Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

En novembre, on arrête ! En 2017, on dit « merde ! » à la cigarette

 par L’ingénue 
21- 
29.10 –  18-11 –25.11   2016

♥ Un grand BRAVO à toutes celles et à tous ceux qui l’ont fait ou qui le diront ! ♥


En novembre 2016, on a 15 ans,
on n’a pas envie de commencer à fumer …
et on a raison !
Vu que la première fois, on tousse, on suffoque et  c’est exécrable.
Vu que si l’on insiste, bien sûr, on sera piégé et on toussera toute sa vie,  et de plus en plus.

En novembre 2016, on a  25, 30, 35, 40, 45, 50 ans 

Comme  80% de fumeurs, on regrette d’avoir commencé à fumer à 15 ans !
 On se demande pourquoi on est assez bête pour continuer à fumer … 
et on a raison !

_______________________________

Alors, en novembre 2016, on ne commence pas à fumer  !

Alors,  en novembre 2016,  on décide d’arrêter de fumer !

En novembre 2016 ,
 ON souhaite Bonne FÊTE  à nos poumons !
Bonne Fête à
notre cœur, à notre cerveau, à nos artères !

——————————-
Et les bonnes surprises nous attendent :

8 heures après la dernière cigarette
La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié.
L’oxygénation des cellules redevient normale.

24 heures après la dernière cigarette
Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà.
Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.

48 heures après la dernière cigarette
Le goût et l’odorat s’améliorent.
Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

72 heures après la dernière cigarette
Respirer devient plus facile.
Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

2 semaines après la dernière cigarette
La toux et la fatigue diminuent.
On récupère du souffle. On marche plus facilement….

alors on continue …

………………….

 

Si La Fête dure jusqu’en décembre, c’est que l’on a tout compris….  C’est bon signe  ! dirait le poète*, c’est le signe que l’on est malin et fier de l’être !

ALORS, c’est dit, promis, juré !  en janvier 2017, on dit :

                     « Merde ! »   à   la   cigarette  

« Novembre, mon mois sans tabac, notre mois sans fumer  Et si on arrêtait de fumer tous ensemble ce 1er novembre ? C’est le défi de santé lancé à tous les fumeurs en France.   Moi(s) sans tabac

………………………………………..
   ♠  Avis de tempête sur le Tableau de bord de la santé  en France  ♠

En août 2016
, selon le « tableau de bord » tabac mensuel de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les ventes de tabac ont évolué comme suit, par rapport au mois d’août 2015 (à nombre de jours de livraison constant)
ventes de cigarettes : + 7,4 %    tabac à rouler : + 6,6%   pour les joints 

______________________________

   NB           Un joint de cannabis  jusqu’à 5 fois plus nocif qu’une cigarette  

♠ « La consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, ce qui sollicite davantage les poumons. Les fumeurs de joint souffrent de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations.
Cette étude [de l’Institut de recherche médicale de Nouvelle-Zélande], publiée dans la revue spécialisée Thorax, a été réalisée sur 339 patients adultes répartis en quatre groupes : les fumeurs de cannabis, les fumeurs de tabac, les fumeurs de tabac et de cannabis, et les non-fumeurs. Chaque participant a été soumis à des examens de tomodensitométrie des poumons (scanner à rayons X assisté par ordinateur) et à des tests respiratoires.
L’équivalence entre un joint et « 2,5 à 5 cigarettes » est cohérente avec les niveaux de goudron et de carboxyhémoglobine qui sont de trois à cinq fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette. La carboxyhémoglobine est une forme d’hémoglobine associée au monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique. » (Lemonde.fr avec Reuters 31.07.2007).

____________________________
———————————–—————————
 *Jacques Prévert Pour faire le portrait d’un oiseau     (À Elsa Enriquez) / Paroles
————————————————————–