Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Le désir selon Lacan et Sade

15 décembre 2014

En ce moment où nos  « chers intellectuels » se pâment dans les journaux et au musée d’Orsay, en fêtant le 200 ème anniversaire de la mort de Sade, je trouve plaisant de lire dans le Robert,  la citation lumineuse de Lacan qui devrait nous éclairer sur le mot :

PHALLUS
3/ Psychan. Fonction symbolique du pénis.- (Chez Lacan). L’organe mâle en tant que « signifiant du désir».

(…) le phallus est un signifiant, un signifiant dont la fonction, dans l’économie intrasubjective de l’analyse, soulève peut-être le voile de celle qu’il tenait dans les mystères. Car c’est le signifiant destiné à signifier dans leur ensemble les effets de signifié, en tant que le signifiant les conditionne par sa présence de signifiant.  J. Lacan, Écrits, La signification du phallus; p. 690.

Un journaliste éclairé du journal Le Monde* ajoute que Sade « vient nous montrer la face lumineuse du désir, sa face éclairante, quand il écrit que l’aliment principal de la philosophie, c’est le foutre.»

En effet,  c’est très clair ! 

mais avant de déclarer l’homme Sade, philosophe des Lumières, il nous faudrait,  chers «intellectuels »,  d’autres preuves  !

Rassurez-moi,  chers messieurs  ! Vous n’êtes quand même pas que votre PHALLUS  ? 😉

____________________________

* J. Birnbaum  rédacteur en chef du Monde des livres  vidéo 5.12.2014