Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Ne rien faire, toucher 750 euros, et fumer du haschich

16-18- et 20 janvier 2017 (après le dernier débat avant le 1er tour de la Primaire  de gauche).

Voilà le programme complet de M. Hamon (ou H. bis), ancien ministre de M. Hollande (ou Ubu H. 1er, et déjà élu selon « les sondages », candidat officiel du PS (qui n’aura jamais autant mérité mon appellation de Parti Stupéfiant) pour briguer la Présidence de la République.

Ce débat du dimanche 16 janvier 2017 était l’avant-dernier avant le 1er tour de la Primaire de gauche du 22 janvier 2017. M.H. bis complétait ainsi le programme de M. Ubu H.1er , qui, après le mariage homosexuel en 2013, aurait dû, selon le cahier des charges de Terra Nova, ce machin à penser du PS, légaliser en 2015, l’usage et le trafic de stupéfiants.

Devant Mme Ruth Elkrief tout sourire, qui avait rentré ses griffes -réservées -aux- candidats- de- la -primaire- de- la- droite- et- du- centre et plaisantait – tant que M. Ubu H.1er est président, tout est farce  (1) en posant la question aux candidats présents,  sur leur usage du haschich,  sachant bien que dans leur petit peuple de décideurs et de journalistes, on trouve les habitué(e)s et/ou les fournisseurs-complices des trafiquants islamistes et/ou sympathisants.
L’ambiance était donc à la franche rigolade. Décidément les ministres choisis par M.Ubu H.1er sont des candidats à la hauteur du maître :

♠  Seraient-ils toujours ainsi imprégnés de substances qu’ils n’auraient plus que cela à proposer aux Français ?

♠  En effet, comment M. H. bis peut- il être assez sot pour prétendre que la légalisation aurait un impact sur la violence et la criminalité des réseaux islamo-mafieux dans les lieux de trafics  partout en France ?

♠ Enfin, comment M. H.Bis peut-il affirmer que la légalisation du trafic et de la consommation augmentera les crédits attribués à la prévention,
-alors qu’elle  libère le trafic et démultiplie les possibilités de l’offre de haschich dès le collège ;
– alors que le gouvernement de M. Ubu H.1er n’a rien fait avec l’ex-Premier ministre et candidat Valls, la ministre Touraine de la Santé, la ministre Vallaud-Belkacem de l’Éducation nationale, la MILDECA (2), les préfets et les municipalités, les présidents de Conseils départementaux et régionaux, pour informer les parents, les enseignants et les Principaux de collège et leur distribuer le document : « Prévention des conduites addictives destinée aux jeunes – Structurer et mettre en œuvre une stratégie territoriale -Mars 2015. » (3)
alors que la recherche scientifique nous le rappelle depuis longtemps, l’usage du haschich abrutit, son addiction préparant celle à l’héroïne…

Mais M. H. bis n’en a cure ! Il y voit la bonne ruse démagogique à la soixante-huitarde, pour l’excitation finale de « la gauche pétard », la sienne, celle qui rechigne avec Mme Taubira et M.L. Wilson à chanter La Marseillaise,  parce qu’elle exprime trop la force de la volonté du peuple !

Allons-nous retrouver dans la campagne pour le premier tour des élections présidentielles le trio :  Hamon  et son chichon, Macron avec nos millionsvoire nos milliards pour ses amis les patrons , et  Mélenchon, le trublion  ?

Que pourra faire M. Hamon (4) de la Belle Alliance Populaire (sic), contre le parti  En marche (créé en avril 2016) de M. Macron (dauphin légitime de M. Hollande et de Mme Royal) et contre le Front de gauche de M. Mélenchon ?

Riront-ils encore avec les journalistes de la bonne farce qu’ils nous ont jouée pendant cinq ans, avec M. Ubu H. 1er ?

           Ou comprendront-ils enfin  que nous, simples citoyens électeurs, ne voulons plus les voir toujours rire à nos dépens !  Qu’ils se le disent !

_________________________________________________

1 D’ailleurs, pendant ce temps-là M. Ubu H. 1er s’amusait ! Il était aux Bouffes-Parisiens avec sa ministre de la Culture qui, elle aussi, se moquait bien du débat des  Sept de la Belle alliance populaire !

2 MILDECA : Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives.

3  C’est un  modèle fort intelligent de « Guide méthodologique pour les acteurs des collectivités territoriales ».  L’ex- Premier ministre l’a gardé sous le boisseau car il ne correspond pas à l’idéologie de l’abrutissement du peuple.

4  De fait, les médias  propulsent M. Hamon parce que c’est son élection à la Primaire de gauche, qui permettrait le plus de reports de voix sur leur favori, M. Macron, au premier tour des Présidentielles 2017.
_____________________________________