« Il n’y a pas assez de mosquées » dit le ministre de l’Intérieur

20-22 novembre 2017      note mise en avant le 26 décembre 2017

Depuis la séparation de la mosquée, du temple, de l’église et de l’ État par la loi de 1905, on se demande pourquoi  G. Collomb se met à geindre de la sorte.

Le ministre n’a même pas repéré qu’à Clichy-la-Garenne, il y a une mosquée … et que malgré tout, les musulmans intégristes de la ville, forcent la loi républicaine, en violant chaque vendredi l’espace public de la rue, pour leur prière à un dieu, au nom duquel on massacre en France et partout dans le monde !

Ainsi, au nom du dieu sanglant des djihadistes, les musulmans endoctrinés par les prêcheurs salafistes et fréristes de l’UOIF  (1) au vu et au su du ministre et du président- , ajoutent sans vergogne en 2017,  du trouble et de la violence, aux crimes commis depuis Merah en 2012 .
Leur prière n’est qu’une émeute anti-républicaine contre la municipalité, contre la police municipale, contre les Clichyssois chrétiens, juifs, athées, musulmans laïques, contre nous tous.

Nous n’avons encore jamais entendu le président  Macron  prononcer le mot Laïcité ! Un gros mot pour lui ou la pire des tartufferies ? Son humble serviteur Collomb l’ignore tout autant.
Ils renient ce qui fonde l’immense avancée des Droits de l’homme et de la femme en France depuis plus d’un siècle.

Messieurs, vous dites : « Pas assez de mosquées » !

Nous, nous disons :
 Pas assez de laïcité !

Nous, nous disons :
Trop de discrimination et de prosélytisme islamique !
Trop de femmes et de jeunes filles soumises au port de voiles et de burqas !

Trop de victimes de l’islamisme terroriste ! Trop de violences et de troubles à l’ordre public !

Nous, nous exigeons la fin de la subversion islamique dans les rues chaque vendredi, car elle n’est, -avec les femmes voilées, en burqas par contrainte-, que complicité et support des assassins qui crient allah akbar.

__________________

1  ♠ L’ UOIF, l’Union des organisations islamiques de France, dopée par la lâcheté de MM. Hollande et Valls et de Mme Vallaud-Belkacem *(désignée par Mohammed VI, membre du Conseil de la communauté marocaine),  s’est attribuée en février 2017,  le nom de  « Musulmans de France », alors qu’ils sont la chose des  théocraties islamiques.

La suppression du mot sanglant « islamique »  n’est que leur ruse pour prétendre constituer un parti politique anti-laïque à l’Assemblée nationale… et agir ainsi comme le font déjà leurs groupes de pression (lobbies) auprès du Parlement européen de Strasbourg et de la Commission exécutive et anti-démocratique de Bruxelles.

MM. Macron et Collomb, comme leurs prédécesseurs, les soutiendront.
_________________

Cf. L’ingénue

*Au fil de l’actualité – 2017 Les vœux de Mme Vallaud- Belkacem

7 janvier- 7 juillet 2015      7 juillet 2015

Hommage aux 480 victimes des djihadistes de l’État islamique    30 novembre 2015

2017 – Les vœux de Mme Vallaud-Belkacem          10 janvier 2017

_____________________________

Mot-dièse # Balance ton « porc salafiste » et ta burqa

3 novembre 2017-  note revue  le  14 janvier 2018 et le 28 mars 2018

  • sans oublier le second mot-dièse : #Balance aussi ton « porc frère musulman » et ta burqa …


28.03.2018

J’écrivais, le  3 novembre 2017, qu’ « aucune femme soumise à la loi islamique n’a cette liberté », mais Henda Ayari  a été cette femme si forte, si lucide et si courageuse.
Après elle, trois femmes ont porté plainte contre Tariq Ramadan pour viols avec violences :
« Plus je hurlais, plus il cognait » dit l’une d’entre elles.

Le
porc Tariq Ramadan est  le prédicateur frère musulman le plus « médiatisé » en France depuis 2003. Mis en examen début février 2018, il a été incarcéré à Fleury-Mérogis.
Le communautarisme intégriste islamique a déjà collecté 100 000 euros pour payer sa défense.
—————————————
La défense de Tariq Ramadan CHARLIE HEBDO 1.11.2017
Bravo et merci à Pierrick Juin, à Riss et à toute l’équipe de rédaction de Charlie Hebdo qui ont toujours, et malgré des menaces de mort incessantes, le courage formidable, face à la meute assassine, de dessiner « vrai ».

—————————————————–

3.11.2017 #Balance ton porc salafiste et ta burqa !

Ah ! ce mot-dièse ne fleurira pas sur la toile  ! Aucune femme soumise à la loi islamique des barbares salafistes et autres frères musulmans n’a cette  liberté ! Aucune femme ! Leur seule identité réside dans la soumission à une loi religieuse assassine. Le barbare la condamne à vivre en France, hors de la dignité de notre citoyenneté.

Et il ne me semble pas avoir beaucoup entendu de femmes « féministes » qui  s’exprimeraient sur la toile avec le « mot-dièse : Balance ton porc », condamner ces barbares.

Et pourtant on sait que dans chaque salafiste, chaque frère musulman, chaque ayatollah, chaque djihadiste et imam du groupe état islamique, il y a un oppresseur, un violent, une brute qui se vautre et qui jouit … une bête qui peut tuer à tout moment  !
On sait car on a des preuves (tous les jours et sur toute la planète) : quand ils ne prennent pas du plaisir à violenter, brûler, supplicier, ou violer une jeune femme (1), ils prennent comme chaque taliban ou chaque djihadiste le plaisir de la lapider  ou bien de la décapiter …

… Et c’est ainsi que dans toutes nos villes, après celles de la Seine-Saint-Denis et de l’Île-de-France, des jeunes femmes revêtent le même uniforme sinistre de la religion morbide des ayatollahs et autres émirs et rois des théocraties islamiques.

Non seulement, elles sont les premières victimes de l’acharnement des hommes islamistes dans leurs vies privées, mais elles sont aussi les premières otages de leur surenchère de prosélytisme hors-la-loi, contre notre société démocratique et laïque…
… laquelle hélas ! n’est pas parvenue à les libérer de cette oppression. 

  J’en veux pour preuve la Loi sur l’interdiction du voile votée le 11.10. 2010 / qui a été et qui est totalement bafouée en France par l’OPPOSTION à la loi républicaine :

du PS /hors-la-loi ( le secrétaire national était alors F.HOLLANDE, président de la République de 2012 à 2017),
de SOS racisme/hors-la-loi,
et des organisations et associations islamiques /hors-la-loi
parmi lesquelles le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), la Mosquée de Paris, le Conseil français du culte musulman (CFCM), l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) et la Ligue islamique mondiale.
et désormais du parti gouvernemental, La République en marche …………. également hors-la-loi.

Comme on les voyait, le 13 juillet 2014, défiler en burqas en hurlant au djihad contre les Juifs de France (2), les femmes musulmanes, vouées à la soumission communautariste, continuent d’être les « porte-drapeaux -État- islamique » … et de transmettre l’anti-sémitisme à leurs enfants …
… Au nez et à la barbe de MM. Macron, Philippe et Collomb … les continuateurs zélés de MM. Hollande, Vals et Cazeneuve !

___________________________________________

14 janvier 2018

Apostille sur la ♦duplicité gouvernementale :

« La Justice en marche : lutte contre le harcèlement sexuel « : c’est l’annonce de M. Emmanuel Macron et de Mme Nicole Belloubet, ministre de la Justice en réponse au mot-dièse # balance ton porc.

Quand y aura-t-il « La Justice en marche » pour la lutte contre le harcèlement islamiste des femmes ?
Est-ce être islamophobe ? Messieurs du CCIF, de l’UOIF et du CFCM
d’écrire cela ?  Ou est-ce être en fraternité avec les victimes ?

—————————————-

La République se vit à visage découvert 

Visuel du site internet "La République à visage découvert"

♦ Caractère d’une personne qui a deux attitudes, joue deux rôles (…) ⇔ fausseté, mauvaise foi, hypocrisie, mensonge (…) « Duplicité renchérit sur fausseté »(Lafaye) Le grand Robert tome II p.1734.

____________________________

Par L’ingénue

1 Cf.  Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin 
5.10.2012  – [note mise en avant le 11 novembre 2016]

2  Cf. Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?  21-30 juillet 2014

______________________

 

Diront-ils NON à E. Macron ? Quel est « l’état d’esprit des Français » ? …

18 avril – ♠ Le soir du 20 avril 2017    ♠♠  ajout du  30 avril 2017

…  Voilà bien la question qui taraudait MM. Bergé, Pigasse et Niel, propriétaires du journal Le Monde et de Rue89 (etc.)-  dix jours avant  le 1er tour de l’élection présidentielle :
Oseront-ils dire NON à LEUR candidat E. Macron, qui est leur pur produit de matraquage publicitaire depuis un an ?
Oseront-ils dire NON  à celui qui poursuivra la politique absurde d’un président exclu du droit à un second mandat ?

Mais quel est donc « l’état d’esprit des Français » ? C’était même venu à l’esprit de M. Bergé : cinq ans d’un  président Hollande de plus en plus impopulaire, vite lâché par ses propres ministres A. Montebourg et B. Hamon,  et les Frondeurs du PS , cela devait donner à réfléchir aux braves citoyens de la République que nous sommes.

Alors ils commandèrent un (soi-disant dernier) sondage à Ipsos Public Affairs, – auprès de 1509 personnes dont 582 ne savent pas /ou ne disent pas (?) s’ils iront voter dimanche et a fortiori pour qui.

Publié le vendredi 14 avril 2017 (1), les quatre jours de Pâques fleuries se sont passés à recompter des suffrages incertains dans les paniers des candidats. En effet, Ipsos Public Affairs  devait avouer qu’avec 38 % de citoyens « indécis », la marge d’erreur  de  2,7%  écartait toute certitude  sur « le rapport de force » entre F. Fillon, M. Le Pen, E. Macron et J.L. Mélenchon.

Ainsi, ces messieurs n’ont pas eu la réponse qu’ils attendaient et ils ne pourront pas faire clamer toute la semaine, dans « leurs groupes multimédias dominants » le nom de leur vainqueur.
Certes, ils ne nous lâcheront pas – on a l’habitude – mais ils devront attendre dimanche pour découvrir « l’ état d’esprit » d’un peuple, qui avait un président qui se disait  « normal exemplaire » et qui n’aurait « pas dû dire ça ».

Nous, par contre,  nous savons  « leur état d’esprit ». Nous savons qu’ils voteront pour continuer  la politique « au fil de l’eau » de F. Hollande mais avec son secrétaire général adjoint E. Macron.
E. Macron est leur création- éclair, un artefact pour nous gouverner En-Marche– du- centre-gauchiste PS – au -centre- banquier-PS -droit.
Mais comment
 cet embryon de parti composite En-Marche,  pourrait-il constituer d’ici le 1er tour des élections législatives, d’ici le 11 juin 2017,  une vraie majorité politique à l’Assemblée nationale ?
Il est clair que la même question se pose pour M. Le Pen et J.L. Mélenchon.

Le programme  du candidat E. M. est celui qu’il avait préparé en 2012, avec l’économiste Élie Cohen, dans  le « groupe de la Rotonde », pour l’élection de F. Hollande ; c’est celui qui a donné les résultats calamiteux du bilan 2017 (2).
Mais avec  E. Macron et son conseiller gris F. Hollande pour le politico-judiciaire, avec  F. Bayrou comme Premier ministre, le « changement « , lundi 8 mai 2017, sera encore  pire :

– avec T. Ramadan, l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), la grande Mosquée de Paris et le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) – tous fondamentalistes, frères musulmans ou salafistes-comme « conseillers du culte », le modèle « comme au bled  » de la Seine-Saint-Denis » (3) sera reproduit dans tous les départements, de telle façon à imposer la loi islamique à toutes les femmes,  de l’école primaire à l’université,  de la crèche à l’hôpital.(4) … ….
 Notre laïcité sera bafouée partout dans le domaine public, alors qu’elle est le  fondement de notre fraternité citoyenne, de notre vrai savoir-vivre-ensemble –  hors d’atteinte des lois du communautarisme religieux. ♠

– avec T. Pech et le programme californien de Terra Nova (5), on légalisera le cannabis en disant que c’est aussi bon que le tabac pour la santé des jeunes. … …

Et enfin le comble de ce sondage Ipsos Public Affairs  est que, nonobstant le fait que la marge d’erreur est telle qu’il soit absolument impossible de donner un résultat fiable pour le 1er tour, le directeur du Département Opinion et recherche sociale d’ Ipsos Public Affairs, a réussi à chiffrer « L’intention de vote au 2nd tour » qui donne le favori E. Macron vainqueur, quel(le) que soit le (la) rival(e).

Heureusement, face aux sondages de dernière minute, et pour garder un état d’esprit objectif et rationnel, on peut consulter la sérieuse étude comparative de la fondation IFRAP sur l’Évaluation des programmes économiques des candidats à l’élection présidentielle (6) , laquelle chiffre par exemple, le dérapage budgétaire que seraient les stratégies de dépenses publiques selon les programmes de J.L. Mélenchon, M. Le Pen pour le quinquennat et celui d’ E. Macron pour la première année.  Pour le taux de chômage, c’est la stratégie de F. Fillon qui permet la création du plus grand nombre d’emplois marchands en comparaison des trois autres … …

… De fait, dimanche 23 avril 2017, nous aurons l’esprit de ne pas nous priver de notre droit de vote et nous l’exercerons dans le secret, en toute liberté de conscience.
En clair, nul besoin de nous sonder. Nous sommes forts et fiers de notre « état d’esprit de Français libres »
; toujours libres de nous choisir un avenir, toujours libres d’échapper à la médiocre pesanteur des médias de la caste des milliardaires.

                            … « dans la nuit la Liberté nous écoute… » *

……………………………………………..

Le soir du  20 avril 2017♠ , à 20h50, sur les Champs-Élysées, Karim Cheurfi, multirécidiviste de Seine-et-Marne, a tiré à la kalachnikov sur  un car de police, tuant un policier, et  blessant deux autres grièvement.
Cette attaque djihadiste a été revendiquée aussitôt par l’État islamique qui a le pouvoir de commander en France – on le sait-  tous les criminels islamistes multirécidivistes, classés « S », tous passés par la case prison et ses imams salafistes, et remis en liberté par « la justice Taubira -Hollande »… qui sera celle d’E. Macron.

♠♠ 30 avril 2017 : Et pour le 1er tour des législatives du 11  juin 2017,  une autre question se pose  :  le parti « En marche » de Macron  sera-t-il composé de députées islamistes/voilées sélectionnées sur internet, par Mohamed Saou « son référent radicalisé » et par Marwann Muhammad, l’anti- laïque forcené du CCIF ?
…….   
Et puis une autre encore :   le député PS-comme-au-bled  de Seine-Saint-Denis, Benoît Hamon va-t-il  se convertir ? 

À lire l’excellent livre de F. Fillon : Vaincre le totalitarisme islamique  (2016) pour comprendre  « L’aveuglement volontaire et l’état d’indigence » de la politique du gouvernement Hollande, depuis 2012.
_____________________________________

1   Le Monde.fr  / Gérard Courtois 14.04.2017
2  Bilan 2007-2017 Fiscalité, dette, dépenses publiques, chômage n° 176- février 2017 IFRAP

Cf.   par
L’ingénue
« La Seine-Saint-Denis, c’est comme au bled « 

 Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine
L’idéologie dite « black blanc beur » du « Touche pas à mon pote »

Voilà « le char go fast  » de Terra Nova !
L’INSERM et les jeunes face au délire de Terra Nova

6     l’Évaluation des programmes économiques des candidats à l’élection présidentielle  IFRAP

Cf.   par L’ingénue    Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?    Suivront trois années sanglantes...

______________________________
*Le Chant des Partisans paroles de Joseph Kessel et Maurice Druon – musique d’Anna Marly.

« La Seine-Saint-Denis, c’est comme au bled. »

 31 décembre 2016 / note mise en avant le  20 mai 2017 

À Paris aussi, « c’est comme au bled » dans le quartier Chapelle- Pajol (Xème -XVIIIème) les islamistes font la loi depuis un an [Le Parisien]. Ils imposent leur loi de terreur aux femmes ….  Ils sont trafiquants de drogues, mais aussi vendeurs à la sauvette, migrants, voleurs, violeurs, passeurs…

Qu’en pensent les très « féministes » E. Macron (EM) et A. Hidalgo (PS), la maire de Paris  ? Et que feront-ils pour rétablir la citoyenneté  et la paix dans l’espace public  en Île-de-France ?

Cf. par L’ingénue  En passant devant l’université Paris VIII  Saint-Denis   23 février -6 avril 2017

Quand l’Agence fait visiter son Petit Maghreb du XVIIIème arrondissement de Paris     1er septembre 2015
___________________

31 décembre 2016

Je ne pouvais finir l’année 2016
sans évoquer le naufrage de l’égalité des droits des femmes en Seine-Saint-Denis, et partout où s’est imposée par la menace de mort, la loi islamique de la soumission des femmes.

Au moment où l’on apprend qu’en Afghanistan – à Latti, dans la province de Sar-e-Pul, au nord du pays, sous contrôle taliban- une  femme de 30 ans a été décapitée par une bande armée, « au motif qu’elle se promenait, seule, dans un magasin« (1) ; deux femmes avaient filmé à Sevran ♦(en caméra cachée) l’interdit qui leur était opposé  de s’asseoir dans un café.
Et pour qu’elles comprennent qu’elles n’étaient plus en France (sic) et n’avaient pas le droit d’être dans un lieu public,  le patron leur avait asséné la formule :  » Dans le 93, c’est comme au bled. »
À Sevran donc, un patron de café pour hommes musulmans, obéit exactement et en même temps,  à la même logique barbare que les talibans de Latti : aucune femme dans un lieu public.

Ainsi, à la question que je posais, le 19 novembre 2013 : « La Seine-Saint-Denis est-elle déjà un territoire d’Outre-République laïque? »(2), le patron (3) et ses clients avaient répondu OUI.
À Sevran, la loi républicaine ne s’applique plus,  c’est l’islam intégriste, c’est la loi du bled qui l’ont supplantée, et malheur à celles qui n’obéiront pas !

Ce soir,  F. Hollande  nous présentera  pour la cinquième et dernière fois, ses vœux de président,  on constatera une fois de plus, combien il excelle dans l’art de la tartufferie.
C’était déjà le cas, dans  ses confessions de coquefredouille sur sa pratique du pouvoir (4),  avec sa sentence sur  » la femme voilée d’aujourd’hui [qui] sera la Marianne de demain ».
Mais il a fait tout le contraire ; par l’absence de volonté républicaine assumée, et sur le détestable modèle de l’Arabie saoudite,  il les a laissées se soumettre à l’obligation du port du voile, quand ce n’est pas à celui de la burqa, alors que les menaces salafiste et frériste devenaient de plus en plus violentes.

Il faut bien constater l’impuissance de cette majorité de gouvernement PS depuis 2012, et se tourner vers l’exécutif du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, exclusivement PS-PC-EELV sous la présidence de M. Troussel PS, avec ses sept vice-présidents PS, et ses quatre vice-présidents PC-Front de gauche pour une transformation sociale et écologique.

Il y a bien une vice-présidente chargée de la jeunesse et de la lutte contre les discriminations et une conseillère départementale déléguée chargée de l’égalité femmes-hommes et de l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes, mais nulle part, n’ont été défendues  l’idée que la citoyenneté des femmes est menacée, l’idée d’une « transformation sociale » vers  plus de liberté et d’égalité pour les femmes. L’exécutif en Seine-Saint-Denis a été et demeure totalement impuissant face au pouvoir des intégristes.

Pour la Primaire de la gauche de janvier 2017, où se présentent ceux qui ont contribué à ce déni de la République fraternelle et laïque, on attendra qu’ils nous déclarent :
… si,  oui ou non, en Seine-Saint-Denis, mais aussi partout en France, avec un président PS,  ils veulent pour notre avenir, que les femmes françaises, déjà exclues à Sevran,  subissent le même sort que cette jeune Afghane en décembre 2016, à Latti, chez les talibans …

______________

1   28.12.2016  Une Afghane décapitée  Baptiste Erondel   Le Figaro.fr

2 La Seine-Saint-Denis est-elle déjà un territoire d’Outre-République laïque?     19.11.2013

3     8.12.2016    RTL- France 2 reportage  à Sevran   François Quivoron

♦ Retour à Sevran sur le bloc de l’ingénue :
Questions sur le trafic de drogue   25.04.2008

Du trafic de cannabis ? En (Île-de-) France ?  5.10.2008

La sociologue et l’ancien chef de bande   18.06.2009

Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti Stupéfiant  16.06.2011

Mme Touraine et les seringues   18.03.2013 

4  » Hollande, la honte ! ou Les confessions d’un coquefredouille     13.10.2016

Cf. par L’ingénue  En passant devant l’université Paris VIII  Saint-Denis  6 avril 2017

♠_____________♠

« Vous portez le voile musulman. Avez-vous senti …? »

25 août 2016 / Note mise à jour le 4 septembre 2016

 

.. « Avez-vous senti  les conséquences des arrêtés anti-« burkini » sur les plages ? »   Témoignez  Partagez votre expérience sur  www.lemonde.fr  24 août 2016

♦ et les autres ? Que sentent-elles ? Cela n’intéresse personne dans le journal de Pierre Bergé.

Ainsi le journal Le Monde n’ interroge dans la France de 2016, que les musulmanes voilées, pour savoir ce qu’elles « sentent », des « conséquences » de l’interdiction islamique de mettre un maillot de bain, comme tout(e) un(e) chacun(e), pour se baigner.

C’est bien  l’expression favorite des journalistes : ils ne demandent plus : « qu’en pensez-vous ? »/chercher pourquoi /, ils demandent : « quel est votre  « sentiment ? » sans songer que « sentir » et « sentiment », cela peut prêter à quelque confusion !

Ainsi, parole d’ingénue, on pourrait demander aux « musulmanes voilées » quand elles sont en burqini :

– d’abord, si elles ne sentent pas qu’elles ont trop chaud avec ?

– si elles ne se sentent pas suer sous leur burqini ? Si elles ne sentent pas la sueur des copines aussi ?

– si elles ne sentent pas la combinaison de plongée  qui colle  sur le sable ?

– si elles sentent que l’UOIF pourrait leur payer des stages de plongée sous-marine, puisqu’ils les obligent à acheter  l’équipement ?

–  et comment se sentent-elles le droit de venir sur une plage où il y a des hommes ? Ne sentent-elles pas que ceux qui les affublent aujourd’hui du burqini, leur interdiront demain les bains de soleil et  les bains de mer sur les plages publiques ?

Ou bien alors,  sentent-elles que  tout cela n’est qu’une mascarade  qui leur est  imposée pour « islamiser » encore un peu plus l’espace public ?

Enfin, sentent-elles la différence entre les CSS  (compagnies salafistes saoudiennes) qui leur inculquent la charia saoudienne et les surveillent, mais qui ne les sauveront pas en cas de noyade, et nos braves  CRS nageurs-sauveteurs qui veillent sur elles  ?

Certes, désormais, ils sont armés, mais c’est encore pour les défendre, elles en burqa ou en burqini, comme les autres, car c’est leur devoir de les protéger, en cas d’attaque islamique … comme on l’a vu sur les plages de Tunisie ….

Et puis encore, sentent-elles la jouissance des frères musulmans  de Tariq Ramadan et du cheikh al-Qardhawi  qui les asservissent ?

 Sentent-elles la jouissance des salafistes, tous prêchant le djihad en France, et dont elles sont à la fois les otages, les victimes et les porte-drapeaux  ?…

Sentent-elles leur jouissance dominatrice, légalisée par les 300 Conseillers d’État – coûtant chaque année environ 25 200 000 euros – qui,  par leur décision dite de jurisprudence, du 26 août 2016, ont proclamé la supériorité de la loi islamique sur  la loi républicaine,  reniant toute égalité entre les hommes et les femmes, et cela dans la violation de notre laïcité, par laquelle AUCUNE religion ne peut gouverner la République ?

 ALORS 
…………………. Libre à nous de penser que ce sera ressenti, une fois de plus, comme une lâcheté munichoise du gouvernement Hollande, lâcheté reconduite par le (futur ?) gouvernement Juppé …………………..

Car,  ni F. Hollande ni A. Juppé ne veulent voir la vérité de cette religion musulmane dont les dirigeants jouent un double jeu infâme. Au lieu de respecter les lois républicaines, ils réclament (au nom du communautarisme islamique) « le label islam de France« , pour imposer aux femmes le statut  musulman de non-citoyenneté, d’infériorité et de soumission , et aux hommes , le statut de garde-chiourme et de réserve militante (ou milice) pour un futur « parti islamique salafiste » français. Cela ressemble fort à la naissance d’un parti fasciste. 

♠ On peut déjà entrevoir  les prochains commandements salafistes- saoudiens  pour les femmes  en France :
interdiction de toute pratique sportive,
interdiction de conduire une voiture
et réclusion perpétuelle sous la burqa…………..


Et le président – élu en 2017- qu’il s’appelle M. Hollande (1) ou M. Juppé (2),  obéira aux ordres ……………… 

_____________________________________
1 Cf.  Ici, le groupe Etat islamique égorge … là, les frères musulmans bâtissent une mosquée  du 1er août 2016    (M. Hollande, valet du roi d’Arabie) 

2 Alain Juppé et l’UOIF- Mosquée de Paris- CFCM -Ligue islamique mondiale- ont le même avocat, Francis Szpiner.

Coïncidence ? Ou  marque de soutien, de connivence ?
♠ le premier, c’était pour ne pas être condamné à dix ans d’inéligibilité avec inscription sur son casier judiciaire en 2004.
♠ Les seconds, pour gagner leur procès contre CHARLIE HEBDO en 2007…  Ils l’ont perdu …

ET l’horrible massacre à CHARLIE HEBDO* le 7 janvier 2015 aux cris de « On a tué CHARLIE ! On a vengé le prophète » ! était la marque infâmante de LEUR justice, celle du djihad et de la terreur islamique ….


* Dans le film du procès contre CHARLIE HEBDO  « C’est dur d’être aimé par des cons », on voit un jeune en habit de salafiste proférant des menaces de mort : « C’est vous qui verrez »  … on demande « on verra quoi ? », et le futur djihadiste redit : « vous verrez » / arrêt sur image………………………….

____________________________

25 – 26 –30 août  – 2 – 4 septembre 2016