Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Education

Utilité du Beau

7-  13 novembre 2016 – note complétée le 21 décembre 2016

Puisée dans les Notes de travail  de Victor Hugo pour l’ouvrage William Shakespeare et pour la Préface de la nouvelle traduction de Shakespeare (1).
Victor Hugo publia son livre William Shakespeare en avril 1864, mois du jubilé du trois centième anniversaire de la naissance  du poète et dramaturge anglais. (2).


          
« Utilité du Beau

Un homme a, par don de nature ou par développement d’éducation, le sentiment du Beau. Supposez-le en présence d’un chef-d’œuvre, même de l’un de ces chefs- d’œuvre qui semblent inutiles, c’est-à-dire qu’ils sont créés sans souci direct de l’humain, du juste et de l’honnête, dégagés de toute préoccupation de conscience et faits sans autre but que le Beau ; c’est une statue, c’est un tableau, c’est une symphonie, c’est un édifice, c’est un poème. En apparence cela ne sert à rien ; à quoi bon une Vénus ? à quoi bon une flèche d’ église ? à quoi bon une ode sur le printemps ou sur l’aurore, etc.,  avec ses rimes ?  Mettez cet homme devant cette œuvre. Que se passe-t-il en lui ? Le Beau est là. L’homme regarde ; l’homme écoute ; peu à peu, il fait plus que regarder, il voit ; il fait plus qu’écouter, il entend.

Le mystère de l’art commence à opérer ; toute œuvre d’art est une bouche de chaleur vitale ; l’homme se sent dilaté. La lueur de l’absolu, si prodigieusement lointaine, rayonne à travers cette chose, lueur sacrée et presque formidable à force d’être pure. L’homme s’absorbe de plus en plus dans cette œuvre : il la trouve belle ; il la sent s’introduire en lui. Le Beau est vrai de droit.  L’homme, soumis à l’action du chef- d’œuvre, palpite, et son cœur ressemble à l’oiseau qui, sous la fascination, augmente son battement d’ailes. (…)
Il creuse et sonde de plus en plus l’œuvre étudiée ; il se déclare que c’est une victoire pour l’intelligence que de comprendre cela ; il y a de l’exception dans l’admiration, une espèce de fierté améliorante le gagne ; il se sent élu ; il lui semble que ce poème l’a choisi. Il est possédé du chef-d’œuvre.

Par degrés, lentement, à mesure qu’il contemple ou à mesure qu’il lit, d’échelon en échelon, montant toujours, il assiste, stupéfait, à sa croissance intérieure ; il voit, il comprend, il accepte, il songe, il pense, il s’attendrit, il veut ; les sept marches de l’initiation ; les sept notes de la lyre auguste qui est nous-mêmes. Il ferme les yeux pour mieux voir,  il médite ce qu’il a contemplé, il s’absorbe dans l’intuition, et tout à coup, net, clair, incontestable, triomphant, sans trouble, sans brume, sans nuage, au fond de son cerveau, chambre noire, l’éblouissant spectre solaire de l’idéal apparaît ; et voilà cet homme qui a un autre cœur. (…)

Être grand et inutile, cela ne se peut. L’art, dans les questions de progrès et de civilisation, voudrait garder la neutralité qu’il ne le pourrait. L’humanité ne peut être en travail sans être aidée par sa force principale, la pensée. L’art contient l’idée de liberté, arts libéraux ; les lettres contiennent l’idée d’humanité, humanories litteræ. L’amélioration humaine et terrestre est une résultante de l’art. Les mœurs s’adoucissent, les cœurs se rapprochent, les bras embrassent, les énergies s’entresecourent, la compassion germe, la sympathie éclate, la fraternité se révèle, parce qu’on lit, parce qu’on pense, parce qu’on admire. Le Beau entre dans nos yeux rayon et sort larme. Aimer est au-dessus de tout.

L’art émeut. De là sa puissance civilisatrice. »

……………….

…………………………………………..

1 François-Victor Hugo faisait paraître la traduction de Shakespeare depuis 1858 ; cette  Préface (écrite en mai 1864) a pris place au début du XV ème volume des Œuvres complètes de Shakespeare.  François-Victor Hugo (1828-1873) est le second fils de Victor et Adèle Hugo.

William Shakespeare  (1564-1616). En 2016, on célèbre le quatre centième anniversaire de sa mort.
(source Pierre Albouy p. 127 Tome XII des Œuvres complètes de Victor Hugo – club français du livre sous la direction de Jean Massin /1969)

______________________

Apostille

Ne pas confondre le Beau selon Victor Hugo avec « l’art de l’urinoir industriel » depuis Marcel Duchamp », dit « art contemporain », simple machination à visée spéculative… qui n’émeut ni ne civilise.

Ainsi, l’art contemporain de la FIAC invité par les milliardaires de la Place Vendôme avec « Tree » – le plug anal » de M. Paul McCarthy (disciple américain de Marcel Duchamp),  à Paris, en octobre 2014, n’est pas  « une victoire pour l’intelligence » !

« L’humanité ne peut être en travail sans être aidée par sa force principale, la pensée » écrit V. Hugo ; aussi faut-il lire l’ouvrage passionnant d’ Aude de Kerros : L’imposture de l’art contemporain – Une utopie financière (Eyrolles).

___________________________________

Afin que  « le mystère de l’art commence à opérer »,

« entendre » (même un bref instant) le Concerto pour piano n°1  en ré mineur de BACH (1685-1750) sous les doigts de Maria João Pires  avec le Gulbenkian Orchestra sous la direction de Michel Corboz. C’est une totale et pure harmonie entre le piano et l’orchestre.

♥ Les trois concertos 1-4 et 5 (BWV 1052-1055 et 1056 /(The ERATO story -Warner- 1976, 2014 )
———————————————

A contrariosur youtube.com, Tariq ramadan s’invite (?) avec Bach – mais sa partition de « frère  musulman » n’est  pas civilisatrice ; c’est le brûlot  du djihadisme sur toute la planète.

___________________

7 novembre 2016   Commentaires fermés sur Utilité du Beau

2017, pour dire M***e au joint et à la cigarette !

26-29.10 –  18-25.11 2016 – 19.12 2016
Note mise en avant le  2 juin 2017
Tout le mois de juin, vous entendrez prononcer partout dans les médias, le mois de join … et les journalistes pouffer de rire … et si on leur demandait pourquoi ?

Un grand BRAVO à toutes celles et à tous ceux qui ont dit  M♦♦♦e  à la cigarette ou qui le diront en 2017 !

——————-
En juin 2017 on a 15 ans
 et on n’a pas envie de commencer à fumer …
et on a raison !
Vu que la première fois, on tousse, on suffoque et  c’est exécrable.

Vu que si l’on insiste, bien sûr, on sera piégé, dépendant et on toussera toute sa vie,  et de plus en plus.

En juin 2017 on a  25, 30, 35, 40, 45, 50 ans  …
Comme  80% de fumeurs, on regrette d’avoir commencé à fumer à 15 ans !

On se demande pourquoi on est assez bête pour continuer à fumer … 
et on a raison !

♥Alors
, si on a 15 ans en juin 2017, on ne commence pas à fumer tabac et cannabis.

♥Alors, si on a plus de 15 ans en juin 2017,  on décide d’arrêter tabac et cannabis.

—————————-
En  juin 2017,
on souhaite Bonne FÊTE  à nos poumons !
Bonne Fête à
notre cœur, à notre cerveau, à nos artères !

Et voilà toutes les bonnes surprises qui nous attendent :

8 heures après la dernière cigarette ou le dernier joint
La quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié.
L’oxygénation des cellules redevient normale.

24 heures après la dernière cigarette ou le dernier joint
Le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà.
Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée. Le corps ne contient plus de nicotine.

48 heures après la dernière cigarette ou le dernier joint
Le goût et l’odorat s’améliorent.
Les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.

72 heures après la dernière cigarette ou le dernier joint
Respirer devient plus facile.
Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.

2 semaines après la dernière cigarette ou le dernier joint
La toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle.
On marche plus facilement….

alors on continue ?
………………….

Si La Fête dure jusqu’en décembre, c’est que l’on a tout compris….

C’est bon signe  ! dirait le poète*, c’est le signe que l’on est malin et fier de l’être !

ALORS, c’est dit, promis, juré !  en  2017, on dit :

          M♦♦♦e  au  joint  et  à  la  cigarette  !

« Novembre, mon mois sans tabac, notre mois sans fumer  Et si on arrêtait de fumer tous ensemble ce 1er novembre ? C’est le défi de santé lancé à tous les fumeurs en France. »    Moi(s) sans tabac   

……………………….
          Avis de tempête sur le Tableau de bord de la santé  en France  ♠

En août 2016
, selon le « tableau de bord » tabac mensuel de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les ventes de tabac ont évolué comme suit, par rapport au mois d’août 2015 (à nombre de jours de livraison constant) :
  • ventes de cigarettes : + 7,4 %           tabac à rouler : + 6,6%   pour les joints 
    ______________________________

   NB           Un joint de cannabis  jusqu’à 5 fois plus nocif qu’une cigarette  

♠ « La consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, ce qui sollicite davantage les poumons. Les fumeurs de joint souffrent de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations.
Cette étude [de l’Institut de recherche médicale de Nouvelle-Zélande], publiée dans la revue spécialisée Thorax, a été réalisée sur 339 patients adultes répartis en quatre groupes : les fumeurs de cannabis, les fumeurs de tabac, les fumeurs de tabac et de cannabis, et les non-fumeurs. Chaque participant a été soumis à des examens de tomodensitométrie des poumons (scanner à rayons X assisté par ordinateur) et à des tests respiratoires.
L’équivalence entre un joint et « 2,5 à 5 cigarettes » est cohérente avec les niveaux de goudron et de carboxyhémoglobine qui sont de trois à cinq fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette. La carboxyhémoglobine est une forme d’hémoglobine associée au monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique. » (Lemonde.fr avec Reuters 31.07.2007).

 ———————————–————————–
     *   Jacques Prévert Pour faire le portrait d’un oiseau   (À Elsa Enriquez) / Paroles
—————————————————————

 

26 octobre 2016   Commentaires fermés sur 2017, pour dire M***e au joint et à la cigarette !

Qui laisse sortir les lycéens pour qu’ils fument sur les trottoirs ?

Note du 1er mars 2011 – complétée le 29 décembre 2011 / actualisée le 23 avril 2016  –  lors de l’état d’urgence face au terrorisme islamique.

Les proviseurs, à la demande des lycéens (et de leurs parents ?),  semblent être « autorisés »  à recréer « un lieu de tabagie » dans la cour de leur établissement – ce qui est formellement interdit par la loi.
__________________

Prologue
♥ Pour la protection des futures mamans et des futurs bébés des futurs parents

« Dans les maternités, il faut compléter systématiquement l’interrogatoire des futures mères sur leur tabagisme par un dosage du monoxyde de carbone (CO) dans l’air expiré, car ce dosage objective le niveau de tabagisme auquel la femme enceinte a été exposée.
Le taux de CO dans l’air expiré est fortement corrélé au poids à la naissance, à la durée de la gestation, donc à la vulnérabilité du nouveau-né, au périmètre crânien qui est un indicateur du développement cérébral et aux troubles du rythme cardiaque du fœtus.
Il accroît les risques au moment de l’accouchement, période où le fœtus à particulièrement besoin d’être correctement oxygéné pour supporter son passage de l’utérus maternel à la vie aérienne extra-utérine. Ultérieurement, chez le nourrisson qui a été intoxiqué in utero, on observe une augmentation  du risque d’infection respiratoire. »
(Rapport sur le tabagisme coordonné par Maurice Tubiana mai 2009  Académie Nationale de Médecine)

__________________

Revenons à notre interrogation :

Qui laisse sortir les lycéen(ne)s pour qu’ils et elles  fument sur les trottoirs pendant les interclasses ?
Qui laisse enfreindre les lois de santé publique sur l’interdiction du tabagisme dans les établissements d’enseignement : «lieux d’exemplarité, de prévention et d’éducation à la santé» * ?

L’Assemblée nationale ? Le Sénat ? Le Président de la République ? Le Premier ministre ? Le ministre de  l’Éducation nationale ? Le ministre de la Santé ? Le Conseil constitutionnel ? Le Conseil d’État ? Les proviseurs ?  Le rectorat ?  Les conseils d’administration des lycées  ? Les représentants élus des  associations de parents d’élèves ? …? …?

Serait-ce cela la théorie du « vivre-ensemble »
(?)  en commençant par condamner la jeunesse à « mourir-ensemble à petit feu » … pour engraisser les monopoles  et ruiner notre sécurité sociale  ?…

Pourquoi laisse-t-on perdurer depuis 1991 et depuis 2006, un tel détournement de  l’esprit des lois  interdisant  de fumer dans un établissement scolaire  ?
Quelle est cette tartufferie qui voudrait que fumer sur le trottoir ne soit pas aussi nocif que fumer dans la cour ?
Quels sont ces cyniques qui laissent s’installer chez  les lycéens une redoutable  dépendance,  à laquelle s’accrocheront facilement d’autres dépendances [cannabis, alcool, cocaïne etc.],  sans jamais s’interroger sur  leur part de responsabilité ?

Est-ce un aveu d’impuissance et de soumission face aux actionnaires milliardaires de l’internationale capitaliste tobacco et cie ?

Est-ce par indifférence ?  par négligence ?  par lâcheté ?  par démagogie ?  par penchant libertaire ?  par malveillance ?

Est-ce par l’incapacité d’anticiper le devenir de ces jeunes ?  par ignorance  ? par déni des acquis de la recherche médicale et des chiffres de la mortalité ? (10%  de malades atteints d’un cancer du poumon à métastases survivent)

Ne savent-ils pas qu’au bout de 25 ans de tabagisme, [ prix : 50 000 à 100 000  eurosles lycéen(ne)s de la loi Evin (environ 40 ans en 2016), commenceront à avoir  la voix rauque, une toux persistante, l’organisme asphyxié par le monoxyde de carbone, le souffle court,  les problèmes cardiaques, et  à bas bruit, le cancer – annoncé sur le paquet ?                 

 Celles et ceux qui laissent sortir les lycéens pour qu’ils  fument sur les trottoirs devant les lycées, pendant les interclasses, se contentent-elles et se contentent-ils, de dire tranquillement :  

             « Il faut bien mourir de quelque chose »  ? 
 ________________________

 

Le décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 (publié au JO du 16 novembre 2006), fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, modifie les dispositions réglementaires du code de la santé publique prises pour l’application de la loi n° 91-32 du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l’alcoolisme. L’interdiction, à partir du 1er février 2007, de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif concerne tout particulièrement les établissements d’enseignement et de formation.
En effet, ceux-ci, de par leur vocation même, se doivent d’être des lieux d’exemplarité, de prévention et d’éducation à la santé.»
_____________________

 23 avril 2016
INFO supplémentaire  pour la ministre de la Santé, la ministre de l’Éducation nationale, pour le Premier ministre et le Président de la République   :

Hors état d’urgence, puisqu’ils laissent alors les lycéens sortir « fumer » sur le trottoir,  il serait judicieux que ces décideurs politiques se demandent s’ils (les lycéens) ne « fument » pas aussi le joint de cannabis qui les abrutira immanquablement, au cours suivant.

Un joint de cannabis  jusqu’à 5 fois plus nocif qu’une cigarette : … »La consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, ce qui sollicite davantage les poumons. Les fumeurs de joint souffrent de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations.  Cette étude [de l’Institut de recherche médicale de Nouvelle-Zélande], publiée dans la revue spécialisée Thorax, a été réalisée sur 339 patients adultes répartis en quatre groupes : les fumeurs de cannabis, les fumeurs de tabac, les fumeurs de tabac et de cannabis, et les non-fumeurs. Chaque participant a été soumis à des examens de tomodensitométrie des poumons (scanner à rayons X assisté par ordinateur) et à des tests respiratoires. L’équivalence entre un joint et « 2,5 à 5 cigarettes » est cohérente avec les niveaux de goudron et de carboxyhémoglobine qui sont de trois à cinq fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette. La carboxyhémoglobine est une forme d’hémoglobine associée au monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique.  (Lemonde.fr avec Reuters 31.07.2007)

______________________________

1.03.2011- 29.12.2011 / 23-25 avril 2016

23 avril 2016   Commentaires fermés sur Qui laisse sortir les lycéens pour qu’ils fument sur les trottoirs ?

Le droit au calme, à la beauté et au savoir à l’école

22-29 novembre 2015

  On a vu comment la fameuse Refondation de  l’école, claironnée depuis 2012 par MM. Hollande, Peillon, Hamon et Mmes Pau-Langevin et Vallaud-Belkacem, n’avait consisté qu’à faire financer, de façon ruineuse pour les municipalités, le remplacement du temps scolaire par des activités périscolaires – autrement dit un appauvrissement des apprentissages fondamentaux.

On a vu comment l’apprentissage des valeurs morales et laïques avait été reporté à la rentrée 2015, afin de privilégier en 2013 et 2014 leur idée fixe :  la « notion de genre  »  justifiant  le mariage homosexuel (seule promesse tenue du candidat) – diversion programmée pour laisser prêcher le djihad dans les mosquées en France et fermer les yeux sur la radicalisation des organisations islamiques.

On a vu comment Mme Vallaud-Belkacem achève bien le collège avec sa réforme qui supprime encore de précieuses heures d’apprentissage pour des activités dites transversales (pure chimère, quand on sait la faiblesse des acquisitions en langue française / vocabulaire-orthographe- conjugaison- syntaxe et compréhension en lecture/ des élèves de 6ème) et les fleurons que sont les langues fondatrices de notre français : le latin et le grec.

On a vu comment l’ École de la République – (di)version Hollande Peillon Hamon Vallaud-Belkacem- a laissé filer la laïcité en n’appliquant pas la loi ; et si les collégiens français sont à 15 ans moins instruits et moins vifs que ceux de 24 autres pays [Pisa 2013] , les niveaux de violence dans les collèges et les lycées atteignent par contre des records … Je ne refais pas ici la liste interminable des actes criminels commis en milieux scolaires – sur les élèves, sur les professeurs – principaux et proviseurs …

… ♥ Or, la première condition de réussite scolaire et intellectuelle est le calme qui permet l’attention et la concentration, donc le travail intelligent dans une classe, où chacun(e) aurait pris conscience de la nécessité de ce calme pour la réussite de tous, c’est-à-dire lorsque chacun(e) commence à se penser citoyen(ne).

…   Et, dans la refondation du calme intelligent, le port de la  blouse serait une bonne approche qui gommerait  l’apparence vestimentaire et son marquage socio-culturel  et  diminuerait  les réactions  et les excitations   sur les  différences entre les élèves, qui sont à l’origine des troubles continuels (cris, insultes, menaces, harcèlements, coups etc.) qui dévastent les journées de classe.

…♥ Et quoi de mieux pour apaiser, que la beauté et l’harmonie de la musique classique aux horaires d’entrée, de sortie, de pauses et d’interclasses  ?
Cette découverte quotidienne d’un univers musical exceptionnel ne serait-elle pas  une vraie chance de culture, pour la plupart des collégiens et des lycéens ?
   ♥ Entendre ensemble, pour la première fois, un concerto pour luth  et mandoline de Vivaldi  ? Une symphonie de Haydn ? Une sonate pour violon et piano de Fauré ? Un  quatuor de Beethoven ? Des airs d’opéras de Mozart ?  Ce serait simplement  du bonheur !

♥ Ainsi  à l’école, au collège et au lycée, ce serait déjà l’ébauche d’une chance d’avoir le droit au calme et à la beauté pour mieux apprendre – et même apprendre « à la perfection »   disait Édouard Glissant * !

_____________________

* Source :  Un siècle d’écrivains France 3 /1996
Édouard Glissant Écrivain poète (1928 Sainte-Marie en Martinique -2011 Paris)

…………………………à suivre … 
Redonner  aux collégiens et aux lycéens le calme  et la paix  dans leurs établissements scolaires est la responsabilité politique du gouvernement.
Face à la tragédie islamique qui ensanglante  la France  et le monde, l’éveil à la compréhension de la gravité de la situation actuelle rend encore plus impérative la nécessité d’apprendre  …. 

_________________________

NB      Survol d’une Refondation PS type- Hollande-Peillon- Hamon- Pau-Langevin- Vallaud-Belkacem :

En copie à M.Peillon et au comité de pilotage 8 juillet 2012

Les apostilles de la « refondation de l’Ecole de la République »  14 septembre 2012

M. Peillon et son double langage sur la morale et le haschisch  15 octobre 2012

Des hussards noirs de la Troisième République … 19 février 2013

La notion de genre ? Vous avez dit bizarre ? 3 février 2014

……………………………

22 novembre 2015   Commentaires fermés sur Le droit au calme, à la beauté et au savoir à l’école

La sage interdiction qui sauve

24 août 2015 / 3 septembre 2016

Oublions  le slogan paradoxal qui claquait comme le drapeau de « la révolution des étudiants gauchistes » en  mai 1968 :
« Il est interdit d’interdire  ! »
On l’a bêtement convoqué en éducation alors que c’était  leur aphorisme autour du « jouir ».
Et depuis, deux générations font semblant d’ignorer les bienfaits de la bonne autorité, et de son corollaire, la sage interdiction.
 …………………………………………….

La sage interdiction qui sauve à tout âge.

♥ Parce que notre corps est une vraie merveille  pour vivre, pour penser et pour aimer.
♥ Parce que notre cerveau et notre cœur ont  besoin de l’oxygène de nos poumons.
♥ Parce que notre corps est notre meilleur ami, pour nous garder en vie, jour après jour.
♥ Soyons enfin généreux, et veillons sur lui, comme il veille sur nous !

Pour  nous protéger
Protéger nos proches
Soyons malins et courageux
  Interdisons-nous de fumer ! tabac et  cannabis
et comme on a vraiment tout compris
Interdisons-nous aussi  de renifler la cocaïne
Interdisons-nous enfin /avant qu’il ne soit trop tard/ les piqûres d’héroïne….

————————————————————————

♥ Et notre corps nous dira …

Merci !  Merci !
Enfin, je revis, je me sens mieux ! Je me sens jeune !
Enfin, je retrouve mon souffle !
Enfin, mon cœur retrouve l’oxygène  qui lui manquait !
Enfin, je retrouve toutes mes facultés mentales, mon attention aux autres  !
Enfin, je retrouve le goût ! Je retrouve l’odorat !
Enfin, je ne pollue plus l’air que respirent mes enfants !

Enfin, je commence ma seconde vie …


    Le bel été

______________________

NB  
Cf. la page  Humour … et mort de rire avec le tabac et le haschich
  28.02. – 26 .08. 2014 /  8 janvier 2016

et la page  Qui laisse sortir les lycéens pour qu’ils fument sur les trottoirs ?  
… « … au bout de 25 ans de tabagisme, [ prix : 50 000 à 100 000  euros]  les lycéen(ne)s de la loi Evin (environ 40 ans en 2016), commenceront à avoir  la voix rauque, une toux persistante, l’organisme asphyxié par le monoxyde de carbone, le souffle court,  les problèmes cardiaques, et  à bas bruit, le cancer – annoncé sur le paquet…   
1er mars –  29 décembre 2011 /  23 avril 2016 /
__________________________________________

 Note mise à jour le 3 septembre 2016

24 août 2015   Commentaires fermés sur La sage interdiction qui sauve

7 janvier – 7 juillet 2015

Note du 7 juillet 2015 – Six mois après le massacre de CHARLIE HEBDO
Mise en avant le 21 novembre 2015
7 jours après les massacres  du 13 novembre 2015, à Paris et à Saint-Denis ( 130 morts – 350 blessés) commandités par l’État islamique (financé par le Qatar, l’Arabie saoudite et la Turquie) et perpétrés par les haschischins  (assassins) djihadistes suivants :

Omar Ismaïl Mostefai  –  Salah Abdeslam  –  Ahmad Al-Mohammad  –  Brahim Abdeslam  –  Bilal Hadji  –  Sami Aminour  –  Abdelhamid Abaaoud  – Hasna Aït-Boulhacen   –   Fabien Clain (complice de Mohamed Merah dès 2012 et porte-parole de l’État islamique).

(source : Francetvinfo.fr)
…………………………………………………..

 

Le Journal des survivants "Tout est pardonné"

Le Journal des survivants
« Tout est pardonné »

Manuel Valls a ouvert la première réunion de l’instance de dialogue avec l’Islam de France le lundi 15 juin 2015. Elle aura pour objectif de mettre en mouvement et de construire l’Islam de France en réfléchissant, entre autres, à la formation des imams et au financement des mosquées.” ( discours hors sujet du Premier ministre dans la période que nous traversons depuis le 7 janvier 2015).

———————————————————-

Voilà ce qu’un ministre de la République aurait dû dire :

Au nom de l’esprit de liberté et de fraternité laïque du 11 janvier 2015,
Messieurs
de l’Union des organisations islamiques de France et du Conseil français
du culte musulman,

Qu’attendez-vous pour regarder en face l’inhumanité de la charia fondamentaliste, quand il s’agit de notre paix et de notre liberté à tous ?

Qu’attendez-vous pour condamner  vigoureusement dans vos prêches, vos sites et réseaux sociaux, vos conférences, vos congrès,  la folie meurtrière des intégristes et brandir contre les assassins la menace de l’enfer (au lieu du paradis aux 72 vierges)  de votre dieu  ?

Qu’attendez-vous
  depuis des décennies, pour interdire dans vos lieux de prières comme dans nos prisons – où ils représentent 65 % des prisonniers – le prosélytisme meurtrier des frères musulmans et de leur chef Tariq Ramadan ?

Qu’attendez-vous
 pour faire taire les vociférations des salafistes qui attisent la haine de la France dans l’esprit des jeunes et des plus faibles ?

Qu’attendez-vous
  pour comprendre que la France n’est ni le Maroc ni l’Arabie saoudite,  et pour
proclamer devant les millions de musulmans que vous devez être, toutes et tous, des musulman(e)s laïques obéissant à nos lois françaises ?

Qu’attendez-vous pour lutter contre la radicalisation qui se hurle dans les lieux de prières comme dans les prières de rue, depuis des années, jusqu’à ce que vos croyant(e)s défilent impunément le 13 juillet 2014, cagoulés ou en burqas, sur les Champs Élysées, en portant les drapeaux de l’État islamique, aux cris de « djihad résistance » et « égorgez les juifs ?

Qu’attendez-vous
  pour interdire
 à vos imams fondamentalistes  d’asséner à leurs publics d’hommes, des versets sur le devoir religieux de l’homme d’opprimer, de maltraiter, d’enfermer ou d’affubler de voiles, les femmes et les jeunes filles  en France, /comme partout dans le monde ?

Qu’attendez-vous pour vous dresser à nos côtés contre les criminels d’Al Qaïda et de l’État islamique, contre les djihadistes, afin de démanteler leurs réseaux criminels en France ?

Qu’attendez-vous Messieurs, pour diffuser auprès de vos jeunes un vrai message de paix, de fraternité et de respect des autres (qui ont le droit imprescriptible d’être athée, agnostique, ou d’une autre religion que la vôtre),  car,
Messieurs, puisque vous l’ignorez encore,  la France revendique la fraternité dans la laïcité.


Le temps est venu pour vous, MM. les représentants des organisations islamiquesde cesser de nous accuser d’ « islamophobie », alors que, comme des dizaines de pays musulmans,  la France est menacée de mort par un calife néo-hitlérien.

La République française et ses citoyens libres et laïques exigent que vous cessiez votre double langage, car votre  harcèlement idéologique contre nous et nos valeurs laïques,  révèle votre lâche complicité avec le calife de Bagdad, donc avec les futurs massacreurs qu’il commande.

Dans cette instance de dialogue,  manifestez votre respect de nos lois républicaines, signez notre Charte de la laïcité.

L’histoire écoute, disait Victor Hugo ; elle vous jugera.
____________________

28 juin 2015

Après
 
l’attentat djihadiste à Sousse (38 morts) de ce vendredi 26 juin du ramadan 2015, le gouvernement tunisien a décidé de fermer plus de 80 mosquées suspectées de radicalisation des croyants.

Et en France
, après l’attentat et l’égorgement d’un homme dont la tête a été accrochée au grillage de l’usine à Saint-Quentin (Isère) ce même vendredi 26 juin, que vont décider les organisations islamiques ?

Vont-elles toujours exiger les 2000 mosquées à  livrer aux  intégristes ou vont-elles commencer – avec la justice française- par exclure et expulser 2000  d’entre eux ?
____________________
  
23 mai 2015

De 2012 à 2014, avec M. Rachid Zouhhad, directeur du département- techniques de commercialisation de l’IUT de Saint-Denis, les six cents étudiant(e)s ont vu leur cursus universitaire se dégrader et leur avenir compromis. Quand il fut démis de ses fonctions, suite aux dysfonctionnements graves relevés dans le rapport de deux inspecteurs généraux de l’administration de l’Éducation nationale et de la recherche (IGAENR), se sont déchaînées depuis février 2014 des violences intolérables (menaces de mort – agression…) contre M. Samuel Mayol, actuel directeur. Ce sont désormais avec lui, depuis le 17 mai 2015, six autres personnes de l’IUT qui sont menacées de mort ; cinq d’entre elles ont fait valoir leur droit de retrait.

En attendant que les organisations islamiques signent la charte de la laïcité et du respect des personnes à l’IUT, Mme Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale et M. Valls, premier ministre,  vont-ils enfin assumer leur mission de   défense des personnels et des étudiant(e)s de l’IUT  afin que tous puissent travailler et étudier dans le calme et la sécurité que doit la République  à ses établissements scolaires ? Ou bien le département de Seine-Saint-Denis est-il déjà – depuis 2012- Outre- République laïque ?
—————————————
15 mai 2015

Le harcèlement djihadiste continue sa monstrueuse besogne. Les menaces de mort comme celles reçues depuis des années par les journalistes de CHARLIE HEBDO  persistent, s’amplifient, gagnent en cruauté et en sauvagerie.  Zineb El Rhazoui en témoigne sur BFMTV.
M. Lasfar , M. Boubakeur,
combien de temps laisserez-vous terroriser cette jeune femme et sa famille ? Qu’attendez-vous pour les rassurer, les protéger ? Mais quelles valeurs morales sont les vôtres  ? Oserez-vous longtemps prétendre faussement respecter  nos principes de fraternité et de laïcité ?
____________________________________

À quand la signature de la Charte de la Laïcité, MM. Lasfar et Boubakeur de l’Union des Organisation islamiques de France et du Conseil français du culte musulman ? Ou bien l’envoyé spécial des frères musulmans, Tariq Ramadan, est-il  votre conseiller en djihad , votre unique maître à penser ?

Écoutez-le,  écoutez M. Ramadan chanter pour le djihad en France  afin que « son dieu frappe les ennemis de sa religion» [nous, les laïques républicains et non islamistes] dans notre pays !  C’est pour cela qu’il était au rendez-vous du Bourget au congrès de l’UOIF du 3 au 6 avril 2015 avec vous, MM.Lasfar et Boubakeur.

Grand choix de burqas à la mode de Ryad. Voilà la future femme française rêvée par l’UOIF et Tariq Ramadan ! Ils sont à des années- lumière de notre République !

 Ryad-en Seine-Saint-Denis. Congrès de l'UOIF (Frères musulmans) 6 avril 2015

Le Bourget ou  Ryad-en -Seine-Saint-Denis ? Congrès de l’UOIF (Frères musulmans)  6 avril 2015 / photo C. Chanbraud  le Monde.fr

Et c’est encore M. Lasfar qui apporte, le 16 juin 2015,  le soutien de l’UOIF à Mohamed Morsi, président égyptien du parti islamique et conservateur des Frères musulmans, au nom  « des valeurs de la liberté et la démocratie (?) »,  alors que c’est le peuple égyptien et ses partis laïques qui s’est insurgé, dès le 30 juin 2012, contre l’islamisation du pouvoir par Morsi, usurpateur du Printemps arabe égyptien.

♠ Et l’appel au djihad en France contre les chrétiens et les juifs, ne serait-ce pas du racisme ? Il me semble MM. Hollande et Valls,  que vous avez déjà oublié les paroles des tueurs de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015,  et que vous êtes bien sourds quand Tariq Ramadan chante l’appel au djihad !

Votre nouveau plan d’État a une grave lacune car il oublie  la haine des djihadistes et de l’État islamique envers la France.

Voyez Amar Lasfar, hilare,  le 6 avril 2015 ! Le recteur  des piscines pour femmes voilées et  de la mosquée de Lille fêtait le troisième mois de la semaine djihadiste sanglante du 7 au 9 janvier 2015, en commandant à la République française laïque, en chœur avec  Dalil Boubakeur « 2000 mosquées cathédrales» ! 
 ________________________________

Je suis Charlie

 En  mémoire

Du massacre à Paris par les frères Kouachi, djihadistes de la mosquée Adda’wa (Paris 19 ème – imam :  Larbi Kerchat)

le 7 janvier 2015

Des dessinateurs de CHARLIE HEBDO : CHARB  CABU  WOLINSKI  TIGNOUS  HONORÉ,  des collaborateurs  Mustapha OURRAD, Elsa CAYAT, Frédéric BOISSEAU, du journaliste Bernard MARIS, de l’invité Michel RENAUD, des policiers Franck BRINSOLARO  Ahmed MERABET. ______________________________________


Note mise en avant du bloc le 21 novembre 2015 

7 juillet 2015   Commentaires fermés sur 7 janvier – 7 juillet 2015

Fête ou sacrifice tragique ?

Cette note  du 16 octobre 2014 sur  l’Aïd 2014 devrait  bouleverser les mêmes (1),  car pour que ce soit vraiment la fête, pour un vrai sacrifice,  l’agneau doit être « conscient » quand on l’égorge ….  c’est vrai aussi pour l’égorgement ou la décapitation des  infidèles par l’État islamique…
________________________

Samedi 4 octobre 2014, c’était Aïd al-Adha (la fête du sacrifice), la plus belle, la plus grande fête islamique, l’équivalent du Noël chrétien pour les musulmans.
Mais foin de la dinde rôtie de Noël , le mouton doit être bien vivant comme le jeune Ismaël, fils d’Ibrahim (Abraham pour les judéo-chrétiens).
Selon la croyance antique, dieu avait demandé au père d’égorger le fils, puis avait changé d’avis devant la soumission du père brandissant le couteau et préféré le sacrifice d’un animal. On est encore dans la tradition des rituels païens sanglants.

Donc, c’est la fête !  Certes, pour découper la dinde ou la bûche de Noël, comme pour égorger le mouton, il faut un couteau. Pour la bûche, en souvenir du feu joyeux dans la cheminée, pour l’agneau, en souvenir d’un sacrifice sanglant nécessaire à la fête.

Le rédacteur d’un site islamique* encore réjoui et plein d’humour, le lundi 6 octobre, raconte l’histoire de «la mystérieuse chute du mouton qui a tenté de se suicider», le vendredi, veille de l’Aïd, en sautant par la fenêtre du 5ème étage d’un immeuble de Lille.
C’est d’autant plus drôle pour le rédacteur qu’il sait que  l’agneau «blessé et conscient »(sic) a été récupéré par la famille : « Happy end pour le mouton donc. Du moins pour quelques heures seulement…**» écrit-il.

Mais en cette même veille de l’Aïd, le 3 octobre, à Diyarbakir en Turquie***, une chèvre gardée pour le sacrifice par Mehmet Yildirim, en haut d’un immeuble de 6 étages, est tombée sur son fils Heval,  âgé de 13 ans qui jouait avec ses camarades près de l’immeuble. Heval, grièvement blessé est mort.

Est-ce la fête, la tragédie sanglante de la mort d’un enfant, dans le sacrifice préparé par son  père et qui aurait pu se produire de la même façon, le même jour, à Lille ?

 

« Nulle contrainte en religion »  nous répètent en boucle les organisations islamiques, mais alors :

Qui contraint les musulmans à perpétuer le sacrifice sanglant d’un animal, qu’ont abandonné depuis longtemps les autres monothéismes ?
Qui contraint les musulmans à circoncire les petits garçons ?

Et quand Abdelwahab Meddeb ♦ nous dit comment, tout petit, après avoir assisté à un égorgement, il faisait des cauchemars où il était à la place du mouton,  on se prend à imaginer une autre fête de l’Aïd, un fête sans sacrifice sanglant, une fête où l’on offrirait des moutons en peluche aux enfants, une fête qui ne leur donnerait plus de cauchemars et où l’on s’enverrait simplement des jolies cartes …

___________________________

  Mercredi 30 mars 2016
Toutes les radios et toutes les télévisions ont repris hier l’information venue d’une association de défense des animaux, si sensible au malheur des bêtes qu’elle supporterait mieux la ruine et/ou le suicide  de tous nos paysans éleveurs  : « il y avait eu des actes de cruauté dans un abattoir ».

* saphirnews.com 6.10.2014 / source La Voix du Nord

**  ♠ Le rédacteur, évoquant le sursis du  mouton « se demande encore combien de temps le journalisme d’investigation a devant lui».  Serait- ce un rappel de la tragédie de l’Algérie durant «la décennie noire 1991-2002» quand le GIA (groupe islamique armé) massacrait les journalistes ou en France , quand le CFCM, l’UOIF et la Ligue islamique mondiale intentaient en 2007, un procès aux journalistes de Charlie Hebdo ?  Serait-ce une menace ?

*** saphirnews.com 9.10.2014 Le rédacteur n’établit aucun lien entre les deux faits.

♦  sur France Culture – dans l’émission Cultures d’Islam de Abdelwahab Meddeb du dimanche 27 décembre 2009 : Rencontres d’Averroès(1/2) à Marseille. Étaient invités Mahmoud Hussein, Penser le Coran, Grasset, 2009 et Jean-Christophe Attias, Juifs et musulmans, une histoire partagée, un dialogue à construire, La Découverte, 2006.
Laissons la parole à Abdelwahab Meddeb « (…) La mise en scène du rite sanglant ne prédispose-t-elle pas à la dérive régressive qui retourne le couteau vers le cou de l’homme dont l’immolation est légitimée par l’accusation de mécréance, faisant de lui un ennemi de Dieu, dont le sang devient licite ? (…)»

______________________

– Abdelwahab Meddeb, né en 1946 à Tunis, est décédé à Paris le 5 novembre 2014 –  Lire cette dernière citation  comme un hommage à l’humaniste qu’il fut.

Abdelwahab Meddeb 1946-2014

16 octobre 2014   Commentaires fermés sur Fête ou sacrifice tragique ?

Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

Note du 27 mars 2014 complétée le 23 septembre 2014 ♠

Cela dure depuis 25 ans  ;  cela s’intensifie en émeutes, en guet-apens, en explosions de  «cocktails molotov», en barricades de poubelles ;
cela
brûle les voitures et les pneus devant les maisons etc.
cela casse et fracasse, cela détruit, saccage, vandalise ; cela vole les femmes et les personnes âgées avec coups et blessures ;
cela frappe et blesse gravement les policiers et les policières* quand ils ou elles interpellent un voleur, un trafiquant, un multirécidiviste, etc.
cela caillasse les voitures de police, de pompiers, du Samu ; cela insulte avec le sempiternel chapelet d’injures  ;
cela crache, cela barbouille de graffitis qui disent le niveau de culture ;
cela s’enrichit d’ immondes trafics de drogues ;
cela achète des armes de guerre aux mafieux.
Le 16 mars 2014, cela se déchaîne en folie furieuse et cela ravage les bâtiments des services publics**, éducatifs et sociaux. Bref,

 cela nous a déclaré la guerre  depuis 25 ans,
cela a déclaré la guerre à notre République ;
nos gardiens de la paix sont en première ligne.

 

Il s’agit d’un groupe de malfaisants et autres délinquants majeurs ou mineurs multirécidivistes qui, refusant d’être citoyens français, exigent d’être toujours libres de nuire à la collectivité, aux personnes et au bien commun,  d’attaquer en permanence la police, de bafouer une loi qu’ils rejettent.

Cela s’appelle la haine ordinaire contre notre loi républicaine.

 

Et la haine ordinaire a fait aussi des petites victimes collatérales : les bébés de la crèche Baby-Loup.
La haine ordinaire à Chanteloup n’a pas accepté le principe de laïcité qui accorde tant d’importance à la liberté de conscience de chacun qu’il impose que chacun respecte la liberté de conscience des autres.
La haine ordinaire a chassé de Chanteloup la crèche implantée depuis 1991, au cœur de la cité de la Noé et qui fonctionnait 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et  accueillait  des enfants de familles souvent défavorisées et/ou travaillant en horaires décalés.
La haine ordinaire, grâce aux atermoiements de la justice française – la cour de cassation /19.03.2013/  contredisant le conseil des Prud’hommes /13.12.2010/♣- des dirigeants du communautarisme islamique de Chanteloup-les-Vignes, prônant la charia au-dessus de la laïcité a eu raison de cette structure bienveillante et ouverte à tous.
Par contre, les juges de la République n’ont réussi en 25 ans, ni à supprimer ni même à réduire la grande délinquance de la cité de la Noé, ni à stopper les trafics de drogues et d’armes.

Ici, à Chanteloup-les-Vignes, en Île-de-France,  la justice française s’acharne et expulse une institution laïque exemplaire, mais elle laisse une paix royale aux malfaiteurs et à leur haine ordinaire contre notre démocratie.
Comme en Seine-Saint-Denis, un territoire d’Outre-République laïque se constitue.

Cherchez d’où vient la trahison de nos valeurs républicaines pendant qu’il en est encore temps !

________________________________

* À Chanteloup-les-Vignes, six policiers (dont une femme) ont été blessés le dimanche 16 mars 2014.
** Le Monde 18.03.2014   Douze bâtiments publics ont été ravagés (le 16.03.2014)  parmi lesquels le commissariat de police ( le portail a été défoncé par une voiture bélier incendiée ensuite ), une école, une crèche, la poste, la Maison de l’Emploi (parquet brûlé, matériels de bureau et ordinateurs jetés par terre etc./ [il faut savoir qu’elle est promise à la fermeture en 2015,  faute de soutien financier du gouvernement Hollande / Le Parisien 10.03.2014], la gare et ses caméras de surveillance, etc.
♦ Voir dans la note sur les lynchages de Martin , Sofiane et Kévin à Grenoble,  les dix lois du «touche pas à mon pote» ou La haine de notre société républicaine.

♣  Cependant il  faut savoir que,  selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD, publié samedi 19 octobre 2013, 87% des personnes interrogées donnaient raison à Baby Loup et 84% se disaient favorables à une loi interdisant les signes religieux ou politiques dans les entreprises privées. 
De même, la cour d’appel de Paris, dans son jugement du mercredi 27 novembre 2013  confirmait le bien-fondé du licenciement de Fatima Afif, salariée de la crèche de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines),  estimant que le port du voile islamique était une «faute grave».
Mais  l’attaque de la laïcité de la précédente décision de la cour de cassation  avait  déclenché « des tensions croissantes et une augmentation des demandes liées au religieux. Notamment la mise en place de repas halal : « Certains parents n’hésitent pas à faire pression sur le personnel musulman de la crèche pour les prendre à partie. La direction n’a donc plus de légitimité laïque et elle doit jongler au quotidien avec le poids communautaire de certains parents et membres du personnel »  (Didier Cros, trésorier de l’association Baby Loup) La crèche Baby Loup déménage 7.06.2013

À quand une loi Baby Loup sur la laïcité dans  les entreprises privées, dans tous les lieux d’éducation et d’enseignement (supérieur -grandes écoles-facultés) M. Hollande ?
On peut être « normal » et avoir du courage !

Un premier projet de loi Baby Loup présenté par Éric Ciotti (UMP) a été rejeté par la majorité PS de l’Assemblée nationale le 6 juin 2013. 

____________________________

NB 
Mais je n’oublie pas  dans cette actualité inquiétante de rendre hommage aux paisibles citoyens (croyants ou athées), aux valeureux pompiers, aux courageux policiers, à tous les personnels des services publics, aux médecins et aux enseignants de Chanteloup-les-Vignes qui ont l’immense mérite de faire au mieux chaque jour leur travail, tout en subissant contre eux depuis 25 ans, la haine furieuse de délinquants et de trafiquants qui les traitent de …  « sales Français (sic)»  et de « sales racistes ».

♠   En septembre 2014, le calife de l’État islamique nous traite aussi de « méchants et sales Français » et appelle les musulmans à nous égorger.

___________________

 

27 mars 2014   Commentaires fermés sur Chanteloup-les-Vignes, Baby-Loup et la haine de la loi républicaine

« Plus toxique la vie », la tartarinade de France 3

 ♠♠♠ 6 janvier 2015 / les scénaristes de Plus belle  la vie en sont à la case «héroïne», au meurtre de la jeune fille droguée qui en avait caché un gros paquet – et font ainsi de la publicité aux malfrats de la french connection / les Québécois disent : La filière française .
Quand cessera ce prosélytisme éhonté des décideurs et des financiers drogués et corrompus ?

Alors, Plus belle  la vie  avec l’héroïne ? Mme Danièle Jourdain Menninger , présidente de la
Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives (MILDECA) ?
Que direz-vous en 2015 au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ?  ♠♠♠
__________________________________

Note publiée le 28 février 2014 – modifiée le 7 mars 2014, après l’épisode de Plus belle  la vie sur France 3 où la grand-mère bavait sur le papier du joint, et qui avait entraîné une fanfaronnade de Hubert Bresson, directeur général de Telfrance série, la société qui produit le nouveau feuilleton :  Plus shit la vie ou Plus merdique la vie  puisque, comme il l’affirme , il faut appeler un chat, un chat.

Et le 10 mars, j’avais ajouté des extraits de mes notes précédentes en soulignant l’impossibilité de retrouver la position vigoureuse de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie – sous la présidence de M. É. Apaire  en 2011 – qui avait réagi au rapport de M. Vaillant, député maire PS du XVIIIème arrondissement de Paris, qui concluait à la dépénalisation du cannabis, en total déni des études scientifiques.

C’est pourquoi, il faut suivre cette institution interministérielle, et lire la dernière infolettre [flash info] de la MILDT  en date du 11 mars 2014 dans laquelle Mme Danièle Jourdain Menninger  informe qu’elle a saisi le CSA :

« Par courrier daté du 7 mars 2014, et suite à la diffusion le 3 mars dans un épisode de la série « Plus belle la vie » d’une explication très didactique de la façon de fabriquer une cigarette de cannabis, Danièle Jourdain Menninger, présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, a saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel.
(…) 
Rappelant que le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives fait de la jeunesse un public prioritaire de l’action publique, la présidente de la MILDT souligne qu’au regard des études récentes concernant les dégâts du cannabis sur le cerveau en construction de l’adolescent  il existe un consensus scientifique et politique fort sur la nécessité de débanaliser sa consommation*.
Elle précise que par ailleurs le code de la santé publique prévoit que la présentation sous un jour favorable de l’usage d’un produit stupéfiant est pénalement répréhensible.(…)
_______
* La formule est confuse. Pourquoi ne pas avoir écrit  clairement : «il existe un consensus scientifique et politique fort sur l’urgence d’alerter sur  sa consommation

NB  pour en savoir plus : MILDT Expertise collective Inserm « Conduites addictives chez les adolescents » et en savoir plus encore : le site de l’INSERM


… Sans oublier sur ce sujet
en 2014, le travail d’influence de Terra Nova  «think tank du PS»  qui veut « favoriser la rénovation intellectuelle (!) de la social-démocratie [et] contribuer à la refondation de la « matrice idéologique (!) » de la gauche progressiste (!) et à la promotion de ses idéaux (!) »  parmi lesquels figure la  dépénalisation du haschich qui sera la future mission de M. Hollande.
Parmi les mécènes de ce laboratoire d’idées, on trouve la  Mutualité Française qui «rassemble 500 mutuelles santé qui protègent 38 millions  de personnes.»

♣ Que diront ces millions de Français lorsque le projet de loi, sur la vente du haschich aux lycéens dans les bureaux de tabac, arrivera au Parlement ?

 

12 mars 2014   Commentaires fermés sur « Plus toxique la vie », la tartarinade de France 3

Mort de rire avec le tabac et le haschich

Depuis avril 2011, la consommation du tabac est certainement celle qui fait le plus rire … les fumeurs et les fumeuses.

Pour elles et pour eux, c’est à chaque fois la grosse farce, la drôlerie irrésistible, le grand moment d’hilarité, la blague du siècle :

♦ sortir –désormais par tous les temps- et extirper de son sac, de sa sacoche ou de sa poche, le paquet de cigarettes pour y lire en  grosses lettres :

              Fumer tue

 

 

c’est tellement plus drôle, vous m’avouerez, que toutes les saillies douteuses de nos comiques- associés- aux- rires -enregistrés que les médias nous infligent.
Et selon  l‘Organisation Mondiale de la Santé, une personne qui fume un paquet par jour, lit cette devise, ces bons mots, voit ces images cocasses et s’offre un moment de franche rigolade plus de 7000 fois par an. …
Les petits veinards, quel privilège pour seulement 2227 euros ! Quelle aubaine !
___________________________

Mais ce n’est pas encore assez drôle ! On peut aussi rire de 

Fumer du tabac et des joints tue

….avec le service public de télévision (France 3) –financé par nos impôts, et avec l’accord du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel –  qui assure la publicité pour le haschich et le joint (♦ 5 fois plus nocif que le tabac) dans un épisode de Plus belle la vie.

On double ainsi  le nombre de fumeurs qui rigolent et qui paient (ou paieront) d’une manière ou d’une autre.

Le petit peuple PS s’agite déjà  :  M. Vaillant (rapporteur) et les  député(e)s du PS sont tout prêts à rigoler dès que M. Hollande leur donnera le signal – tant attendu par les trafiquants.

La dépénalisation  du haschich sera la dernière touche «sociale» du PS après le mariage homosexuel.  Le Parlement  légalisera le grand fou rire collectif d’une nation sous toxiques et  décrètera le 30 juin*  fête nationale,  pour qu’à Paris soit organisée  une monstrueuse shit** pride avec défilé des fournisseurs officiels de Seine-Saint-Denis et leurs armes de guerre.

Comme dit notre belle jeunesse :
Mort de rire  !
_____________

* J’ai noté que tous nos journalistes prononcent  [join] à la place de  juin !
**shit –  en  français : merde
______________________

Pour en savoir plus     Un joint de cannabis  jusqu’à 5 fois plus nocif qu’une cigarette  

♦ « La consommation de cannabis est associée à une dégradation du fonctionnement des bronches, avec obstruction respiratoire, ce qui sollicite davantage les poumons. Les fumeurs de joint souffrent de respiration sifflante, de toux, d’oppression de la poitrine, d’expectorations.  Cette étude [de l’Institut de recherche médicale de Nouvelle-Zélande], publiée dans la revue spécialisée Thorax, a été réalisée sur 339 patients adultes répartis en quatre groupes : les fumeurs de cannabis, les fumeurs de tabac, les fumeurs de tabac et de cannabis, et les non-fumeurs. Chaque participant a été soumis à des examens de tomodensitométrie des poumons (scanner à rayons X assisté par ordinateur) et à des tests respiratoires. L’équivalence entre un joint et « 2,5 à 5 cigarettes » est cohérente avec les niveaux de goudron et de carboxyhémoglobine qui sont de trois à cinq fois plus élevés pour un joint que pour une cigarette. La carboxyhémoglobine est une forme d’hémoglobine associée au monoxyde de carbone qui est un gaz très toxique. » (Lemonde.fr avec Reuters 31.07.2007)

♦ « Plusieurs études scientifiques récentes mettent en évidence les liens entre consommation précoce de cannabis, risque de troubles psychotiques et de détérioration des facultés cognitives chez les plus jeunes.  C’est à ce type de conclusion que sont ainsi parvenus les auteurs d’une étude publiée par le British Medical Journal au premier trimestre 2011, à partir d’une cohorte de 1900 personnes suivies pendant 10 ans par les chercheurs. Il serait pour le moins paradoxal de dépénaliser et d’accroître la disponibilité d’un produit dont la dangerosité est de plus en plus mise en avant par la science. »

Lire la suite … MILDT   Observations sur les propositions de dépénalisation et de légalisation du cannabis 
♠ Depuis septembre 2012 Danièle Jourdain Menninger a été nommée présidente de la MILDT par le PS et nous n’avons plus accès à ce document et à sa mise en garde contre toute dépénalisation du haschich pour la santé physique et mentale de notre jeunesse.

____________________

NB Dans la note Mon cri d’indignation à l’orée de 2014 , je souligne comment M. Hollande se rit aussi de la consommation de drogues devant les lycées.

28 février 2014   Commentaires fermés sur Mort de rire avec le tabac et le haschich

Et le racisme anti-professeur dans le Val d’Oise, M. Peillon ?

11 juin 2013 / note complétée le 29 janvier 2015

Il aura fallu 17 victimes de djihadistes  et le refus de respecter la minute de silence en hommage aux victimes dans les établissements scolaires, le 8 janvier 2015,  pour que la (3ème) ministre de l’Éducation nationale de la mandature Hollande se réveille et déclare le 22 janvier 2015 « la grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République ».
__________________________

J’avais déjà noté l’indifférence des municipalités * et du ministre de l’Éducation nationale concernant toutes les obscénités placardées sur les murs de nos cités pour humilier et insulter gravement les professeurs.

Avec l’initiative de la LICRA -Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme – proposant une application pour aider les maires et les préfets à voir enfin les graffitis haineux que des crétins barbouillent sur tous les murs et en toute impunité , on peut légitimement penser que ce progrès de la communication instantanée, va servir à ouvrir les yeux de la classe politique et réveiller toutes les consciences citoyennes.

On peut espérer que la haine envers les professeurs et le service public et laïque de l’Éducation nationale sera considérée comme un acte d’une violence extrême envers le plus beau fleuron de notre humanisme, un acte raciste en cela qu’il discrimine odieusement ceux qui ont pour mission l’acquisition de savoirs et la formation intellectuelle de notre jeunesse; un acte qui témoigne de la progression de la bêtise, de l’ignorance et de la bestialitésignes tragiques de la résurgence de l’ obscurantisme d’un autre âge.

♠ Hélas !
La morale civique et laïque n’est pas une priorité  pour le président F. Hollande et son ministre de l’Éducation nationale
, comme l’était pour le PS  le très précipité mariage de deux messieurs et de deux dames.
Le 22 avril 2013, M. Peillon s’est contenté de confirmer que les cours de morale laïque ……… pourraient bien attendre ………….   l’an 2015  !
La devise du président Hollande  serait-elle alors, comme celle du très détesté Louis XV : «Après moi, le déluge !» ?

♠ Le projet de morale civique et  laïque à l’école ne serait-il  pas assez « sociétal» pour le  » pouvoir mou » (soft power)  de l’idéologie PS ?
♣♣
Ou bien l’ engagement-de -M. Pierre Bergé – à financer- la -campagne- électorale- du- candidat- Hollande- à- la- présidence- de- la- République , ne stipulait-il pas que la seule obligation pour le  PS serait de voter l’année suivante  la loi du mariage unisexe et du trafic de procréation  d’enfants sans père ou sans mère qui s’ensuivrait ? Le généreux donateur se souciant comme d’une guigne des droits de l’enfant et a fortiori de l’Éducation nationale.
_____________________________

* Exemple : Rouen, ville aux cent mille graffitis hideux / 12 octobre 2012

NB
I- Extrait de ma note du 19 décembre 2012, Quand le savoir d’une professeur agrégée, docteur ès lettres, ne fait plus autorité  :

«♠♠ Autre exemple du «respect» que l’on témoigne envers ses professeurs  dans une ville du Val d’Oise ; on y remarquera la croix gammée des nazis que reproduisent à l’envi -partout dans nos villes- les vandales antisémites …

Cette municipalité du Val d’Oise, la directrice de l’Académie de Versailles, SOS racisme – et tous les « indignés  »  auront-ils,  face à ces injures ignominieuses, le courage de porter plainte pour défendre l’honneur et la dignité des professeurs, pour s’indigner de l’antisémitisme et  de la dégradation des biens publics ?
Quelles leçons, le ministre « refondateur » M. Peillon, en retiendra-t-il  en 2013 ? »


Photo Olivier Corsan. Le Parisien.fr 13.12.2012

II- Apostille

Dans l’émission L’Esprit public de Ph. Meyer (France culture, 12 mai 2013) dont l’invité était Ph. Meirieu, Max Gallo disait son parcours scolaire, du CAP de mécanicien-ajusteur, au baccalauréat technique puis au doctorat etc. ; il témoignait de ce qu’il avait vécu dans un lycée comme jeune professeur agrégé. En arrivant devant les élèves debout (sans capuche ni casquette ) d’une classe de 6ème, il les saluait d’un cordial  » Bonjour Messieurs ».

Quand on lit les graffitis du Val d’Oise, on comprend l’abîme qui sépare ces deux époques ; l’actuelle étant devenue un tel déversoir de grossièretés et d’obscénités, que c’est le fait de dire  » Bonjour Madame  » ou « Bonjour Monsieur  » à sa /son professeur qui est formellement interdit par les « caïds »Δ, qui font la loi à l’école … car c’est à ceux-là – et non plus aux enseignants –  que les élèves doivent «respect».
_________________________

Δ
Lors de la minute de silence de la journée de deuil national, le  8 janvier 2015, après le massacre de 12 personnes de CHARLIE HEBDO, une enseignante entendait un élève de quatrième lui dire «Je te bute à la kalach», tandis qu’un autre proférait des menaces de djihad envers «tous les blancs».
___________

11 juin 2013   Commentaires fermés sur Et le racisme anti-professeur dans le Val d’Oise, M. Peillon ?

« le Meilleur des mondes », est-ce maintenant ?

30 mars 2013 / 13 avril 2013  / 29 mai 2013  – noce « gaie  » en grande pompe à Montpellier
◊◊◊
J’ai mis cette note  en avant les 16 et 17 janvier 2014, car le même groupe de pression (lobby LBGT en Bobu) qui a obtenu  » le convolage homosexuel » en 2013,  a le même pouvoir d’obtenir en 2014  du Parlement PS, avec la bénédiction de M. Hollande, la Gestation Pour Autrui,  qui s’avère être, en plus du déni des Droits de l’enfantun nouvel esclavage imposé aux femmes des pays pauvres.
Ainsi, en Inde, on tue leurs bébés filles mais on construit une usine de mères porteuses inconnues pour « gais » français et pour le plus grand profit des capitalistes indiens.

 ______________________________

Passée la dérisoire journée de la femme du 8 mars, pour laquelle on pouvait entendre l’appel pathétique de Michelle Bachelet demandant aux gouvernements de tous les continents de légiférer, pour que les hommes arrêtent de battre les femmes,  je m’interroge sur l’abîme qui sépare encore l’humanité de l’aphorisme poétique de Louis Aragon : « La femme est l’avenir de l’homme » mais il n’a pas dit quand.

C’est maintenant que la majorité PS du Parlement français vote la loi sur le mariage pour les homosexuels*, puis elle votera , pour le bon plaisir des barbus, une loi pour discriminer  leurs femmes selon les dogmes vestimentaires de la charia des intégristes dans tout notre espace public- dans tous nos services pulics – dans tous les services fonctionnant grâce aux subventions publiques / ce qui concerne, entre autres, tous les établissements scolaires catholiques sous contrat d’association.

J’ajoute pour faire bonne mesure, que les grands et petits bourgeois du PS  doivent avoir la raison qui s’embrouille de plus en plus après tant de haschich fumé et de cocaïne reniflée : ils  ne savent même plus discerner la valeur universelle des droits de l’enfant et celle de l’humanisme laïque, pour laquelle la France a toujours été à l’avant-garde.

C’est maintenant que le PS et le Président Hollande ouvrent
leur nouveau grand magasin :

   ♠Au Bonheur
des homosexuels tondus
et des salafistes barbus♠

 

♠ Les messieurs tondus y trouveront les catalogues des fabricants de bébés-numéros-d’éprouvette ** et profiteront des soldes en janvier et en juillet. Il y aura des bébés à tous les prix, selon la sélection α β ou γ  des femmes.
Les femmes seront salariées et regroupées en deux catégories dans les fabriques : les donneuses inconnues d’ovocytes  qu’on leur prélèvera chaque mois, et les mères porteuses inconnues, dans le ventre desquelles on  implantera, tous les 9 mois, trois embryons (pour qu’elles soient rentables).
Les bébés achetés n’auront aucun accès possible à l’information sur les filières de leur fabrication. Ils n’auront JAMAIS  de réponses  sur leur origine maternelle.  Ils devront se construire,  – hors filiation biologique et hors l’amour d’une vraie mère. – éduqués seulement par deux mâles, qui ne leur diront pas  (par pudeur (?) l’argent qu’ils ont déboursé pour les acheter.
C’est maintenant que le tout-puissant PS décide de la fabrication légale d’enfants de père inconnu et/ou de mère inconnue  pour couples d’ homosexuel(le)s mariés.

Dessin de CHARB. / CHARLIE HEBDO n° 1092 22 mai 2013

Merci à CHARB. d’avoir, avec tant de justesse et de talent, illustré ce qui reste à l’enfant auquel on a volontairement refusé une mère… alors que les «vraies» mères des mariés « gais » seront à leur noce Chercher l’insupportable égoïsme et l’intolérable injustice …

_________________________________

♠ Quant aux barbus salafistes polygames et récemment sortis de prison, ils y trouveront toutes les tailles de burqas et de voiles bien noirs et bien épais pour embroncher leurs femmes, pour les transformer en preuves vivantes de l’inhumanité de leur charia, pour terroriser les jeunes enfants, pour transmettre aux jeunes mâles, l’idée obsessionnelle  de leur pouvoir despotique sur leurs sœurs, leurs mères et leurs femmes.

M. Hollande ne laissera pas le souvenir d’un Président laïque, ayant renforcé les droits des enfants et des femmes,  face aux  égoïsmes et aux délires communautaristes, face au fondamentalisme islamique hors-la-loi républicaine.

♠ M. Hollande et le PS ne sont ni l’avenir de l’enfant, ni l’avenir de la femme. 

_______________________

* D’après les photos aériennes prises à Paris, lors de la manifestation du dimanche 24 mars 2013, réclamant la tenue d’un référendum sur le mariage homosexuel, on a compté 1 800 000 personnes.

 
** Lire ou relire Le Meilleur des mondes / Brave New World / d’Aldous Huxley écrit en 1931. Publié en livre de poche, l’éditeur Plon  assène, en quatrième de couverture, un péremptoire « Le meilleur des mondes est possible. Aujourd’hui, il nous paraît familier (sic)…»   Faudrait-il penser comme l’éditeur  ?  Sommes-nous déjà dans l’ère NF  du dieu Ford  ?

Dans sa nouvelle préface en 1946, Aldous Huxley écrivait : «(…) il semble que l’Utopie soit beaucoup plus proche de nous que quiconque ne l’eût pu imaginer, il y a seulement 15 ans. A cette époque je l’avais lancée à six cents ans dans l’avenir. Aujourd’hui, il semble pratiquement possible que cette horreur puisse s’être abattue sur nous dans le délai d’un siècle.»
___________________
Extraits des  chapitres 10 et 11 /pp. 188-195

La scène se passe dans la Salle de Fécondation. Le D.I.C  (Directeur de l’Incubation et du Conditionnement) y a donné rendez-vous à Bernard Marx (Alpha-Plus)  pour faire « un exemple public devant les travailleurs des castes supérieures». Il l’accuse de refuser «d’obéir aux enseignements de Notre Ford … le Directeur fait un signe de T et  se propose de le transférer« en Islande, dans un sous-centre de la catégorie la plus basse». Mais Bernard  présente Linda  qui s’adresse au D.I.C :

–  «Tu m’as fait avoir un bébé …  oui, un bébé et c’est moi sa mère.

Elle lança cette obscénité, tel un défi, dans le silence outragé (…) Se tournant vers la porte : – John ! cria-t-elle, John !

John  entra … tomba à genoux devant le Directeur, et dit à voix distincte : Mon père !
Ce mot (car père n’était pas tant obscène –en raison de la distance que ce terme impliquait par rapport aux secrets répugnants et immoraux de l’enfantement-  que simplement grossier, c’était une inconvenance scatologique plutôt que pornographique), ce mot comiquement ordurier provoqua un soulagement dans ce qui était devenu une tension absolument intolérable.

Des rires éclatèrent, énormes, quasi hystériques… Mon père, et c’était le Directeur ! Mon père ! Oh! Ford, oh ! Ford.
Cela, c’était véritablement par trop énorme ! Les hoquets et les tempêtes de rires se renouvelèrent … Six nouveaux tubes de spermatozoïdes furent renversés. Mon père !
 
Blême, les yeux hagards, le Directeur se couvrit les oreilles de ses mains et se précipita hors de la pièce.

Après la scène de la Salle de  Fécondation, le Tout-Londres des castes supérieures brûlait d’envie de voir cet être délicieux  … cet être qui s’était affalé  en l’appelant mon père.
Linda, au contraire, ne provoqua nul enthousiasme ; personne n’éprouvait le moindre désir de voir Linda; Dire qu’on est mère, ce n’était plus une plaisanterie : c’était une obscénité »

________________________
Ajout du 13 avril 2013  /d’après Le Figaro/ Le Point / 9.04.2013

*** En plein débat parlementaire sur le mariage de couples unisexes stériles, flairant les bonnes affaires avec des clients fortunés, le Centre de fertilité de l’Illinois et un laboratoire américain de fécondation in vitro,  avaient loué les salons du grand hôtel parisien Lutetia pour y proposer leurs catalogues bourrés d’offres de bébés à vendre, le mercredi 10 avril 2013…

«Le Meilleur des mondes» – c’est maintenant – avec le Président Hollande.

30 mars 2013   Commentaires fermés sur « le Meilleur des mondes », est-ce maintenant ?

Voir son visage dans le miroir de l’alcool

♠____________________________

Après avoir vu la mode absurde (encouragée par les réseaux  sociaux),  de  la soûlerie mortelle ( appelée par les bobus du soft power   : «binge drinking»)  se confondre avec l’idée de la fête ou de l’affirmation de soi, dans l’esprit de nos adolescent(e)s ;

il  faut remercier sincèrement le Gouvernement écossais d’avoir lancé l’application The ‘Drinking Mirror’ on y voit une simulation des effets  de l’alcool sur son visage …

Sans oublier que  pour l’alcool,  comme pour toutes les autres drogues addictives  (tabac -haschisch-cocaïne-héroïne …),  s’il y a les effets visibles, qui s’ inscrivent sur les visages, il y a aussi ceux  qui  ravagent les corps et les cerveaux …  sans qu’on les voie immédiatement  ! …

  ♦ Histoire de réfléchir … comme le miroir  … au  temps qui passe …

______________________♠

 

26 mars 2013   Commentaires fermés sur Voir son visage dans le miroir de l’alcool

Mme Touraine et les seringues

18 mars 2013 / 20 avril 2013 / 9 juin 2013

Mme la ministre de la Santé réagira-t-elle et fera-t-elle réagir le gouvernement de M. Hollande dans un prochain Conseil des ministres ? 
♠Mardi 16 avril 2013*, dans la cour de récréation, trois enfants dont deux petites filles du Cours préparatoire de l’école Émile-Zola (quartier des Beaudottes à Sevran, en Seine-Saint-Denis) se sont piquées avec une seringue souillée.
Depuis des décennies, la ville de Sevran et toute la Seine-Saint-Denis sont gouvernées par les «potes» des mafias de la drogue ; du cannabis à la cocaïne, ils sont désormais passés à l’héroïne  … et aux armes de guerre…
– Et  à quoi pensait ces jours-ci Madame la ministre de la Santé ? A son patrimoine  et  aux  «salles de consommations (shoot) ».

____________________________

   ♠ De même que l’on a vu  en France, le poids du groupe de pression (lobby) homosexuel,  l’on sait également le poids de ce dernier, conjugué et/ou confondu avec celui du groupe de pression (lobby) des consommateurs (revendeurs) de produits  stupéfiantsbobos soixante-huitards, verts écologistes, dirigeants et cadres  politiques, «petit peuple ultra- riche des médias et du spectacle(people)»,  PDG  et cadres supérieurs du Public et du Privé, autres milliardaires, propriétaires de journaux , de ryad à Marrakech et de comptes en banque dans les paradis fiscaux etc.

♠ ♠ Tout ce « beau monde
 » pèsera lourd les mois prochains, pour exiger du gouvernement de M. Hollande et de l’Assemblée nationale, la légalisation définitive de tous leurs toxiques quotidiens.
Leurs slogans  retentiront dans nos avenues lors du gai défilé de la fierté des toxicomanes. Brandissant leurs joints, leurs sachets et leurs seringues, ils /elles clameront :

 De la drogue pour tous, pour tou(te)s les mineur(e)s, collégien(ne)s et lycéen(ne)s !

Vivent les mafieux criminels de Seine-Saint-Denis, de Toulouse, de Lyon  et de Marseille qui nous en fournissent !

 Vivent les trafics d’armes de guerre dans les banlieues pour faire le djihad en France ! …  etc.

♠ ♠ ♠ Pour étayer l’événement, la nouvelle Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie dirigée  par Mme Jourdain Menninger – nouvellement nommée par M. Ayrault – annonce  la bonne nouvelle avec la Fédération Addiction et le Réseau français de réduction des risques *: un deuxième Séminaire de la Réduction des Risques  intitulé« Construire des espaces de consommations dans nos institutions  ?» aura lieu en avril 2013.

De fait, pour réduire les risques (sic) de devenir alcoolique et tabagique, on avait déjà construit charitablement des bistrots avec des  terrasses chauffées !…
pour réduire les risques (sic) liés au tabagisme des lycéen(n)es, les proviseurs les avaient déjà doté(e)s  généreusement d’ un espace-fumoir sur le trottoir ! …..
pour réduire les risques (sic) de fumer du haschisch et de renifler de la cocaïne, les potes des mafias de banlieues avaient déjà installé  gratuitement leurs points de vente dans les cages d’escalier des immeubles de nos bonnes villes, de Lille  à Marseille, en passant par Rennes, Nantes, Lyon  et Saint-Denis ! …

♠ ♠ ♠ ♠  Alors, pour finir en beauté, et réduire tous les risques à la fois, Mme Touraine (ministre de la santé) construira en urgence, près des services de pneumologie et de cancérologie des Hôpitaux, des salles de consommations (shoot) pour que les malades puissent continuer de boire, de fumer,  de renifler et de s’injecter du poison gratuitement – avec une seringue propre***- pour «mourir aux bons  soins  (sic) » des  contribuables, avec les félicitations du Président !

Le Président «normal» appellera cela sa deuxième révolution sociétale, la première étant le remboursement par notre Sécurité sociale, des frais de Procréation médicalement assistée (PMA) des couples unisexes naturellement stériles. 
Et tout sera pour le mieux dans «
le Meilleur des mondes gouverné par le Parti  Stupéfiant ». 

Comme un tel projet façon pouvoir mou  (soft power) du gouvernement, s’imposera vite dans tous les grands médias complices, le Président «normal» se dispensera de l’urgence de bâtir un programme d’information scientifique et clair pour instruire  intelligemment  la jeunesse des collèges, des lycées et des universités, sur les risques des drogues pour leur santé et pour leur avenir …

 L’urgence est pourtant là ! Pour tous les jeunes qui ne savent pas encore qu’ils n’ont qu’un seul corps, un seul cerveau** et une seule vie !
__________________________

 * La Lettre de la MILDT  (mars 2013 n° 67)
** Cf. SCIENCE & VIE  février 2013 N° 1145 pp.70-77  l’enquête d’Elsa Abdoun : Schizophrénie, baisse de QI, dépression… Les dégâts irréversibles du cannabis « Alors que ce sont les jeunes qui en fument le plus, des études montrent que le cannabis perturbe la maturation du cerveau, au risque de troubles mentaux émergeant dix ou 20 ans plus tard ! De quoi en finir [MM. Lang- Jospin- Ayrault- Cohn-Bendit- Vaillant- Peillon- Boutih – Hollande …. etc.] avec le fantasme de la drogue « douce ».
***
sont exclues -bien sûr- celles de la cour de récréation de l’école Émile-Zola, seulement bonnes à piquer et à contaminer des jeunes enfants.
*♠  D’après Le Parisien.fr  /Carole Sterlé/  17 avril 2013
NB  Le matraquage publicitaire obligatoire sur internet est insupportable.

18 mars 2013   Commentaires fermés sur Mme Touraine et les seringues

« Du calame à l’écran tactile » – Regard critique sur l’astrologie

  « Du calame à l’écran tactile », Bernard Pacory. Éditions Amalthée. 174 pages

 « Bernard Pacory publie là son premier essai, dans lequel  il entend « démonter la mécanique de l’astrologie.»

On se demande encore pourquoi l’éditeur Amalthée, a refusé de faire suivre  le titre « Du calame à l’écran tactile » du sous-titre prévu par  l’auteur « Regard critique sur l’astrologie » parce que le propos de Bernard Pacory, ingénieur informaticien retraité, est on ne peut plus clair : démystifier l’astrologie par l’explication scientifique. Ce féru de sciences et de techniques a toujours voulu comprendre le fonctionnement du monde qui l’entoure.

 Après une discussion un peu animée sur les horoscopes, il décide de s’intéresser à l’astrologie. « Je n’y connaissais rien, c’était un sujet qui m’était indifférent. Du coup, j’ai voulu tout savoir et j’ai lu sur le sujet, toutes sortes d’ouvrages, pendant un an et demi. » Sa conclusion ? « L’astrologie est plus qu’une superstition, c’est une légende qui est devenue une croyance et qui, de tout temps, a profité à des charlatans. »
En opposant la science à la religion, la physique aux croyances, dans son souci de vérité, Bernard Pacory a mené une démarche pragmatique, non dénuée d’une certaine forme d’impertinence. Il  s’appuie sur l’histoire des constellations depuis l’Antiquité, les signes, planètes ou maisons, les concepts utilisés par l’astrologique ici inventoriés, présentés, expliqués.

L’auteur  admet que son propos qui entend « démonter la mécanique de cette croyance qu’est l’astrologie, pourra paraître polémique. C’est même presque blasphématoire, car c’est un acte militant, qui va au-delà de la simple observation. J’ai repris une phrase de Camille Flammarion qui disait que si l’astronomie est la première des sciences, l’astrologie est la première des religions. C’est une croyance. »

Voilà un essai qui entend démystifier l’histoire multimillénaire de l’astrologie, par la démonstration des connaissances. Et qui devrait rencontrer un large public, non seulement parce que l’ouvrage est facile à lire, mais surtout parce qu’il traite d’un sujet qui touche l’immense population de celles et ceux qui s’intéressent quotidiennement à leurs « horoscopes » mais ignorent à peu près tout de la pseudo-science qui se cache derrière. »

Article de Pascal Landré : De l’astrologie au charlatanisme (NRCO- La Nouvelle République du Centre-Ouest / Indre-et-Loire) /13.03.2013

         

   Pour toutes informations sur le livre (14 euros – port compris),              utiliser le formulaire de contact sur www.lingenue.net.

 

14 janvier 2013   Commentaires fermés sur « Du calame à l’écran tactile » – Regard critique sur l’astrologie