Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Terra Nova et le viol de masse de Cologne

par l’ingénue   31 janvier 2016

… Avec  les explications en forme de justifications de quelques  savants en sciences religieuses : imams, ayatollah et de l’actuel grand maître à penser PS de Terra Nova

    Du soir de la Saint Sylvestre (jeudi 31 décembre 2015)  vers 20 heures, jusqu’à  7 heures au matin du Jour de l’An (vendredi 1er janvier 2016)  à  Cologne, Düsseldorf, Dortmund, Bielefeld, Hambourg, Stuttgart, Munich, Berlin, Nuremberg, Francfort, Fribourg, Ansbach, Traunreut… en Allemagne, pendant onze heures des bandes d’hommes par milliers, ont insulté, volé, agressé, blessé, violé…
Dans une liste (1) concernant les quatre villes surlignées, on décompte 1049 victimes… parmi lesquelles les femmes étaient les proies rêvées pour sévices sexuels et vol aggravé.

 Pour bien préparer leur fête, les barbares qui ne parlent pas encore la langue de Goethe, s’étaient munis d’un lexique rudimentaire que leurs chefs germanophones avaient traduit de l’arabe  ;  ils   avaient hurlé  aux jeunes femmes en les brutalisant : « Je veux baiser. » « Je veux t’embrasser. » « Je vais te tuer. »

Dans toutes les villes citées, la fête des milliers de barbares a suivi l
a même consigne d’épreuve de force : se rassembler, le plus nombreux possible sur une grande place.
À Cologne, c’était sur le parvis de la cathédrale, devant la gare centrale, et ils avaient aussi prévu, pour ajouter à leur plaisir, une attraction supplémentaire ils  avaient acheté ou volé des feux d’artifice qu’ils s’amusaient à  lancer sur le public (2).

 

Le soir de la Saint Sylvestre 2015 à Cologne

 

Dispersés par la police, ils ont alors appliqué la coutume, le rituel barbare, c’est-à-dire  la même stratégie d’encerclement des femmes  que sur la place Tahrir au Caire (3) – et leur fête de barbares dura jusqu’au bout de la nuit …

On s’interrogera  encore longtemps sur « la communication »  du  ministre de l’Intérieur de Rhénanie -du-Nord- Westphalie, Ralf Jäger » qui annonça, que sur ces milliers de fêtards barbares du Jour de l’An,  30 suspects migrants de pays musulmans (d’Afrique du Nord au Proche-Orient) avaient été interpellés et agresseurs algériens arrêtés ! C’est sûrement ce qu’il appelait : « agir vite pour punir les responsables » (4).
______________________

Du côté du « vrai islam« , l’imam Sami Abou-Yusuf  de Cologne (5),  s’est exprimé  « Les femmes ont été violentées parce qu’elles s’étaient parfumées (sic)« …  Pour l’imam de Cologne,  la fête des barbares était islamiquement correcte.
Le grand Ayatollah Ahmad al-Baghdadi, chef religieux chiite d’Irak (6) avait déclaré, lors d’un entretien télévisé, en octobre 2015 , que «  le vrai islam » concernant  les gens du Livre (juifs et chrétiens ) était immuable : « Nous les combattons, violons leurs femmes et détruisons leurs églises. »
Il le jura par sa barbe et par  les cinq écoles de jurisprudence (4 pour les Sunnites, une pour les Chiites).
Et un troisième « savant sunnite »   avait écrit  en février 2015 : « Il est interdit au musulman de fêter les fêtes spécifiques aux mécréants tel que noël ou le jour de l’an… ou leur souhaiter la bonne fête … s’il fait la mécréance comme eux… c’est un grand péché. »

Ainsi le commandement venait de très haut :  non seulement le vrai musulman ne devait pas fêter le jour de l’an avec les mécréants, mais cela lui  donnait  l’autorisation d’en « jouir » en barbare.
Attaquer un soir de fête des femmes seules ou en couple, les maltraiter, les blesser, les atteindre dans leur dignité d’Être libre est donc doublement festif pour les barbares : plaisir sexuel pareil à celui des orgies sanglantes d’antan et preuve de soumission à tous leurs chefs  intégristes, imams chiites, sunnites,   frères musulmans,  salafistes et autre calife de l’État islamique, valant billet pour le paradis. ♠
_________________

De retour en France, il était intéressant de savoir  ce qu’avait exprimé  « L’esprit public » du 17 janvier 2016 , au sujet de La situation en Allemagne après les agressions de Cologne (7)

À l’écoute comme à la réécoute, je n’ai pas entendu de paroles sensibles à la détresse des victimes dans le chaos barbare de la Saint Sylvestre.

Mme Gnesotto 
parle  de « crise majeure pour les femmes qui ont été victimes des agressions mais sans doute [surtout?] pour le modèle, le miracle allemand. »  D’évidenceles victimes du viol de masse, ce n’est pas son problème, ce ne serait que « soubresauts de la mondialisation » (?).
Quant à  M. Pech, au sujet des « agressions« ,  il ne retient  que  « la misère sexuelle des jeunes hommes« . L’humiliation et la souffrance des jeunes femmes le laissent, comme Mme Gnesotto, totalement indifférent.
Il   cherche des comparaisons pour banaliser les crimes ; il les trouve dans les viols de la place Tahrir, et  en France « dans les milieux étudiants, dans les professions de sécurité« ,  pour mieux oublier (?)   » les  tournantes » dans les caves.
Puis,  pour dédramatiser encore le viol de masse, il évoque « le chômage de masse des jeunes hommes dans des cultures où il n’est pas possible d’avoir un apprentissage sexuel (?), où il n’est pas possible de rencontrer des femmes  (?) en dehors du mariage (…) des jeunes qui n’ont pas les moyens de se marier (…) »  bref, il se moque de nous.
Le raisonnement de M. Pech consisterait  à justifier, par  le chômage,  la misère sexuelle des jeunes hommes, et sa conséquence naturelle (?)    … le  viol de masse … à Cologne.   C’est quand même un peu court, jeune homme !
Alors il décoche  la flèche du  « raidissement patriarcal et machiste (!)  dans le monde musulman, [qui] est en partie le résultat de l’émancipation des femmes . »
Ainsi, il donne raison au « vrai islam » qui refuse l’instruction des femmes, répétant après l’imam de Cologne que les femmes émancipées et qui se parfument, ont mérité la punition islamique.
MM. Pech et Abou-Yusuf réussiront-ils  à nous convaincre que  le « vrai islam  » est juste qui ordonne le viol de masse des femmes  instruites et de surcroît mécréantes ?

À force de minimiser, de banaliser, voire d’exclure,  la réalité de l’islam intégriste qui maltraite  hommes et femmes – dans les pays musulmans comme dans les pays d’accueil des migrants -, à force de nier le climat de terreur que cela induit pour les victimes et la juste résistance citoyenne, Terra Nova reste encore une fois à la marge de la vérité  pour mieux l’occulter.

  L’idéologie officielle et paradoxale de l’islamophobie  justifie ainsi   « l’idéologie du  vrai islam assassin de l’État islamique »  qui décrète l’homme-bourreau- juge de la  femme-victime  innocente mais coupable donc suppliciée.

Pour  les imams cités comme pour Terra Nova , pour le PS, SOS Racisme et gauchistes de toute obédience, les méchants islamophobes sont  ceux qui condamnent et/ou sont victimes des fêtes des barbares de l’islam intégristedes incendies, aux massacres et aux viols de masse…

♠ Le politiquement correct est désormais l’islamiquement  assassin correct.♠

Le viol de masse de Cologne Düsseldorf, Dortmund, Bielefeld etc. apporte la preuve de l’urgence à faire face au  défi que nous lance, avec son djihad  de l’an 1437 de l’hégire,  le vieux monde islamique et  barbare.
Nous résisterons pour montrer combien nos sociétés certes imparfaites, savent défendre leur liberté, leur citoyenneté, leur  humanisme laïque, et leur fraternité.
__________________
Sources

1    Liste des agressions du Jour de l’An   24 janvier 2016  Jean-Patrick Grumberg Dreuz info
2/4    Vagues d’agressions sexuelles lors du nouvel an à Cologne  4 janvier 2016
3   Caroline Sinz : Retour sur viol, Place Tahrir
5   L’imam de Cologne  / dailymail.co.uk.  On remarquera que pour justifier le viol de masse,  le « vrai islam » sur facebook, accuse aussi  l’alcool que les barbares auraient bu dans ce pays de mécréance … et  pour la place Tahrir, messieurs, que dites-vous ?
6   Le grand Ayatollah chiite d’Irak  Rosaly Dreuz info
7   L’esprit public Ph. Meyer   17 janvier 2016  France Culture – la transcription est en italique.  
Mme Gnesotto professeur titulaire de la chaire sur l’Europe au CNAM
M. Th. Pech  directeur général de la fondation Terra Nova
________________________
(re)voir  la note « Faut bien la préparer votre fête de mécréants » 9 décembre 2015 – 28 décembre 2015.
♠   Aperçu d’une nuit des barbares à Berlin / même jouissance à semer la terreur pour des crétins décervelés arrivés