Droits audiovisuel, avait été placé en garde à vue le 17 avril 2008 après la découverte à son domicile parisien du corps sans vie d’un homme avec qui il avait passé la soirée.

C’est à son réveil qu’il avait fait la macabre découverte et appelé les secours. La victime, âgée de 40 ans et haut fonctionnaire au ministère de la Culture, avait succombé à une crise cardiaque à la suite d’une partie fine, au cours de laquelle elle avait consommé des produits stupéfiants.

De la cocaïne et du GHB avaient été retrouvés dans l’appartement. Le GHB, ou acide gamma hydro butyrique, est une molécule à l’effet désinhibant, particulièrement toxique lorsqu’il est consommé avec de l’alcool ou à dose élevée.

M. Binet également poursuivi pour possession, consommation et cession de drogue était par ailleurs soupçonné d’avoir détruit des preuves, dont des papiers ayant contenu de la cocaïne, jetés dans une poubelle et à la rue avant l’arrivée des policiers.

(…) Le** (la) procureur Anne-Cécile Alexandre avait requis 8 mois d’emprisonnement et 10.000 euros d’amende contre le prévenu, estimant que M. Binet  » n’avait pas pris les mesures permettant d’éviter l’issue tragique « .  (…)  »

_______________________                        

Un prophète de mauvais augure     
La dernière saisie de drogues dans les beaux quartiers de Neuilly-sur- Seine nous renseigne un peu plus sur la proximité des classes aisées et des trafiquants, et sur le chef du réseau récidiviste et criminel ….qui aurait pu servir de  » modèle « (sic) … et qui est en fuite
  2010 Record des saisies de cannabis, de cocaïne et d’héroïne

 ** L’AFP souffre de L’articulite .

         _______________________

26 décembre 2010   Commentaires fermés sur La gent stupéfiante des médias et de la culture (1)

Citoyens ou guignols des mafias-unies ?

              

On a vu comment le jury expert des César 2010 a récompensé le film Un prophète de Jacques Audiard… et comment Malik le prophète avait déjà planifié en prison, par des crimes  pendant ses journées dites de  » réinsertion « (sic), l’organisation de son juteux trafic de drogues.

Des événements récents pourraient fournir à M. Audiard un scénario pour Un prophète 2 et lui permettre sans nul doute de triompher une seconde fois.

Le tournage aurait lieu  dans la bonne ville de Lyon qui vit les débuts cinématographiques prometteurs des frères Lumière. C’est là en effet, que des récidivistes* viennent d’être arrêtés après avoir transporté depuis la Hollande, une autre plaque tournante du trafic européen,  dans une luxueuse voiture de sport, 110 kg d’héroïne et 54 kg de cocaïne ; l’un des supects ayant à son domicile 190 kg d’héroïne et 3 kg de cocaïne entreposés.

Le commisssaire divisionnaire de la Direction inter-régionale de police judiciaire de Lyon sait que dans la région, à l’instar de la région parisienne, marseillaise etc.,   » il y a une demande forte « .  Nul doute que les 120 000 doses d’héroïne vont manquer aux 120 000 complices consentant(e)s qui les attendaient impatiemment avec leurs billets de banque.

Après avoir réintroduit les loups et les ours dans nos pâturages, la société chic des bobos des beaux quartiers va pouvoir – avec la bonne image des drogues que  ses médias  imposent-  «  militer  » pour la construction de belles prisons confortables pour ses pourvoyeurs de poisons , «  exiger  » la dépénalisation du trafic,  »  revendiquer  » la construction d’établissements spécialisés pour sevrer les centaines de milliers de toxicomanes, auxquel(le)s  la Sécurité sociale remboursera aussi les millions de doses de méthadone et de subutex.

Sachant que, plus les acheteurs de cannabis, de cocaïne et d’héroïne deviennent définitivement dépendants, plus les mafias-unies deviennent puissantes,   le gouvernement  des mafias-unies d’Europe  se met  en place  ; sa devise est «  droguer, tuer, empocher« , et sur son drapeau noir, ses valeurs sûres :   » une seringue, une AK 47,  une liasse de billets , un lance-roquettes     « .  La religion ne sera plus seule à être l’opium des peuples, on le leur servira aussi directement – avec les compliments des talibans et des banquiers des paradis fiscaux Mécontent pour les abrutir, les asservir, les soumettre… encore et toujours…

Comment imaginer qu’un peuple de drogués  puisse encore défendre ses droits et accomplir ses devoirs citoyens ? Cela nous permettrait-il de mieux comprendre pourquoi le débat sur la citoyenneté française a tant déplu à certain(e)s ? 

______________________________              

* Saisie record Lyon leprogres.fr

NB Dans le palmarès des mafias-unies, la région parisienne se distingue. Après le reportage « Mes voisins sont des dealers » de l’émission Haute définition de TF1 le 29.03.10, Le directeur adjoint de la Police judiciaire de Paris* a déclaré : «  On a arrêté 600 trafiquants de stupéfiants sur la Seine-Saint-Denis l’année dernière et 3 000 pour toute la région parisienne ».
A Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) la police venait de démanteler un réseau en saisissant environ 1 million d’euros en petites coupures. Le trésor de guerre des mafias-unies de la région parisienne pour une même période serait donc au minimum de 3 milliards d’euros … et, en réalité  bien plus encore. On imagine facilement à quoi cela leur sert : à la corruption, au blanchiment d’argent, au trafic d’armes  etc.
 
                 Dans une telle situation qui tend à prendre de l’ampleur sur tout le territoire national, dans une telle situation où  les honnêtes citoyens  sont sordidement pris en otages par les crapules des mafias-unies qui leur pourrissent la vie,  Mme Fadela Amara, notre ministre courage de la politique de la ville devra être soutenue loyalement par le gouvernement et le parlement qui  lui accorderont un supplément budgétaire, ainsi que par la solidarité active de ses collègues ministres, et évidemment – comment en douter ? – celle du PS, afin d’oeuvrer ensemble à redonner à nos banlieues la vie paisible qu’elles méritent.______________________________              

 

*Lemonde.fr avec AFP 29.03.10

16 mars 2010   Commentaires fermés sur Citoyens ou guignols des mafias-unies ?

La répugnante recette de la cocaïne

     note du 19 décembre 2009 ♦  complétée  le  8  avril  2011     

« Quand les gringos  vont voir comment on fait la drogue, ça leur passera l’envie d’en prendre !»

___________________________             


A
lors
pour les fêtes de Noël et de fin d’année faire confiance à la drogue qu’ont concocté  les paysans esclaves des mafieux internationaux, les grossistes et leurs revendeurs en (Ile-s de) France, ce serait choisir d’être les dupes d’apprentis sorciers qui trompent, abusent et nuisent, en faisant payer aussi cher à la santé publique qu’à la démocratie tant il y a de risques de dépendance, de maladies mentales  et de corruptions.

  En effet ce n’est pas pour la bonne santé des gringos  que les chefs des cartels de la drogue font appel à des empoisonneurs dont les recettes épouvantables sortent tout droit des chaudrons de sorciers ;  d’infâmes mélanges de  feuilles de coca avec du kérosène et de la chaux, puis avec de l’ammoniaque, de l’acide sulfurique et  de l’acide chlorhydrique, sans oublier l’éther et  l’acétone.

Mais la cuisine n’est pas finie car il faut continuer à changer la poudre en  euros, en grosses voitures, en armes – de guerre,  en sociétés mafieuses ou en tourisme de luxe etc.  Le grossiste   la « coupe »  avec sa propre sauce exécrable à laquelle ses revendeurs ajouteront leur touche peu ragoûtante…  sans parler de celle qui provient du transit intestinal des passeurs…

Au menu de la « coupe », des médicaments, des antiparasitaires, de la peinture, de la mort-aux-rats et même de la fibre de verre pour faire saigner le nez qui renifle**.

♦ J’en conclus que si cette drogue a toujours été, selon la formule consacrée,« l’apanage de la jet-set» ,« la drogue préférée des stars », ou la machine à faire fonctionner ce que l’on appelle trompeusement « l’élite», c’est  que les unes et les autres ont depuis longtemps très mauvais goût, une absence totale d’esprit critique et de sens moral, et des relations  avec des trafiquants dont ils peuvent même tirer des profits crapuleux.        

________________________________             

* Témoignages recueillis par les journalistes de France 3 Pièces à conviction Cocaïne, au coeur du trafic 16.12.09

** Commentaire en forme de témoignage de willd64  / 27 mars 2011 -Le Monde/  :  

« 5 ans de cocaïne tous les jours, et pas de petites doses. Une migraine qui m’a suivi 3 ans après l’arrêt, des parois nasales quasi inexistantes, des sinus grands ouverts et douloureux. Le nez sec ou coulant. Valium pour dormir. Je n’explique que le principal, alors c’est simple, ne touchez pas à ce poison …  plus rapide et destructeur que l’alcool. »

 

          MILDT   cocaïne   Si les dealers disaient la vérité

19 décembre 2009   Commentaires fermés sur La répugnante recette de la cocaïne

2009 Record des saisies de cannabis, de cocaïne et d’héroïne

         

C’est peu dire que je m’intéresse dans ce bloc-notes à l’éducation et à la santé de nos adolescent(e)s. Avec le projet d’une   Chronique d’en (Iles de) France, j’ouvre donc la note        2009 Record des saisies pour suivre dans l’actualité, l’important  travail des douaniers, des policiers, des gendarmes et de la justice .

Cela dans le but d’ encourager toutes celles, et tous ceux qui subissent des menaces et des représailles à rompre la loi du silence ;   cela dans le but d’attirer toute l’attention des parents et des enseignants sur la nécessaire information-prévention  concernant l’usage des drogues ; cela afin que nous  participions ensemble à cette décisive mission de protection de la jeunesse, inscrite dans la loi républicaine 

  
    Source         Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie :             
                                                                                   
MILDT            

   Actualité / Saisie record !                  Lundi 30 novembre 2009

Les agents de la brigade de surveillance intérieure de Montpellier ont intercepté un camion en provenance d’Espagne qui transportait 4,8 tonnes de résine de cannabis.

                 Vendredi 27 novembre 2009

Sur un voilier français, au large de l’île Saint-Martin (Antilles), les douaniers ont saisi 968 kilos de cocaïne pour une valeur de 40 millions d’euros sur le marché illicite de la vente de produits stupéfiants. (LCI)

                      
                Mercredi 7 octobre 2009
   

 Sur les lieux de production au sud de l’Afghanistan, dans la province du Helmand, bastion des talibans, une des provinces les plus dangereuses du pays, les forces afghanes et américaines ont saisi  plus de 50 tonnes d’opium  et 1,8 tonne d’héroïne. ( AFP. lepoint.fr )

                Mercredi 23 septembre 2009

Les agents de la direction régionale garde-côte de Rouen ont saisi 4 tonnes de cannabis sur un voilier dans la Manche

 
                Samedi 15 août 2009
La brigade des stupéfiants de la préfecture de police de Paris a saisi une tonne de résine de cannabis en provenance du Maroc, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

             Mercredi 27 mai 2009, les douanes ont saisi 684 kilos de cocaïne lors du contrôle inopiné d’un poids lourd immatriculé au Royaume-Uni. Le véhicule venait d’Espagne et circulait sur l’autoroute A9, près de Montpellier, lorsqu’il a été contrôlé. « Il s’agit de la plus importante saisie terrestre de cocaïne en France« , a-t-on indiqué à la Direction régionale des douanes à Montpellier, qui précise que         la valeur estimée de la cargaison est de 50 millions d’euros. (agence)
                                                                           

    Saisie de 700 kg de résine de cannabis dans le Loiret

         Le 21 avril 2009, les gendarmes de la section de recherches d’ORLEANS et du groupement du Loiret interpellent, lors d’une vaste opération de police judiciaire menée contre un convoi type « go fast  »  10 individus, saisissent 700 kg de résine de cannabis pure           pour une valeur de 3 millions d’euros.
les enquêteurs ont également procédé à la saisie de 395000 euros en espèces et de 11 véhicules de grosse cylindrée (valeur marchande 250.000 euros) ainsi qu’un scooter de 500 cm3.
Dans les heures et jours suivants, 18 interpellations ont également été réalisées dans neuf autres départements de l’hexagone (Corse, Maine-et-Loire, Nièvre, Bas Rhin, Pyrénées-Atlantiques, Haute Vienne, Corrèze, Marnes, Aveyron) par les unités de recherches territorialement compétentes.
Il s’agit, pour l’année 2009, de la plus grosse saisie de la Gendarmerie nationale.
Cette opération est le fruit d’une longue enquête judiciaire diligentée, avec le concours technique du GIGN, à l’encontre d’un réseau structuré de trafiquants internationaux opérant entre la France, l’Espagne et les Pays Bas.
  

Saisie de 559 kg de résine de cannabis

         Les agents des brigades des douanes de Montpellier et de Nîmes ont saisi sur l’A9, le 30 mars 2009, 559 kg de résine de cannabis, dans un camion revenant d’Espagne et à destination de la Grande Bretagne.         La valeur de la marchandise est estimée à près de 1,2 million d’euros sur le marché illicite de revente des stupéfiants.
  
72 kg d’héroïne et plus de 25 kg de cocaïne saisis par la douane à Calais

         Le mercredi 18 mars 2009, les douaniers en poste au terminal transmanche de Calais ont procédé à une saisie de 72 kg d’héroïne et de plus de 25 kg de cocaïne dans un véhicule utilitaire venant d’Allemagne et se rendant au Royaume-Uni.         La valeur de la drogue saisie est estimée à plus de 2 810 000 euros sur le marché illicite de revente des stupéfiants. A l’issue de la procédure douanière et après l’ouverture d’une instruction judiciaire auprès du Tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer, le chauffeur a été incarcéré.
   
                                                                   

 93 kg de cocaïne et près de 63 kg de produit de coupage saisis par la douane au Tunnel sous la Manche     

          Le jeudi 12 février 2009, les douaniers en poste au Tunnel sous la Manche ont procédé à une saisie de 93 kg de cocaïne et de près de 62,5 kg de produit de coupage dans un camion immatriculé au Royaume-Uni.           La valeur de la drogue saisie est estimée à plus de 4 530 000 euros sur le marché illicite de revente des stupéfiants.
A l’issue de la procédure douanière et après son audition par les services de police judiciaire, le chauffeur a été incarcéré.         

    Plus d’une tonne de cannabis saisie à Paris

         Le 11 février 2009, les policiers parisiens ont interpellé dans le XIXe arrondissement cinq personnes et saisi 1,3 tonne de résine de cannabis ainsi que 200 000 euros. Les cinq personnes, âgées de 16 à 55 ans, sont soupçonnées d’être impliquées dans un vaste réseau de trafic de drogue. Les policiers avaient en effet déjà arrêté en octobre dernier cinq acheteurs de cannabis puis cinq dealers âgés de 17 à 27 ans, dont deux trafiquants déjà interpellés puis mis en examen en décembre 2007, et sortis de prison quelques semaines auparavant. Lors des perquisitions, les enquêteurs avaient découvert 4 kilos de résine de cannabis, 1.000 euros en petites coupures ainsi qu’une Porsche Cayenne qui servait aux déplacements des chefs du réseau et également de lieu pour les transactions. C’est par un renseignement qui leur était parvenu en septembre dernier, que les policiers avaient appris qu’un réseau de trafic de drogue démantelé en décembre 2007 avait repris ses activités dans la cité Rébeval (XIXe). (Source AFP)

   Antilles : 600 kilos de cocaïne interceptés par le Ventôse

          Dans la nuit du 9 au 10 février 2009, la frégate Ventôse, basée à Fort-de-France, a intercepté un Go Fast lors d’une patrouille au large des côtes vénézuéliennes dans le cadre d’une mission internationale de lutte contre le narcotrafic dans les Caraïbes. A bord de l’embarcation se trouvaient 6 personnes (5 Colombiens et 1 Vénézuélien) et 23 ballots représentant un total de 600 kilos de cocaïne. Les trafiquants et les ballots de drogue ont été remis entre les mains de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS).

   Les douaniers de Fréjus ont saisi 123 kg de cocaïne avec l’appui du scanner mobile

          Les agents des douanes de la brigade de Fréjus et ceux de la brigade itinérante « Scanner mobile » ont réalisé une saisie de 123 kg de cocaïne, jeudi 15 janvier 2009, sur l’autoroute A8 près de Fréjus. …        La valeur de la marchandise est estimée à près de  5 millions d’euros sur le marché illicite de revente des stupéfiants. … La lutte contre les trafics de stupéfiants est une priorité de l’administration des douanes, qui contrôle les échanges de marchandises afin de protéger les citoyens.

                                                       

En 2008 aussi….

En 2008, les services douaniers français ont saisi 56,5 t de cannabis, enregistrant une progression de leurs prises de 55 % par rapport à 2007. Cette hausse concerne tant la résine de cannabis (53,8 t) que l’herbe de cannabis (2,7 t).  
                                       _______________________________                
  

4 août 2008   Saisie de 1072 kg de cocaïne sur un voilier au sud de la Martinique  
 Les 1.072 kilos de drogue étaient dissimulés dans un voilier intercepté par une vedette des gardes-côtes des douanes. Les douaniers des Antilles ont saisi lundi plus d’une tonne de cocaïne au sud-est de la Martinique, annonce mercredi 6 août la Direction générale des douanes.
Il s’agit de la plus grosse saisie de cocaïne effectuée par les services douaniers depuis plus de cinq ans, précisent les Douanes dans un communiqué. Les 1.072 kilos de cocaïne étaient répartis dans 36 ballots dissimulés dans un voilier intercepté par une vedette des gardes-côtes des douanes. Les deux membres de l’équipage, dont la nationalité n’a pas été précisée, ont été arrêtés et remis, avec la drogue saisie, à l’office central de répression des trafics illicites de stupéfiants (OCRTIS).         Au prix de gros, la cocaïne se vend couramment 40.000 euros le kilo, a indiqué le ministère. La prise représente donc une valeur d’environ 45 millions d’euros.        

  

 

3 avril 2009   Commentaires fermés sur 2009 Record des saisies de cannabis, de cocaïne et d’héroïne

Rêve à Milan et cauchemar à Naples

Le 18 septembre 2008,  » six Africains [étaient] retrouvés criblés de balles dans un atelier de confection à Castelvolturno, près de Caserte (nord de Naples) . Il s’agissait d’un  » règlement de compte entre la mafia napolitaine    qui contrôle le trafic de drogue, et les immigrés qu’elle emploie à revendre des stupéfiants. » *

La publication de Lettre à Gomorra **  dans La Republica du  22 septembre 2008, permettait alors à Roberto Saviano de hurler sa colère contre la passivité de la société italienne face à ce nouveau massacre, nouvelle preuve sanglante  » de la liberté d’action laissée à une telle meute de tueurs … » 

A Milan, les défilés du prêt-à-porter féminin des grandes marques italiennes commençaient. Véronique Lorelle écrivait : « D’Armani à Dolce & Gabbana, Burberry, Missoni et Ferreti, l’été 2009 parie sur un retour de l’optimisme…la mode fait ce qu’elle sait le mieux faire : fabriquer du rêve » et elle admirait  » le savoir-faire exceptionnel »  d’un  » maître italien. » ***

     Dans le chapitre II intitulé Angelina Jolie  de son livre Gomorra,  R. Saviano explique précisément le fonctionnement des ateliers de confection clandestins gérés  par la camorra , où  » chacun sait qu’il travaille sur l’excellence et a conscience de toucher un salaire infime (10h par jour pour cinq cents à neuf cents euros par mois). «   Ces ateliers sont autant de zones de non-droit du capitalisme qui pour augmenter démesurément ses profits, s’associe honteusement et dans l’illégalité totale à la mafia. 

 » Dans ce coin de Campanie, les grandes marques italiennes organisent des enchères très particulières « . Ainsi quand l’une d’elles propose 800 vêtements à fabriquer, la dernière proposition d’un patron :  » Vingt euros (pièce) en vingt-cinq jours «  est une véritable aubaine. Mais  » les marques italiennes ne paient qu’une fois le travail fait, ou mieux : une fois qu’elles l’ont accepté. Salaires, coûts de fabrication et même frais d’expédition : les fabricants avancent tout de leur poche. Les clans prêtent de l’argent aux entrepreneurs qui opèrent dans leur zone d’influence : à Arzano les Di Lauro, à Sant’Antimo les Verde, à Crispano les Cennamo et ainsi de suite…Faire appel à la camorra est également la seule solution qu’ont les salariés qui veulent obtenir un prêt immobilier… Les entrepreneurs qui ne satisferont pas aux exigences des marques trouveront des acheteurs : ils vendront aux clans, qui redirigeront les produits vers le marché de la contrefaçon. La mode des défilés, le lustre des soirées mondaines ; tout vient d’ici. De la région de Naples et du Salento, les principaux centres de production textile au noir… «   

R. Saviano avait rencontré  Pasquale, couturier talentueux :  » Il travaillait sur des vêtements et des dessins que lui envoyaient directement les stylistes… Certaines griffes – qui se fiaient à ses compétences – l’autorisaient à commander la matière première en Chine et à vérifier lui-même sa qualité. «   Pasquale savait qu’il fabriquait du rêve et du luxe pour l’Amérique mais quand il a vu  » à la télévision, Angelina Jolie… sur la scène lors de la soirée des Oscars, vêtue d’un magnifique tailleur-pantalon en satin blanc. Un tailleur fait sur mesure … cousu par [lui] dans un atelier au noir d’Arzano. [il] est sorti de la maison…… deux mois plus tard, ON l’avait mis au volant des camions… » (pp 39 -52)

Loin du rêve et de la poésie, la camorra s’est vengée des ouvriers immigrés comme elle s’est vengée de Pasquale,      comme elle VEUT se venger de R. Saviano. Ce n’est pas du cinéma, ce n’est pas un jeu vidéo, c’est LA VRAIE VIE,  la vie d’un innocent condamné à mort par des criminels aux complices innombrables, puissants et armés sur toute la planète …

Roberto Saviano attend. Il attend que toutes celles et tous ceux qui ont voix au chapitre dans les médias, écrivains, journalistes, artistes, politiciens, chefs d’entreprise, mécènes, PDG, avocats, philosophes, défenseurs des droits de l’homme et de la femme etc. se réveillent en comprenant que  » la fabrique de rêve  » pour les client(e)s fortuné(e)s – qu’ils/elles sont peut-être (?) – n’est qu’un cauchemar hideux pour les plus pauvres.

                                                                 

*  Agence France Presse (AFP.) Le Monde 21/22.09.08 quinze lignes bas de page

       » Selon les journaux italiens …le clan des Casalesi … l’un des plus violents de la camorra…responsable de la récente tuerie de Castel Volturno  »  aurait placé un « contrat » sur l’écrivain Roberto Saviano et veut qu’[il] soit exécuté avant Noël. » /AFP et Reuters Lemonde.fr 14.10.08

     La camorra agissant de fait comme le bras armé du capitalisme frauduleux qui VEUT également faire taire  R. Saviano,  » l’empêcheur d’exploiter à fond « .

** Roberto Saviano Prisonnier de  » Gomorra  » une page Philippe Ridet Le Monde  17.10.08
***  Rêve et poésie à Milan , Une mode légère, colorée et gaie  – citations en italique deux pages articles de Véronique Lorelle Envoyée spéciale Le Monde 24.09 et 27.09.08 

Voir  Angelina Jolie (Beauty & Life –         Photo Getty Images)  En 2001 pour la soirée des Oscars  » elle opta pour un sobre tailleur-pantalon blanc signé par le duo de créateurs Dolce & Gabbana.  »

oscars-2001  

         26 mars 2009  :  le lien vers cette  photo d’Angelina Jolie était supprimé ; il avait  subi  auparavant de multiples suppressions avec messages d’erreur .
  messages d’erreur ou messages de vérité ?       

—————————————-      ———————————————

Arte THEMA  sur les deux autres mafias : n’drangheta et cosa nostra

                         Mafia et antimafia  16.12 2008 / 18.12.2008

1- Main basse sur l’Europe – n’drangheta (mafia calabraise) réalisatrice Agnès Gattegno
*RFI 11.05.09 Arrestation dans son bunker d’un parrain de la mafia calabraise Salvatore Coluccio le 10 mai 2009

2- Halte à la mafia – cosa nostra (mafia sicilienne) réalisateur Jorge Amat / « Comment en Sicile, la société civile a commencé à se dresser contre la mafia et contre le pizzo (racket) ».

—————————————-      ———————————————

                                       
Roberto Saviano sur France 5  le jeudi 27 novembre 2008 / à voir ou à revoir dimanche 30 novembre à 9h 50. François Busnel l’accueille dans La Grande Librairie.
        Samedi 21 mars 2009          
 » Manifestation anti-mafia à Naples
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre la mafia, dans le cadre de la Journée de la mémoire des victime de la « pieuvre ». L’écrivain Roberto Saviano, menacé de mort par la camorra, pour son enquête intitulée Gomorra, sur les crimes de la mafia napolitaine, était dans le cortège.  » (AFP.) Le Monde 24.03.09                                                        

21 octobre 2008   Commentaires fermés sur Rêve à Milan et cauchemar à Naples

Gomorra

  FILM  IMPRESSIONNANT de Matteo Garrone d’après le livre éponyme de Roberto Saviano. Il nous donne à voir le «  monde apocalyptique « *  de la camorra, la mafia napolitaine. Loin, très loin des clichés d’Hollywood, faisant d’Al Capone et autres parrains,  des  » icônes « .

 Film sans complaisance donc, sans romance ni état d’âme.  Matteo Garrone filme la férocité humaine, l’abominable apprentissage de très jeunes garçons à l’école du crime. 

Film réaliste, film courageux : la dictature de la Camorra a déjà condamné la belle ville de Naples et la fertile Campanie au pourrissement des ordures et aux déchets toxiques. Elle perpétue au XXI ème siècle l’asservissement des plus pauvres dans les ateliers clandestins, pour développer aux Etats-Unis, en Afrique, en Amérique latine, en Italie et dans toute l’Europe, de gigantesques profits ; avec le commerce de toutes les drogues, de toutes les armes, des articles de luxe et de Haute couture, avec la construction de complexes hôteliers et résidentiels de luxe dans les régions les plus touristiques etc. etc.

A la question : « un film peut-il changer les choses ? » Maria Nazionale**, après avoir dit combien le film reflétait l’actualité de chaque jour à Naples, répond que  » ça peut aider à réfléchir – ça peut être un espoir surtout  » ; et son visage s’éclaire d’un merveilleux sourire pour exprimer sa fierté d’être napolitaine. Roberto Saviano, napolitain lui aussi, n’est ni  » vraiment très optimiste [ni] désespéré «  ; le film*** peut faire  » bouger les consciences « … son livre aussi.

… la démocratie, que la camorra a condamnée à mort, bouge encore.

                                                                          

  * Entretien pendant le Festival de Cannes 2008 avec Matteo Garrone, Roberto Saviano et les acteurs du film.  

  ** Maria dans le film

  *** Gomorra

  cf ma note   Rêve à Milan et cauchemar à Naples 21.10.08

     Roberto Saviano sur France 5 – il est accueilli par François Busnel dans La grande Librairie le jeudi 27 novembre 2008 / à voir ou à revoir dimanche 30 novembre à 9h 50.    » …Toute la cocaïne française est traitée à travers les cartels italiens qui traitent avec les cartels d’Amérique du Sud … » R.S.     

—————————————-      ———————————————

Arte THEMA  sur les deux autres mafias : n’drangheta et cosa nostra

                         Mafia et antimafia  16.12 2008 / 18.12.2008

1- Main basse sur l’Europe – n’drangheta (mafia calabraise) réalisatrice Agnès Gattegno

 2- Halte à la mafia – cosa nostra (mafia sicilienne) réalisateur Jorge Amat / « Comment en Sicile, la société civile a commencé à se dresser contre la mafia et contre le pizzo (racket) ».

—————————————-      ———————————————

29 août 2008   Commentaires fermés sur Gomorra

Ni le cannabis ni la cocaïne ne rendent intelligent

 Conseil à nos futur(e)s lauréat(e)s    Note du 13 juin 2008  revue le 8 juin 2015         


  À vous, Cher Ulysse et Chère Pénélope, vous qui abordez l’Odyssée 2015 du baccalauréat ou du brevet, j’espère que  vous n’avez pas  écouté les Sirènes qui vous susurraient à l’oreille, depuis la 5ème, les délices du cannabis  (1) et de la cocaïne  (2). Ce sont de drôles de Sirènes qui n’auraient fait qu’engraisser avec votre argent (celui de votre famille) les requins du terrorisme international.

D’ailleurs, vous vous en doutiez un peu, la régulière et exorbitante cotisation à la Grande Truanderie de la drogue ne remboursera pas vos futures dépenses de santé. Pour cela vous ne pourrez compter que sur la bonne vieille Sécurité sociale … Tiens, si vous révisiez l’histoire du syndicalisme et des luttes sociales en France ?

Bref, Cher Ulysse et Chère Pénélope, vous l’aviez compris,  le cannabis, la cocaïne etc. ne remplaceront jamais une bonne année de travail opiniâtre. Et si l’on comptait sur la drogue pour devenir intelligent, on aurait déjà tout faux. Les Sirènes, on le sait, ne racontent que des bobards. L’esprit s’embrouille, la mémoire immédiate disparaît avec la concentration, et la révision devient mission impossible.

Vous êtes beaucoup trop malins pour penser que la drogue changera le candidat ignorant en petit génie. Renifler la poudre, fumer l’herbe ne vous souffleront ni l’inspiration ni le savoir, devant le sujet de français, de philosophie ou de mathématiques. Le génie, c’est apprendre à réfléchir et à travailler régulièrement afin de réussir, tout en évitant  les sombres écueils   “ des troubles psychiques … des délires paranoïdes et …des attaques de panique.”

      Alors bon vent à vous !  
________________________

Pourquoi la consommation de cannabis est dangereuse ?
 Professeur Jean Costentin  – Unité neuropsychopharmacologie, faculté de médecine et de pharmacie de Rouen.
————-

 Voir aussi OFDT Observatoire français des drogues et des toxicomanies)
Les drogues à 17 ans. Analyse de l’enquête ESCAPAD  2014
“ En 2014, près de 9 adolescents de 17 ans sur 10 ont déjà bu de l’alcool (89,3%)
– près  de 7 sur 10 ont déjà fumé une cigarette (68,4%)
–  près  de 5 sur 10
ont déjà fumé du cannabis  (47,8%)”.
  Conclusion : Un jeune français de 17 ans sur deux a donc déjà expérimenté l’alcool, le tabac et le cannabis dès le collège

 Bon à savoir : l’effet « lourdingue » de la cocaïne :        

Témoignage de C. décoratrice de 35 ans : « … C. a vite compris le revers de la médaille en voyant ses collègues, ses patrons ou ses clients sous l’emprise de la cocaïne : « Les effets négatifs, on ne les voit pas sur soi, mais sur les autres, c’est criant. Un type sous coke se met à raisonner en boucle, il devient lourdingue. Il est de plus en plus surexcité, impatient. Hyper-sensible aussi, un rien l’agace. Puis il devient arrogant, parano, agressif. Il a toujours raison, les autres sont des cons, point. » La dépendance psychologique s’installe rapidement…  » Enquête La cocaïne au quotidien Yves Eudes Le Monde 13.04.2006
__________________

…    Du 13 juin 2008 au 6 juin 2015

 Roberto Saviano  (
Gomorra/ Gallimard 2007) sur France 5, accueilli par François Busnel dans La Grande Librairie le jeudi 27 novembre 2008 / à voir ou à revoir dimanche 30 novembre à 9h 50.  
 » …Toute la cocaïne française est traitée à travers les cartels italiens qui traitent avec les cartels d’Amérique du Sud … » R.S.          

Le lent travail de pourrissement de notre société démocratique se poursuit. (Cf. ma note Cadres (privé / public) et cocaïne du 27 janvier 2008).  Les gangs et les mafias redoutables qui les approvisionnent sont actifs sur tout notre territoire  (Cf. ma note Du trafic de cannabis ? en ( Ile-de) France ?  du 10 octobre 2008).

♦ Voir  la page l’INSERM et les jeunes face au délire de Terra Nova -6 juin 2015

_______________________

13 juin 2008   Commentaires fermés sur Ni le cannabis ni la cocaïne ne rendent intelligent