Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Les « droits » que les trois communautarismes exigent de la République

8-10 –11- 19- 25  juillet-  note remise en avant le 15 août 2017

De la dépénalisation du cannabis marocain  à l’enfant-numéro …
… en passant par les milliers de djihadistes en France [15 000 hommes fichés S et 17 393 individus fichés islamistes radicalisés]

 

♠ Le communautarisme mafieux des drogues et du blanchiment d’argent exige avec  l’appui de Terra Nova, du PS de Mme Touraine et de M. Hollande, et le soutien d’En marche du  président Macron,  le droit de dépénalisation du cannabis marocainau risque de l’aggravation du trafic d’armes de guerre, au risque de faire plonger de plus en plus de jeunes dans la triple addiction alcool-tabac- cannabis, addiction qui les suivra toute leur vie.

 

Le communautarisme islamique (frères musulmans- CFCM- UOIF- salafistes)  exige le droit de prendre les armes (achetées avec l’argent des drogues) pour faire le djihad en France et devenir une force politique dans nos institutions républicaines, avec le soutien de l’Arabie saoudite et de la Turquie ; mais aussi toujours le droit de mutiler les petits garçons et les petites filles ; et toujours le droit d’ inférioriser à vie les femmes (1) sous leurs coups, sous leurs voiles et sous leurs burqas, puisque le coran l’ordonne.
 Ils se sont déjà arrogé le droit de subversion permanente et criminelle dans toutes nos villes où ils pourrissent la vie des citoyens (incendies, explosions, agressions, assassinats, lynchages …) depuis une vingtaine d’années.

 

♠ Le communautarisme homosexuel exige :

– pour les couples de femmes  le droit au sperme des hommes – n’importe lequel- par masturbation et insémination.
– pour les couples d’hommes le droit à l’ovocyte et à l’utérus des femmes, c’est-à-dire le droit au proxénétisme génital du corps des femmes n’importe laquelle ou lesquelles – par opération puis par implantation – grossesse de 9 mois – accouchement-  montée du lait chez la mère pour le bébé – séparation).

Le couple homosexuel conçoit et exige  la gestation d’un enfant comme la « fabrication d’un produit médicalement assistée ».
L’enfant du couple homosexuel ne sera qu’un numéro
dans un laboratoire, fabriqué avec un ou deux autres numéros de gamètes puis un numéro d’utérus. 
♠ Par cette revendication du droit à l’enfant, le couple homosexuel est dans le déni du droit de l’enfant, auquel il manquera définitivement le droit de savoir  son origine familiale et ses caractéristiques héréditaires, ainsi que le droit à l’amour de cette famille volée.
♠ Par cette revendication du droit à l’enfant, le couple homosexuel est dans le déni de l’autre sexe mais dans son exploitation mercantile.

♠ ♠ Mais qu’importe ! L‘enfant conçu -orphelin– de -père -et/ou- de -mère est déjà annoncé comme un dû pour les couples homosexuels … mieux ou pire, comme une victoire,  le trophée qu’ils doivent gagner  à tout prix parce qu’ ils pensent le mériter  …  et pensent nous  le prouver avec leur très- dignedéfilé- carnaval -pour -les -enfants de « la gay pride »  !

♠♠♠ Le président Macron  l’humble serviteur des Gracques et autres  » boîtes à penser » de J. Attali (2) et  des loges de frères,  fera voter par sa majorité de députés aux ordres,  le droit à l’enfant-numéro pour les couples homosexuels – qu’il aime comme il nous aime, « farouchement ».

_________________________
♠           

Ce sont les fondements de notre citoyenneté dans la fraternité laïque et de notre humanisme qui sont menacés.
Il est fort à craindre que le droit à la santé et à une vie saine, le droit à la paix civile,  le droit des femmes à la dignité de l’égalité, et le droit au respect d’une vraie filiation pour les enfants, ne soient en grand danger.

  Mais tout cela va tellement bien dans le sens de la majorité En marche et des « idées que je porte« , comme le clamait le candidat – président  E. Macron grand moralisateur de la vie politique.
D’ailleurs,  E. Macron l’humble serviteur exemplaire « vêtu de probité candide et de lin blanc »  va nous expliquer comment, sans cotisations d’adhérents d’En marche, il a disposé de 16 millions d’euros de financement  pour sa campagne électorale. Quand nous donnera-t-il la liste des si généreux fondateurs de son parti ?

Et  c’est tellement porteur dans les médias unis pour défendre Macron le démagogue …  ainsi, il continue  de faire la fête sur la tour Eiffel un 14 juillet avec un  président milliardaire, de s’agiter en raquette et gants de boxe pour les Jeux olympiques de 2024, de recevoir des chanteurs milliardaires à l’Élysée, de parader en uniforme de pilote de chasse, de nous imposer « sa » première dame, de prendre des vacances dans un quartier chic de Marseille vêtu du maillot de l’OM  etc. …  !

L’Histoire du quinquennat de l’humble Macron ne fait que commencer…

__________________________          ♠             

1 Lire Henda Ayari : « Le salafisme m’a anesthésiée »  – son livre : J’ai choisi d’être libre Flammarion 2016
Article de S. Kovacs Le Figaro 10.07.2017.
2 Cf. ma note  La maternité et la paternité selon J. Attali   6 mars 2008.

8 juillet 2017   Commentaires fermés sur Les « droits » que les trois communautarismes exigent de la République

2017, pour dire M***e au joint et à la cigarette !

26-29.10 –  18-25.11 2016 – 19.12 2016

Note mise en avant le  2 juin 2017
Tout le mois de juin, vous entendrez prononcer partout dans les médias, le mois de join … et les journalistes pouffer de rire … inutile de leur demander pourquoi.

Un grand BRAVO à toutes celles et à tous ceux qui ont dit  M♦♦♦e  à la cigarette ou qui le diront en 2017 !

——————-
En juin 2017 on a 15 ans
 et on n’a pas envie de commencer à fumer …
et on a raison !
Vu que la première fois, on tousse, on suffoque et  c’est exécrable.

Vu que si l’on insiste, bien sûr, on sera piégé, dépendant et on toussera toute sa vie,  et de plus en plus.

En juin 2017 on a  25, 30, 35, 40, 45, 50 ans  …
Comme  80% de fumeurs, on regrette d’avoir commencé à fumer à 15 ans !

On se demande pourquoi on est assez bête pour continuer à fumer … 
et on a raison !

♥Alors
, si on a 15 ans en juin 2017, on ne commence pas à fumer tabac (et cannabis).

♥Alors, si on a plus de 15 ans en juin 2017,  on décide d’arrêter tabac (et cannabis).

—————————-
En  juin 2017,
on souhaite Bonne FÊTE  à nos poumons !
Bonne Fête à
notre cœur, à notre cerveau, à nos artères !

Et voilà toutes les bonnes surprises qui nous attendent :

8 heures après la dernière cigarette ou le dernier joint
La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié.
L’oxygénation des cellules redevient normale.

24 heures après la dernière cigarette 
Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà.
Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.

48 heures après la dernière cigarette 
Le goût et l’odorat s’améliorent.
Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

72 heures après la dernière cigarette 
Respirer devient plus facile.
Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

2 semaines après la dernière cigarette ou le dernier joint
La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle.
On marche plus facilement….

alors on continue ?
………………….

Si La Fête dure jusqu’en décembre, c’est que l’on a tout compris….

C’est bon signe  ! dirait le poète*, c’est le signe que l’on est malin et fier de l’être !

ALORS, c’est dit, promis, juré !  en  2017, on dit :

          M♦♦♦e  au  joint  et  à  la  cigarette  !

« Novembre, mon mois sans tabac, notre mois sans fumer  Et si on arrêtait de fumer tous ensemble ce 1er novembre ? C’est le défi de santé lancé à tous les fumeurs en France. »    Moi(s) sans tabac   

……………………….
          Avis de tempête sur le Tableau de bord de la santé  en France  ♠

En août 2016
, selon le « tableau de bord » tabac mensuel de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les ventes de tabac ont évolué comme suit, par rapport au mois d’août 2015 (à nombre de jours de livraison constant) :
  • ventes de cigarettes : + 7,4 %           tabac à rouler : + 6,6%   pour les joints 
    ______________________________

   NB           Un joint de cannabis  jusqu’à 5 fois plus nocif qu’une cigarette  

♠ « La consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, ce qui sollicite davantage les poumons. Les fumeurs de joint souffrent de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations.
Cette étude [de l’Institut de recherche médicale de Nouvelle-Zélande], publiée dans la revue spécialisée Thorax, a été réalisée sur 339 patients adultes répartis en quatre groupes : les fumeurs de cannabis, les fumeurs de tabac, les fumeurs de tabac et de cannabis, et les non-fumeurs. Chaque participant a été soumis à des examens de tomodensitométrie des poumons (scanner à rayons X assisté par ordinateur) et à des tests respiratoires.
L’équivalence entre un joint et « 2,5 à 5 cigarettes » est cohérente avec les niveaux de goudron et de carboxyhémoglobine qui sont de trois à cinq fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette. La carboxyhémoglobine est une forme d’hémoglobine associée au monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique. » (Lemonde.fr avec Reuters 31.07.2007).

 ———————————–————————–
     *   Jacques Prévert Pour faire le portrait d’un oiseau   (À Elsa Enriquez) / Paroles
—————————————————————

 

26 octobre 2016   Commentaires fermés sur 2017, pour dire M***e au joint et à la cigarette !

Quand l’Agence fait visiter son Petit Maghreb du XVIIIème arrondisement de Paris

1er septembre 2015

Sur le site du Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis (sis à Pantin), était annoncée pour le samedi 22 août 2015, par l’Agence de Promotion des Cultures et du Voyage (APCV), une Balade-repas dans le Petit Maghreb Barbès-Goutte d’Or (1) du XVIIIème arrondissement de Paris
Dans sa notice l’Agence évoquait une véritable « découverte de la communauté maghrébine qui fait vivre le quartier» dans des ruelles embaumées des senteurs d’épices, tissus, bazars et narguilés…aux couleurs orientales et méditerranéennes.»

On pouvait deviner que pour les habitants du premier département musulman de France par sa population, comme pour ceux de Saint-Denis- La -Mecque de l’islam de France (2) »,  l’effet « découverte » d’une « communauté maghrébine » serait quelque peu … atténué.

Et on devinait aussi que cette balade ne serait pas une visite-conférence sur l’histoire de l’ancien village de La Chapelle-Saint-Denis, ses croix de pierre ou Montjoies, ses moulins de la Butte des Couronnes et ses vignes dont «  l’appellation Goutte d’Or existait déjà en 1474 ; elle venait soit d’un lieu-dit où l’on cultivait la vigne, soit de l’enseigne d’un cabaret débitant un vin blanc cultivé à cet endroit. La Ville de Paris eut coutume au Moyen Âge d’offrir au roi de France, au jour anniversaire de son couronnement, quatre muids du vin réputé de la Goutte d’Or (3)».

Néanmoins, la notice de l’Agence promettait  « une ambiance Médina sur Seine  (…)  pour percer les mystères de ce quartier bouillonnant ».

Tiens ! Des mystères ? Cela méritait l’attention avant le rendez-vous de 10 h au métro Château Rouge (4), à deux pas de la rue Dejean, pour notre « voyage au cœur du Maghreb ».

Très vite, un premier « mystère » est éclairci car « le Petit Maghreb » du marché Dejean (et non pas Saint-Jean comme sur la notice), est plutôt connu sous le nom de « la Petite Afrique ». C’est même ce que les ethno-sociologues appellent « une centralité africaine ». Il s’agit de « commerces spécifiques pour les populations d’Afrique subsaharienne de toute l’Île-de-France et dont l’implantation est grandissante depuis les années 90. Ce furent d’abord la rue Dejean avec la rue Poulet et la rue des Poissonniers, puis les rues de Panama et Suez, puis les rues Labat et Marcadet puis la rue Doudeauville qui perdirent tous leurs commerces traditionnels au profit de commerces communautaires de gros et demi-gros. (…)
La foule des consommateurs a généré le phénomène des ventes à la sauvette de produits exotiques et de produits de contrefaçon [ou volés]. (5)»

Là où l’Agence annonce une balade dans des « ruelles embaumées des senteurs d’épices », les riverains de la rue Dejean qui ont créé, en 2013 leur association la Vie Dejean, sont exaspérés par le marché illégal qui rend leur rue invivable, les encombrements permanents de véhicules, de cartons et de détritus, les nuisances sonores, la saleté innommable avec des odeurs d’urine et d’immondices, et en prime un climat d’agressivité croissante.
Eux souhaiteraient pouvoir simplement vivre dans une ambiance paisible qui serait un heureux retour à l’atmosphère chaleureuse mais respectueuse des droits et devoirs de chaque citoyen en France, un retour à cette citoyenneté fraternelle que les enfants de toutes nationalités vivent et apprennent à l’école primaire Doudeauville comme dans les huit autres écoles du quartier.

L’année 2014 a vu aussi le Collectif Château rouge Goutte d’or – créé il y a une quinzaine d’années- constituer la liste Pari citoyen pour Paris 18 aux élections municipales avec un Programme – Manifeste pour les quartiers populaires du 18ème arrondissement , bel exemple de sérieux, d’esprit citoyen et de lucidité.

Si l’Agence évoque la communauté maghrébine et la douceur de vivre dans une «  ambiance Médina sur Seine », c’est pour mieux dérober à notre vue le deuxième « mystère de ce quartier vraiment chaud bouillonnant ».
En effet, le quartier «Petit Maghreb Barbès-Château-Rouge Goutte d’Or » est classé par le gouvernement et M. Valls, depuis septembre 2012 (dans la première vague et le premier pour Paris) en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP).
Ce qui signifie que le pouvoir politique sait que « ce quartier est touché par la dégradation de l’ordre et de la tranquillité publics : cambriolages, vols avec violence, installation durable de vendeurs à la sauvette dans des secteurs touristiques, implantation de trafics de stupéfiants dans des halls d’immeubles ou dans les squares publics (6) etc. ».
Cet etc. est lourd de silence hypocrite car il  masque la présence des réseaux criminels de prostitution de mineures, le spectacle des héroïnomanes et autres drogués dans leurs pratiques, les incendies de voitures et d’immeubles, les émeutes, l’encerclement de policiers…

En cette rentrée des classes, il faut souligner le beau courage des enseignants pour accomplir leur mission, et comprendre que pour les enfants et les adolescents de la Goutte d’or, le spectacle permanent et sordide des noirceurs, des délires, des bassesses et des violences inouïes des adultes, dès la petite enfance, met en péril leur équilibre, leur développement, leur sens moral, leur devenir.

Suivrait la découverte d’autres « lieux symboliques ». Ainsi rue Dejean «   le café social , lieu convivial des Chibanis » , dédié aux seuls migrants âgés ; puis la rue Myrha où l’on pourrait « visiter les boutiques et  découvrir que l’une d’entre elles vend des poules. » !

Mais le troisième « mystère », c’est bien ce que cache la visite de « l’Institut des Cultures d’Islam de Paris » car il a été créé en violation réelle et non pas symbolique de la loi de 1905 (7) par une escobarderie de jésuite avec le « r » qui substitue culturel à cultuel (8).
De fait, la mairie de Paris de M. Delanoë a investi un budget de 13,5 millions d’euros pour la construction d’une mosquée sous la pression de l’UOIF et du CFCM qui faisaient venir des centaines de musulmans d’Île-de-France pour prier dans les rues Polonceau et Myrha.

Et dans le même temps que bien chauffées par T. Ramadan , les frères musulmans et autres salafistes de Saint-Denis, les organisations islamiques  orchestraient  la subversion anti-laïcité des hommes musulmans dans les rues, elles  infligeaient aux femmes musulmanes (comme le font les talibans, les ayatollahs iraniens, l’émir d’Arabie saoudite,  l’État islamique ou Boko Haram etc.) la punition des voiles et des burqas dans l’espace public – autre subversion  du prosélytisme islamiste.

La Société des Habous et lieux saints de l’islam (sous tutelle algérienne) propriétaire de la Grande Mosquée de Paris, aurait- nous dit-on– versé 2,2  millions d’euros et règne en despote en s’arrogeant  le droit cultuel  de régenter  le culturel. Les expositions seront sélectionnées à l’aune de la charia. Ainsi, après six semaines d’ouverture, « la photographie d’une danseuse du ventre relativement dénudée a été interdite (9)».
Évidemment, sous le camouflage du « culturel », les organisations islamiques prévoient déjà  de multiples interventions dans les établissements scolaires laïques de la Goutte d’Or.

♠ En ce temps de si grand danger djihadiste, en ce temps où 5000 individus « S » djihadistes potentiels  prient dans les mosquées, en ce temps où  « l’imam Larbi Kerchat, figure historique de l’islam de France, Algérien, de l’Association cultuelle islamique de la mosquée Adda’wa, dit ne pas se souvenir des frères Kouachi : « Ce n’est pas mon rôle de les détecter (sic)»(10), il est bon de savoir que l’Agence a prévu la visite un samedi car elle sait que le vendredi l’Institut culturel est encore plus une mosquée.
En conséquence, pas de visite de l’exposition du rez-de-chaussée le vendredi,  car les organisations islamiques ont obtenu de la mairie de Paris qu’elle serve de salle de prières supplémentaire pour les hommes – les femmes (elles ont moins de péchés) se contentant de la petite salle au 1er étage, séparée par un épais rideau de la grande salle des hommes.

Alors qu’en France, on peut entrer le dimanche dans l’église Saint-Denis de La Chapelle, même pendant la messe, sans se faire jeter, dans  « le Petit Maghreb du 18 ème », les visiteurs repérés non- musulmans (!) sont forcément refoulés le vendredi, même si leurs impôts locaux ont financé ledit Institut culturel de la mosquée.

Le Petit Maghreb de Barbès – Goutte d’Or  – comme la Seine-Saint-Denis- sombre, depuis vingt-cinq ans en Outre-République – hors du champ de la citoyenneté, de la fraternité  et de la laïcité.

___________________________

Les extraits de la notice sont en italique. Il est bon de savoir que pour cette Agence, les recherches associées sur Google dirigent vers : l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) / l’Association des projets de bienfaisance islamique de France / le Centre socio-culturel Tawhid (orientation politique : Frères musulmans Qardhawi- T. Ramadan- AKP- Ennahda) / l’Institut européen des sciences humaines (IESH) rattaché à l’UOIF / l’Association cultuelle islamique de la mosquée Adda’wa (Paris 19 ème – C’est la mosquée et l’imam des frères Kouachi).  

2 Cf. Gilles Kepel Quatre-vingt-treize Chapitre 1, p. 37 (Gallimard 2012)

3 Un muid ou la futaille qui contient la mesure d’un muid (environ 270 litres). Connaissance du Vieux Paris Rive droite Rive gauche & les Îles – Les Villages. J. Hillairet.

4 Ce fut une belle demeure en brique et pierre édifié en 1780 au milieu d’un vaste parc ; puis le bal public et champêtre du Château Rouge, en vogue de 1848 à 1864. (Source Dictionnaire historique des rues de Paris J. Hillairet Tome 1)

5 Source : Collectif Château rouge Goutte d’or 

6 Voir sur Gouvernement.fr   2 septembre 2015  Les incendiaires  criminels multirécidivistes (dont un Algérien trafiquant de drogues)  de la rue Myrha qui ont brûlé vives huit innocentes victimes (dont deux enfants) et dont les cris, les appels au secours et la défenestration de deux d’entre elles, seront gravés pour longtemps dans la mémoire collective, prouvent le niveau de grande criminalité sauvage des mafias du « Petit Maghreb ».

7 «  La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, (…) seront supprimées des budgets de l’Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes. »

8 escobarderie : hypocrisie, fourberie avec des mots ambigus pour tromper. (du nom d’Escobar – célèbre casuiste jésuite espagnol XVIIème siècle).

9  L’ICI Goutte-d’Or, où le culturel avoisine le cultuel Léa Ducre Le Monde.fr 17.01.2014

10 [Source B. Zagdoun Francetv info 10.01.15]

_____________________________

1er septembre 2015 (revu le 3 septembre)

Je suis Charlie En  mémoire

Du massacre à Paris par les frères Kouachi, djihadistes de la mosquée Adda’wa (Paris 19 ème – imam :  Larbi Kerchat) 

le 7 janvier 2015

Des dessinateurs de CHARLIE HEBDO : CHARB  CABU  WOLINSKI  TIGNOUS  HONORÉ,  des collaborateurs  Mustapha OURRAD, Elsa CAYAT, Frédéric BOISSEAU, du journaliste Bernard MARIS, de l’invité Michel RENAUD, des policiers Franck BRINSOLARO  Ahmed MERABET.
______________________________________

Cf. par
L’ingénue
« La Seine-Saint-Denis, c’est comme au bled. »  31 décembre 2016
En passant devant l’université Paris VIII Saint-Denis  23 février 2017

 

 

1 septembre 2015   Commentaires fermés sur Quand l’Agence fait visiter son Petit Maghreb du XVIIIème arrondisement de Paris

Voilà « le char go fast  » de Terra Nova et de Mme Touraine !

Mercredi 12 octobre 2016
M. Hollande n’a pas exécuté en entier la feuille de route  de Terra Nova, le- machin- à- penser- stupéfiant- du- PS.  Aussi, Mme Touraine, sa ministre de la Santé (?) n’a-t-elle que six mois pour faire voter la dépénalisation du cannabis -qui est si bon pour financer en milliards d’euros, les crapules des mafias et autres terroristes djihadistes en France.
Si, depuis 2012,  Mme Touraine s’est abstenue de toute action médiatisée d’envergure nationale, pour prévenir la consommation de drogues dans les collèges et les lycées,  nul doute qu’elle veuille laisser son nom à la postérité, à la fois comme la ministre du « shoot » et la ministre du « shit » .
Quel palmarès, ce sera pour la femme politique,  et pour le petit peuple des conseillers de l’Élysée, autour de M. H. et de son gouvernement PS !

Voir aussi  ma Lettre  ouverte aux élu(e)s du peuple français (2013)
_________________________________

Note du 22 décembre 2014 – complétée le 31 décembre 2014   le 15 janvier 2015 ou le double jeu du PS 

A toute vitesse, pour laisser le moins de temps possible aux citoyens, voilà  « le char  go fast » de Terra Nova(1) qui arrive avec ses obus de haschich (2) anti-jeunesse, pendant la trêve des confiseurs 2014 !

Après le cadeau électoraliste du PS en 2013 avec le mariage des homosexuel(le)s qui fera naître des bébés avec un père ou une mère en éprouvette numérotée, dans le déni total du droit des enfants à avoir accès à leurs origines et à leur hérédité biologique, voilà l’autre cadeau de Noël empoisonné de MM. Hollande et Valls rêvant de victoire en 2017.

Conjointement comme il se doit, puisqu’ils affichent la même idéologie, Terra Nova «la boîte à droguer de Thierry Pech et du PS» et « les décodeurs » du journal Le Monde ont publié, le 19 décembre 2014, les bans de la légalisation d’une drogue dont on sait les effets calamiteux sur les plus jeunes, s’ajoutant au tabac et à l’alcool.

Arguant que la France est championne d’Europe de consommation du cannabis – drôle de médaille pour les drogués – MM. Kopp, Ben Lakhdar, Perez et Laurent, promus champions du joint- sont convaincus que pour faire gagner le PS en 2017, il faut rallier désormais les vendeurs-soigneurs, en liaison directe avec le Maroc, et leurs deux millions et demi de drogués.

Arguant du fait que les drogués seraient sévèrement réprimés alors que le laxisme est quasi total, ils nous disent hypocritement que « la politique française est résolument répressive.»
Il faut avoir vu des extraits de  gentils « stages de sensibilisation » pour juger de leurs effets répressifs sur les drogués.

Pour finalement prouver avec « les calculs de M. Ben Lakhdar, économiste spécialiste de la question à Terra Nova   que « fumer des joints peut renflouer les caisses de l’État » grâce à « la légalisation de la production, de la vente et de l’usage dans le cadre d’un monopole public ».

Évidemment, M. Ben Lakhdar ne nous dit pas si sur le paquet de haschich, il veut que l’on imprime : fumer des joints tue –  fumer des joints abrutit – fumer des joints fabrique des schizophrènes –

 

Alors que s’est éteint définitivement le monopole d’État de la culture, de la fabrication et de la distribution du tabac en France ; alors que l’usine de Carquefou dans la banlieue de Nantes qui produisait 12,2 milliards de cigarettes blondes principalement des Gauloises et des Gitanes, a fermé en avril 2014 ; et cela  parce que le groupe Seita/ Altadis a été racheté  par Imperial Tobacco de Bristol qui relocalise en Grande-Bretagne, on peut être sûr  que  le soi-disant « monopole public du haschich »  sorti de la boîte de Pandore de  Terra Nova serait rapidement laminé par l’importation de la drogue « légale » américaine.

 

C’est peu dire que le projet PS -Terra Nova est aussi fumeux que dangereux, à l’image du modèle américain et de la drogue qu’il défend, et  qu’il serait temps de consulter les  millions de parents et citoyens français encore sains de corps et d’esprit.

 

 

___________________________

1   Les bobos  disent que  Terra Nova est un « think tank », expression que j’ai traduit librement dans Le Petit Bobu par « Les penseurs en char d’assaut » et désormais par « boîte à droguer du PS» .

2    haschich ou seum : mélange dit  sum  de l’arabe  semm سم   qui signifie poison
______________

NB
Δ
On reviendra sur l’impact pour les jeunes de la légalisation du haschich, qui annulerait de facto, toute tentative de prévention, au prétexte que la République juge bon pour ses finances de leur fabriquer du poison.


Le Projet PS est une atteinte grave à la mission d’éducation à la santé
de notre société, un déni du droit à la santé pour notre jeunesse.

Le gai journal fumeux et  libertin, Libération  a ouvert ses colonnes  le 30 décembre  2014 à M. Farid Ghehiouèche  se disant fondateur  de « cannabis sans frontières », et auquel on pourrait rétorquer qu’il vient longtemps après  les souverains marocains.

Ledit Ghehiouèche, fumeur en chef, qui défend les fumeurs et qui n’est ni scientifique, ni médecin est catégorique, il donne l’ordre au Premier ministre : « M. Valls, libéralisez le cannabis ! »
Son discours est affligeant  : « Logiquement (sic), il s’agit d’accepter que les dommages individuels et sociétaux causés par la consommation de cannabis psychotrope sont en réalité (sic) moindres – et sûrement surévalués (resic) du fait d’une approche privilégiant la répression policière à la prévention sanitaire — en les comparant [cumulant ?] objectivement aux  dommages causés par l’alcool ou ceux du tabac. En changeant le statut légal du cannabis psychotrope, votre gouvernement permettrait de nombreuses innovations sociales (?)  dont les retombées positives (?) seraient rapidement perceptibles. »

Ledit Ghehiouèche, fumeur en chef, ignorant de tous les rapports scientifiques sur les effets du haschich pour les adolescents, exige la mise en place  d’un  comité d’évaluation scientifique composé d’associations de défense des usagers.

Bref,  ledit Ghehiouèche et tous les revendeurs de haschich marocain en Seine-Saint-Denis, à Marseille, en Avignon, à Lyon, à Toulouse, à Lille, à Bordeaux et en Indre-et-Loire etc. exigent la dépénalisation qui – on le comprend bien – décuplerait leurs chiffres d’affaires  pour acheter des armes. Ah ! Les braves gens ! Ah ! Merci Terra Nova !

Pas de doute ! Pour M. Hollande, Mme Touraine  et leur  Parti Stupéfiant,  pour MM. Pech,  Kopp, Ben Lakhdar, Perez  (Terra Nova), et Laurent (décodeur – Le Monde)  forcément concernées par le produit :

                         Le shit, c’est maintenant.
2015 sera l’année stupéfiante ou ne sera pas.

        Tout est prêt ! Pour la cocaïne et l’héroïne aussi !

C’est même le fils cadet  de la stupéfiante Cie Royal-Hollande au pouvoir, qui assure,  avec  ses séries shlag- et- rap- street- culture- touch (!),  la promotion des ventes en Seine-Saint-Denis et au-delà, de toutes les substances psychoactives illicites.

_____________________

Pour Mieux connaître  Terra Nova  « le machin à penser – le machin à droguer du PS »

Voir les mécènes qui financent  Terra Nova   pour « favoriser la rénovation intellectuelle (sic)    de la social-démocratie [et] contribuer à la refondation de la « matrice idéologique (!) » de la gauche progressiste (!) et à la promotion de ses idéaux (!) »  parmi lesquels figure la  dépénalisation du haschich qui sera la future mission de M. Hollande et de Mme Touraine.
♠ Parmi ces mécènes, on trouve la MAIF, qui fut le fleuron des instituteurs laïques et  la  Mutualité Française qui «rassemble 500 mutuelles santé dont la MGEN (la grande absente de la prévention des conduites addictives au collège et au lycée) qui représentent 38 millions  de personnes.»

Que diront ces millions de Français mutualistes lorsque le projet de loi, sur la vente libre du haschich aux lycéens dans les bureaux de tabac, arrivera au Parlement ?
________________________

 ♠ Le double jeu du PS  le 15 janvier 2015 :
Le PS   s’avance toujours masqué : idéologie libertaire avec Terra Nova,  il vendrait la drogue aux adolescents

♠ ♠ Mais avec  la Mildeca  (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives),  il  soutiendrait le colloque scientifique INSERM ?

Le  Gouvernement PS   atteint un paroxysme d’ incohérence politique et sanitaire

 Colloque Inserm
« Conduites addictives chez les adolescents, usages,
prévention et accompagnement »

Ce   colloque, organisé par le Pôle expertise collective de l’Inserm et soutenu   par la MILDECA, aura lieu le mardi 20 janvier 2015 à Paris. Il   s’inscrit dans la continuité de la publication en 2014 de l’expertise   collective de l’Inserm Conduites addictives chez les adolescents,   commandée par la MILDECA dans le cadre de la préparation du plan   gouvernemental sur les drogues et les conduites addictives 2013-2017.La journée sera l’occasion de présenter les principaux constats et   recommandations de l’expertise en présence des chercheurs français et   internationaux (Professeure Myriam Laventure, Université de Sherbrooke) qui   ont contribué à cette publication. L’après-midi sera plus spécifiquement   consacrée à sensibiliser chercheurs et acteurs de prévention autour de   l’évaluation scientifique des programmes de prévention des conduites   addictives.

22 décembre 2014   Commentaires fermés sur Voilà « le char go fast  » de Terra Nova et de Mme Touraine !

« Touché » !

Mais oui  !  Le 7 août 2014, le yacht de Mohamed VI, roi du Maroc,  a été  arraisonné !
Son bateau de plaisance avec des jetskis tout autour,  avait intrigué la patrouille de policiers espagnols, pensant avoir affaire à des trafiquants de drogues.

Mais oui ! ils ont quand même  touché  le roi du Maroc, celui qui, au grand dam de toutes les polices, a, contre la loi internationale,  fermé impunément l’antenne marocaine de l’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), en 2005.

Celui  qui avait interdit les enquêtes internationales sur le territoire marocain, premier producteur mondial de haschich était donc rattrapé par la Guardia civil, au large de Ceuta*.

L’histoire ne dit pas, si parmi la famille et les invités, la drogue circulait.  On retient seulement, que même hors-la-loi, le roi exigea que son honneur fût sauf, et que le roi d’Espagne et le commandant en chef de la Guardia civil , lui présentassent  des excuses.

Mais cet été, comme durant toute l’année,  les policiers et les douaniers espagnols, italiens et français ont fait leur devoir :

♦   en juin 2014   ♦
Le 23 juin 2014, la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) qui avait mené l’enquête, a rendu possible l’arraisonnement par la police italienne, entre la Tunisie et la Sicile, d’un cargo  transportant 42,7 tonnes de résine de cannabis (haschich) en provenance du Maroc et à destination de l’Europe. (Le Monde.fr avec AFP 27.06.2014)

♦   en juillet 2014   ♦
Le 27 juillet 2014, une tonne et demi de haschich a été saisie dans deux convois distincts en provenance d’Espagne, l’un dans le Rhône, l’autre dans le département des Landes. (20 minutes avec AFP)


Et pendant ce temps, le petit peuple des malfrats, des mafias, des vendeurs d’armes, des publicitaires, des médias, des puissants décideurs politiques corrompus, poursuit   la crétinisation** des jeunes, bien protégé entre le roi du Maroc, le roi d’Espagne et le très consentant président Hollande du Parti Stupéfiant !

 Après  nous le déluge !  C’est leur devise.

________________________________________

* Ceuta : enclave espagnole sur la côte marocaine. (Le Parisien.fr 25.08.2014)

**  ♦ Pour échapper au crétinisme ambiant : se poser la question  Et si mon dealer me disait la vérité    ?

Cf. la note du 13 juin 2008  mais valable pour tou (te)s les élèves de Terminale 2014-2015 :
  Ni le cannabis ni la cocaïne ne rendent intelligent

♦ note publiée le 2 septembre 2014

2 septembre 2014   Commentaires fermés sur « Touché » !

Au Vatican, il n’y eut pas de « miracle » pour Emanuela

              Il est bien certain que ce n’est pas le retour à la vie de la jeune Emanuela Orlandi (15 ans) qui fut le premier «miracle de saint Jean-Paul II » en 1983.

Il ne l’a ni sauvée ni ressuscitée.  Et pourtant elle avait vécu très proche de lui, place Sant’Egidio, au Vatican, pendant cinq ans, puisque son père, Ercole Orlandi, était fonctionnaire des Postes vaticanes, au service de «sa sainteté».

Dans ce petit monde clos d’hommes en robes qui brassent des centaines de millions de dollars et où les jeunes filles sont rares, elle ne pouvait passer inaperçue. Elle était même surveillée et l’on savait parfaitement son emploi du temps. Ainsi l’on savait que trois fois par semaine, elle se rendait en bus puis à pied, à son cours de musique à l’École Tommaso Ludovico Da Victoria dans le Palais Saint-Apollinaire de Rome. Fallait-il  en conclure que son destin était scellé ?

Hélas oui ! Par une belle journée, le 22 juin 1983 après son cours, la jeune Emanuela  monta  dans une BMW,  sous les yeux de deux policiers en faction devant le Sénat. Interrogés par la police italienne, ils firent une description si précise du conducteur  -grand, brun avec une calvitie, une trentaine d’années- que son portrait-robot permit de l’identifier rapidement. Il s’agissait du redoutable chef mafieux de la Banda della Magliana, Enrico De Pedis.

Que pensez-vous qu’il advint ?
De nulle part ne vint l’ordre de rechercher Enrico De Pedis. Ni la police judiciaire, ni la justice, ni les services secrets italiens, ni la police vaticane ne furent activés.  L’État italien comme le « Saint »-Siège  donnèrent l’ordre des lâches et des coupables : ne rien faire. La loi du silence complice du politique et du religieux triompha une fois de plus.

Qui ont-ils protégé alors ?   Enrico de Pedis* et toute sa bande criminelle, certes, mais aussi un certain Paul Marcinkus**,

l’Américain, le  «parrain» du Vatican, directeur de l’Institut pour les Œuvres de Religion (IOR), principal actionnaire de la Banque Ambrosiano dont le scandale des activités illégales et criminelles de blanchiment des trafics de Cosa Nostra éclata en 1982 , le tout manigancé par des hommes politiques et des services secrets italiens et une centaine de cardinaux et d’évêques réunis dans  la Loge P2  ainsi que toute la fine équipe autour de Simeone Duca, archiviste du Saint-Siège etc.
Cela ressemblait fort à un règlement de comptes entre truands ; la disparition  d’Emanuela servant d’avertissement.

            ♠   La jeune Emanuela survécut quelques mois ; elle fut droguée, violentée, martyrisée entre un sordide sous-sol de la Via Pignatelli et d’autres lieux de supplice que Gabriele Amorth*** a évoqués, et finalement fut tuée par Enrico De Pedis et son corps fut jeté dans une bétonnière.

Le futur « saint» et néanmoins déjà « saint père », Jean-Paul II eut cependant une parole de pitié pour les parents d’Emanuela / qui était alors encore vivante/ le 3 juillet 1983 : « Je souhaite dire aux parents  d’Emanuela à quel point je leur suis proche dans la douleur pour la disparition de leur fille ; pour autant je ne perds pas espoir en l’humanité de ceux qui en sont responsables

  ♠ Mais quand et comment parviendront-ils à nous donner l’espoir en l’humanité des criminels, des dieux et de leurs « saints » ?
Les criminels sont à l’œuvre avec tous les dieux de la planète.

♠ Pas de miracle pour Emanuela, la jeune fille chrétienne, avec le dieu des chrétiens
♠ Pas de miracle pour les 230 lycéennes nigérianes, pour les chrétiens persécutés au Maghreb, en Afrique (Mali- Soudan-Somalie-Niger-Nigéria-Somalie-Kenya-Éthiopie-Tanzanie…), en Libye, en Syrie, en Arabie saoudite, au Yémen, à Oman, en Irak, en Iran etc. au nom du dieu des musulmans.

____________________________

* Enrico De Pedis fut exécuté par sa bande en 1990. Le cardinal Ugo Poletti  autorisa – pour 450 000 euros– son inhumation  dans la basilique Saint-Apollinaire (proche de l’école de musique d’Emanuela), mais on ne découvrit son corps, dans une crypte, qu’en mai 2012.
**
Mgr Marcinkus était alors le troisième homme ( après le pape et le secrétaire d’État) du Vatican, nommé par saint Jean-Paul II,  pro-président de la Commission pontificale pour l’État de la Cité du Vatican – fonction qu’il conservera jusqu’en 1984. Il fut directeur de l’IOR de 1971 à 1987.

*** En mai 2012 aussi, Gabriele Amorth, exorciste nommé par Jean-Paul II en 1986, livra à la presse quelques informations.

___________________________ 

Sources : France Inter Rendez-vous avec X 30.03.2013 Une jeune fille disparaît au Vatican
Photo d’Emanuela Orlandi : dailymail.co.uk et photo et extrait biographie de Paul Marcinkus : Wikipédia

♦note publiée le 11 mai 2014

11 mai 2014   Commentaires fermés sur Au Vatican, il n’y eut pas de « miracle » pour Emanuela

Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

Note du 27 mars 2014 complétée le 23 septembre 2014 ♠

Cela dure depuis 25 ans  ;  cela s’intensifie en émeutes, en guet-apens, en explosions de  «cocktails molotov», en barricades de poubelles ;
cela
brûle les voitures et les pneus devant les maisons etc.
cela casse et fracasse, cela détruit, saccage, vandalise ; cela vole les femmes et les personnes âgées avec coups et blessures ;
cela frappe et blesse gravement les policiers et les policières* quand ils ou elles interpellent un voleur, un trafiquant, un multirécidiviste, etc.
cela caillasse les voitures de police, de pompiers, du Samu ; cela insulte avec le sempiternel chapelet d’injures  ;
cela crache, cela barbouille de graffitis qui disent le niveau de culture ;
cela s’enrichit d’ immondes trafics de drogues ;
cela achète des armes de guerre aux mafieux.
Le 16 mars 2014, cela se déchaîne en folie furieuse et cela ravage les bâtiments des services publics**, éducatifs et sociaux. Bref,

 cela nous a déclaré la guerre  depuis 25 ans,
cela a déclaré la guerre à notre République ;
nos gardiens de la paix sont en première ligne.

 

Il s’agit d’un groupe de malfaisants et autres délinquants majeurs ou mineurs multirécidivistes qui, refusant d’être citoyens français, exigent d’être toujours libres de nuire à la collectivité, aux personnes et au bien commun,  d’attaquer en permanence la police, de bafouer une loi qu’ils rejettent.

Cela s’appelle la haine ordinaire contre notre loi républicaine.

 

Et la haine ordinaire a fait aussi des petites victimes collatérales : les bébés de la crèche Baby-Loup.
La haine ordinaire à Chanteloup n’a pas accepté le principe de laïcité qui accorde tant d’importance à la liberté de conscience de chacun qu’il impose que chacun respecte la liberté de conscience des autres.
La haine ordinaire a chassé de Chanteloup la crèche implantée depuis 1991, au cœur de la cité de la Noé et qui fonctionnait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et  accueillait  des enfants de familles souvent défavorisées et/ou travaillant en horaires décalés.
La haine ordinaire, grâce aux atermoiements de la justice française – la cour de cassation /19.03.2013/  contredisant le conseil des Prud’hommes /13.12.2010/♣- des dirigeants du communautarisme islamique de Chanteloup-les-Vignes, prônant la charia au-dessus de la laïcité a eu raison de cette structure bienveillante et ouverte à tous.
Par contre, les juges de la République n’ont réussi en 25 ans, ni à supprimer ni même à réduire la grande délinquance de la cité de la Noé, ni à stopper les trafics de drogues et d’armes.

Ici, à Chanteloup-les-Vignes, en Île-de-France,  la justice française s’acharne et expulse une institution laïque exemplaire, mais elle laisse une paix royale aux malfaiteurs et à leur haine ordinaire contre notre démocratie.
Comme en Seine-Saint-Denis, un territoire d’Outre-République laïque se constitue.

Cherchez d’où vient la trahison de nos valeurs républicaines pendant qu’il en est encore temps !

________________________________

* À Chanteloup-les-Vignes, six policiers (dont une femme) ont été blessés le dimanche 16 mars 2014.
** Le Monde 18.03.2014   Douze bâtiments publics ont été ravagés (le 16.03.2014)  parmi lesquels le commissariat de police ( le portail a été défoncé par une voiture bélier incendiée ensuite ), une école, une crèche, la poste, la Maison de l’Emploi (parquet brûlé, matériels de bureau et ordinateurs jetés par terre etc./ [il faut savoir qu’elle est promise à la fermeture en 2015,  faute de soutien financier du gouvernement Hollande / Le Parisien 10.03.2014], la gare et ses caméras de surveillance, etc.
♦ Voir dans la note sur les lynchages de Martin , Sofiane et Kévin à Grenoble,  les dix lois du «touche pas à mon pote» ou La haine de notre société républicaine.

♣  Cependant il  faut savoir que,  selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD, publié samedi 19 octobre 2013, 87% des personnes interrogées donnaient raison à Baby Loup et 84% se disaient favorables à une loi interdisant les signes religieux ou politiques dans les entreprises privées. 
De même, la cour d’appel de Paris, dans son jugement du mercredi 27 novembre 2013  confirmait le bien-fondé du licenciement de Fatima Afif, salariée de la crèche de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines),  estimant que le port du voile islamique était une «faute grave».
Mais  l’attaque de la laïcité de la précédente décision de la cour de cassation  avait  déclenché « des tensions croissantes et une augmentation des demandes liées au religieux. Notamment la mise en place de repas halal : « Certains parents n’hésitent pas à faire pression sur le personnel musulman de la crèche pour les prendre à partie. La direction n’a donc plus de légitimité laïque et elle doit jongler au quotidien avec le poids communautaire de certains parents et membres du personnel »  (Didier Cros, trésorier de l’association Baby Loup) La crèche Baby Loup déménage 7.06.2013

À quand une loi Baby Loup sur la laïcité dans  les entreprises privées, dans tous les lieux d’éducation et d’enseignement (supérieur -grandes écoles-facultés) M. Hollande ?
On peut être « normal » et avoir du courage !

Un premier projet de loi Baby Loup présenté par Éric Ciotti (UMP) a été rejeté par la majorité PS de l’Assemblée nationale le 6 juin 2013. 

____________________________

NB 
Mais je n’oublie pas  dans cette actualité inquiétante de rendre hommage aux paisibles citoyens (croyants ou athées), aux valeureux pompiers, aux courageux policiers, à tous les personnels des services publics, aux médecins et aux enseignants de Chanteloup-les-Vignes qui ont l’immense mérite de faire au mieux chaque jour leur travail, tout en subissant contre eux depuis 25 ans, la haine furieuse de délinquants et de trafiquants qui les traitent de …  « sales Français (sic)»  et de « sales racistes ».

♠   En septembre 2014, le calife de l’État islamique nous traite aussi de « méchants et sales Français » et appelle les musulmans à nous égorger.

___________________

 

27 mars 2014   Commentaires fermés sur Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

« Plus toxique la vie », la tartarinade de France 3

 ♠♠♠ 6 janvier 2015 / les scénaristes de Plus belle  la vie en sont à la case «héroïne», au meurtre de la jeune fille droguée qui en avait caché un gros paquet – et font ainsi de la publicité aux malfrats de la french connection / les Québécois disent : La filière française .
Quand cessera ce prosélytisme éhonté des décideurs et des financiers drogués et corrompus ?

Alors, Plus belle  la vie  avec l’héroïne ? Mme Danièle Jourdain Menninger , présidente de la
Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives (MILDECA) ?
Que direz-vous en 2015 au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ?  ♠♠♠
__________________________________

Note publiée le 28 février 2014 – modifiée le 7 mars 2014, après l’épisode de Plus belle  la vie sur France 3 où la grand-mère bavait sur le papier du joint, et qui avait entraîné une fanfaronnade de Hubert Bresson, directeur général de Telfrance série, la société qui produit le nouveau feuilleton :  Plus shit la vie ou Plus merdique la vie  puisque, comme il l’affirme , il faut appeler un chat, un chat.

Et le 10 mars, j’avais ajouté des extraits de mes notes précédentes en soulignant l’impossibilité de retrouver la position vigoureuse de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie – sous la présidence de M. É. Apaire  en 2011 – qui avait réagi au rapport de M. Vaillant, député maire PS du XVIIIème arrondissement de Paris, qui concluait à la dépénalisation du cannabis, en total déni des études scientifiques.

C’est pourquoi, il faut suivre cette institution interministérielle, et lire la dernière infolettre [flash info] de la MILDT  en date du 11 mars 2014 dans laquelle Mme Danièle Jourdain Menninger  informe qu’elle a saisi le CSA :

« Par courrier daté du 7 mars 2014, et suite à la diffusion le 3 mars dans un épisode de la série « Plus belle la vie » d’une explication très didactique de la façon de fabriquer une cigarette de cannabis, Danièle Jourdain Menninger, présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, a saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel.
(…) 
Rappelant que le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives fait de la jeunesse un public prioritaire de l’action publique, la présidente de la MILDT souligne qu’au regard des études récentes concernant les dégâts du cannabis sur le cerveau en construction de l’adolescent  il existe un consensus scientifique et politique fort sur la nécessité de débanaliser sa consommation*.
Elle précise que par ailleurs le code de la santé publique prévoit que la présentation sous un jour favorable de l’usage d’un produit stupéfiant est pénalement répréhensible.(…)
_______
* La formule est confuse. Pourquoi ne pas avoir écrit  clairement : «il existe un consensus scientifique et politique fort sur l’urgence d’alerter sur  sa consommation

NB  pour en savoir plus : MILDT Expertise collective Inserm « Conduites addictives chez les adolescents » et en savoir plus encore : le site de l’INSERM


… Sans oublier sur ce sujet
en 2014, le travail d’influence de Terra Nova  «think tank du PS»  qui veut « favoriser la rénovation intellectuelle (!) de la social-démocratie [et] contribuer à la refondation de la « matrice idéologique (!) » de la gauche progressiste (!) et à la promotion de ses idéaux (!) »  parmi lesquels figure la  dépénalisation du haschich qui sera la future mission de M. Hollande.
Parmi les mécènes de ce laboratoire d’idées, on trouve la  Mutualité Française qui «rassemble 500 mutuelles santé qui protègent 38 millions  de personnes.»

♣ Que diront ces millions de Français lorsque le projet de loi, sur la vente du haschich aux lycéens dans les bureaux de tabac, arrivera au Parlement ?

 

12 mars 2014   Commentaires fermés sur « Plus toxique la vie », la tartarinade de France 3

Mon cri d’indignation de 2013 à 2015

  ♦  Note du 29 décembre 2013 complétée le 30 juin et le 20 décembre 2014, le 14 janvier  et le 23 juin 2015.  

Δ 
Il est bon de savoir que Terra Nova, la boîte à penser du président Hollande, a publié le 19 décembre  2014, une note à destination des ministres, des députés et des sénateurs pour qu’ils votent 
« la légalisation de la production, de la vente et de l’usage du cannabis dans le cadre d’un monopole public (…)».

Ma note Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti Stupéfiant ?  du 16 juin 2011  avait deviné juste sur ce que nous concoctaient  MM. Ferrand et Pech  avec MM. Vaillant et Boutih.
♠____________________ ♠

Mesdames et Messieurs, femmes et hommes politiques de notre République, Président, Ministres, Député(e)s, Sénateurs (trices), Madame la Ministre de la Justice si sensible à l’esclavage et à bonne santé des mineur(e)s,

Quel est votre bilan  face au flot incessant des trafics criminels organisés du Maroc vers la France, entre les truands propriétaires esclavagistes des champs de cannabis et des fabriques de  haschich du Rif – avec  » l’accord » du roi du Maroc et de ses sbires, tous gros bonnets politiques, militaires et banquiers,

et les caïds de la grande truanderie des villes de France (tous délinquants multirécidivistes, en  liberté conditionnelle  permanente et bénéficiaires d’«emplois aidés» grâce à nos augmentations d’impôts) fournisseurs officiels  pour le  bon plaisir du « petit peuple » des requins des médias, de la politique, du patronat  et de la finance, qui navigue  en eau trouble, des riads de Marrakech à  nos bonnes villes de Seine-Saint-Denis ?

♠ C’est au Maroc que les pires réseaux mafieux multidrogues prolifèrent avec toutes les immondes mafias pourries d’Europe et des États-Unis, avec les bandits d’Amérique du Sud qui débarquent  leur cocaïne.

Qu’aviez-vous prévu en 2013, Monsieur le Président, lors de vos entretiens avec le roi du Maroc*, Mohammed VI, en plus d’avoir déclaré avec votre air satisfait «Gouverner c’est pleuvoir» ?  

Qu’aviez-vous obtenu en 2013 du roi du Maroc, Monsieur le Président, en échange des voiles de Mmes Vallaud-Belkacem et Trierweiler ?

Qu’avez-vous fait depuis 2013 pour l’avenir de notre jeunesse, Monsieur le Président,  avec l’amateurisme qui vous caractérise, votre diplomatie au doigt mouillé, votre totale indifférence aux vrais sujets de société** ?

Savez-vous que vous êtes, avec votre gouvernement – mais aussi avec votre Parti Stupéfiant, englué dans votre impuissance par votre ignorance  crasse des certitudes scientifiques ? 

*** Savez-vous, Monsieur le Président, que vous êtes complice de ceux qui vendent aux mineur(e)s de la  schizophrénie, de  la dépression, de la  baisse de quotient intellectuel,  de la démotivation scolaire … jusqu’au doublement du risque de psychose,  quand ils/elles commencent à fumer du cannabis au collège ?
Monsieur le Président
qui vous réjouissiez de la pluie au Maroc, qui faites des moulinets de sabre en Arabie Saoudite, vous  savez bien que parmi les jeunes qui vous sont proches, la drogue est présente ;
mais cela doit  aussi vous faire rire !

Alors, pour les enfants des autres ◊◊◊

… Après vous, le déluge ?   Non !  Depuis 2013, on sait que le pire, c’est maintenant !

________________________

* Le Maroc est le premier producteur mondial de cannabis et le premier exportateur en Europe. En 2005, Mohamed VI a fermé l’antenne marocaine de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC). L’organisation internationale ne peut plus effectuer d’enquêtes sur le terrain.

Au niveau du Conseil de l’Europe, on a aussi l’échec retentissant du Groupe Pompidou qui depuis 1971 « réunit les représentants des pouvoirs publics, les experts et les  professionnels de terrain d’une Europe élargie jusqu’au pourtour méditerranéen (sic) , autour d’une volonté communeen y intégrant le souci constant de l’éthique et du respect des droits de l’Homme ».

Quelle imposture, cette déclaration du Conseil de l’Europe ! « L’éthique et le respect des droits de l’Homme », c’est justement ce dont le Conseil de l’Europe et le roi du Maroc se moquent le plus.

Ainsi Mohammed VI  est maintenu en toute impunité  hors la loi  de l’ONUDC, hors la loi de l’éthique et du respect des droits de l’Homme ! Jusqu’à quand ?
________

♦   Actualité de juin 2014   ♦ Le 23 juin 2014, la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) qui avait mené l’enquête, a rendu possible l’arraisonnement par la police italienne, entre la Tunisie et la Sicile, d’un cargo  transportant 42,7 tonnes de résine de cannabis (haschich) en provenance du Maroc et à destination de l’Europe. (Le Monde.fr avec AFP 27.06.2014)
_________

** Vous et votre classe dirigeante PS « genre LGBT – Terra Nova », êtes tellement  obsédés par ces sujets secondaires que sont  l’homosexualité  et sa théorie amphigourique du genre, que vous voulez les asséner  aux Français  et prioritairement  à leurs enfants, dès l’école primaire, alors que les enseignants n’ont plus que 144 jours par an pour remplir leur mission fondamentale : réussir à leur apprendre à lire, à écrire  et à parler un français correct, dans des écoles, à nouveau laïques (sans voile islamique ou autre croix) et paisibles (où l’on ne trouverait plus  -par exemple- des seringues et des mégots de « shit » dans les cours de récréation).

Hélas, pour notre jeunesse ! La majorité PS a décrété en 2013 que la morale civique et laïque n’était pas une priorité éducative !
Où est son souci constant de l’éthique et du respect des droits de l’enfant ?
   Où est son souci constant de l’éducation à la citoyenneté ?
 ____________________
*** À lire l’excellent article Cannabis  Des ados marqués à vie   Science &Vie n°1145  février 2013

◊◊◊ À voir l’excellente vidéo P
aroles vraies sur les drogues illicites
: Et si ton dealer te disait la vérité ? 
__________________________ 
 
Δ  TRAHISON  dictée par Terra Nova « la boîte à  droguer les jeunes » En janvier 2015, le gouvernement PS a censuré la vidéo : Et si ton dealer te disait la vérité ?  pour la remplacer par l’écran d’accueil  sur la  « consultation des jeunes consommateurs CJC » et  le verbe  « chattez/  « dialoguez » ne serait pas « compris » par les jeunes »  …  par contre, ils comprenaient très bien   les paroles vraies  avec l’accent des revendeurs  comme dans leur vraie vie.
_____________________
Note publiée le 29 décembre 2013 / situation aggravée du 20 décembre 2014 ………. au 23 juin 2015

29 décembre 2013   Commentaires fermés sur Mon cri d’indignation de 2013 à 2015

Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin

Note du 5.10.2012 / complétée le 24.09.2013 –
mise en avant le 13.12.2015  et le 11 novembre 2016

 

 Touche pas à mon pote mais laisse-moi battre mon ex-concubine à grands coups de pied dans le visage    !        

C’est le grand principe moral du président de SOS Racisme Flandre Côte d’Opale, Anthony Simati,  « membre du bureau national de cette structure [de la « diversité black blanc beur« ], fortement impliqué dans la prévention de la violence (sic)… lourdement condamné, avant-hier, en comparution immédiate, pour des violences commises sur son ex-concubine.»
Quand j’ai écrit la note « Touche pas à mon pote … » en octobre 2012 après le lynchage de Sofiane et de Kévin à Grenoble, je n’avais pas lu cet article de La Voix du Nord, signé A.C. du 10 août 2012.
On y apprend que « la victime, hôtesse d’accueil au casino de Dunkerque, âgée de 25 ans, a perdu quatre dents. Son visage a été recousu en plusieurs endroits et, lorsqu’elle a été admise aux urgences, dans la nuit de dimanche à lundi 6 août, elle était couverte de sang de la tête aux pieds. «Il est rare, même pour la justice, de voir une personne défigurée à ce point» a commenté le substitut du procureur.[ Le 14 février 2011, le même Anthony Simati l’avait déjà frappée d’un coup de pied au ventre.]»



*** Photo de F. Hollande avec son « pote » A. Simati
Le « pote » de l’ex-secrétaire national du PS a été condamné à douze  mois de prison dont  quatre mois avec sursis. Il peut de nouveau arborer un sourire éclatant et retrouver les « potes » du PS pour envisager un brillant avenir politique, à Dunkerque  – sa jeune victime, elle, est défigurée à vie… Quant au président Hollande, il est toujours aussi ravi d’avoir pris la place de son «pote » D. Strauss-Kahn, bien connu des services de police de Lille.
__________
  … On voit sur la photo suivante, Lilian Thuram, qui a touché des millions pour jouer au ballon avec le pied, et qui a aussi la main leste pour sa concubine,  décoré par M. Hollande, ravi de saluer  « son engagement en faveur de la diversité et contre le racisme. » ( Le Parisien.fr 18.09.13   © Etienne Laurent / AFP Sipa Media)
 ♠ Mon conseil aux jolies jeunes femmes de la « diversité black blanc beur » : Faites attention aux « potes » qui ne veulent  pas qu’on touche à leur pote ! Vous risquez  l’adversité de leurs décorations indélébiles ; et vous n’aurez pas l’accolade chaleureuse du président des « potes » .

_________________

5 octobre 2012
Dans notre bonne ville de Grenoble, dans notre quartier de la Villeneuve – utopie de cité radieuse*, dans un magnifique parc de 13 hectares, au bord d’un lac, avec piscine et terrains de jeux – ; dans notre douce France, trois jeunes gens ont été lynchés par « une bande de  potes ».

Martin, en avril 2010, Kévin et Sofiane, le 28 septembre 2012 n’ont  pas plu aux « potes »
                   Ils étaient trop corrects, trop calmes, trop instruits, trop sages, trop  citoyens,  pour accepter leur loi du plus fort, leur loi du  plus dangereux, leur loi du plus haineux.

L’idéologie dite « black blanc beur » du « Touche pas à mon pote » est à la dérive, emportée par la haine de l’autre. Cette idéologie est devenue, à l’opposé du vivre ensemble dans la diversité,  une démarche de  discrimination entre « le pote » et  l’autre -celui qui ne l’est pas, l’autre ( fille ou garçon) qui doit baisser son regard par soumission… sinon…

Et en ce XXIème siècle, l’idéologie s’est constituée en véritable machine de guerre ; elle devient même une menace envers notre société, car elle signifie  de plus en plus « Touche pas aux délinquants de ma bande** ».
Désormais, elle nous cible tous – « black blanc beur », si nous n’obéissons pas à leur loi de barbares ;  les  premiers, dans la ligne de mire de leurs armes de mafieux, étant nos si courageux policiers et  gendarmes qui eux, obéissent aux lois de notre République.

___________________________               

*À un  journaliste de France Culture, en septembre 2010,  R……  -« poteau » de Karim Boudouda, le braqueur du casino d’Uriage qui, en fuite avait tiré sur la police le 16 juillet 2010 – disait : « Ici, on a tout pour être heureux ».

**Dans le journal Le Monde / B. Pavan/ du  6.10.12,  nous apprenons d’un policier qu’une « dizaine de caïds» – parmi lesquels on trouve  des potes de Karim Boudouda –  « sont toujours en place dans la cité. » 

*** Avec l’aimable autorisation de © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

               

Les dix commandements   « respect  à mon pote »  selon  le « petit caïdat
(salafiste) du quartier »   :

             Touche pas à mon pote         mais

1- Laisse-moi violer les filles  qu’elles soient black blanc ou beur avec mes potes.
2- Laisse-moi poignarder mon/ma professeur
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur pendant que mon pote prend la photo.
3- Laisse-moi brûler mon quartier et massacrer qui je veux
  black blanc ou beur avec mes potes.
4- Laisse-moi vendre de la drogue aux  mineur(e)s 
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur avec mes potes.
5- Laisse-moi tirer sur les policiers
qu’elles ou ils soient black blanc ou beur 
avec mes potes.
6- Laisse-moi brûler l’école publique
de mon quartier que les élèves soient black blanc ou beur  avec mes potes.
7- Laisse-moi brûler vives et lapider les filles
qu’elles soient black blanc ou beur avec mes potes.
8- Laisse-moi taper sur les chauffeurs de bus et les passagers
black blanc ou beur avec mes potes.
9- Laisse-moi casser les ascenseurs des immeubles pour habitants 
black blanc ou beur avec mes potes.
10- Laisse-moi faire «
le djihad » en France pour te tuer, toi, le ou la black blanc beur avec mes potes,  avec nos armes de guerre payées avec l’argent sale de la drogue immonde. 

       Questions :        

            Jusqu’à quand ces dix commandements sanglants et criminels  seront-ils tolérés au sein du quartier de la Villeneuve, comme partout ailleurs en France,  par la Justice, par l’Assemblée nationale, le Sénat et par le Président de la République  ?
Quand
le ministère de la Justice, sera-t-il «sensibilisé»  au désastre annoncé des trafics de drogues et d’armes d’une jeunesse délinquante multirécidiviste ,  au désastre annoncé pour l’avenir de notre pays ?

 ♦  Pourquoi  toute cette indulgence et cette pusillanimité des politiciens et des juges envers  les « potes » mafieux, leur loi anti-républicaine, leur charia islamiste ?
_____________________________

5 octobre 2012   Commentaires fermés sur Touche pas à mon pote mais laisse-moi brûler vive Sohane et lyncher Martin, Sofiane et Kévin

Notre jeunesse est en danger

Note revue le 15 février 2013   …  À  Marseille,  à  Lyon , à  Paris  …    et dans toutes nos campagnes…  et dans toutes nos banlieues …    

Nos bonnes et belles villes de Marseille, Lille, Lyon, Rennes, Nantes, Toulouse ou Paris suent, puent  la drogue et en crèvent.

                      En 2012 comme en 1792 « la patrie est en danger ».

Certes en 1792, le danger venait des monarchies autrichienne et prussienne, alliées du roi Louis XVI  et de la reine Marie-Antoinette, sœur de l’empereur d’Autriche ; mais en 2012 « l’étendard sanglant**» est celui des haschischins, ces soudards de la drogue ; celle  qui arrive  chaque jour du Maroc, d’Amérique ou d’Afghanistan grâce aux soutiens politico-mafieux des ennemis de notre démocratie.

Ces soudards droguent et enrôlent les mineurs, les mettent aux avant-postes pour «guetter» les policiers, nos gardiens de la paix.
Nommés 
« prophètes (sic) » –après leurs séjours en prison et les sermons de l’imam intégriste de service –  par un cinéaste *, ils furent acclamés en 2009 et en 2010, par le petit peuple ultra –drogué  des médias du Festival de Cannes et des César. 
Leurs armes de contrebande
(par dizaines de milliers)  servent à braquer les banques  – à tuer  ceux qui oublient  le respect dû aux  chefs multirécidivistes – à  saigner les pègres rivales.
♠ Toute cette racaille est  la base du recrutement des réseaux terroristes  islamistes –
exemple : le sinistre Mohamed Merah.
Le champ de bataille est aussi jonché de drogués morts ou condamnés à vivre comme des crétins misérables.

J’entends dans leurs chapelles et leurs mosquées, ceux  qui nous servent le retour du religieux au XXI ème siècle.
Depuis des millénaires, ils ont été, ou sont toujours,  la mauvaise conscience hypocrite des pouvoirs politiques.
Les intégristes islamistes  promettent le paradis  aux  tueurs,  en condamnant  des millions d’innocents à vivre dans l’enfer de la terreur et de la charia. Cherchez les bienfaits du retour du religieux !

                

     Jusqu’à quand les élus du peuple, les maires, les conseillers généraux et régionaux, les députés, les sénateurs, les ministres, les présidents, et les élus des dieux, les cardinaux et les imams, se raseront-ils tous les matins, sans jamais penser à la pourriture qui gagne notre société, ♦à l’illettrisme, au ♦♦crétinisme, ♦♦♦ à la démence, à la violence, à la mort qu’engendrent ces drogues ?  Notre précieuse jeunesse est en grand danger.
Le président Hollande, conseillé
(euh) par Mme Duflot – MM. Boutih et Vaillant – et tou(te)s les drogué(e)s au pouvoir et dans les médias depuis trois générations – osera-t-il dépénaliser le haschisch pour démultiplier sa consommation, les décrochages scolaires, le crétinisme et les violences dans les  collèges et les  lycées  ?

               
*Un prophète de J. Audiard – voir  ma note du 18 septembre 2009 :  Un prophète de mauvais augure.

**
On pourrait transposer La Marseillaise de 1792 –
Ce serait  La Marseillaise 2012  pour  la jeunesse en danger de cinq arrondissements de Marseille, «territoires de non-droit républicain : le Vème – le  XIII ème – le XIV ème – le XV ème et le XVI ème», résultat du lent pourrissement des politiques de MM. Gaudin et Guérini :
      «(…) Contre nous (de la tyrannie) de la truanderie l’étendard sanglant est levé
‘…) Entendez-vous dans nos
(campagnes) quartiers mugir (ces féroces soldats)  ces sinistres haschischins (…)»
Ils viennent jusque
(dans nos bras) dans nos immeubles installer leurs immondes trafics …»
________________

♦  Illettrisme :  On note  rapidement un décrochage chez  les collégiens fumeurs de haschisch : « des troubles de la mémoire à court terme ou du langage, de l’attention, de la coordination perceptivo-motrice Les premiers signes sont un désintéressement vis-à-vis de l’entourage, et une diminution des performances scolaires ou professionnelles.» ». (Professeur Nordmann de l’Académie nationale de médecine) .  Cf. La nullité stupéfiante des médias face à la dangerosité du cannabis (29 juin 2010).
♦♦ Crétinisme :
• Baisse régulière du quotient intellectuel chez celles et ceux qui consomment du haschisch depuis le collège ( étude de Dunedin néo-zélandaise, américaine et anglaise sur une cohorte de 1037 enfants nés en 1972-73 – dernier test en 2010 : les fumeurs de haschisch réguliers depuis l’adolescence ont perdu jusqu’à 8 points de QI (quotient intellectuel).
•• diminution du cortex préfrontal  donnant des troubles de prise de décision et de contrôle de l’impulsivité  (étude du Professeur Churchwell de l’université de l’Utah en 2010). etc.
♦♦♦  Démence :  «Deux fois plus de troubles mentaux chez les fumeurs de haschisch» (étude de l’Office central néerlandais des statistiques rendue publique le 4 octobre 2010).

__________________

27 août 2012   Commentaires fermés sur Notre jeunesse est en danger

Un « printemps djihadiste » en France

Note mise en avant le 30 janvier 2016
Alors que Mme Taubira vient de démissionner, j’ai voulu rappeler ses « premières propositions » de ministre de la Justice,  juste après la sauvagerie des attentats de  Merah en mars 2012.
… afin que l’on puisse juger sa  responsabilité et celle du président Hollande dans l’actuelle tragédie sanglante de la terreur islamique.
♦ Comme il semble que ma note du 30 novembre 2007 ne puisse plus s’afficher sur la toile, on la trouvera en apostille.♦

   note du 26 juin 2012
complétée  le  14   juillet  2012
  
______________

….   il s’agirait de nous faire peur, de nous terroriser,  nous les citoyens paisibles, ayant une religion ou n’en ayant pas, en assassinant au nom du dieu  d’al-qaida et des talibans, en redoublant les incendies de voitures, en assiégeant les commissariats, en tuant des gendarmes, en blessant des policiers etc.  ?

Serait-ce en France depuis mars 2012  un printemps du djihad islamiste ?
Depuis les 7 assassinats (4 adultes et trois enfants) de Mohamed Merah ♦
 en mars 2012 ♦- aux cris d’ « allah akbar » et de  » tu tues mes frères – je te tue  » ?
Depuis l’accueil triomphal par le PS  et le PC du terroriste islamique – proche des frères musulmans et du Hamas – Salah Hamouri  ?
Depuis  le second tour des élections législatives  du 17 juin 2012 donnant la  majorité au PS ?

Serait-ce la certitude de l’impunité* et  de la promesse de violer 72 vierges au paradis,  qui donnerait à tous les malfrats islamistes la fureur de prendre des otages dans une banque, la fureur d’allumer des incendies criminels, la fureur de caillasser les voitures de pompiers, la fureur de tuer des enfants, la fureur de violer collectivement des collégiennes ou des  femmes  – à Saint-Denis comme sur la place Tahrir au Caire  ?

Et comme pour nous confirmer la menace islamiste en France, un  «djihadiste français, Naamen Meziche lié au réseau al-Qaida [vient d’être] arrêté au Pakistan.  C’est un « proche de Younis Al-Mauritani [lui-même] chargé par Oussama Ben Laden de planifier des attentats visant des cibles économiques aux États-Unis, en Europe et en Australie, a indiqué l’armée pakistanaise après son arrestation. **»

Les filières sont en place. Leurs trafics florissants de cannabis du Maghreb (dopés par la certitude de la dépénalisation***), de cocaïne et d’héroïne des talibans, financent leurs achats d’armes illégales …

♦   Sinistre printemps djihadiste 2012   ♦

                   Mais dans la presse bien-pensante, on nous dit que le président de la République est « tranquille et satisfait ****». 

                  A croire qu’il n’y aura bientôt plus que lui.

________________               

*   Sous la présidence du «tout-puissant»(cf. note précédente) président normal François Hollande, deux projets PS vont même démultiplier les crimes de la mafia  islamiste  avec ses  gros calibres, ses dizaines de milliers d’armes à feu illégales qui circulent  dans les banlieues de la région parisienne, en Val- de- Marne, en Seine-Saint-Denis, mais aussi à Marseille, Lyon, Lille, Toulouse …  [Le Figaro.fr Jean-Marc Leclerc 15.12.2010] :

1/  La proposition de loi enregistrée à la présidence du Sénat le 29 mai 2012 visant l’interdiction aux gendarmes et aux policiers de l’usage d’armes de défense : « …. Il convient également d’interdire l’utilisation des armes de 4e catégorie par la police et la gendarmerie nationale contre des attroupements et des manifestations (signalée par Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info)
Pour mémoire  :  Quatre-vingt-dix policiers blessés par armes à feu à Villiers-le-Bel (Val d’Oise) en 2007 Cf. ma note du 30 novembre 2007 La loi du talion, du silence et de la burqa à Villiers-le-Bel

2/ Le premier projet de Christiane Taubira – nouvelle ministre de la Justice annoncé  le 22 juin 2012, jour de l’enterrement des deux jeunes femmes gendarmes tuées par un  multirécidivisteAbdallah Boumezaar ♦ concerne  la suppression de toutes les mesures encadrant les récidives.
♦ A. Boumezaar -(six ans de détention de mai 2005 à septembre 2011) pour «violences volontaires» contre des policiers venus l’interpeller, et pour « trafic de stupéfiants » – fier  d’être un tueur de gendarmes a voulu refaire le film  « un prophète » dans la prison de Grasse. / d’après Le Point.fr 13.07.2012.
 

**
  Le Figaro.fr AFP  20 juin 2012

*** La dépénalisation du cannabis est dans les cartons  de MM. Malek Boutih et  Daniel Vaillant  au PS et dans ceux de M. Cohn-Bendit et de Mme Duflot chez les Verts.
 Les premiers à la réclamer ne seraient-ils pas les consommateurs ?

Cf.  les notes  Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti stupéfiant ?
et          La nullité stupéfiante des médias face à la dangerosité du cannabis

**** Le Monde.fr  Au G20, le «tranquille» et satisfait M. Hollande  ( David Revault d’Allonnes)  21 juin 2012
_______________________________
♦♦ NB
♦  Extraits de discussions entre Mohamed Merah et les policiers le 21 mars 2012  /TF1 8.07.12 Le Monde 9.07.12/ :
« Il fait part de ses contacts avec « ses frères » d’Al-Qaida au Pakistan (…) On m’a proposé des attaques en Amérique, au Canada, etc. Et moi je leur ai dit que comme j’étais Français (sic), c’est plus facile pour moi et plus simple d’attaquer la France. »
S’il n’avait pas été identifié, Merah comptait bien poursuivre ses meurtres. « J’avais plusieurs personnes dont je savais ou ils habitaient (…) je serais entré dans les commissariats, j’aurais abattu le policier qui est à l’accueil, j’aurais abattu des gens dans la rue, des gendarmes qui circulent en voiture, aux feux rouges, j’aurais mis des guet-apens. »

Mohamed Merah en BMWMerah filmé dans sa BMW / document vidéo publié par 20 minutes – exclusif

♦♦ Dans la note : Prières ou paroles haineuses contre la République française ?  on voit le défilé  des  islamistes (dans le XVIII ème arrondissement de Paris,  le vendredi 16 septembre 2011)  brandissant le drapeau du Hamas, aux cris de « Mort aux juifs ».
De fait, « le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) cite … «90 actes recensés par le ministère de l’Intérieur dans les dix jours qui ont suivi» la tuerie de Toulouse et «148 actes entre le 19 mars et le 30 avril» relevés par le Service de protection de la communauté juive» /Libération Toulouse et AFP 5.07.12 .

Une nouvelle fois, je pose la question :  « Qu’attend la nouvelle Présidence collégiale du MRAP  mouvement  contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples – qui, comme chacun sait a supprimé le mot antisémitisme de son sigle en 1977 – Qu’attendent Mme Bernadette Hétier, M. Jean Claude Dulieu, Mme Renée Le Mignot et M. Gianfranco Fattorini  pour s’indigner et porter plainte contre ces racistes antisémites et intégristes  ?
___________________________

♦  La loi du talion, du silence et de la burqa à Villiers-le-Bel

Note du 30 novembre 2007 revue le 1er septembre 2009  et le 6 juillet 2010

Un tragique accident de moto  où deux adolescents ont trouvé la mort  a été le déclencheur de deux nuits d’émeute. La moto étant entrée en collision avec une voiture de police, il s’agissait pour « une centaine de garçons bien organisés* » de se transformer en  justiciers  selon la loi du talion « œil pour œil, dent pour dent ». Il s’agissait dès lors de tuer (lyncher) deux policiers et/ou d’en blesser le plus grand nombre possible, « dès qu’un policier est touché, les garçons fêtent ça, les bras levés au ciel.* »   Et   pour faire bonne mesure on   incendiait,  on saccageait,  on pillait …

Inutile de se contrôler, inutile de réfléchir à la gravité et aux conséquences de ses actes pour la collectivité. On a hurlé que la cause était juste, la haine salutaire,  la vengeance  légitime … on savait que les armes et les munitions étaient prêtes dans les caves, et les projectiles sur les toits des immeubles.

Pour jouer aux guerriers, les «  garçons  » ont eu besoin des « petits »- certains n’ont même pas dix ans*« .  Les  » garçons  » ont pris le risque qu’ils soient blessés, traumatisés. Mais comme les  » garçons  » ont toujours raison,  ils savent ce qui est bien pour les  » petits « .  Ils savent que pour leur éducation, il faut brûler leurs écoles laïques, leurs bibliothèques municipales. Les  » grands frères   » ont de  » grands projets  »   pour l’avenir de la  » communauté  » de Villiers-le-Bel. Pour le moment, les  » petits frères  » doivent apprendre à guetter, à repérer et  à jeter des cocktails Molotov.

Jusqu’à quand laisserons- nous aux seuls «  grands frères  » le monopole de l’éducation de la jeunesse ?  Jusqu’à quand la loi communautariste du talion remplacera- t-elle dans nos banlieues la loi républicaine ? ____________________________________

* citations extraites de l’article de Mustapha Kessous et Ariane Chemin – Le Monde 28/11/07

                    1er septembre 2009

La loi du talion, mais aussi pendant l’enquête judiciaire sur les émeutes, la loi du silence  (menaces et agressions de  témoins) et …                   la loi de la  burqa  ( » l’épouse d’un des accusés n’a pas pu être auditionnée par les policiers, celle-ci s’étant présentée  » vêtue entièrement d’une burqa dont elle refusait de dévoiler le haut pour permettre la vérification de son identité « .*  *  La loi du silence règne à Villiers-le-Bel article de Luc Bronner citation en italique Le Monde 10.07.09

La « communauté  des émeutiers  » de Villiers-le-Bel  oppose désormais à la justice française la charia des talibans, en se cachant derrière la burqa de leurs épouses, de leurs sœurs et de leurs mères.  Jusqu’à quand la loi communautariste du talion, la loi mafieuse du silence et la loi islamiste de la burqa remplaceront-elles dans nos banlieues la loi républicaine ?

 

            ________________________________________

   6  juillet 2010  

Des compte-rendus du procès des accusés : Abdheramane Kamara, Adama Kamara, Ibrahima Sow, Maka Kante et Samuel Lambalamba, meneurs des émeutiers de Villiers-le-Bel qui ont blessé  » des dizaines de policiers  » *en novembre 2007, on retiendra la peur des témoins des tirs.Les témoins qui auront eu malgré tout le courage de venir dans la cour d’assises de Pontoise sont restés cachés, leurs voix étant déformées.  Ces preuves accablantes des menaces reçues n’empêchent pas le journaliste ** de prendre le ton de la dérision et l’avocat d’un accusé, Me Konitz, de  » rigoler « .

 

*** Et pourtant, des témoins qui ont peur de parler, cela en dit long sur l’emprise qu’ont les accusés et leurs complices sur leurs voisins de quartier. Cela en dit long sur ce qui est imposé comme violences – encore maintenant– à toute une population par une centaine d’émeutiers qui  veulent toujours  faire régner  » leur loi  » à Villiers-le-Bel. Les peines de prison de 3 à 15 ans  rappellent à tous que la loi républicaine protège autant les victimes qu’elle punit les coupables.***

* Lemonde.fr avec AFP et reuters ne peuvent en  donner le nombre exact 4.07.10 ** Franck Johannès : «  Procès de Villiers-le-Bel : les témoins font faux bond, l’accusation est fragilisée  »  Le Monde 30.06.10 *** mon commentaire *** a été censuré par Lemonde.fr le 5 juillet 2010

_________________________________________            

26 juin 2012   Commentaires fermés sur Un « printemps djihadiste » en France

 » Certains territoires de la République « 

                

Dans le droit fil de la toile dumonde.fr,  la  nouvelle phraséologie  des «territoires de la République» devient officielle. 

Le jeudi 1er mars 2012, la rédaction du journal Le Monde, dans sa rubrique Votre avis  s’adresse aux abonnnés ainsi  : 
     « Pour vous les incidents qui ont émaillé la visite du président de la  République à Bayonne le desservent en montrant qu’il n’est pas bienvenu dans certains territoires de la République »-  65% des 7353 votants ont approuvé à la fois le fond et la forme.

                  Jérôme Guedj, président socialiste du conseil général de l’Essonne qui avait jugé  que le débat sur l’identité nationale était « indigne» a dû se rejouir de voir que dans un «territoire» de la bonne ville de Bayonne – au nom évocateur de si bons jambons – il est  «digne» que le président ne soit pas le bienvenu et que les abonnés de son journal préféré plébiscitent cette nouvelle « dignité de territoire ».

__________________________               

NB …. « à Marseille*, -dit Ariane Ascaride, il y a des cités où on a pu tourner [avec Robert Guédiguian ] et dans lesquelles on ne peut plus : les mecs nous disent  » tu viens tourner chez moi (sic), tu paies  » … ils se sont appropriés le territoire. » 
En toute  « dignité » selon M. Guedj …   qui ne s’indignerait pas pour si peu le territoire des « mecs », c’est du communautarisme  religieux et mafieux  … qui se solde désormais entre  garçons de 14-16 ans par des règlements de comptes  à  l’AK 47 … comme à Naples avec la camorra. 
       ♦ Est-ce cela l’avenir de Marseille ?

* cf. Villes Mondes / France culture / note précédente

5 mars 2012   Commentaires fermés sur  » Certains territoires de la République « 

Vive le chocolat de Colombie !

            

    Lu dans  La Lettre de la MILDT [ Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie]  de  décembre 2011 / n°53  ce très intéressant article de M. Aldo Lale-Demoz :

                Le Programme de développement alternatif en Colombie                 

 Les stratégies de développement alternatif promues par le Gouvernement colombien, ont généré des innovations qui sont considérées aujourd’hui comme un exemple de « bonnes pratiques » digne d’être répliqué au niveau international. Plusieurs pays comme le Pérou et l’Indonésie ont déjà exprimé leur intérêt à connaître plus en détails l’expérience colombienne.

Entre ces bonnes pratiques qui suscitent un intérêt mondial, je souhaiterais mentionner les critères suivants :

  L’application d’une politique de transfert économique temporaire et conditionnée, pour promouvoir la culture de la légalité ; la ferme exécution d´une politique de « zéro coca, zéro illicite », comme condition de bénéfice des programmes  ; l’implication de paysans dans des projets productifs et les efforts pour que les familles soient propriétaires de leurs terres ; la mise en œuvre de projets avec des résultats positifs en matières environnementales ; enfin, la mise en œuvre d’une approche différentielle pour des communautés particulières qui ont été affectées par les économies et les marchés illicites.

  L’un des principaux objectifs du Programme de développement alternatif, est de couper les liens des familles qui dépendent ou sont en risques de dépendre de l’économie illicite. Le développement alternatif a permis l’éradication volontaire d’environ 15 000 hectares de cultures illicites. Plus de 30% des familles bénéficiaires ont arrêté de cultiver la coca. Ainsi notre Bureau a validé 4.3 millions d´hectares, libres de cultures illicites une superficie qui équivaut à celle d’un pays comme la Hollande.

 Les projets productifs de développement alternatif (en 2009), ont bénéficié à près de 50 000 personnes et renforcé plus de 600 organisations et petites entreprises paysannes, indigènes et afro – descendantes. Et les ventes des produits de développement alternatif ont atteint 28 millions d´euros.

La Colombie est aujourd’hui le leader mondial de la lutte contre les drogues, la preuve en est la réduction de 61% de la superficie de cultures illicites durant la dernière décennie. Tout aussi convaincante est la réduction de 19% de la production potentielle de cocaïne entre les années 2009 et 2010.

  L’une des réussites du Programme de développement alternatif en Colombie est d´avoir aussi créé des partenariats avec les acteurs locaux ainsi qu´avec la coopération internationale. Actuellement, l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime exécute le Projet de développement alternatif avec les gouvernements locaux dans les départements de l’Antioquia, Córdoba, Huila et Chocó, zones fortement affectées par les cultures illicites, la violence et dans certains cas par le sous-développement. Cette initiative est soutenue politiquement et économiquement par un groupe de pays « amis » tels que l´Autriche,  la Belgique,  la France (sur fonds de la MILDT et de la Fondation Veolia), l’Italie,  la Suisse et  les Etats-Unis.

  Il s’agit d’un Projet innovant qui regroupe plus de 1 500 familles et qui vise à assurer la sécurité alimentaire de celles-ci, en semant 3 500 hectares de cultures de remplacement (à travers le cacao, le café, le caoutchouc, la canne à sucre et l’apiculture).  Actuellement, plus de 2 000 hectares ont déjà été plantées et il est prévu d’augmenter l’objectif initial en 2012. Dans le seul département de l’Antioquia les cultures de coca sont passées de 10 000 hectares en 2007 à 4 900 hectares en 2010.

  L’originalité de ce Projet, c’est qu’il traite plus particulièrement du problème foncier. Plus de 80% de la population rurale ne détient pas son titre de propriété. Le Projet s’est doté d’une équipe d’avocats, d’ingénieurs du cadastre et  de topographes afin d’aider ces familles à obtenir leurs titres. Nous avons vite compris qu’un paysan propriétaire de sa parcelle se motive plus que les autres à développer un patrimoine productif et familial. Le premier objectif en cours est de remettre 2 000 titres aux familles du département de l’Antioquia.

  La France a démontré un réel engagement politique et financier envers ce Projet depuis plus de deux ans. Lors de son déplacement en Colombie, M. Etienne Apaire, Président de la MILDT a eu l’opportunité de de se rendre compte directement de l’ampleur du problème. Les contributions de la MILDT ont été utilisées pour réactiver les économies agricoles licites et pour aider les paysans à devenir propriétaires de leurs terres et ainsi éviter le déplacement de ces populations. L’actuel ambassadeur de France en Colombie, S.E. M. Pierre-Jean Vandoorne, a participé à l’une des remises massives de titres dans la municipalité de Tarazá en Antioquia.

           
     L’un des autres défis du Projet est la commercialisation des produits de développement alternatif afin de garantir les revenus des paysans. Deux chaînes françaises de supermarchés (Carrefour et Casino) ont ouvert leurs portes en Colombie à ces produits comme par exemple aux tablettes de chocolat Anorí, ex municipalité « cocalera » et ultra violente, en phase de pacification. Une exportation massive de cacao commerce équitable et bio est en cours de préparation à destination de l’Autriche et je ne doute pas que les prochains containers partiront en direction de la France pour l’industrie gourmet.

                Aujourd’hui la Colombie est engagée dans un effort intégral et assume sa responsabilité en investissant d’importantes ressources tant pour le bénéfice de ses citoyens que celui de la communauté internationale.

 Aldo Lale-Demoz,  

Représentant de l’Office des Nations Unies
Contre la Drogue et le Crime en Colombie (UNODC – Colombie)
___________________           

11 décembre 2011   Commentaires fermés sur Vive le chocolat de Colombie !

Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti Stupéfiant ?

      note  du 16 juin 2011  – complétée  le  14  septembre  2011

En  Préambule, il faut lire le Hors Série  255 de SCIENCE & VIE / juin 2011  : SPÉCIAL «PSY» Quand l’esprit dérape.
p.40 Selon Franck Bellivier – psychiatre à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil et chercheur en épidémiologie génétique – « la consommation de cannabis à l’adolescence favorise le développement de la schizophrénie»  Les candidats du PS à l’élection présidentielle en général, et M. D. Vaillant en particulier, seraient-ils plus savants que lui ?
_____________________

Le PS fait de son mieux pour préparer l’élection présidentielle. C’était déjà la stratégie d’une précédente candidate en 2007 : être sur toutes les photos de tous les journaux, et de tous les écrans en même temps.

On a ainsi vu sans interruption pendant quinze jours la tête, certes beaucoup plus morose, d’un très important « présumé candidat» contrarié d’avoir été attaqué par une femme de chambre dans sa suite luxueuse à New York.
                 Accueilli en héros du PS  le 4 septembre 2011, M. Strauss-Kahn, de retour des États-Unis,  est le préféré de M. Hollande, désormais vainqueur (selon l’augure des sondages) des primaires et des présidentielles de 2012.
Avec  « compassion»  le futur président PS  en a fait son héraut : « il fait partie des voix que l’on veut entendre »*. Sans nul doute, il  le choisira  pour Bercy dans « son équipe renouvelée » (sic).                 

♦♦Je passe sur « la rumeur insistante » qui agaça  tant un autre monsieur du PS qu’il apparut fâché plus d’une fois dans la lucarne.

♦♦♦Puis un troisième  joli monsieur, porte- parole des députés PS,  s’agita fort pour plaider la cause du mariage homosexuel, proclamant que cela serait la  mesure prioritaire du futur gouvernement PS, prouvant par là l’urgence de la fin du concubinage.

    ♦♦♦♦        Et voilà maintenant qu’un quatrième compère, met sa plus belle cravate rouge pour la photo. On le reconnaît, c’est M. Daniel Vaillant (déjà sollicité pour élucider« la rumeur insistante » susdite), ancien ministre de l’Intérieur du gouvernement Jospin de 2000 à 2002.
Certes, on ne saurait dire quelles instructions il aura données à  la police nationale pour qu’elle fût efficace dans la lutte contre les trafics de drogues en Ile-de-France il y a dix ans …  car il avait déjà la même  idée sur le sujet.  Il persiste et il signe.

Sa lucidité, en tant que maire du 18 ème arrondissement de Paris, lui permet d’affirmer que personne ne s’y plaint de quelconques trafiquants, ne se désole de voir des jeunes  fumer du haschich,  ne s’indigne des femmes en burqa et des hommes à plat ventre dans les rues le vendredi.  A l’en croire,  La Goutte d’or ne serait  qu’un autre quartier de Marrakech … (ce qui nous ramène aux deux premiers messieurs).

Daniel Vaillant, pour dynamiser la pré-campagne du PS  présente donc  « un rapport sur le cannabis, fruit du travail d’une dizaine de parlementaires. Ils ont auditionné des policiers, magistrats, sociologues, addictologues, malades » et découvert le remède miracle : «la légalisation du cannabis » car nous dit le rapporteur : « Si les gens doivent (sic) fumer, alors il faut (resic) qu’ils puissent fumer mieux. C’est l’État qui encadrera  la production – ce qui permettra de s’assurer de la qualité du produit – ainsi que de l’importation et la distribution dans les lieux dédiés. »**

  Le  nouveau  « pacte  de  Marrakech » du  PS            

Comme par magie, les fumeurs dépendants légalisés n’achèteraient plus  de cannabis aux truands, qui de leur côté, avec leur civisme bien connu, refuseraient d’en vendre aux mineur(e)s. Il suffirait que la police nationale leur demande gentiment – sachant que les mafieux qu’elle n’aurait pas encore arrêtés, le temps d’un échange de tirs entre mafias rivales, viendraient spontanément déposer  leurs AK- 47 et autres armes de guerre dans les commissariats.

Parlant officiellement au nom de son parti politique, M. Vaillant préparerait-il  la création, en 2012,  de la Société Nationale du Cannabis Français dont il serait le stupéfiant PDG, et dont le siège social serait à la mairie de Sevran*** (Seine-Saint-Denis) ?  Il aurait pour hommes de confiance (sic) les plus ignobles mafieux de Seine-Saint-Denis, bien connus des services de police, du Tribunal de Bobigny et de la prison de Fleury- Mérogis.
Cette nouvelle société pourrait acheter, grâce à nos impôts, une dizaine de milliers d’hectares marocains déjà dédiés aux plantations, d’où partiraient – comme ils le font maintenant – des criminels formés en prison par les islamistes radicaux, multirécidivistes devenus «fonctionnaires», dans des go-fast arborant le drapeau français. Ils fileraient à 250 km/h sur les autoroutes , escortés par les douaniers et les gendarmes, et sillonneraient la France pour approvisionner les dispensaires à l’enseigne  – comme  hasch- , où le haschich serait distribué (excusez du peu) par les 54 membres du bureau national, madame le Premier secrétaire   et les député(e)s, sénateurs et sénatrices PS. 

Bref, on l’aura compris, avec le stupéfiant rapport de M. Vaillant, le programme politique de santé publique du PS  deviendrait un vrai conte de brigands des Mille et Une Nuits

____________________________________              
* déclaration du 4 septembre 2011  lcp.fr /  
** Propos de D. Vaillant  recueillis par Lætitia Clavreul /Lemonde.fr 15 juin 2011

Depuis l’audition des scientifiques (Académie nationale de Médecine -INSERM), le 13 février 2003, devant l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et technologiques (OPECST), M. Vaillant et les parlementaires du PS sont parfaitement informés de la dangerosité du cannabis. 🙁
voir la note du 29.06.2010  La nullité stupéfiante des médias face à la dangerosité du cannabis

*** Avec les remerciements du maire, Stéphane Gatignon  et le soutien du parti  Europe-Ecologie-Les Verts de Mesdames Joly et Duflot … et du chef des soixante-huitards enfumés,  M. Cohn-Bendit  🙁

 ______________________________

   NB           Un joint de cannabis  jusqu’à 5 fois plus nocif qu’une cigarette  

♦ « La consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, ce qui sollicite davantage les poumons. Les fumeurs de joint souffrent de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations.
Cette étude [de l’Institut de recherche médicale de Nouvelle-Zélande], publiée dans la revue spécialisée Thorax, a été réalisée sur 339 patients adultes répartis en quatre groupes : les fumeurs de cannabis, les fumeurs de tabac, les fumeurs de tabac et de cannabis, et les non-fumeurs. Chaque participant a été soumis à des examens de tomodensitométrie des poumons (scanner à rayons X assisté par ordinateur) et à des tests respiratoires.
L’équivalence entre un joint et « 2,5 à 5 cigarettes » est cohérente avec les niveaux de goudron et de carboxyhémoglobine qui sont de trois à cinq fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette. La carboxyhémoglobine est une forme d’hémoglobine associée au monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique. » (Lemonde.fr avec Reuters 31.07.2007)

♦ « Plusieurs études scientifiques récentes mettent en évidence les liens entre consommation précoce de cannabis, risque de troubles psychotiques et de détérioration des facultés cognitives chez les plus jeunes.  C’est à ce type de conclusion que sont ainsi parvenus les auteurs d’une étude publiée par le British Medical Journal au premier trimestre 2011, à partir d’une cohorte de 1900 personnes suivies pendant 10 ans par les chercheurs. Il serait pour le moins paradoxal de dépénaliser et d’accroître la disponibilité d’un produit dont la dangerosité est de plus en plus mise en avant par la science. »

Lire la suite … MILDT   Observations sur les propositions de dépénalisation et de légalisation du cannabis

____________________________________              

16 juin 2011   Commentaires fermés sur Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti Stupéfiant ?