Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Plutôt des coquecigrues dans le mail de la Marquise…

par L’ingénue  23.06.2015  – page revue le 24 mai 2017 

 

Le mail des coquecigrues
          Plutôt des coquecigrues dans le mail de la Marquise …
       …  que du bobu dans le « mail à l’anglaise »  

« mail
 « ou « e- mail » à l’anglaise qu’on écrit stupidement  « email » :

se dit et s’écrit en français :
  courrier ou messagerie électronique
diminutif  ♥ courriel
____________
 
Un mail  (se prononçant  maille en français)  désigne  dans Littré /p.3638 « une masse de bois  fort dur et ferré, avec un manche long et pliant ; elle sert à jouer en poussant une boule de buis … le jeu où l’on fait usage du mail ainsi que le lieu, l’allée où l’on joue au mail ».

Dans son ouvrage Les Rêveries du promeneur solitaire (quatrième promenade 1777),  Rousseau (1712-1778) en livre un souvenir particulier : « Je jouais au mail à Plain-Palais* avec un de mes camarades appelé Pleince. Nous prîmes querelle au jeu, nous nous battîmes et durant le combat il me donna sur la tête nue un coup de mail si bien appliqué que d’une main plus forte il m’eût fait sauter la cervelle.(…) »
* Commune du canton de Genève avant d’être un quartier de la ville.

♦♦ Un mail (se prononçant maille en français) planté d’arbres, comme celui de la Marquise de Sévigné en son château des Rochers (près de Vitré Ille-et-Vilaine) où  elle n’écrivait pas des « mails », mais des Lettres à sa fille, Mme de Grignan.

Ainsi celle du 12 juin 1680 :       « L’autre jour, on vint me dire : « Madame, il fait chaud dans le mail : il n’y a pas un brin de vent ; la lune y fait des effets les plus plaisants du monde. » Je ne pus résister à la tentation ; (…) je vais dans ce mail dont l’air est comme celui de ma chambre, je trouve mille coquecigrues (1)….. »          


A Paris «dans le II ème arrondissement, une rue du Mail (2) a été ouverte de 1633 à 1635, sur l’emplacement d’un jeu de mail établi en bordure de l’ancien rempart de Charles V, entre les portes Montmartre et Saint-Honoré ».
_____________________

1  coquecigrue :  Animal imaginaire dont le nom est employé dans diverses locutions. On dit qu’une chose arrivera à la venue des coquecigrues pour dire quelle n’arrivera jamais. Littré p.1195.

♦ Je ne résiste pas au mot suivant qui m’était inconnu et qui est fort drôle :
coquefredouille : un homme sans esprit . « C’était au temps où la France portait des hommes mâles et non des coquefredouilles embéguinés », Dict. de Trévoux.
Cf. par L’ingénue : Hollande, la Honte ! ou Les confessions d’un coquefredouille  octobre 2016

2  (Dictionnaire historique des rues de Paris Jacques Hillairet Tome II pp. 87-88 (Les Éditions de minuit).

____________________