Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Droits des enfants

Macron et la barbarie du quotidien

29 octobre 2017
__________________

Le 3 juillet 2017, devant  le Congrès  réuni à Versailles, le président Macron avait déclaré  qu’il lèverait l’état d’urgence en automne, arguant qu’« en ces temps de terrorisme, vouloir la liberté forte, c’est aussi  assurer la liberté de chacun et garantir le plein respect des libertés individuelles (1)». 

Puis le 18 octobre 2017, le président Macron fit un discours devant les Forces de sécurité intérieure (police, gendarmerie, préfets) et leur annonça  la création de la police de sécurité du quotidien (2).  Il s’adressait à eux,  le jour où le Sénat  adoptait le projet de «loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme », que l’Assemblée nationale avait adopté le 13 octobre 2017, et qui devrait succéder à l’état d’urgence.

Ainsi, les dizaines de milliers de terroristes djihadistes potentiels et autres radicalisés vont voir se desserrer l’étau efficace des surveillances, perquisitions et saisies, dans quelques jours … alors que les expérimentations de la police de sécurité du quotidien qu’il prône, ne commenceront qu’en  2018.
C’est cela que le président Macron appelle en finir avec « l’impuissance publique que les Français ne supportent plus ».

Mais alors,  pourquoi M. Macron, chef des Forces de sécurité intérieure, n’a-t-il pas profité de son temps de lune de miel présidentielle, du 10 au 20 août 2017 à Marseille, pour montrer combien il était l’humble serviteur des honnêtes citoyens des quartiers nord, et comme eux,  ne supportait plus la barbarie du quotidien ?

Celui qui, candidat à l’Élysée, avait dit pendant sa  campagne du second tour, « Il faut prendre le risque, il faut aller au cœur de la bête (sic) chaque fois.» – quand « les mecs (sic) de la sécurité » (3)  ne le laissaient pas  « rencontrer les salariés en colère de l’usine Whirlpool d’Amiens -,  n’aura pas pris ce risque à Marseille.

Lui,  qui aime se déguiser pour jouer au petit soldat,  aurait pu se rendre utile en jouant  au policier dans le 13ème  , ou le 14ème ,  dans le 15ème ou le 16ème arrondissement de Marseille (4), et montrer à la France entière, accompagné du préfet de police, O. de Mazières, de tous les élus du peuple de Marseille et de leur future police de sécurité du quotidien, qu’ils ont comme lui :
le droit d’entrer dans un quartier pris en otage par la loi mafieuse de trafiquants de drogues et criminels multirécidivistes ;
le devoir de représenter la liberté forte devant les citoyens de la Castellane ;
l’autorité supérieure à celles des repris de justice et des assassins, l’autorité  pour garantir le plein respect des libertés individuelles,  l’autorité qui garantit la sécurité des habitants. 

Comme l’on sait que le président girondin prend souvent le risque d’émailler son langage de mots impolis, le temps était venu pour lui de dire haut et fort aux pourvoyeurs de shit ou merde (haschich, cocaïne et héroïne), qu’ils ne pourraient plus continuer  à  foutre le bordel  à la Castellane, dans  la vie des familles, des enfants, des adolescents, des  séniors, dans le travail des établissements scolaires, des services médicaux, des chantiers de rénovation, dans l’intervention des pompiers appelés au secours de leurs victimes et pour éteindre leurs incendies , etc…

Le temps était venu  de dire haut et fort aux Français que la République laïque et fraternelle voulait une autre vie, un autre avenir pour sa jeunesse  à Marseille, comme partout en France, parce qu’elle donnait  aux préfets, aux  policiers et aux gendarmes  le droit et le devoir  de faire respecter cette loi qui  doit nous protéger tous, comme elle protège la vie du président et de sa famille.

Mais hélas, on l’a compris le chef Macron parle mais ne pouvait avoir le courage de montrer l’exemple à Marseille et aller au cœur de la bête, au cœur des tribus de taulards millionnaires et de caïds en BMW, en Porsche Cayenne avec AK 47 et lance-roquettes.

Bref,  Macron, poings crispés (!)  a  parlé de conforter et de rassurer  la population française, devant les Forces de sécurité intérieure …. là où, comme l’a rappelé Samia Ghali, sénatrice et ancienne maire des 15èmeet 16ème arrondissements   « le danger est omniprésent » (5).

Et un responsable de l’association de médiation et de cohésion sociale de Marseille  partage son avis   : « Je suis allé à la Castellane il y a quelques jours, j’ai dû me faire accompagner, puis raccompagner pour la première fois de ma vie. » Samia Ghali ajoute : « On dispose d’une police de proximité dans nos quartiers et pourtant trois chantiers sont à l’arrêt dans mon secteur. Les caïds s’opposent aux travaux et on ne peut rien faire.  »

… Et le plus inquiétant est à venir,  d’après une note de la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP)  de fin 2016, portant sur « l’ambiance dans les quartiers sensibles (hors Paris et Petite couronne) »(6).

En effet, on observe partout que les quartiers dits sensibles – euphémisme absurde pour dire sous l’occupation des barbares de la drogue-, sont devenus  des refuges pour d’autres ignobles barbares  – ceux de la horde des fichés S-Salafistes bientôt rejoints par la cohorte de leurs émules en voie de radicalisation.

Le système S-S déploie  « de véritables stratégies locales » qui  visent à islamiser la vie économique,  sociale et politique, comme on le voit  depuis des années en Seine-Saint-Denis, territoire d’Outre-République laïque.
L’emprise de l’islam intégriste morbide qui emprisonne les femmes sous des burqas est terrible. Ces femmes vivent en France le même cauchemar que les femmes en Iran, en Afghanistan, en Arabie Saoudite, au Yémen, sous la férule de Boko haram en Afrique …
Ces femmes sont les nouvelles croix gammées qui signifient – comme pour les nazis-  la dictature des S-S sur tout le territoire national, avec l’inculcation chez les jeunes, de la haine pour notre société démocratique et pour ses valeurs citoyennes de respect de la liberté, de l’égalité, de la fraternité et de la laïcité, toutes valeurs qui garantissent la paix civile en France..

Est-ce cette dictature que le président Macron veut pour la France ?

Est-ce pour cela qu’il a été élu avec sa majorité  « La République en marche »  ?

Il faudra que lui et sa majorité en répondent un jour prochain.

__________________

NB   Il semblerait qu’une livraison de 60 000 gilets pare- balles soit envisagée pour équiper nos admirables gardiens de la paix, en charge de la police de sécurité du quotidien barbare, notre quotidien de guérilla urbaine.

Voir sur le site Faits divers en France l’énumération non exhaustive des actes de violence et des crimes commis en France au quotidien.

_____________________________________________

Seules les paroles du président Macron sont notées en italique.

Les temps forts du discours d’E. Macron  3 juillet 2017 à Versailles   Public Sénat.fr

Sécurité : ce qu’il faut retenir du discours d’E. Macron   Le Parisien  avec AFP 18 octobre 2017

Sécurité du président : casse-tête pour les gardes du corps de Macron
L’Express Thierry Dupont et Anne Vidalie,   12/07/2017

4 Cf.  Douze rappeurs prêchant la fatwa et l’autodafé [de Charlie Hebdo] ne font pas un bel hommage à la Marche des Beurs  novembre 2013  L’ingénue
Le groupe IAM marseillais avec son « chef », Philippe Fragione ou Akhenaton  hurle sa haine des Français   » bourrins fascistes » dans les quartiers nord, depuis 1989.

Marseille : « Sans grosse opération de « nettoyage » avant d’installer une police de proximité, bon courage ».
20 minutes Adrien Max 18.10.2017

6 Radicalisation : une note décrit l’infiltration des salafistes dans les quartiers
Le Figaro.fr  Jean-Marc Leclerc 7.04.2017

________________________________

 

29 octobre 2017   Commentaires fermés sur Macron et la barbarie du quotidien

Qui veut la peau … du musée des Beaux-Arts de Tours ?

24 – 26- 27 juillet 2017

Qui  refuse la manne pour notre musée des Beaux-Arts de Tours de la donation de Léon et Martine Cligman : 1 200 œuvres d’art d’une valeur totale d’environ 20 millions d’euros  ?

Qui dédaigne  accroître la richesse de ce très beau musée pour offrir au public, à la jeunesse, un tel supplément d’art et de beauté ? Imaginez ! 1 200 œuvres d’art en plus à admirer !
« L’art émeut. De là sa puissance civilisatrice » écrivait V. Hugo (1).

Qui se désintéresse à ce point de la culture pour tous et de notre patrimoine artistique  ?

Faut-il chercher parmi  les 121 élues d’Indre-et- Loire et de la ville de Tours : tous et toutes, très honorables députés, sénateurs, conseillers régionaux avec leur président, conseillers départementaux avec leur président,   conseillers municipaux avec le maire de Tours, et ces 72 membres du nouveau conseil métropolitain de « Tours Métropole Val de Loire » ?

Qui parmi eux a décidé de privilégier le CCC OD  (Centre de Création Contemporaine Olivier Debré), inauguré par F. Hollande, le 10 mars 2017 (2),  en privant le musée des Beaux-Arts de son dû ?

Qui a osé le spolier du legs généreux d’un couple d’esthètes amoureux de la Touraine et de son musée ?
A-t-on peur que le MBA (musée des Beaux-Arts) prenne des visiteurs donc des futurs acheteurs d’ « art contemporain » à leur CCC OD ?

On se souvient comment, en juin 2016, Sophie Join-Lambert, conservateur et directrice du musée, avait accueilli la perspective de ce don exceptionnel : « ce sont vraiment des œuvres de grands noms, des œuvres qui ont marqué la fin du 19ème et le début du 20ème siècle comme Corot, Delacroix ou Degas. C’est vraiment un bel ensemble qui sera ensuite déposé au musée des Beaux-Arts de la ville de Tours. » (3)

En mars 2017, ni le président Hollande ni sa ministre de la Culture ne lui ont apporté  leur soutien  ; la quintessence huileuse de l’art contemporain suffisait à leur sensibilité artistique (!).

♠ ♠ ♠  On s’interroge aussi sur le silence assourdissant des médias qui ont laissé tout ce petit monde politiqueNacer Meddah, préfet du Loiret et de la région Centre- Val de Loire,  Sylvie le Clech, directrice régionale des affaires culturelles (Drac Centre), Jean-Christophe Royoux, conseiller Arts plastiques (Drac Centre),  Pierre Oudart, directeur des arts plastiques, Malika Bouabdellah, « personnalité qualifiée » historienne de l’art, ancienne conservatrice du Louvre etc.   … enterrer un projet magnifique, comprenant une dotation supplémentaire de 5 millions d’euros pour donner au public le bel espace d’un vrai grand musée d’art en Touraine.
Serait-ce juste l’effet du hasard … mais ils/elles sont tous membres du Conseil d’administration du Frac Centre (Fonds régional d’art contemporain de la région Centre-Val de Loire)?

… ♠ Alors, faut-il penser qu’entre un Delacroix, un Corot, un Degas … et de l’huile,
la Direction régionale des affaires culturelles Centre- Val de Loire
 aura œuvré à rejeter la donation Cligman au MBA Tours … pour évincer ce rival du CCC OD ?

… Silence … on  déshérite le peuple de son patrimoine ….   Silence … on  bafoue le Beau …

Ah !(soupir) …  Pouvoir encore choisir entre un Delacroix, un Corot, un Degas … et une flaque d’huile noire   !!

________________________

1    Cf. note Utilité du Beau    Victor Hugo mai 1864   

2   Cf. note  Hollande, la reine … et la flaque d’huile  3-13 avril 2017

3    L’incroyable donation faite au musée des Beaux-Arts      Europe1.fr   23 juin 2016

       Tours : don exceptionnel de 1 200 œuvres au musée des Beaux-Arts    Le Figaro.fr  Marie-Amélie Blin 23 juin 2016

 _________________________

NB  Pour mieux comprendre, lire L’Imposture de l’art contemporain – Une utopie financière Aude de Kerros (Eyrolles 2016)

et par L’ingénue, une note de 2009 – complétée en 2014  : M. Pinault, les milliardaires et Paul McCarthy

Ajout du  27.07. 2017  … où l’on voit comment « Le président Macron et sa première dame » sont  aussi aux côtés des milliardaires …  de la chanson.

________________________

 

24 juillet 2017   Commentaires fermés sur Qui veut la peau … du musée des Beaux-Arts de Tours ?

Les « droits » que les trois communautarismes exigent de la République

8-10 –11- 19- 25  juillet-  note remise en avant le 15 août 2017

De la dépénalisation du cannabis marocain  à l’enfant-numéro …
… en passant par les milliers de djihadistes en France [15 000 hommes fichés S et 17 393 individus fichés islamistes radicalisés]

 

♠ Le communautarisme mafieux des drogues et du blanchiment d’argent exige avec  l’appui de Terra Nova, du PS de Mme Touraine et de M. Hollande, et le soutien d’En marche du  président Macron,  le droit de dépénalisation du cannabis marocainau risque de l’aggravation du trafic d’armes de guerre, au risque de faire plonger de plus en plus de jeunes dans la triple addiction alcool-tabac- cannabis, addiction qui les suivra toute leur vie.

 

Le communautarisme islamique (frères musulmans- CFCM- UOIF- salafistes)  exige le droit de prendre les armes (achetées avec l’argent des drogues) pour faire le djihad en France et devenir une force politique dans nos institutions républicaines, avec le soutien de l’Arabie saoudite et de la Turquie ; mais aussi toujours le droit de mutiler les petits garçons et les petites filles ; et toujours le droit d’ inférioriser à vie les femmes (1) sous leurs coups, sous leurs voiles et sous leurs burqas, puisque le coran l’ordonne.
 Ils se sont déjà arrogé le droit de subversion permanente et criminelle dans toutes nos villes où ils pourrissent la vie des citoyens (incendies, explosions, agressions, assassinats, lynchages …) depuis une vingtaine d’années.

 

♠ Le communautarisme homosexuel exige :

– pour les couples de femmes  le droit au sperme des hommes – n’importe lequel- par masturbation et insémination.
– pour les couples d’hommes le droit à l’ovocyte et à l’utérus des femmes, c’est-à-dire le droit au proxénétisme génital du corps des femmes n’importe laquelle ou lesquelles – par opération puis par implantation – grossesse de 9 mois – accouchement-  montée du lait chez la mère pour le bébé – séparation).

Le couple homosexuel conçoit et exige  la gestation d’un enfant comme la « fabrication d’un produit médicalement assistée ».
L’enfant du couple homosexuel ne sera qu’un numéro
dans un laboratoire, fabriqué avec un ou deux autres numéros de gamètes puis un numéro d’utérus. 
♠ Par cette revendication du droit à l’enfant, le couple homosexuel est dans le déni du droit de l’enfant, auquel il manquera définitivement le droit de savoir  son origine familiale et ses caractéristiques héréditaires, ainsi que le droit à l’amour de cette famille volée.
♠ Par cette revendication du droit à l’enfant, le couple homosexuel est dans le déni de l’autre sexe mais dans son exploitation mercantile.

♠ ♠ Mais qu’importe ! L‘enfant conçu -orphelin– de -père -et/ou- de -mère est déjà annoncé comme un dû pour les couples homosexuels … mieux ou pire, comme une victoire,  le trophée qu’ils doivent gagner  à tout prix parce qu’ ils pensent le mériter  …  et pensent nous  le prouver avec leur très- dignedéfilé- carnaval -pour -les -enfants de « la gay pride »  !

♠♠♠ Le président Macron  l’humble serviteur des Gracques et autres  » boîtes à penser » de J. Attali (2) et  des loges de frères,  fera voter par sa majorité de députés aux ordres,  le droit à l’enfant-numéro pour les couples homosexuels – qu’il aime comme il nous aime, « farouchement ».

_________________________
♠           

Ce sont les fondements de notre citoyenneté dans la fraternité laïque et de notre humanisme qui sont menacés.
Il est fort à craindre que le droit à la santé et à une vie saine, le droit à la paix civile,  le droit des femmes à la dignité de l’égalité, et le droit au respect d’une vraie filiation pour les enfants, ne soient en grand danger.

  Mais tout cela va tellement bien dans le sens de la majorité En marche et des « idées que je porte« , comme le clamait le candidat – président  E. Macron grand moralisateur de la vie politique.
D’ailleurs,  E. Macron l’humble serviteur exemplaire « vêtu de probité candide et de lin blanc »  va nous expliquer comment, sans cotisations d’adhérents d’En marche, il a disposé de 16 millions d’euros de financement  pour sa campagne électorale. Quand nous donnera-t-il la liste des si généreux fondateurs de son parti ?

Et  c’est tellement porteur dans les médias unis pour défendre Macron le démagogue …  ainsi, il continue  de faire la fête sur la tour Eiffel un 14 juillet avec un  président milliardaire, de s’agiter en raquette et gants de boxe pour les Jeux olympiques de 2024, de recevoir des chanteurs milliardaires à l’Élysée, de parader en uniforme de pilote de chasse, de nous imposer « sa » première dame, de prendre des vacances dans un quartier chic de Marseille vêtu du maillot de l’OM  etc. …  !

L’Histoire du quinquennat de l’humble Macron ne fait que commencer…

__________________________          ♠             

1 Lire Henda Ayari : « Le salafisme m’a anesthésiée »  – son livre : J’ai choisi d’être libre Flammarion 2016
Article de S. Kovacs Le Figaro 10.07.2017.
2 Cf. ma note  La maternité et la paternité selon J. Attali   6 mars 2008.

8 juillet 2017   Commentaires fermés sur Les « droits » que les trois communautarismes exigent de la République

Ne rien faire, toucher 750 euros, et fumer du haschich

16-18- et 20 janvier 2017 (après le dernier débat avant le 1er tour de la Primaire  de gauche).

Voilà le programme complet de M. Hamon (ou H. bis), ancien ministre de M. Hollande (ou Ubu H. 1er, et déjà élu selon « les sondages », candidat officiel du PS (qui n’aura jamais autant mérité mon appellation de Parti Stupéfiant) pour briguer la Présidence de la République.

Ce débat du dimanche 16 janvier 2017 était l’avant-dernier avant le 1er tour de la Primaire de gauche du 22 janvier 2017. M.H. bis complétait ainsi le programme de M. Ubu H.1er , qui, après le mariage homosexuel en 2013, aurait dû, selon le cahier des charges de Terra Nova, ce machin à penser du PS, légaliser en 2015, l’usage et le trafic de stupéfiants.

Devant Mme Ruth Elkrief tout sourire, qui avait rentré ses griffes -réservées -aux- candidats- de- la -primaire- de- la- droite- et- du- centre et plaisantait – tant que M. Ubu H.1er est président, tout est farce  (1) en posant la question aux candidats présents,  sur leur usage du haschich,  sachant bien que dans leur petit peuple de décideurs et de journalistes, on trouve les habitué(e)s et/ou les fournisseurs-complices des trafiquants islamistes et/ou sympathisants.
L’ambiance était donc à la franche rigolade. Décidément les ministres choisis par M.Ubu H.1er sont des candidats à la hauteur du maître :

♠  Seraient-ils toujours ainsi imprégnés de substances qu’ils n’auraient plus que cela à proposer aux Français ?

♠  En effet, comment M. H. bis peut- il être assez sot pour prétendre que la légalisation aurait un impact sur la violence et la criminalité des réseaux islamo-mafieux dans les lieux de trafics  partout en France ?

♠ Enfin, comment M. H.Bis peut-il affirmer que la légalisation du trafic et de la consommation augmentera les crédits attribués à la prévention,
-alors qu’elle  libère le trafic et démultiplie les possibilités de l’offre de haschich dès le collège ;
– alors que le gouvernement de M. Ubu H.1er n’a rien fait avec l’ex-Premier ministre et candidat Valls, la ministre Touraine de la Santé, la ministre Vallaud-Belkacem de l’Éducation nationale, la MILDECA (2), les préfets et les municipalités, les présidents de Conseils départementaux et régionaux, pour informer les parents, les enseignants et les Principaux de collège et leur distribuer le document : « Prévention des conduites addictives destinée aux jeunes – Structurer et mettre en œuvre une stratégie territoriale -Mars 2015. » (3)
alors que la recherche scientifique nous le rappelle depuis longtemps, l’usage du haschich abrutit, son addiction préparant celle à l’héroïne…

Mais M. H. bis n’en a cure ! Il y voit la bonne ruse démagogique à la soixante-huitarde, pour l’excitation finale de « la gauche pétard », la sienne, celle qui rechigne avec Mme Taubira et M.L. Wilson à chanter La Marseillaise,  parce qu’elle exprime trop la force de la volonté du peuple !

Allons-nous retrouver dans la campagne pour le premier tour des élections présidentielles le trio :  Hamon  et son chichon, Macron avec nos millionsvoire nos milliards pour ses amis les patrons , et  Mélenchon, le trublion  ?

Que pourra faire M. Hamon (4) de la Belle Alliance Populaire (sic), contre le parti  En marche (créé en avril 2016) de M. Macron (dauphin légitime de M. Hollande et de Mme Royal) et contre le Front de gauche de M. Mélenchon ?

Riront-ils encore avec les journalistes de la bonne farce qu’ils nous ont jouée pendant cinq ans, avec M. Ubu H. 1er ?

           Ou comprendront-ils enfin  que nous, simples citoyens électeurs, ne voulons plus les voir toujours rire à nos dépens !  Qu’ils se le disent !

_________________________________________________

1 D’ailleurs, pendant ce temps-là M. Ubu H. 1er s’amusait ! Il était aux Bouffes-Parisiens avec sa ministre de la Culture qui, elle aussi, se moquait bien du débat des  Sept de la Belle alliance populaire !

2 MILDECA : Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives.

3  C’est un  modèle fort intelligent de « Guide méthodologique pour les acteurs des collectivités territoriales ».  L’ex- Premier ministre l’a gardé sous le boisseau car il ne correspond pas à l’idéologie de l’abrutissement du peuple.

4  De fait, les médias  propulsent M. Hamon parce que c’est son élection à la Primaire de gauche, qui permettrait le plus de reports de voix sur leur favori, M. Macron, au premier tour des Présidentielles 2017.
_____________________________________

16 janvier 2017   Commentaires fermés sur Ne rien faire, toucher 750 euros, et fumer du haschich

Utilité du Beau

7-  13 novembre 2016 – note complétée le 21 décembre 2016

Puisée dans les Notes de travail  de Victor Hugo pour l’ouvrage William Shakespeare et pour la Préface de la nouvelle traduction de Shakespeare (1).
Victor Hugo publia son livre William Shakespeare en avril 1864, mois du jubilé du trois centième anniversaire de la naissance  du poète et dramaturge anglais. (2).


          
« Utilité du Beau

Un homme a, par don de nature ou par développement d’éducation, le sentiment du Beau. Supposez-le en présence d’un chef-d’œuvre, même de l’un de ces chefs- d’œuvre qui semblent inutiles, c’est-à-dire qu’ils sont créés sans souci direct de l’humain, du juste et de l’honnête, dégagés de toute préoccupation de conscience et faits sans autre but que le Beau ; c’est une statue, c’est un tableau, c’est une symphonie, c’est un édifice, c’est un poème. En apparence cela ne sert à rien ; à quoi bon une Vénus ? à quoi bon une flèche d’ église ? à quoi bon une ode sur le printemps ou sur l’aurore, etc.,  avec ses rimes ?  Mettez cet homme devant cette œuvre. Que se passe-t-il en lui ? Le Beau est là. L’homme regarde ; l’homme écoute ; peu à peu, il fait plus que regarder, il voit ; il fait plus qu’écouter, il entend.

Le mystère de l’art commence à opérer ; toute œuvre d’art est une bouche de chaleur vitale ; l’homme se sent dilaté. La lueur de l’absolu, si prodigieusement lointaine, rayonne à travers cette chose, lueur sacrée et presque formidable à force d’être pure. L’homme s’absorbe de plus en plus dans cette œuvre : il la trouve belle ; il la sent s’introduire en lui. Le Beau est vrai de droit.  L’homme, soumis à l’action du chef- d’œuvre, palpite, et son cœur ressemble à l’oiseau qui, sous la fascination, augmente son battement d’ailes. (…)
Il creuse et sonde de plus en plus l’œuvre étudiée ; il se déclare que c’est une victoire pour l’intelligence que de comprendre cela ; il y a de l’exception dans l’admiration, une espèce de fierté améliorante le gagne ; il se sent élu ; il lui semble que ce poème l’a choisi. Il est possédé du chef-d’œuvre.

Par degrés, lentement, à mesure qu’il contemple ou à mesure qu’il lit, d’échelon en échelon, montant toujours, il assiste, stupéfait, à sa croissance intérieure ; il voit, il comprend, il accepte, il songe, il pense, il s’attendrit, il veut ; les sept marches de l’initiation ; les sept notes de la lyre auguste qui est nous-mêmes. Il ferme les yeux pour mieux voir,  il médite ce qu’il a contemplé, il s’absorbe dans l’intuition, et tout à coup, net, clair, incontestable, triomphant, sans trouble, sans brume, sans nuage, au fond de son cerveau, chambre noire, l’éblouissant spectre solaire de l’idéal apparaît ; et voilà cet homme qui a un autre cœur. (…)

Être grand et inutile, cela ne se peut. L’art, dans les questions de progrès et de civilisation, voudrait garder la neutralité qu’il ne le pourrait. L’humanité ne peut être en travail sans être aidée par sa force principale, la pensée. L’art contient l’idée de liberté, arts libéraux ; les lettres contiennent l’idée d’humanité, humanories litteræ. L’amélioration humaine et terrestre est une résultante de l’art. Les mœurs s’adoucissent, les cœurs se rapprochent, les bras embrassent, les énergies s’entresecourent, la compassion germe, la sympathie éclate, la fraternité se révèle, parce qu’on lit, parce qu’on pense, parce qu’on admire. Le Beau entre dans nos yeux rayon et sort larme. Aimer est au-dessus de tout.

L’art émeut. De là sa puissance civilisatrice. »

……………….

…………………………………………..

1 François-Victor Hugo faisait paraître la traduction de Shakespeare depuis 1858 ; cette  Préface (écrite en mai 1864) a pris place au début du XV ème volume des Œuvres complètes de Shakespeare.  François-Victor Hugo (1828-1873) est le second fils de Victor et Adèle Hugo.

William Shakespeare  (1564-1616). En 2016, on célèbre le quatre centième anniversaire de sa mort.
(source Pierre Albouy p. 127 Tome XII des Œuvres complètes de Victor Hugo – club français du livre sous la direction de Jean Massin /1969)

______________________

Apostille

Ne pas confondre le Beau selon Victor Hugo avec « l’art de l’urinoir industriel » depuis Marcel Duchamp », dit « art contemporain », simple machination à visée spéculative… qui n’émeut ni ne civilise.

Ainsi, l’art contemporain de la FIAC invité par les milliardaires de la Place Vendôme avec « Tree » – le plug anal » de M. Paul McCarthy (disciple américain de Marcel Duchamp),  à Paris, en octobre 2014, n’est pas  « une victoire pour l’intelligence » !

« L’humanité ne peut être en travail sans être aidée par sa force principale, la pensée » écrit V. Hugo ; aussi faut-il lire l’ouvrage passionnant d’ Aude de Kerros : L’imposture de l’art contemporain – Une utopie financière (Eyrolles).

___________________________________

Afin que  « le mystère de l’art commence à opérer »,

« entendre » (même un bref instant) le Concerto pour piano n°1  en ré mineur de BACH (1685-1750) sous les doigts de Maria João Pires  avec le Gulbenkian Orchestra sous la direction de Michel Corboz. C’est une totale et pure harmonie entre le piano et l’orchestre.

♥ Les trois concertos 1-4 et 5 (BWV 1052-1055 et 1056 /(The ERATO story -Warner- 1976, 2014 )
———————————————

A contrariosur youtube.com, Tariq ramadan s’invite (?) avec Bach – mais sa partition de « frère  musulman » n’est  pas civilisatrice ; c’est le brûlot  du djihadisme sur toute la planète.

___________________

7 novembre 2016   Commentaires fermés sur Utilité du Beau

2017, pour dire M***e au joint et à la cigarette !

26-29.10 –  18-25.11 2016 – 19.12 2016

Note mise en avant le  2 juin 2017
Tout le mois de juin, vous entendrez prononcer partout dans les médias, le mois de join … et les journalistes pouffer de rire … inutile de leur demander pourquoi.

Un grand BRAVO à toutes celles et à tous ceux qui ont dit  M♦♦♦e  à la cigarette ou qui le diront en 2017 !

——————-
En juin 2017 on a 15 ans
 et on n’a pas envie de commencer à fumer …
et on a raison !
Vu que la première fois, on tousse, on suffoque et  c’est exécrable.

Vu que si l’on insiste, bien sûr, on sera piégé, dépendant et on toussera toute sa vie,  et de plus en plus.

En juin 2017 on a  25, 30, 35, 40, 45, 50 ans  …
Comme  80% de fumeurs, on regrette d’avoir commencé à fumer à 15 ans !

On se demande pourquoi on est assez bête pour continuer à fumer … 
et on a raison !

♥Alors
, si on a 15 ans en juin 2017, on ne commence pas à fumer tabac (et cannabis).

♥Alors, si on a plus de 15 ans en juin 2017,  on décide d’arrêter tabac (et cannabis).

—————————-
En  juin 2017,
on souhaite Bonne FÊTE  à nos poumons !
Bonne Fête à
notre cœur, à notre cerveau, à nos artères !

Et voilà toutes les bonnes surprises qui nous attendent :

8 heures après la dernière cigarette ou le dernier joint
La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié.
L’oxygénation des cellules redevient normale.

24 heures après la dernière cigarette 
Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà.
Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.

48 heures après la dernière cigarette 
Le goût et l’odorat s’améliorent.
Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

72 heures après la dernière cigarette 
Respirer devient plus facile.
Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

2 semaines après la dernière cigarette ou le dernier joint
La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle.
On marche plus facilement….

alors on continue ?
………………….

Si La Fête dure jusqu’en décembre, c’est que l’on a tout compris….

C’est bon signe  ! dirait le poète*, c’est le signe que l’on est malin et fier de l’être !

ALORS, c’est dit, promis, juré !  en  2017, on dit :

          M♦♦♦e  au  joint  et  à  la  cigarette  !

« Novembre, mon mois sans tabac, notre mois sans fumer  Et si on arrêtait de fumer tous ensemble ce 1er novembre ? C’est le défi de santé lancé à tous les fumeurs en France. »    Moi(s) sans tabac   

……………………….
          Avis de tempête sur le Tableau de bord de la santé  en France  ♠

En août 2016
, selon le « tableau de bord » tabac mensuel de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les ventes de tabac ont évolué comme suit, par rapport au mois d’août 2015 (à nombre de jours de livraison constant) :
  • ventes de cigarettes : + 7,4 %           tabac à rouler : + 6,6%   pour les joints 
    ______________________________

   NB           Un joint de cannabis  jusqu’à 5 fois plus nocif qu’une cigarette  

♠ « La consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, ce qui sollicite davantage les poumons. Les fumeurs de joint souffrent de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations.
Cette étude [de l’Institut de recherche médicale de Nouvelle-Zélande], publiée dans la revue spécialisée Thorax, a été réalisée sur 339 patients adultes répartis en quatre groupes : les fumeurs de cannabis, les fumeurs de tabac, les fumeurs de tabac et de cannabis, et les non-fumeurs. Chaque participant a été soumis à des examens de tomodensitométrie des poumons (scanner à rayons X assisté par ordinateur) et à des tests respiratoires.
L’équivalence entre un joint et « 2,5 à 5 cigarettes » est cohérente avec les niveaux de goudron et de carboxyhémoglobine qui sont de trois à cinq fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette. La carboxyhémoglobine est une forme d’hémoglobine associée au monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique. » (Lemonde.fr avec Reuters 31.07.2007).

 ———————————–————————–
     *   Jacques Prévert Pour faire le portrait d’un oiseau   (À Elsa Enriquez) / Paroles
—————————————————————

 

26 octobre 2016   Commentaires fermés sur 2017, pour dire M***e au joint et à la cigarette !

L’incivilité est de l’anti-citoyenneté

mardi 4 octobre 2016  note revue le 23  octobre 2016

L’incivilité vue par l’œil perçant de Jean de La Bruyère (1) sous Louis XIV, et cela vaut aussi pour la France de 2016.

 » L’incivilité n’est pas un vice de l’âme ; elle est l’effet de plusieurs vices, de la sotte vanité, de l’ignorance de ses devoirs, de la stupidité, de la distraction, du mépris des autres, de la jalousie. Pour ne se répandre que sur les dehors, elle n’en est que plus haïssable, parce que c’est toujours un défaut visible et manifeste ; (…)

Le commun des hommes va de la colère à l’injure ; quelques-uns en usent autrement : ils offensent, et puis ils se fâchent. (…)

Si la pauvreté est la mère des crimes, le défaut d’esprit en est le père
.

Il est difficile qu’un fort malhonnête homme ait assez d’esprit ; un génie qui est droit et perçant conduit enfin à la règle, à la probité, à la vertu. Il manque du sens et de la pénétration à celui qui s’opiniâtre dans le mauvais comme dans le faux : l’on cherche en vain à le corriger par des traits de satire qui le désignent aux autres, et où il ne se reconnaît pas lui-même ; ce sont des injures dites à un sourd. (…)

À quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur ; l’inhumanité, de fermeté : et la fourberie, d’esprit.
Les fourbes croient aisément que les autres le sont : ils ne peuvent guère être trompés, et ils ne trompent pas longtemps.
(…)    On ne trompe point en bien ; la fourberie ajoute la malice au mensonge.  »
  ……………………………………………………………


Retour sur
l’expression  « vivre-ensemble » qui, dans la phraséologie du  PS, occulte le mot  » citoyenneté ».

Qu’est-ce-que ce « vivre ensemble«  magique de MM. Hollande, Valls, Cazeneuve, de Mme Vallaud-Belkacem …    ?

Comment « vivre ensemble«  quand  les chefs religieux du soi-disant « islam de France », MM. Boubakeur, Ramadan et Lasfar restent spectateurs inertes, sourds, figés, passifs, alors que de toute part,  leurs coreligionnaires assassins appellent au djihad en France, et nous massacrent au nom de leur dieu ?

À moins que  ce « vivre ensemble«  ne soit, après chacun des massacres, que cette  pitoyable mise en scène de cérémonie  religieuse, rassemblant trois catégories d’ hommes, dans leur grand apparat de robes et de bonnets  et  « priant ensemble »  leurs trois dieux ?

…  En attendant bien sûr, le prochain « mourir ensemble »…  des futures victimes innocentes …

  ♦  L‘incivilité est de l’anti -citoyenneté, de l’anti-respect des  autres et des lois, et depuis la montée de l’islamisme salafiste, de la subversion terroriste contre notre  laïcité fraternelle et citoyenne …

1  Les Caractères  – Chapitre X –  De l’homme -1688
_________________

 

               Apostille  sur l’école et l’incivilité

  Avec la radicalisation islamique, l’ignoble incivilité sanglante est présente partout ; elle vise – depuis 2012  et les massacres de Mohamed Merah- les élèves, les professeurs, les directeurs, les principaux de collège, les proviseurs,  tout comme ceux qui les protègent, les policiers et les gendarmes.
À la rentrée 2016, l’Éducation nationale évoquait aussi « 600 élèves considérés comme dangereux* » sachant que pour la ministre Najat Vallaud-Belkacem, cela ne voulait pas dire « que chacun de ces élèves est dangereux ». … Jusqu’où ira son déni d’une réalité tragique ?  

 ♦  Et  c’est peu dire que le plus difficile reste à faire pour combattre l’incivilité faite d’ignorance de ses devoirs, de stupidité et de mépris des autres !  
 Le projet présidentiel de M. Hollande en 2012,  modestement nommé  « Refondation de l’école de la République« ,-  et dont « le socle »,  bricolé pendant deux ans par MM. Peillon et Hamon,  a fini bâclé par Mme Vallaud-Belkacem-, n’aura aucun effet bénéfique, ni sur la qualité des apprentissages du CP à la Troisième, ni sur l’éducation à la citoyenneté.

Quand redonnera-t-on  du temps au temps scolaire ?  Ni les familles ni le secteur du  tourisme ne devraient être donneurs  d’ordre.
Quand les professeurs, porteurs de nos valeurs humanistes, auront-ils à nouveau le temps et la formation nécessaires pour  mener à bien les apprentissages, pour l’éveil des intelligences, pour dire et faire découvrir le vrai, le bon, le juste et aussi le beau ?      
                                       ♦___________♦

4 octobre 2016   Commentaires fermés sur L’incivilité est de l’anti-citoyenneté

Le droit au calme, à la beauté et au savoir à l’école

22-29 novembre 2015

  On a vu comment la fameuse Refondation de  l’école, claironnée depuis 2012 par MM. Hollande, Peillon, Hamon et Mmes Pau-Langevin et Vallaud-Belkacem, n’avait consisté qu’à faire financer, de façon ruineuse pour les municipalités, le remplacement du temps scolaire par des activités périscolaires – autrement dit un appauvrissement des apprentissages fondamentaux.

On a vu comment l’apprentissage des valeurs morales et laïques avait été reporté à la rentrée 2015, afin de privilégier en 2013 et 2014 leur idée fixe :  la « notion de genre  »  justifiant  le mariage homosexuel (seule promesse tenue du candidat) – diversion programmée pour laisser prêcher le djihad dans les mosquées en France et fermer les yeux sur la radicalisation des organisations islamiques.

On a vu comment Mme Vallaud-Belkacem achève bien le collège avec sa réforme qui supprime encore de précieuses heures d’apprentissage pour des activités dites transversales (pure chimère, quand on sait la faiblesse des acquisitions en langue française / vocabulaire-orthographe- conjugaison- syntaxe et compréhension en lecture/ des élèves de 6ème) et les fleurons que sont les langues fondatrices de notre français : le latin et le grec.

On a vu comment l’ École de la République – (di)version Hollande Peillon Hamon Vallaud-Belkacem- a laissé filer la laïcité en n’appliquant pas la loi ; et si les collégiens français sont à 15 ans moins instruits et moins vifs que ceux de 24 autres pays [Pisa 2013] , les niveaux de violence dans les collèges et les lycées atteignent par contre des records … Je ne refais pas ici la liste interminable des actes criminels commis en milieux scolaires – sur les élèves, sur les professeurs – principaux et proviseurs …

… ♥ Or, la première condition de réussite scolaire et intellectuelle est le calme qui permet l’attention et la concentration, donc le travail intelligent dans une classe, où chacun(e) aurait pris conscience de la nécessité de ce calme pour la réussite de tous, c’est-à-dire lorsque chacun(e) commence à se penser citoyen(ne).

…   Et, dans la refondation du calme intelligent, le port de la  blouse serait une bonne approche qui gommerait  l’apparence vestimentaire et son marquage socio-culturel  et  diminuerait  les réactions  et les excitations   sur les  différences entre les élèves, qui sont à l’origine des troubles continuels (cris, insultes, menaces, harcèlements, coups etc.) qui dévastent les journées de classe.

…♥ Et quoi de mieux pour apaiser, que la beauté et l’harmonie de la musique classique aux horaires d’entrée, de sortie, de pauses et d’interclasses  ?
Cette découverte quotidienne d’un univers musical exceptionnel ne serait-elle pas  une vraie chance de culture, pour la plupart des collégiens et des lycéens ?
   ♥ Entendre ensemble, pour la première fois, un concerto pour luth  et mandoline de Vivaldi  ? Une symphonie de Haydn ? Une sonate pour violon et piano de Fauré ? Un  quatuor de Beethoven ? Des airs d’opéras de Mozart ?  Ce serait simplement  du bonheur !

♥ Ainsi  à l’école, au collège et au lycée, ce serait déjà l’ébauche d’une chance d’avoir le droit au calme et à la beauté pour mieux apprendre – et même apprendre « à la perfection »   disait Édouard Glissant * !

_____________________

* Source :  Un siècle d’écrivains France 3 /1996
Édouard Glissant Écrivain poète (1928 Sainte-Marie en Martinique -2011 Paris)

…………………………à suivre … 
Redonner  aux collégiens et aux lycéens le calme  et la paix  dans leurs établissements scolaires est la responsabilité politique du gouvernement.
Face à la tragédie islamique qui ensanglante  la France  et le monde, l’éveil à la compréhension de la gravité de la situation actuelle rend encore plus impérative la nécessité d’apprendre  …. 

_________________________

NB      Survol d’une Refondation PS type- Hollande-Peillon- Hamon- Pau-Langevin- Vallaud-Belkacem :

En copie à M.Peillon et au comité de pilotage 8 juillet 2012

Les apostilles de la « refondation de l’Ecole de la République »  14 septembre 2012

M. Peillon et son double langage sur la morale et le haschisch  15 octobre 2012

Des hussards noirs de la Troisième République … 19 février 2013

La notion de genre ? Vous avez dit bizarre ? 3 février 2014

……………………………

22 novembre 2015   Commentaires fermés sur Le droit au calme, à la beauté et au savoir à l’école

Terra Nova : non à la laïcité – oui à la jupe « saoudienne »

Terra Nova, « la boîte à droguer (ou think tank  du PS) »  nous  informe aussi sur  sa vision inch’allah de la laïcité.
Après sa dépêche  façon « go fast » du 19 décembre 2014, en collaboration avec le journal Le Monde, pour exiger la légalisation et l’augmentation  de l’usage du haschich dès l’adolescence –  nous avons, avec le retour des cloches d’avril,  l’avis de son «responsable – M. Mehdi Allal –  du pôle anti-discrimination (sic)»  sur la nouvelle mode féminine au collège : La jupe saoudienne ou   demi -burqa.

La jupe saoudienne ou la moitié de burqa

Quand Sarah K. 15 ans – se présente ainsi à la porte de son collège* ; elle ressemble aux Saoudiennes ** et aux Iraniennes de son âge (chères au cœur des intégristes de l’UOIF de M. Lasfar)  avec sa jupe longue et noire et son voile long et noir ;  on devine que sa communauté religieuse la prépare déjà à porter la burqa, selon la charia à la mode de Ryad, de Téhéran et de Kaboul.
Évidemment pour M. Mehdi Allal de Terra Nova***, tout serait pour le mieux à Charleville-Mézières, si comme à Ryad, s’appliquait  la charia.

Mais Patatras !    M. Allal en est encore scandalisé, il vient d’apprendre que la charia qui n’a jamais été appliquée en France,  ne sera pas appliquée pour Sarah dans ce collège : ni le voile islamique, ni la jupe demi- burqa ne sont obligatoires dans les collèges publics français.

M. Allal sera-t-il aussi  outré par le fait que notre laïcité, quoique fragilisée depuis des décennies, par l’agressivité des intégristes (frères musulmans ou salafistes), soit toujours aussi forte et vive, et que, comme la première fois en 1989 à Creil pour le voile islamique, c’est une Principale de collège qui a eu  la bonne autorité pour rappeler la  loi laïque à Sarah ?
La collégienne savait qu’elle devait enlever son voile islamique avant d’entrer au collège, elle sait désormais que sa jupe demi- burqa est une discrimination islamique à  des fins de prosélytisme et est donc interdite à l’école, en France.

Mais, soucieux de l’obéissance  à la loi républicaineM. Allal du «pôle anti-discrimination- de- Terra – Nova» sera certainement sensible au fait que Sarah, parmi ses camarades de classe,  puisse retrouver – sans sa demi-burqa –  toute sa place  dans son collège paisible car protégé contre la soumission à la charia (impitoyable et sanglante en France et dans le monde). ___________________________

* Photo (LEVY Guillaume / L’Union L’Ardennais / MAXPPP)

**  Voir le film  Wadjda  de la réalisatrice saoudienne Haifaa Al Mansour [ récompensé à la Mostra de Venise par le Prix du meilleur film d’Art et Essai en 2012 ] est une bonne peinture de la vie des jeunes filles et des femmes selon la charia saoudienne.
*** Jupe pas «laïque» : une erreur monumentale du proviseur (sic)   Mehdi Thomas Allal* et Asif Arif  29.05.2015  Libération.fr _____________________________

3 mai 2015   Commentaires fermés sur Terra Nova : non à la laïcité – oui à la jupe « saoudienne »

F. Hollande persiste dans le déni de la loi sur la burqa

Note du 19.03.2015  actualisée le 16 avril 2016
/ suite à l’émission spéciale « Dialogues citoyens », avec M. Hollande, sur France 2, jeudi 14 avril 2016.

En plus d’être un politicien narcissique, omnubilé par sa seule réélection, en plus de ses propos oiseux, M. Hollande a la mémoire courte.

Rappelons donc la loi au président Hollande mais aussi aux islamistes du CFCM et de l’UOIF – frères musulmans – salafistes et djihadistes,  qui  font
comme si on était  déjà (?)  sous le gouvernement de l’État islamique,  et qui défient et bafouent avec arrogance – après plus de cinq années  de promulgation, la loi républicaine :

LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public 

Article 1  :  Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage.

Article 2  :  I. ― Pour l’application de l’article 1er, l’espace public est constitué des voies publiques ainsi que des lieux ouverts au public ou affectés à un service public.

♦ Rappelons à tous ces Messieurs que les Facultés de l’Université française sont des lieux publics, des lieux d’enseignement public,  avec des professeurs salariés du secteur public.

Et pour les étudiantes comme pour les élèves des écoles primaires, des collèges et des lycées, aucun signe d’appartenance à une religion ne peut être admis.

♦  Sachez Messieurs, une fois pour toutes, que ni la bible, ni  la torah, ni le coran, ne feront plus JAMAIS la loi en France. 
La séparation des églises
(temples et mosquées) et de l’État est DÉFINITIVE depuis 1905.
Nos Communards, précurseurs géniaux – avant d’être massacrés par deux autres
(futurs) présidents de la République, les ignobles Thiers et Mac-Mahon- l’avaient instituée, il y a 145 ans, le 2 avril 1871.

                                 Nul ne touchera à notre laïcité, si tragiquement défendue dans le sang de la Commune, et qui est fraternité universelle !


Je m’interroge sur la situation actuelle :

– un président de la République qui n’obéit pas aux lois républicaines,

– un président de la République qui n’interdit pas des attroupements nocturnes, avec trafics de drogues et incitations à la haine et à la violence  (comme ces voix pâteuses qui traitent Alain Finkielkraut de « fasciste »…)

– un président de la République qui  tolère ainsi que des centaines d’hommes cagoulés  sèment la peur et la casse dans les quartiers de Paris, la nuit du 14 avril 2016, blessant des policiers,

– un président de la République qui laisse beugler le fameux slogan éculé  : « CRS  SS »  chers aux  petits bourgeois  trotskistes menés par Cohn-Bendit en 1968,

                               ALORS  que la France  de 2016 est en État d’urgence,  et que le devoir du président est de veiller à la sauvegarde de sa population, dont la sécurité est assurée par nos courageux militaires,  gendarmes et  policiers, qui luttent quotidiennement contre le terrorisme islamique.

Un tel président de la République n’est-il pas passible  de destitution ?

_______________________________________
_______________________________________

 

19 mars 2015

C’est peu dire que l’actualité en France me tire à nouveau par la manche. Il aura fallu que M. Sarkozy, ce mardi 17 mars 2015, rappelle simplement la loi d’interdiction de la burqa* dans les espaces et les lieux publics et en priorité absolue dans les établissements scolaires, en l’occurrence à l’Université  pour que le PS,  en infraction totale avec la loi, ose crier au scandale !

Il faut dire que le PS  rechigne devant la loi républicaine et laïque. Mais alors où le PS  puise-t-il son idéologie ? Au Qatar**, en Arabie saoudite, en Iran. Le PS préfère la loi islamique. Le PS préfère obéir au coran de MM. Lasfar; Boubakeur, Zekhri et Moussaoui. C’est pourquoi l’ordre a été donné à la police et à la justice depuis l’élection de M. Hollande en 2012, de ne pas appliquer la loi.
 

Non seulement, le PS n’applique pas la loi d’interdiction de la burqa, mais en plus pour montrer son allégeance à l’UOIF –créature intégriste de l’Arabie saoudite– et pêcher des voix  inch’allah, le PS  (toujours pour gagner en 2017)  ne finira-t-il pas par proposer au Parlement une loi décrétant le porc TABOU*** dans les établissements scolaires ?

♠ Laisserons-nous  MM Hollande, Valls et Mme Vallaud-Belkacem décider que notre alimentation omnivore millénaire est « impure » parce que non conforme au « sacré » du coran ?  Mais que viennent faire « le sacré et l’impur » dans nos écoles laïques ?

 – Chaque burqa n’est que le signe d’ un communautarisme agressif de salafistes djihadistes qui, en France, punissent de la sorte  les femmes « impures »  comme le font les talibans au Pakistan et en Afghanistan, les hommes de  l’État islamique en Irak et en Syrie, les chiites en Iran, l’émir d’Arabie et les hommes de Boko Haram en Afrique. Pas de quoi être fier !

– Chaque famille (souvent le père menaçant)  qui exige un régime pour son (ses) enfant(s) à l’école publique selon sa religion marque son appartenance à un communautarisme dominateur,  contre la laïcité, contre notre loi républicaine.

◊ L’école  laïque n’est pas un lieu religieux, c’est un lieu libéré de toute obédience à de quelconques dieux, à de quelconques dogmes, ce qui en fait pour les jeunes, le lieu idéal pour développer en toute liberté de pensée  leur intelligence et acquérir les savoirs qui fonderont leur avenir.
◊ L’école laïque protège la jeunesse du prosélytisme religieux  permanent. Imaginons un instant que notre République laisse 2, 3, 4, 5 religions  prendre le pouvoir dans nos écoles divisées en 5 classes  où les  parents décrèteraient les programmes et les méthodes, les temps pour les 5 prières 5 fois par jour et les 5 jours fériés différents.  Et tout cela bien sûr, sans bœuf, sans porc, sans viande, sans viande avec légumes etc.  

♠♠ Or, non seulement le PS  programme la très résistible ascension du coran intégriste  dans nos écoles et nos facultés laïques, mais  pour capter  les voix des musulmans tous considérés (?)  comme  intégristes islamistes et non laïques, donc mécontents de notre école gratuite (?) ,  il concocte des ouvertures d’écoles coraniques à la mode des talibans, aux frais de la République.
Ce seront les réponses « coraniques «   de F. Hollande  à la haine islamiste contre la France, aux massacres de citoyens français perpétrés par les Merah , Kouachi et Coulibaly . L’État républicain ne contrôle pas les prêches en arabe dans les mosquées et dans les prisons, il ne contrôlera rien dans les écoles coraniques.
Les  sinistres effets sont garantis : toujours plus d’islam intégriste, toujours plus de crimes contre l’humanité ! Les futurs imams directeurs suivront à la lettre les programmes que leur imposera depuis Saint-Denis , la Mecque de l’islam en France,  l’Institut  européen des sciences humaines (IESH)  de MM. Jaballah et Ramadan rattaché à l’UOIF et aux frères musulmans -c’est-à-dire avec l’objectif  de former des bataillons de djihadistes sur tout le territoire national.
Les filles iront à l’école en burqa
et les garçons en djellaba, le français sera la deuxième langue qu’ils ne sauront ni parler, ni lire, ni écrire, car  il n’est permis selon ce dieu que de réciter par cœur en arabe le coran. Plus de sport  pour les filles,  plus de programme scientifique, plus d’Histoire de France, plus de morale citoyenne et humaniste …

Saurons-nous  résister à ce renforcement du communautarisme qui stigmatise, discrimine  les enfants et les jeunes de l’école maternelle  à l’Université ?
– Saurons-nous  résister à cette violence faite à notre idéal laïque 
qui  considère tout enfant comme une personne (quelque soit la religion de sa famille)  libre citoyen(ne) en devenir, dans un pays sans dogme religieux d’État ?
– Saurons-nous  défendre notre fraternité face à la haine générée honteusement par les intégristes ?

♦♦♦ De sinistre mémoire, l’étoile jaune préparait en France, par la volonté de MM.Pétain et  Laval, aux ordres des nazis, l’abominable déportation et la mort effroyable des personnes de confession juive.
♦♦♦ La burqa est l’étoile jaune des musulmanes, et  la mort est pour nous tous, les non islamistes, comme en janvier 2015.
MM. Hollande et Valls, Mmes et MM. de la majorité  PS au gouvernement et au Parlement, pensez-vous nous rejouer  honteusement cette tragédie jusqu’en 2022 ?

Votre devise serait-elle : Vive le mourir-ensemble ? Et jouer aux hypocrites larmoyants, lors des hommages funèbres aux victimes, serait-il votre seul savoir-faire politique et social  ?

Ne laissons pas stigmatiser ces femmes par les fascistes islamistes, les nazis d’aujourd’hui. Leur loi inique, la charia est à l’opposé de notre idéal de liberté, d’égalité et de fraternité. Ne laissons pas les fondamentalistes s’acharner contre ce qui fait notre identité nationale et notre force morale !

Le communautarisme qui veut  imposer  la charia aux musulman(e)s  induit une violence et des manifestations permanentes des familles contre l’école laïque et contre ses personnels enseignants ou techniques.  Non seulement, cette violence trouble la vie de l’école mais aussi la sensibilité et la sécurité affective des enfants, et cela dès le plus jeune âge****. Il est fini le joli temps où notre école laïque était un sanctuaire de calme et de paix , où syndicats d’enseignants et Fédération des conseils de parents d’élèves étaient des soutiens sans faille à la laïcité.

L’intrusion dans la société française d’une religion islamique qui veut supplanter nos lois (alors que la religion catholique a accepté la règle de la laïcité) est inadmissible.

Plus nous serons passifs devant la montée du communautarisme agressif, plus nous laisserons bafouer notre laïcité, plus les organisations islamiques nous mépriseront, plus elles nous haïront, plus elles s’imposeront comme une force politique réactionnaire et oppressive, plus elles se réjouiront en faisant semblant de pleurer quand leurs frères nous tueront, car enfin, c’est bien là le seul objectif monstrueux de la charia, le massacre des mécréants.

Apostille
Ne respectant pas la loi républicaine et laïque, et n’ayant aucune bonne politique sociale,  le PS se fait à la fois complice  de l’intégrisme islamique et  allié objectif du Front national, dont il est depuis 2002 le pourvoyeur.

Jeannette Bougrab s’exile [retour sur son entretien avec Ruth Elkrief du 8 janvier 2015 – BFMTV et sur le témoignage de Laurent Sourisseau (Riss) dessinateur de Charlie Hebdo le 21 janvier 2015 – C à vous France 5 ]

__________________________

* loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public / son décret d’application   circulaire du 2 mars 2011

** Le Qatar qui a déjà infiltré (après le Printemps de M. Pinault -entre autres)  le PSG ou Qatar Saint-Germain, dont l’ineffable attaquant multi millionnaire ne sait dire en français qu’un mot grossier sur notre pays ou   lever – comme les potes – son index pour nous montrer que son dieu nous a dans le collimateur !

*** La seule interdiction religieuse, avec également la menace de « péché (?sic) »  émanait du clergé catholique et romain, à savoir,  la viande le vendredi. Ironie du sort,  dans notre France paysanne et pauvre d’alors, car la viande n’était même pas souvent au menu du dimanche. Depuis des lustres, elle ne s’impose plus au service restauration de l’école laïque, pas plus que les 40 jours de carême !

****  (Re)lire la note sur l’action condamnable des islamistes contre  la crèche Baby Loup à Chanteloup-les-Vignes.
______________________________

 Note du 19 mars 2015 complétée le 20 mars 2015.

19 mars 2015   Commentaires fermés sur F. Hollande persiste dans le déni de la loi sur la burqa

Fête ou sacrifice tragique ?

Cette note  du 16 octobre 2014 sur  l’Aïd 2014 devrait  bouleverser les mêmes (1),  car pour que ce soit vraiment la fête, pour un vrai sacrifice,  l’agneau doit être « conscient » quand on l’égorge ….  c’est vrai aussi pour l’égorgement ou la décapitation des  infidèles par l’État islamique…
________________________

Samedi 4 octobre 2014, c’était Aïd al-Adha (la fête du sacrifice), la plus belle, la plus grande fête islamique, l’équivalent du Noël chrétien pour les musulmans.
Mais foin de la dinde rôtie de Noël , le mouton doit être bien vivant comme le jeune Ismaël, fils d’Ibrahim (Abraham pour les judéo-chrétiens).
Selon la croyance antique, dieu avait demandé au père d’égorger le fils, puis avait changé d’avis devant la soumission du père brandissant le couteau et préféré le sacrifice d’un animal. On est encore dans la tradition des rituels païens sanglants.

Donc, c’est la fête !  Certes, pour découper la dinde ou la bûche de Noël, comme pour égorger le mouton, il faut un couteau. Pour la bûche, en souvenir du feu joyeux dans la cheminée, pour l’agneau, en souvenir d’un sacrifice sanglant nécessaire à la fête.

Le rédacteur d’un site islamique* encore réjoui et plein d’humour, le lundi 6 octobre, raconte l’histoire de «la mystérieuse chute du mouton qui a tenté de se suicider», le vendredi, veille de l’Aïd, en sautant par la fenêtre du 5ème étage d’un immeuble de Lille.
C’est d’autant plus drôle pour le rédacteur qu’il sait que  l’agneau «blessé et conscient »(sic) a été récupéré par la famille : « Happy end pour le mouton donc. Du moins pour quelques heures seulement…**» écrit-il.

Mais en cette même veille de l’Aïd, le 3 octobre, à Diyarbakir en Turquie***, une chèvre gardée pour le sacrifice par Mehmet Yildirim, en haut d’un immeuble de 6 étages, est tombée sur son fils Heval,  âgé de 13 ans qui jouait avec ses camarades près de l’immeuble. Heval, grièvement blessé est mort.

Est-ce la fête, la tragédie sanglante de la mort d’un enfant, dans le sacrifice préparé par son  père et qui aurait pu se produire de la même façon, le même jour, à Lille ?

 

« Nulle contrainte en religion »  nous répètent en boucle les organisations islamiques, mais alors :

Qui contraint les musulmans à perpétuer le sacrifice sanglant d’un animal, qu’ont abandonné depuis longtemps les autres monothéismes ?
Qui contraint les musulmans à circoncire les petits garçons ?

Et quand Abdelwahab Meddeb ♦ nous dit comment, tout petit, après avoir assisté à un égorgement, il faisait des cauchemars où il était à la place du mouton,  on se prend à imaginer une autre fête de l’Aïd, un fête sans sacrifice sanglant, une fête où l’on offrirait des moutons en peluche aux enfants, une fête qui ne leur donnerait plus de cauchemars et où l’on s’enverrait simplement des jolies cartes …

___________________________

  Mercredi 30 mars 2016
Toutes les radios et toutes les télévisions ont repris hier l’information venue d’une association de défense des animaux, si sensible au malheur des bêtes qu’elle supporterait mieux la ruine et/ou le suicide  de tous nos paysans éleveurs  : « il y avait eu des actes de cruauté dans un abattoir ».

* saphirnews.com 6.10.2014 / source La Voix du Nord

**  ♠ Le rédacteur, évoquant le sursis du  mouton « se demande encore combien de temps le journalisme d’investigation a devant lui».  Serait- ce un rappel de la tragédie de l’Algérie durant «la décennie noire 1991-2002» quand le GIA (groupe islamique armé) massacrait les journalistes ou en France , quand le CFCM, l’UOIF et la Ligue islamique mondiale intentaient en 2007, un procès aux journalistes de Charlie Hebdo ?  Serait-ce une menace ?

*** saphirnews.com 9.10.2014 Le rédacteur n’établit aucun lien entre les deux faits.

♦  sur France Culture – dans l’émission Cultures d’Islam de Abdelwahab Meddeb du dimanche 27 décembre 2009 : Rencontres d’Averroès(1/2) à Marseille. Étaient invités Mahmoud Hussein, Penser le Coran, Grasset, 2009 et Jean-Christophe Attias, Juifs et musulmans, une histoire partagée, un dialogue à construire, La Découverte, 2006.
Laissons la parole à Abdelwahab Meddeb « (…) La mise en scène du rite sanglant ne prédispose-t-elle pas à la dérive régressive qui retourne le couteau vers le cou de l’homme dont l’immolation est légitimée par l’accusation de mécréance, faisant de lui un ennemi de Dieu, dont le sang devient licite ? (…)»

______________________

– Abdelwahab Meddeb, né en 1946 à Tunis, est décédé à Paris le 5 novembre 2014 –  Lire cette dernière citation  comme un hommage à l’humaniste qu’il fut.

Abdelwahab Meddeb 1946-2014

16 octobre 2014   Commentaires fermés sur Fête ou sacrifice tragique ?

Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?

 Note du 21 juillet 2014 complétée les 24-27-29 et  30 juillet 2014

À Paris, le 13 juillet 2014,  eut lieu avec le concours du Nouveau Parti Anticapitaliste, d’Europe Écologie Les Verts et du PS, une glaçante caricature de défilé islamiste* avec des femmes musulmanes lourdement voilées ou en burqa portant
le drapeau du Hamas** :
Drapeau du Hamas
ou bien celui du djihad et  d’Al-Qaïda :

Drapeau du djihad et d'Al-Qaïda

ou encore celui d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI)
ou bien encore le même, celui de l’État islamique (EI) en Irak et au  Levant.
Drapeau salafiste de l’État islamique

Défilé de drapeaux  palestiniens mais aussi d’autres pays musulmans, sachant que le drapeau de l’Arabie saoudite est l’original de tous les autres :Drapeau de l'Arabie saoudite

Un prêcheur hurlait Hamas résistanceDjihad résistance – Israël assassin et Hollande assassin, slogans que répétait la foule pour laquelle la République française laïque, en cette veille de fête nationale, était une cible annoncée, contre laquelle on fourbissait des armes dans les quartiers dits «sensibles», en attendant le retour des djihadistes ♠♠♠ partis en Syrie, au Pakistan et en Irak prendre des leçons de massacres, de lapidations et autres égorgements qu’ils voudront nous infliger.

Comme je l’écrivais, il y a 7 ans dans ma note  Salam Shalom , c’est l’impéritie des Nations-Unies face aux situations complexes qui a fait échouer la partition ; et au lieu de revoir, au gré des conflits, les modalités de  création d’un État palestinien démocratique, on a voulu ignorer les conséquences des spoliations et des souffrances,  et on a favorisé la prise de pouvoir d’un parti islamiste, le Hamas à Gaza. D’où le lugubre «mort aux juifs» clamé  dans les rues de Paris par les mêmes qui acclamaient le djihad, leur cri de guerre contre nous tous, Français, juifs, athées, chrétiens ou musulmans laïques.

Et ailleurs dans le monde musulman, le ramadan 2014 ne serait-il qu’un bain de sang ?

J’ai retenu pour le 19 juillet 2014 cet extrait de l’article de Élie Haddad pour Radio Vatican :

«(…) Hier, un représentant de l’État Islamique d’Irak et du Levant est passé à l’évêché syriaque catholique de Mossoul et a demandé à ce que, dans l’après-midi, les chrétiens de la ville se rassemblent afin que leur soient expliquées les règles pour vivre dans le califat islamique de Mossoul.
Naturellement, les chrétiens de Mossoul n’ont pas eu tellement confiance. Ils ne se sont pas rendus à cette convocation. Et hier soir, jusque tard dans la nuit, des voitures avec des haut-parleurs ont sillonné la ville indiquant que les chrétiens avaient le choix entre trois options :
La première, se convertir à l’Islam et devenir des sujets du califat.
La deuxième, payer un impôt, la jizya.
Et la troisième, partir ou subir l’épée
.
En plus de ces haut-parleurs qui ont diffusé hier cet ultimatum, une lettre a été distribuée à certaines familles. L’ultimatum était fixé à aujourd’hui, midi. Par conséquent, il y a eu une véritable panique. La centaine de familles chrétiennes qui se trouvaient encore à Mossoul ont quitté la ville avec précipitation.(…)»

et pour le 19 août 2014  l’entretien que  l’archevêque de Mossoul, Mgr Amel Shimoun Nona  a accordé au journal italien Corriere de la Sera.. Il lance un avertissement aux Occidentaux :
« Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche . S’il-vous-plaît, il faut que vous compreniez.
Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du Moyen-Orient, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans. Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. Vous croyez que tous les êtres humains sont égaux, mais ce n’est pas une chose certaine.
L’Islam ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux. Vos valeurs ne sont pas leurs valeurs. Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison. » 

Et pour ce ramadan 2014, j’emprunte à  Jean-Patrick Grumberg *** une liste (non exhaustive) des morts depuis le début du ramadan, fin juin :

          27 juillet 2014  Kano – Nigéria  Un attentat a été commis par Boko Haram ( traduction de « l’éducation occidentale est un péché ») contre une église catholique du nord du Nigéria.  Une bombe a explosé en pleine messe, tuant cinq personnes.
«19 juillet 2014 Maudiguri – Nigéria : Boko Haram a tué au moins 100 personnes et a planté le drapeau noir de l’islam –     le même qu’à Paris dimanche 13 juillet, samedi 19 juillet et le samedi 26 juillet 2014.

  • 16 juillet  14 soldats tués dans l’attaque terroriste au Mont Chaambi.
  • 12 juillet (Pajwai, Afghanistan) – Cinq femmes parmi les huit civils tués par des bombardiers talibans.
  • 11 juillet (Hardramawt, Yémen) – des fondamentalistes d’Al-Qaïda tirent sur un homme à mort à son domicile pour «pratique de la magie noire».
  • 11 juillet (Kirkuk, Irak) – Un attentat suicide à la voiture fait vingt-huit innocents, dont des femmes et des enfants.
  • 11 juillet (Abbottabad, au Pakistan) – Un père et son fils chiites abattus par les sunnites.
  • 10 juillet (Karachi, Pakistan) – Un commerçant chiite est assassiné par les sunnites.
  • 10 juillet  (Kohsan, Afghanistan) – Les talibans tuent six employés d’une entreprise de déminage.
  • 8 juillet (Parwan, Afghanistan) – Un attentat suicide taliban  dans une clinique médicale laisse seize morts, dont onze étudiants.
  • 7 juillet (Kunduz, Afghanistan) – Cinq enfants sont morts dans leur maison par un tir de RPG (rocket propelled grenade).
  • 7 juillet (Bagdad, Irak) – Un kamikaze fedayin dans un quartier chiite s’explose et envoie sept âmes à Allah.
  • 6 juillet (Tikrit, Irak) – Sept femmes et neuf enfants sont morts écrasés dans leurs maisons par des roquettes moudjahidin.
  • 6 juillet (PAIRA, Pakistan) – Deux personnes accusées d’adultère sont exécutées par des membres de leur famille.
  • 6 juillet  (Tana River, Kenya) – Des hommes armés d’Al-Shabaab envahissent un village et assassinent au moins vingt habitants.
  • 4 juillet (Karachi, Pakistan) des musulmans ont posé une bombe dopée avec des roulements à billes devant une mosquée rivale, tuant 2 musulmans.
  • 4 juillet (Mogadisho, Somalie) un législateur et son garde du corps ont été abattu par des militants pro-charia.
  • 2 juillet  (Kaboul, Afghanistan) Attaque suicide: un musulman islamiste s’est fait exploser dans un bus de Kaboul – 8 morts et 13 blessés.
  • 1er juillet (Samarra, Irak) – des sunnites tirent des roquettes sur une mosquée chiite et tuent un ouvrier. Etrange : aucun musulman n’a dénoncé la destruction des corans.
  • 1er juillet (Tripoli, Liban) explosion d’une grenade vers 3 heures du matin au passage d’une patrouille de l’armée. Pas de blessés.
  • 1er juillet (Maiduguri, Nigéria) un camion piégé a explosé dans la rue d’un marché très fréquenté, ce matin, causant de nombreux morts et blessés – chiffres pas encore disponibles.
  • 30 juin (Bauchi et Kaduna Nigéria). 2 attaques ont fait au moins 38 victimes hier soir, et de nombreux blessés.
  • 30 juin (Bauchi, Nigeria) confirmation de la mort d’au moins 10 personnes, dimanche soir, dans l’attaque d’un bordel par des terroristes.
  • 30 juin (Mogadishu, Somalie) – 2 morts sous les explosifs d’al-Shabaab dans un marché.
  • 30 juin (Le Caire, Egypte), une série d’explosions provoquées par Ajnad Misr fait deux morts.
  • 29 juin (Somalie) : les rebelles islamistes ont tué à bout portant un policier et deux membres des forces de sécurité somaliennes lors de deux opérations séparées.
  • 29 juin (Syrie) 8 djihadistes ont été crucifiés par des djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIL) et exposés en pleine rue, parce qu’ils étaient considérés comme trop modérés.
  • 29 juin (Kwadakau, Nigéria) – De pieux musulmans ont ouvert le feu sur des chrétiens réunis pour aller à l’église, en tuant au moins 10 personnes.
  • 29 juin (Chibok, Nigéria) – Boko Haram est entré dans plusieurs églises avec des bombes et des armes à feu, et tué des dizaines de chrétiens.
  • 28 juin (Damas, Syrie) Un voiture piégée a explosé en plein milieu d’un marché très fréquenté, tuant au moins deux personnes et blessant des dizaines. EIL  est soupçonné d’être derrière cet attentat.
  • 28 juin (Ramadi, Irak) – EIIL tire des roquettes en pleine ville  et tuent neuf civils.
  • 28 juin (Giza, Egypte) – une fille de 15 ans et sa mère sont déchiquetées à mort par l’explosion d’une bombe déclenchée par les Frères musulmans –  les Frères musulmans sont installés en France, c’est l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF).
  • 28 juin 2014– début de ramadan : (Sinaï, Egypte) – des « militants » palestiniens tuent quatre policiers.»

______________________

* Manifestation autorisée de soutien au Hamas- filmée par Guy Sauvage pour Riposte Laïque.
**
Le Hamas est sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada,  des États-Unis d’Amérique,et de l’Union européenne. Le NPA, le PCF, EELV et les députés du PS -MM. Alexis Bachelay, Yann Galut, Razzy Hammadi, Mathieu Hanotin, Pascal Cherki et Philippe Doucet – soutiennent donc le djihad et les terroristes en France.
Cf. ma note du 16 avril 2012 :  Quand le PS et le PC fêtent le terroriste Salah Hamouri
*** © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
_______________________

Et le samedi 26 juillet 2014 :

♠♣♠ À Paris, Place de la République 18h35
 [La manifestation du 26 juillet 2014 à Paris avait été interdite par la préfecture de police et «le juge des référés du Conseil d’Etat avait rejeté en milieu de journée le recours déposé par les organisateurs, après que le tribunal administratif de Paris eut confirmé vendredi soir l’interdiction de la manifestation».]
Non seulement, la  manifestation eut lieu, mais en  double violation de notre loi républicaine, ils récitèrent leur charia contre nous, Place de la République.  Tout un symbole.  Ils recommenceront. 

♠♠♠  Port de Tanger (Maroc) – Le même jour, la police marocaine  interpellait sur le port de Tanger « un djihadiste français d’origine algérienne en provenance de la Libye – alors qu’il s’apprêtait à regagner la France  pour y mener des opérations de recrutement au nom du Front Al-Nosra en Syrie (…) » Il avait reçu l’ordre d’y recruter de nouveaux combattants et « était  chargé d’apporter le soutien logistique et financier nécessaire ». Selon le communiqué ministériel marocain, l’homme avait  déjà « combattu dans les rangs d’Al-Qaïda dans la région afghano-pakistanaise, après une expérience similaire en Bosnie ».
Sources : 20 minutes avec AFP et agence de presse officielle MAP

  ______________________________

En guise d’épilogue provisoire … comme une réponse à ma question

Une « opération ramadan » à forte visée commerciale et djihadiste a été lancée pour ce ramadan 2014 par une maison d’édition qui souhaitait « mieux faire connaître la civilisation arabo-musulmane au-delà des librairies  spécialisées
Ainsi on lira
dans  l’ouvrage (♠ extrait ci-dessous) écrit par un salafiste sur l’appel au djihad « sous  l’égide d’un souverain musulman par son autorisation  ou sous son drapeau   (…) :
« En conséquence, il est du devoir de tous les musulmans, formant un seul État ou des États séparés, de se doter de toutes sortes d’armements et de se perfectionner dans l’art militaire, non seulement défensif mais aussi offensif, pour que le Verbe de Dieu soit le plus haut et pour répandre la justice et la clémence sur terre. »
_________________________
sources citations Le Point.fr  29/07/2014- d’après Le Figaro

 

21 juillet 2014   Commentaires fermés sur Le ramadan 2014 en France serait-il djihadiste ?

Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

Note du 27 mars 2014 complétée le 23 septembre 2014 ♠

Cela dure depuis 25 ans  ;  cela s’intensifie en émeutes, en guet-apens, en explosions de  «cocktails molotov», en barricades de poubelles ;
cela
brûle les voitures et les pneus devant les maisons etc.
cela casse et fracasse, cela détruit, saccage, vandalise ; cela vole les femmes et les personnes âgées avec coups et blessures ;
cela frappe et blesse gravement les policiers et les policières* quand ils ou elles interpellent un voleur, un trafiquant, un multirécidiviste, etc.
cela caillasse les voitures de police, de pompiers, du Samu ; cela insulte avec le sempiternel chapelet d’injures  ;
cela crache, cela barbouille de graffitis qui disent le niveau de culture ;
cela s’enrichit d’ immondes trafics de drogues ;
cela achète des armes de guerre aux mafieux.
Le 16 mars 2014, cela se déchaîne en folie furieuse et cela ravage les bâtiments des services publics**, éducatifs et sociaux. Bref,

 cela nous a déclaré la guerre  depuis 25 ans,
cela a déclaré la guerre à notre République ;
nos gardiens de la paix sont en première ligne.

 

Il s’agit d’un groupe de malfaisants et autres délinquants majeurs ou mineurs multirécidivistes qui, refusant d’être citoyens français, exigent d’être toujours libres de nuire à la collectivité, aux personnes et au bien commun,  d’attaquer en permanence la police, de bafouer une loi qu’ils rejettent.

Cela s’appelle la haine ordinaire contre notre loi républicaine.

 

Et la haine ordinaire a fait aussi des petites victimes collatérales : les bébés de la crèche Baby-Loup.
La haine ordinaire à Chanteloup n’a pas accepté le principe de laïcité qui accorde tant d’importance à la liberté de conscience de chacun qu’il impose que chacun respecte la liberté de conscience des autres.
La haine ordinaire a chassé de Chanteloup la crèche implantée depuis 1991, au cœur de la cité de la Noé et qui fonctionnait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et  accueillait  des enfants de familles souvent défavorisées et/ou travaillant en horaires décalés.
La haine ordinaire, grâce aux atermoiements de la justice française – la cour de cassation /19.03.2013/  contredisant le conseil des Prud’hommes /13.12.2010/♣- des dirigeants du communautarisme islamique de Chanteloup-les-Vignes, prônant la charia au-dessus de la laïcité a eu raison de cette structure bienveillante et ouverte à tous.
Par contre, les juges de la République n’ont réussi en 25 ans, ni à supprimer ni même à réduire la grande délinquance de la cité de la Noé, ni à stopper les trafics de drogues et d’armes.

Ici, à Chanteloup-les-Vignes, en Île-de-France,  la justice française s’acharne et expulse une institution laïque exemplaire, mais elle laisse une paix royale aux malfaiteurs et à leur haine ordinaire contre notre démocratie.
Comme en Seine-Saint-Denis, un territoire d’Outre-République laïque se constitue.

Cherchez d’où vient la trahison de nos valeurs républicaines pendant qu’il en est encore temps !

________________________________

* À Chanteloup-les-Vignes, six policiers (dont une femme) ont été blessés le dimanche 16 mars 2014.
** Le Monde 18.03.2014   Douze bâtiments publics ont été ravagés (le 16.03.2014)  parmi lesquels le commissariat de police ( le portail a été défoncé par une voiture bélier incendiée ensuite ), une école, une crèche, la poste, la Maison de l’Emploi (parquet brûlé, matériels de bureau et ordinateurs jetés par terre etc./ [il faut savoir qu’elle est promise à la fermeture en 2015,  faute de soutien financier du gouvernement Hollande / Le Parisien 10.03.2014], la gare et ses caméras de surveillance, etc.
♦ Voir dans la note sur les lynchages de Martin , Sofiane et Kévin à Grenoble,  les dix lois du «touche pas à mon pote» ou La haine de notre société républicaine.

♣  Cependant il  faut savoir que,  selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD, publié samedi 19 octobre 2013, 87% des personnes interrogées donnaient raison à Baby Loup et 84% se disaient favorables à une loi interdisant les signes religieux ou politiques dans les entreprises privées. 
De même, la cour d’appel de Paris, dans son jugement du mercredi 27 novembre 2013  confirmait le bien-fondé du licenciement de Fatima Afif, salariée de la crèche de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines),  estimant que le port du voile islamique était une «faute grave».
Mais  l’attaque de la laïcité de la précédente décision de la cour de cassation  avait  déclenché « des tensions croissantes et une augmentation des demandes liées au religieux. Notamment la mise en place de repas halal : « Certains parents n’hésitent pas à faire pression sur le personnel musulman de la crèche pour les prendre à partie. La direction n’a donc plus de légitimité laïque et elle doit jongler au quotidien avec le poids communautaire de certains parents et membres du personnel »  (Didier Cros, trésorier de l’association Baby Loup) La crèche Baby Loup déménage 7.06.2013

À quand une loi Baby Loup sur la laïcité dans  les entreprises privées, dans tous les lieux d’éducation et d’enseignement (supérieur -grandes écoles-facultés) M. Hollande ?
On peut être « normal » et avoir du courage !

Un premier projet de loi Baby Loup présenté par Éric Ciotti (UMP) a été rejeté par la majorité PS de l’Assemblée nationale le 6 juin 2013. 

____________________________

NB 
Mais je n’oublie pas  dans cette actualité inquiétante de rendre hommage aux paisibles citoyens (croyants ou athées), aux valeureux pompiers, aux courageux policiers, à tous les personnels des services publics, aux médecins et aux enseignants de Chanteloup-les-Vignes qui ont l’immense mérite de faire au mieux chaque jour leur travail, tout en subissant contre eux depuis 25 ans, la haine furieuse de délinquants et de trafiquants qui les traitent de …  « sales Français (sic)»  et de « sales racistes ».

♠   En septembre 2014, le calife de l’État islamique nous traite aussi de « méchants et sales Français » et appelle les musulmans à nous égorger.

___________________

 

27 mars 2014   Commentaires fermés sur Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

La Seine-Saint-Denis est-elle déjà un territoire d’Outre-République laïque?

 ♦ note du 19 novembre 2013 – complétée le 26 décembre 2013
_____________________

Au rectorat de Créteil et à la direction académique de Bobigny, avec l’accord du ministre de l’Éducation nationale,  se constitue – à bas bruit – mois après mois, un territoire d’Outre-République, un territoire hors-laïcité. ♦◊♦

♣  Fin septembre 2013, à Gagny, une professeur de l’école Émile Cote avait tenté d’expliquer à une mère voilée que,  selon la loi interdisant le port de vêtements religieux dans l’espace scolaire et parascolaire, elle ne pourrait pas- avec son voile- accompagner la sortie scolaire du lundi 30 septembre.

Or, pour cette femme vivant dans le sérail étouffant d’un communautarisme musulman omniprésent et dans la mouvance directe de l’UOIF,
(Union des organisations islamiques de France) dans ce que Gilles Kepel* nomme   « la Mecque de l’islam de France», là où il y a vingt ans a été mis en orbite et en toute liberté, l’endoctrinement de Tariq Ramadan (secte des frères musulmans), là où s’est établi «le plus important institut de formation théologique islamique», là où s’est installé en 2003 «un séminaire qui a donné des enseignements sur l’islam inspirés du cheikh égypto-qatari Youssef al-Qardhawi à des milliers d’auditeurs … »  il n’est  d’obéissance qu’en la charia obscurantiste de l’islam du VIIème siècle et la fraternelle et juste loi française rappelée par une simple professeur laïque, au nom de la liberté de conscience,  n’a ni valeur morale, ni valeur humaniste, ni  valeur historique, ni valeur politique …  Qu’on se le dise.       ♦◊♦

Devinez qui, de la professeur  ou de la mère voilée eut l’appui de la section locale de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), du rectorat et de la direction académique ?

Évidemment la mère voilée !  En ce temps de PS  ventre mou de la laïcité **, M. Jean-Louis Brison (directeur académique) intima l’ordre au directeur de l’école Émile Cote de laisser la mère voilée  accompagner la classe, en totale infraction de la loi républicaine.

♣♣  Bis repetita le 13 novembre 2013, où nous retrouvions sous les fenêtres de M. le directeur académique,  une trentaine de mères voilées se déclarant  « mamans toutes égales »  sauf qu’elles ne veulent pas être des citoyennes aux devoirs égaux**.  

Et  M. Brison   leur  a juste « demandé de lui laisser une semaine pour réunir les directeurs et tout mettre en règle (sic)»***, pour en finir une fois pour toutes avec  les directeurs et les directrices laïques de Seine-Saint-Denis.

Depuis mercredi dernier, le directeur académique, après avoir pris l’attache de Mme Florence Robine (rectrice) et de M. Peillon, aura donc transmis ses ordres aux enseignants de son département afin  que désormais tous sachent qu’en Seine-Saint-Denis, territoire d’Outre-République régi par l’islam des frères musulmans égyptiens,  la laïcité ne fait plus la loi  dans leurs écoles.

 ♦♦♦_______________________________

* Gilles Kepel  Quatre-vingt-treize  Gallimard

** Cf. Rapport au Premier ministre sur la refondation des politiques d’intégration

Date de remise du rapport : février 2013 / le 13 novembre 2013, le rapport est publié sur le site du Premier ministre, « qui salue la grande qualité de ces travaux et remercie l’ensemble des personnes qui y ont contribué. Leurs préconisations serviront de base au travail que le gouvernement engage désormais, pour définir les grands axes de la nouvelle politique d’intégration de notre pays, qui sera annoncée d’ici la fin de l’année
♠ On notera que sur le site de Matignon , il est dit que « la refondation de la politique d’intégration a été lancée début juillet avec la constitution de cinq groupes de travail thématiques (…)» ; cela  en contradiction de la notice de La Documentation française.

*** dixit Feirouz du collectif Mamans toutes égales. Extrait de l’article Des mères du 93 protestent pour garder le voile lors des sorties scolaires. J.-G.B. Le Parisien.fr 13.11.2013

♦◊♦     Et naïvement je me demande pourquoi le rapporteur du Conseil d’État pour la refondation de l’intégration et le gouvernement PS  de M. Hollande nient  l’évidence :
–   le port du voile islamique  en Seine-Saint-Denis « la Mecque de l’islam de France» comme partout ailleurs, est un acte fort de prosélytisme, visant en premier lieu les femmes musulmanes, rappel permanent et intimidant  de la seule loi des intégristes, et défiant notre citoyenneté paisible hors rivalités, querelles et dissonances religieuses.

NB

Le collectif Mamans toutes égales appartient-il à l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis qui distribue gratuitement sur tous les marchés de Seine-Saint-Denis  deux –voire trois livres- à la gloire du prophète, l’un édité à 100 000 et le deuxième à 200 000 exemplaires ?
Il serait étonnant que les « mamans toutes égales en voiles » ne participent pas à la distribution du prophète et ne rencontrent pas, ce faisant,  les parents, les enseignants et les élèves de leur groupe scolaire
.

       Une autre question  aux trois cents Conseillers d’État ( entre 3800 et 6200 € de salaire mensuel brut) :
qui paye le prosélytisme intégriste anti-laïcité en Seine-Saint-Denis ? 

_____________♦◊♦

19 novembre 2013   Commentaires fermés sur La Seine-Saint-Denis est-elle déjà un territoire d’Outre-République laïque?

Et le racisme anti-professeur dans le Val d’Oise, M. Peillon ?

11 juin 2013 / note complétée le 29 janvier 2015

Il aura fallu 17 victimes de djihadistes  et le refus de respecter la minute de silence en hommage aux victimes dans les établissements scolaires, le 8 janvier 2015,  pour que la (3ème) ministre de l’Éducation nationale de la mandature Hollande se réveille et déclare le 22 janvier 2015 « la grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République ».
__________________________

J’avais déjà noté l’indifférence des municipalités * et du ministre de l’Éducation nationale concernant toutes les obscénités placardées sur les murs de nos cités pour humilier et insulter gravement les professeurs.

Avec l’initiative de la LICRA -Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme – proposant une application pour aider les maires et les préfets à voir enfin les graffitis haineux que des crétins barbouillent sur tous les murs et en toute impunité , on peut légitimement penser que ce progrès de la communication instantanée, va servir à ouvrir les yeux de la classe politique et réveiller toutes les consciences citoyennes.

On peut espérer que la haine envers les professeurs et le service public et laïque de l’Éducation nationale sera considérée comme un acte d’une violence extrême envers le plus beau fleuron de notre humanisme, un acte raciste en cela qu’il discrimine odieusement ceux qui ont pour mission l’acquisition de savoirs et la formation intellectuelle de notre jeunesse; un acte qui témoigne de la progression de la bêtise, de l’ignorance et de la bestialitésignes tragiques de la résurgence de l’ obscurantisme d’un autre âge.

♠ Hélas !
La morale civique et laïque n’est pas une priorité  pour le président F. Hollande et son ministre de l’Éducation nationale
, comme l’était pour le PS  le très précipité mariage de deux messieurs et de deux dames.
Le 22 avril 2013, M. Peillon s’est contenté de confirmer que les cours de morale laïque ……… pourraient bien attendre ………….   l’an 2015  !
La devise du président Hollande  serait-elle alors, comme celle du très détesté Louis XV : «Après moi, le déluge !» ?

♠ Le projet de morale civique et  laïque à l’école ne serait-il  pas assez « sociétal» pour le  » pouvoir mou » (soft power)  de l’idéologie PS ?
♣♣
Ou bien l’ engagement-de -M. Pierre Bergé – à financer- la -campagne- électorale- du- candidat- Hollande- à- la- présidence- de- la- République , ne stipulait-il pas que la seule obligation pour le  PS serait de voter l’année suivante  la loi du mariage unisexe et du trafic de procréation  d’enfants sans père ou sans mère qui s’ensuivrait ? Le généreux donateur se souciant comme d’une guigne des droits de l’enfant et a fortiori de l’Éducation nationale.
_____________________________

* Exemple : Rouen, ville aux cent mille graffitis hideux / 12 octobre 2012

NB
I- Extrait de ma note du 19 décembre 2012, Quand le savoir d’une professeur agrégée, docteur ès lettres, ne fait plus autorité  :

«♠♠ Autre exemple du «respect» que l’on témoigne envers ses professeurs  dans une ville du Val d’Oise ; on y remarquera la croix gammée des nazis que reproduisent à l’envi -partout dans nos villes- les vandales antisémites …

Cette municipalité du Val d’Oise, la directrice de l’Académie de Versailles, SOS racisme – et tous les « indignés  »  auront-ils,  face à ces injures ignominieuses, le courage de porter plainte pour défendre l’honneur et la dignité des professeurs, pour s’indigner de l’antisémitisme et  de la dégradation des biens publics ?
Quelles leçons, le ministre « refondateur » M. Peillon, en retiendra-t-il  en 2013 ? »


Photo Olivier Corsan. Le Parisien.fr 13.12.2012

II- Apostille

Dans l’émission L’Esprit public de Ph. Meyer (France culture, 12 mai 2013) dont l’invité était Ph. Meirieu, Max Gallo disait son parcours scolaire, du CAP de mécanicien-ajusteur, au baccalauréat technique puis au doctorat etc. ; il témoignait de ce qu’il avait vécu dans un lycée comme jeune professeur agrégé. En arrivant devant les élèves debout (sans capuche ni casquette ) d’une classe de 6ème, il les saluait d’un cordial  » Bonjour Messieurs ».

Quand on lit les graffitis du Val d’Oise, on comprend l’abîme qui sépare ces deux époques ; l’actuelle étant devenue un tel déversoir de grossièretés et d’obscénités, que c’est le fait de dire  » Bonjour Madame  » ou « Bonjour Monsieur  » à sa /son professeur qui est formellement interdit par les « caïds »Δ, qui font la loi à l’école … car c’est à ceux-là – et non plus aux enseignants –  que les élèves doivent «respect».
_________________________

Δ
Lors de la minute de silence de la journée de deuil national, le  8 janvier 2015, après le massacre de 12 personnes de CHARLIE HEBDO, une enseignante entendait un élève de quatrième lui dire «Je te bute à la kalach», tandis qu’un autre proférait des menaces de djihad envers «tous les blancs».
___________

11 juin 2013   Commentaires fermés sur Et le racisme anti-professeur dans le Val d’Oise, M. Peillon ?