Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Le sociologue chiffre le « vide existentiel » des Français

12 mai 2015
Comme une suite inattendue à la page  2015 : Après trois ans d’intelligentsia de gauche

♠  Voulant éclairer notre chandelle,  le sociologue Emmanuel Todd vient, à la lumière de ses calculs de démographe, nous asséner son point de vue sur les cinq millions de citoyens français qui marchèrent courageusement le 11 janvier 2015,  dans de formidables manifestations de solidarité fraternelle et laïque envers les victimes, sacrifiées par des djihadistes, au nom de l’islam- pour venger le prophète- ,  lors de la semaine sanglante du 7 au 9 janvier 2015 – 12 parmi les 17 personnes massacrées étant de l’équipe du journal CHARLIE HEBDO.

M. Todd a-t-il pensé écrire son essai : «Qui est Charlie ? Sociologie d’une crise religieuse» *(Seuil) pour exprimer sa détestation de «la masse» du 11 janvier et de CHARLIE HEBDO , son envie hargneuse de trouver  cinq millions d’acheteurs, ou mieux encore  sept millions comme pour le journal des survivants ?  On pourrait le croire.

Cependant, dans ses premières conclusions, l’éclairage de l’anthropologue est troublant.

En effet, son calcul obtenant comme profil de manifestant : un homme de 50 ans, citadin aisé, cadre ou profession intellectuelle supérieure est totalement vrai (!)  pour le groupe de dirigeants politiques qui marchèrent en rang serré autour de M. Hollande.

Fichtre ! M. Todd aurait donc vu juste ?

Hélas ! Sa vision s’embrouille ; il feint de pouvoir – après avoir épluché les dossiers des évêchés-, déterminer pour le 11 janvier, selon les villes et  dans «la masse » la part majoritaire  des « catholiques zombies **» et chiffrer ainsi le «vide existentiel» des millions de marcheurs et des millions d’acheteurs. Point de vide par contre pour M. Todd et  l’«intelligentsia de gauche» qui  fustigent depuis des décennies l’identité nationale française (donc judéo- chrétienne).  Leurs valeurs morales  sont celles  de l’internationale capitaliste et son inépuisable capacité de nuire aux peuples.

Et l’œil exercé de l’anthropologue  découvre  «la fausse conscience»  des manifestants car toujours selon sa calculette,  leur résistance face à la barbarie islamique ne serait qu’«égoïsme, autisme et humeur répressive».

Son concept de «catholique zombie»  le rapproche de M. Dieudonné,  auquel il emprunte les manières lors du procès intenté contre CHARLIE HEBDO par les très faibles et très opprimés Union des Organisations islamiques de France, Conseil français du culte musulman, Grande Mosquée de Paris, Union islamique mondiale en 2007.

♠♠♠  Selon M. Dieudonné et notre perspicace sociologue, la devise laïque de la République n’est qu’un «droit de cracher sur la religion des plus faibles ». Le calife- égorgeur- de- chrétiens- de l’État islamique n’a pas dit pire en parlant des «Français sales et méchants».

Ainsi avec M. Emmanuel Todd, la bourgeoisie PS  a son  troisième panier  pour 2017 : faire plaisir aux assassins de janvier et à leurs commanditaires,  en considérant que parmi les électeurs français  d’origine musulmane, il ne pourrait y avoir d’athées et de laïques, et que  tous seraient   des soutiens au djihad en France  à l’appel de M. Tariq Ramadan.

Mais pour faire gagner le candidat Hollande en 2017,
Suffira-t-il de mettre les Français de la solidarité nationale laïque du 11 janvier 2015  dans la catégorie des STCZAI , celle des sales- types -catholiques- zombies -antisémites – islamophobes ?
Ou oseront-ils par une énième ordonnance,  bafouer la laïcité (respect de la liberté de tous – hors dogmes religieux) et interdire  le droit de blasphème ?

 Mission accomplie pour M. Todd  ou  nouvel essai savant d’ici 2017 …  au cas où …  nous serions encore des millions à marcher ?

_______________________________________

* Sources :   Vous avez manifesté pour Charlie ? Voici votre portrait-robot selon Emmanuel Todd / Élise Lambert, Nicolas Enault 7.05.2015 – Qui est Charlie ? Cinq citations pour comprendre le livre controversé d’E. Todd / Élise Lambert 7.05.2015 /   Francetvinfo

** inconnu du Littré le zombie fait son apparition selon Robert en 1832 comme mot créole haïtien,  de n’zambi « dieu », zumbi « fétiche » en tchilouba ( langue bantoue – Afrique).
♦ Dans les cultes  vaudou : dieu-serpent -pouvoir surnaturel qui peut ranimer un mort / fantôme d’un mort, revenant.
♦♦ Personne qui paraît vidée de sa substance.
♦♦♦ Personne sans volonté /  fantoche pantin
______________________

 

En mémoire la dernière tribune de Charb (20.11.2013) – republiée dans Le Monde.fr du 7 janvier 2015 Non, «Charlie Hebdo» n’est pas raciste!