Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

D/ Les Bobus et la Francophonie


Les Bobus ont peur de la langue française
, ils la détestent  comme ils abhorrent la Francophonie.
C’est d’ailleurs pourquoi les gouvernants bobus  n’ont pas rendu hommage en 2001 à Léopold Sédar Senghor à sa mort, ni en 2013 pour le trentième anniversaire de son entrée à l’Académie française.
Le flamboyant poète était le père fondateur de la Francophonie. Cela les avait fâchés.

La langue française  est bien trop généreuse, trop claire, trop belle, trop légère, trop souple, trop fine, trop courtoise, et surtout beaucoup trop spirituelle pour eux.
La langue bobue est haineuse, confuse, laide, lourde, crétine, vulgaire et répétitive. C’est avec elle qu’ils s’acharnent à détruire notre patrimoine culturel.

Les Bobus se répètent et se copient ; ils lâchent les mêmes niaiseries ; ils rabâchent, ils ressassent,  ils baragouinent à l’envers, ils jargonnent, ils grognent et crachent des mots sans queue ni tête.

    Δ    Il y a les Bobus-du-rap  à la Booba  .Ce sont les préférés des médias et des ministres PS de la culture de M. J. Lang à Mmes A. Filipetti et F. Pellerin. Ils hurlent dans les casques et dans les voitures pour vendre leurs drogues, leurs armes et leur haine des femmes.  Ils pensent comme ils crachent en jurant au féminin (putain- con- bordel) car sacrebleu, leur dieu se vengerait et les grands frères aussi ; la main en pistolet ou le majeur dressé, ils sont promis à un bel avenir car ils enrichissent la firme Vivendi.

ΔΔ  Il y a Les Bobus.com. Ceux qui vendent ou qui se vendent – journaux et commerce papier/toile/ réseaux sociaux/radio/tv/ informatique /mode/ art contemporain/ sport/ politiciens/magasins. Les publicitaires ou pubards  sont les grands gagnants de Ze Bobus.com. L’anglomanie est souveraine dans la planète fric. Un mot sur deux est jargonné, à l’oral comme à l’écrit.

Bref aperçu :
Radios publiques
France info – Changer la narrative / le story telling / l’erreur de  casting / le crash de l’avion /
France culture_  /découvre ton profil punk/ le dripping de Victor Hugo-19.10.2013

Télévisions  privées :
Canal + – Spoiler – Le petit journal spoile Plus belle la vie /

magasins
Monoprix- des hits très hotte 27.11.2014

journaux
Le Monde.fr –    biopic / pitch/ l’ancienne intervieweuse a pris les rênes du talk show (SL)
Le Point.fr  – grande avancée dans le monde du search  / workshop /salles de shoot
Le Figaro.fr – talk orange / les lives de Bruel
Libération.fr – le voguing/ de l’underground au mainstream 25.09.2013 / le plug anal -24.12.2014 (QG)

Banques
Crédit agricole – need a break ? / espace lounge

Tableau à compléter par les sites du Louvre et d’Orsay qui ne savent pas traduire teaser ni newsletter.

………………………………….
C’est pourquoi, dans notre pays, les Bobus au pouvoir encouragent les paresseux et les ignorants à ne rien apprendre pendant leurs 144 jours d’école, afin de les priver le plus vite possible de tout outil intellectuel évolué qui les rendrait intelligents donc ingouvernables.

Ainsi, pour conclure provisoirement, voilà comment la Sécurité routière concevait une vidéo sur le thème de l’alcool au volant, pour les jeunes Français en mode bobu-du-rap pour les fêtes de fin d’année 2012 : « Si t’as un Sam, t’as le Swag !… Si t’as pas de Sam, t’as le Seum ! »

Elle banalise le mot seum– bien connu des drogués, des trafiquants et de Larsen, dans son rap : Du seum bien vicere « Du haschich bien servi » ;   seum  dit  sum  de l’arabe  semm سم   signifie poison en traduisant abusivement : avoir le seum : être en colère, frustré, dégoûté.  

ΔΔΔ  Pour conseiller la sobriété aux jeunes, on leur parle le langage  du joint que l’on pense leur être familier par la fréquentation des revendeurs de leurs quartiers. C’est lamentable 🙁

Last but not least
 À ne pas manquer non plus la chorale de la SNCF et sa chanson bobue-du-rap pour nous souhaiter une bonne année 2015.
Extraits : on a kiffé/ je like / des photos de ouf / vas-y met les direct sur ton wall / / c’était trop cool  etc.
_____________________
Jeudi 1er janvier 2015