Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

6 novembre 2017 Clin d’œil sur « le Premier monsieur »

par L’ingénue       page du 18 août complétée … le 6 novembre 2017

…. Pour illustrer son exemplaire moralisation de la vie politique, le fidèle président Macron … octroie à son bon peuple sa « Première dame de France » (1) …

… alors pour perpétuer cette grande moralisation exemplaire,  lorsque sera élue une présidente de la République, le bon peuple aura droit au « Premier monsieur de France » (2) !

♣ À moins que, bien avant une  présidente, il n’y ait un président doté d’un concubin, lequel par exemplaire moralisation de la vie politique deviendra illico  « Premier monsieur de France. » !

 ____________________________

1  Ce sera donc la même Brigitte  Trogneux-Macron  professeur de français – celle qui a dit finement le 8 mars 2017,  avec une œillade tendre à son mari : « J’ai découvert la race (!)  des Meufs : les mecs extrêmement utiles aux femmes ! »   source : Vanity Fair mai 2017.
Ainsi on comprendra  que Sibeth Ndiaye (conseillère en-marche- responsable -presse du président Macron) hésite entre eux, avant de donner le titre de Première « meuf » de France.

2  Ou Premier « mec » de France ;  mec étant la déclinaison de « maquereau » : proxénète.
Il faut savoir que la (grande) bourgeoisie  a adopté durablement le langage argotique du milieu de la prostitution et de la drogue.
_______________________________♣


Avec la sottise et la vulgarité de ses distorsions officielles de notre belle langue française,

l’ère Macron s’annonce comme celle des Bourgeois Précieux et Ridicules.


_______________________________♣