L’idée a germé chez les vieux soixante-huitards …

Page publiée le 27.9.2011 ♦mise à jour  le 30  janvier  2018

Il nous faut commencer à réfléchir à ce que nous préparent M. Macron et le gouvernement d’ E.Philippe pour leur Année du Cinquantenaire de « la Grande Révolution bourgeoise de 1968 avec son  « Sex and Drug »  et ses cris  « CRS/SS »  sous « les pavés de Cohn-Bendit et de ses affidés » !

… Car les néo-soixante-huitards sont aux manettes !…  On les a vus laisser toute liberté aux  anarchistes  « zadistes de NDDL » et autres « black blocs » trafiquants, qui ont déclaré la guerre à notre police nationale et à notre gendarmerie nationale !


           _____________________

27 septembre 2011

Lu dans  Le Mai de la C.G.T.       Georges Séguy    (Julliard 1972)

« A un très jeune garçon qui voulait entrer dans l’usine pour démolir les moyens de production du capital, les ouvriers demandent :

– Et après ? Que feras-tu sans moyens de production ?

On plantera des cannes à sucre répond-il, apparemment sérieux.

On en rit encore. »

_______________________           

…  Malheureusement pour la santé de nos jeunes, Daniel Vaillant du PS  et Daniel Cohn-Bendit d’Europe Écologie- Les Verts ont repris l’idée, mais à la place des cannes à sucre, ce sera …   du cannabis  ;

OU comment une idée stupide de gauchiste a germé  pour devenir une idée  STUPÉFIANTE  de vieux soixante-huitards.

  27.01.2018      ♦ On n’a plus envie d’en rire  ! Surtout en 2018 quand on sait que 50% des jeunes de 17 ans ont désormais plus appris les règles de l’usage des drogues que les règles de grammaire.

♦ Voir l’exemple sur le site psychoactif.org avec  l’annonce rédigée par un « nouveau membre » dont l’illettrisme vaut hélas évaluation de son apprentissage stupéfiant de la langue française -sans -orthographe – sans -grammaire -et -sans -conjugaison :

 » Fermeture éstival des CAARUD et CSAPA d’IDF

Durant l’été un certains nombre de structures se voit dans l’obligation soit de fermé soit de modifier leurs horaires à la restriction de personnel qui a un grand besoin de congé. C’est sûr qu’avec l’arrêter sur la codéine les choses tombent plutôt mal, donc les ARS ont demandé aux structures, tant que faire ce peut de prendre en urgences les nouvelles personnes qui découvriraient leurs addiction ( …)
Pour ce qui est du soins je vous conseil d’appeler votre centre (…). »

________________________________

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *