Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Catégorie — Le souffle de l’histoire

Le président pressé… sur son « raz de marée »

14 -16 juin 2017

Les « experts des multimédias » en France ont tous exprimé avec les mêmes mots  : (ils disent finement « éléments de langage ») le raz de marée (1)  En Marche » du 1er tour des législatives du 11 juin 2017.

On a lu [et entendu en boucle]  l’expression sur 20 minutes.fr – France info – Le parisien.fr – Huffingtonpost.fr – France bleu  – LCI  – Capital.fr – Business Insider – Les Echos.fr  etc …

…  Et Le Canard enchaîné en fait encore sa Une du 14 juin 2017 : « Raz de marée macroniste annoncé »
Quel esprit ! Quel humour ! Quelle originalité d’être « enchaîné » dans le concert des médias !

 Les « experts » des Echos sont dithyrambiques : « Le parti d’Emmanuel Macron se dirige vers une victoire écrasante aux  législatives … Déferlante Macron en vue à l’Assemblée nationale (…). »

Si l’on reprend le tableau du ministère de l’Intérieur , le raz de marée En Marche avec 6 390 797 suffrages correspond à 13,44% du corps électoral de 47 751 350 Français.
Ou bien encore 6 390 797  sur 22 654 564 suffrages exprimés, cela fait 16 263 767 suffrages contre « le raz de marée En Marche « .

♦  Les « experts des multimédias »  rectifieront-ils leur galéjade,  en qualifiant de « tsunami  » ces 16 millions de voix : « NON à Macron » ?  …    Hélas !  ils ont tous la macronite …

→Le petit plus des « experts  d’ Huffingtonpost »,  est la vidéo que l’on pourrait intituler « Le miracle du Touquet ou comment le président bénit les chauves »

Après « la déferlante Macron », ils nous annonceront bientôt que le président d’En Marche … marche aussi sur les flots !

                                                             ♦♦♦

1 Raz de marée : vague isolée et très haute, d’origine sismique ou volcanique,  qui  pénètre profondément dans les terres.
Fig. Bouleversement moral, social ou politique qui détruit l’équilibre existant.  (le Grand Robert p. 1664).

________________________

7  juin 2017

… Le président pressé … qui marche … mais à Tours, c’est « en voiture » que j’ai vu samedi matin rouler la photo géante de Macron à côté de celle (plus petite (!) de son candidat aux législatives dans la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire.

« Ils » tournaient donc en ville ce 3 juin, autour du marché et des Halles en voiture sandwich, pour faire la promotion du  candidat du président.
Tant il est vrai que ces candidat(e)s député(e)s inconnu(e)s de ce parti encore inconnu  ne peuvent être (re)connu(e)s et élu(e)s que grâce (sic) à  la magnifique- photo- couleur- du -jeune -premier -président -aux dents blanches et longues !

Et toujours pour dire vrai, cela fait une bonne dizaine d’années qu’E. Macron ne  marche plus …  il « vole » de Paris à New York ou à Los Angeles ;  il « roule » en France de « think tank en think tank » (1) … ces chars d’assaut de l’idéologie made in USA  de la NED (1983 National Endowment for Democracy) soit en français, la Fondation nationale pour la démocratie (!) , autrement dit  l’idéologie néo-conservatrice.

Tous les discours de campagne présidentielle d’E. Macron en ont repris l’esprit et la lettre.

… la France est « en marche » … vers le nouvel ordre capitaliste mondial US   …  et  Mr Macron  a mis ses bottes de sept lieues … pardon ses bottes de 17 milles …

____________________________

Aspen Institute  de Lyon regroupant des think tank  français et européens « néo-cons »de gauche et de droite après le « NON »  à la constitution européenne en 2005 / Les Gracques 2007 avec Jouyet/La commission Attali (c’est par J. Attali qu’E. Macron entre à la banque Rothschild / La French-American Foundation /Le groupe de la Rotonde pour les programmes de Hollande 2012 et de Macron 2017…

On lit aussi sur le Vanity Fair de mai 2017 (groupe américain Condé Nast) « Macron raconté par ses femmes » :

« Brigitte s’amuse à qualifier son mari de « meuf » -mec extrêmement utile aux femmes » (!?)

et les bons conseils d’Anne Rubinstein, sa première chef de cabinet à Bercy qui  prépare ainsi  l’aspirant président sur son temps de ministre de la République  : «  Trouve des  people pour lancer le truc sinon ça ne prendra pas ! »…

Cf. la page et « le truc » de l’aspirant président Macron   16 juin 2017

__________________

7 juin 2017   Commentaires fermés sur Le président pressé… sur son « raz de marée »

Macaron Ier était en campagne devant la pyramide

13 – 14 mai 2017
Cf. la transcription du discours ajoutée à la note, mise en avant le 5 juin 2017

Le soir du 7 mai 2017, l’équipe d’En marche! nous avait préparé après Magic System et Cris Cab, un spectacle son et lumière sur la place du Carrousel pour fêter la victoire de Macaron Ier, élu président de la République.
Ce devait être un clin d’œil  grandiose pour le comparer à Bonaparte (fossoyeur de la première République), avec une arrivée triomphale devant la pyramide. Il manquait juste le cheval.

L’élu du jour, aux- dents- qui- rayaient- le- pavé, nous le fit savoir du début à la fin de son discours : il avait toutes les vertus :  l’humilité,  la loyauté, le courage, la bienveillance etc. Son éducation chez les bons pères jésuites avait porté tous ses fruits … avec la  juste mais nécessaire pointe d’hypocrisie. Ces fameuses « restrictions mentales » qui caractérisent tout bon jésuite en campagne d’évangélisation.

Ainsi  Macaron Ier l’humble, ne s’adressait  pas à nous, citoyen(ne)s, mais  à ses amis, car il avait encore besoin d’eux. Et  il parlait, comme le roi parle et impose, il alternait  première personne du singulier, première personne du pluriel : «  Notre tâche est immense et elle imposera l’exigence de la vérité, le courage de la vérité (…)  que je continuerai de porter pour vous /////
Notre tâche est immense et elle imposera de construire dès demain une majorité vraie, une majorité forte, une majorité de changement (…) c’est cela que j‘attends de vous dans six semaines car j’aurai encore et encore besoin de vous. » /////
L’inflexion de la voix est calculée pour déclencher par son crescendo /////, ce qu’il appelle  la ferveur de « vous toutes et vous tous qui êtes à mes côtés depuis tant et tant de jours, tant et tant de nuits (?…) Je sais cette ferveur que vous portez, je sais ce que je vous dois (…) La tâche sera dure, je vous dirai à chaque fois la vérité, mais votre ferveur, votre énergie me porteront »/////

Les chers amis de l’en -marche- Macaron- Ier ne sont pour lui que des démarcheurs pour le faire triompher le 11 juin 2017 aux élections législatives.

Et Macaron Ier l’humble demande toujours beaucoup d’applaudissements à ses amis -comme nous l’avait montré sa prestation avec, pour ses fans, le signal sur l’application telegram au palais des Sports de Lyon (♦♦)– ; aussi laissait-il beaucoup de temps entre chaque mot, chaque phrase pour avoir son lot d’acclamations juvéniles/////, et quand elles ne venaient pas, il s’inquiétait  ! Par humilité  sûrement !

.Macaron Ier l’humble est aussi Macaron Ier le loyal. Mais dit-il  toujours la vérité à ses chers amis qui représentaient « ce soir au Louvre, le peuple de France uni  » ?
Dit-il  toujours la vérité ou est-ce de la mégalomanie  quand il clame  que  « ce soir c’est l’Europe, c’est le monde qui nous regarde » ? ///// L’Europe et le monde attendent que nous défendions partout l’esprit des Lumières (…) que partout nous défendions les libertés, partout nous protégions les opprimés/ ils attendent que nous portions une nouvelle espérance, un nouvel humanisme (…) Le silence des amis l’inquiète, alors il reprend fortissimo : « ils attendent que nous soyons enfin nous« . (euh ?) ///// acclamations tardives…  Cette tirade sur une mission à caractère universel de la France n’est qu’un effet de rhétorique doublé de son verbalisme ordinaire.

Retour en France, Macaron Ier le loyal  sait que « la tâche qui  nous attend est immense et elle commencera dès demain, elle imposera de moraliser la vie publique, de défendre notre vitalité démocratique (…). »

Donc, Macaron Ier le loyal aurait dû depuis lundi 8 mai 2017,  nous dire toute la vérité sur son  patrimoine (♦), toute la vérité sur ses pourvoyeurs de capitaux pour ses sondages et sa campagne à l’américaine. Nous attendons…

Non seulement, nous ne savons pas la vérité sur son patrimoine, mais Macaron Ier le moralisateur nous fait la démonstration depuis le 8 mai, que la désignation de ses députées par trombinoscope, téléphone, vidéo et la toile,  est un véritable déni de démocratie. Elle n’est basée que sur l’arbitraire de sa sélection, selon ses propres critères,  hors de toute la légitimité que donne aux élues, notre suffrage universel.
Macaron Ier cherche à  nous imposer un retour au bon vouloir et au bon plaisir du monarque, à des années-lumière de l’esprit … des Lumières  ! Il a accordé cependant par bienveillance à ses sujets candidates-députées, une journée de formation. Ah ! Qu’il est bon Macaron Ier !

Et comme son maître Hollande, il se décidera par rapport aux sondages.  C’est après un sondage, repris par tous les médias sur une pré-sélection de candidats-premiers-ministres (réels ou fantasmés) qu’hier, le 12 mai, il  a commencé à choisir le Premier ministre en fonction des réactions … des uns et des autres …

Sous le masque de Macaron Ier l’humble serviteur, se cachent Macaron Ier l’hypocrite… Macaron Ier le démagogue … Macaron Ier l’obscur …

——————-

Macaron Ier, à la fin de son discours de campagne,  dit cinq fois  à « ses amis » qu’il allait les « servir » et même « je vous servirai avec amour » (? ♦♦).
Comme il avait dit  « Je vous servirai avec humilité (…) au nom de notre devise Liberté Égalité Fraternité », ajouterait-il l’Amour et le communautarisme  à notre devise républicaine, plutôt que la Laïcité, notre valeur fondamentale de la vraie Fraternité ?

Puis ce fut l’instant suprême (!),  où Dame Trogne, sacrée par Macaron Ier l’humble, première dame de France, bondit sur la tribune pour lui baiser la main, comme on fait au pape.  ///// acclamations.
…………………………

Fin du Ier acte
______________________

♣  Discours transcrit sans ponctuation par L’ingénue  [E. Macron est filmé le visage à la hauteur de la pyramide du Louvre durée  12’ – Les //  marquent ses pauses pour acclamations, en bleu quelques remarques.]

Merci mes amis /  à vous d’être là ce soir / vous êtes des dizaines de milliers et je ne vois que quelques visages/
merci merci d’être là/vous vous êtes battus avec courage et bienveillance /pendant tant de mois/parce que oui ce soir vous l’avez emporté la France l’a emporté/ce que nous avons fait depuis tant et tant de mois n’a ni précédent ni équivalent/tout le monde nous disait que c’était impossible /mais je ne connaissais pas la France ( ??)//////
merci de votre confiance/merci du temps que vous donnez
merci de votre engagement à toutes et tous merci des risques pris par certains (?) je les sais /cette confiance elle m’oblige et j’en suis le dépositaire/ne pas vous décevoir être à la hauteur de celle-ci/et porter pendant les cinq ans qui viennent l’élan qui est le vôtre/ pas de réaction alors il crie l’élan que vous représentez / ////////

je veux aussi ce soir avoir un mot pour les Français qui ont voté pour moi sans avoir vos idées/vous vous êtes engagés et je sais qu’il ne s’agit pas là d’un blanc- seing je veux avoir un mot pour les Français qui ont voté simplement pour défendre la République/il attend face à l’extrémisme /je sais nos désaccords je les respecterai/mais je serai fidèle à cet engagement pris /je protègerai la République (?) ///// et je veux avoir enfin un mot pour ceux qui ont voté pour Mme Le Pen/ne les sifflez pas ils ont exprimé une colère un désarroi parfois des convictions je les respecte mais je ferai tout durant les cinq années qui viennent pour qu’ils n’aient plus aucune raison de voter pour les extrêmes////////

ce soir il n’y a que les Françaises et les Français le peuple de France uni et ce que vous représentez ce soir au Louvre c’est une ferveur un enthousiasme c’est une énergie du peuple de France ///////
et ce lieu dans lequel nous nous retrouvons dit cela il est parcouru par notre histoire de l’ancien régime à la libération de Paris de la Révolution française à l’audace de cette pyramide /
c’est le lieu de tous les Français de toutes les Françaises
ce lieu c’est celui de la France que tout le monde regarde car ce soir c’est l’Europe c’est le monde qui nous regardent (?)///////
l’Europe et le monde attendent que nous défendions  partout l’esprit des lumières menacé dans tant d’endroits
ils attendent que partout nous défendions les libertés partout nous protégions les opprimés/
ils attendent que nous portions une nouvelle espérance/un nouvel humanisme celui d’un monde plus sûr d’un monde de libertés défendues d’un monde de croissance de plus de justice de plus d’écologie……silence il s’inquiète
ils attendent que nous soyons enfin nous /////
la tâche qui nous attend mes chers concitoyens est immense et elle commencera dès demain elle imposera de moraliser la vie publique de défendre notre vitalité démocratique de renforcer notre économie de construire les nouvelles protections de ce monde qui nous entoure de donner une place à chacun par l’école le travail et la culture de refonder notre Europe et d’assurer la sécurité de tous les Français
cette tâche qui nous attend est immense et elle imposera de continuer à être audacieux oui ce soir nous avons gagné un droit un droit qui nous oblige…..
vous avez choisi l’audace et cette audace nous la poursuivrons et chaque jour  qui vient nous continuerons à la  porter  parce que c’est ce que les Françaises et les Français  attendent parce que c’est ce que l’Europe et le monde attendent de nous ////// Ils attendent qu’à nouveau   la France les étonne que la France soit elle-même //////et c’est cela que nous ferons///// il s’essuie //notre tâche est immense mes amis elle exigera l’engagement de chacun l’engagement de nos armées de nos forces de l’ordre de tous nos services publics ton adouci votre engagement à chacune et à chacun, élus associations dirigeants syndicats salariés fonctionnaires commerçants artisans agriculteurs étudiants retraités //// notre tâche est immense et elle imposera l’exigence de la vérité (?) le courage de la vérité (?) celui que dans cette campagne nous avons constamment porté et que je continuerai de porter pour vous ////
notre tâche est immense et elle imposera de construire dès demain une majorité vraie une majorité forte une majorité de changement c’est ce que à quoi le pays aspire et c’est ce qu’il mérite cette majorité de changement c’est cela ce que j’attends de vous dans six semaines car j’aurai encore et encore besoin de vous ///////

Mes chers concitoyens vous toutes et tous qui êtes là à mes côtés depuis tant et tant de jours tant et tant de nuits peuple de France ici rassemblé au Louvre nous avons la force nous avons l’énergie nous avons la volonté ///celle qui nous a porté celle  qui   a fait ce que nous sommes c’est cela qui conduira notre avenir /
nous ne cèderons rien à la peur nous ne cèderons rien à la division
nous ne cèderons rien au mensonge nous ne cèderons même rien /à l’ironie à l’entre-soi (!) à l’amour du déclin ou de la défaite
je sais cette ferveur que vous portez
je sais ce que je vous dois  et
je sais ce soir ce que je dois à ma famille et à mes proches ///émotion il renifle / ce ne sera pas tous les jours facile
je le sais la tâche sera dure
je vous dirai à chaque fois la vérité (?)  mais votre ferveur votre énergie votre courage me porteront/////
je vous protègerai face aux menaces
je combattrai pour vous contre le mensonge l’immobilisme l’inefficacité pour améliorer la vie de chacun
je respecterai chacune et chacun dans ce qu’il est et dans ce qu’il défend
je rassemblerai et
je réconcilierai car je veux l’unité de notre peuple et de notre pays////// et enfin mes amis
je vous servirai
je vous servirai avec humilité avec force
je vous servirai au nom de notre devise liberté égalité fraternité//////
je vous servirai dans la fidélité de la confiance que vous m’avez donnée
je vous servirai avec amour vive la République vive la France

_________________________


(♦)
Cf.  Macron : quand le vernis craque /ou le vrai visage d’Emmanuel Macron  [vidéo 10.03.2017 tvlibertés]

(? ♦♦) Cf. par L’ingénue Macron dit aussi : « Je vous aime farouchement ».

 

13 mai 2017   Commentaires fermés sur Macaron Ier était en campagne devant la pyramide

Du bilan du dernier Hollande à l’élection de Macaron Ier

5 – 6 –  7 – 8 mai   2017

C’est la fin du dernier Hollande. C’était l’heure de son bilan social et économique (Fiscalité, dette, dépenses publiques, chômage). Il a été fait et il est consultable.

C’est l’heure de son bilan politique qui se mesure à l’aune de cette campagne présidentielle indigne.
Indigne de nos valeurs républicaines, dans  le bruit de fond assourdissant des multimédias dominants accompagnant sa manœuvre politico- judiciaire pour « canarder »  F. Fillon, le plus sérieux rival de son favori E. Macron, néophyte- d’un-an-en-marche.

Un bilan politique qui se mesure aussi à l’aune de l’état de son parti, le PS, à la fin de son quinquennat. Ce parti dont il fut pourtant le premier secrétaire quasi perpétuel pendant 11 ans. Il est clair maintenant, que s’il a nommé M. Valls, Premier ministre le 31 mars 2014, au lendemain de la défaite du PS aux municipales, c’était bien pour qu’il s’enfonce avec le PS, dans le bourbier que J. -M. Ayrault lui laissait.

Le dernier Hollande a trahi et renié son parti, ses adhérents et ses militants ;  il a ignoré superbement la Primaire du PS et ses candidats. On l’a vu rejeter B. Hamon élu, que ni lui, ni « les éléphants du parti  » n’avaient soutenu.

Le dernier Hollande ne  préparait-il pas plutôt, depuis le printemps 2014, son éventuelle candidature (?) puis  la résistible ascension de Macaron Ier ?
En effet, « En-Marche » n’est que la  continuité de sa ligne, de cette  fausse gauche PS de centre droit, dont la base gauchiste libertaire et pétard-soixante-huitarde, est ancrée solidement dans  la bourgeoisie citadine, les réseaux sociaux et « la fabrication » de l’opinion par ses médias.
Cependant,  cette succession dans son propre sérail, hors -Primaire- PS,  n’était qu’une solution par défaut, pour celui qui n’avait depuis 2012, que son ambition orgueilleuse d’un second mandat.

Alors pour cela, dès la défaite des municipales de  2014, il fit le grand ménage dans son cabinet (noir) de président, avec son secrétaire général, Jean-Pierre Jouyet- l’ami de trente ansIl lui fallait éviter que se reproduisent les fuites le concernant, dans les médias.
Ayant compris que « la communication, c’est de la politique »(1), il choisit un nouveau conseiller chargé des relations avec la presse, chef du pôle communication, Gaspard Gantzer, énarque proche d’Emmanuel Macron, dont l’ épouse était au service de presse de l’Élysée.  Et quand il s’est agi de possibles manœuvres politico-judiciaires, sa ministre de la Justice, Ch. Taubira, nomma E. Houlette, Procureur du Parquet national financier.
Et c’est ainsi qu’au pôle cabinet pour la justice, en juin 2016, c’est Ariane Amson, qu’il nommera, car elle était à la fois substitut de la Procureur Houlette et l’épouse de Pierre Heilbronn, directeur adjoint de
cabinet du ministre des finances, Michel Sapin – autre ami de trente ans.

Quand il renonce à se présenter pour un second mandat, le 1er décembre 2016, il sait qu’il a largement nui au bon déroulement de la Primaire de gauche, pour mieux servir  E. Macron. Ce dernier a eu le temps (pris sur « la loi travail »)  de créer son parti, En Marche!  (?) en  avril 2016, avant de démissionner de son poste de ministre de l’économie en août 2016, pour déclarer sa candidature à la magistrature suprême en novembre 2016, lui qui n’a  jamais  eu de mandat d’élu.

F. Hollande n’avait aucune compétence pour gouverner notre pays, mais il avait l’art de la combine, il savait ruser, comploter, tendre un piège politico-judiciaire : ce fut « le plan Penelope ou Fillon canardé », pour lequel furent activés dans le même but, les services du ministre des finances, le Parquet national financier, et la rédaction du Canard enchaîné qui enflera la cabale, semaine après semaine, dans les treize « une » du journal, du 29 janvier au 19 avril 2017.

Pendant ces trois mois de campagne électorale empoisonnée, le dernier Hollande, avec la procureur Houlette,  en totale symbiose avec les grands patrons de presse,  tous bons parrains (derrière P. Bergé le Monde et Patrick Drahi Libération et L’Express),  d’E. Macron réussirent à faire proclamer dans le site de l’Express (2)dès le 1er février 2017, la sentence :   »  François Fillon est éliminé de la course ».
Ils avaient dynamité le libre vote citoyen.

Et maintenant, on imagine la jubilation du dernier Hollande, toujours convaincu d’être le plus malin.
Lui, qui aura réussi à placer le plus grand nombre de ses petits valets aux meilleurs postes dans tous les ministères et les grandes institutions de l’État, et qui accueillera ainsi sur le perron de l’Élysée,  son ancien secrétaire, devenu en un an, le roi Macaron Ier !
Quelle victoire pour le dernier Hollande que ce second mandat par contumace ♠ !

Au début de son mandat, F. Hollande avait prononcé sa phrase historique (sic)  :  « Gouverner, c’est pleuvoir. »
Il aura tellement fait  pleuvoir que la France dérive comme le Radeau de la Méduse

… Mais …   En vue,  les élections législatives de juin ! …

________________________________

…. par L’ingénue
Pour mémoire, un aperçu du dernier Hollande en avril-mai 2016   « J’écris ton nom : République »

 1 Citation extraite de l’article :  « Coup de balai à l’Élysée » de Marcelo Wesfreid   29.05.2014  L’express.fr

2 Dans « L’ Édito de Christophe Barbier ».

♠ Au XIII ème siècle, avec la racine latine contumax :   con – (cum intensif) et tumere, on avait aussi le sens « être gonflé d’orgueil ». Le grand Robert Tome II  p. 554.
____________________________________

8 mai 2017

Pour les résultats de l’élection présidentielle  Cf. Le ministère de l’Intérieur,
Résultats définitifs France entière- 8 mai 2017  :

Candidats      Voix
Nombre   % des inscrits % des exprimés
M. Emmanuel MACRON
20 753 798
    43,63     66,10
Mme Marine LE PEN
10 644 118
   22,38     33,90

On notera le score de  M. Macron, bien inférieur à la majorité des inscrits !
_________________________________

                                                                                      (photo  Le Figaro.fr  du 8.05.2017)

5 mai 2017   Commentaires fermés sur Du bilan du dernier Hollande à l’élection de Macaron Ier

Ubu a dit : si je compte 300 000 citoyens au Trocadéro …

Dimanche 5 mars 2017    Apostille  à 11 h 30   /   À 15 h  « Au Trocadéro… c’est une marée humaine. »

Ubu a dit : si je compte 300 000 citoyens au Trocadéro, je ne vous imposerai pas le candidat A. Juppé-du-plan-B

Mais c’est 300 000, pas un de moins …  Ainsi a parlé Ubu-roi-des-médias, c’est son dernier tour … c’est le dernier (ou l’avant-dernier?) maillon de « la stratégie de communication » du clan Hollande-Macron-Bayrou contre François Fillon.

C’est 300 000, ou Ubu-roi-du-tribunal- des- médias  déclarera nulle et illégale, la légitimité républicaine de l’élection à la Primaire de la droite et du centre du candidat François Fillon.

Pourquoi pas la cage aux lions ou la main dans le feu, comme un retour au  « jugement de dieu » des temps anciens…

C’est l’irrationnel de la pensée magique  comme moyen de « fabrication du consentement » (1) :

 —— Il pleuvait, il n’y avait que  …  000 citoyens au Trocadéro, donc il n’a plus le droit d’être candidat à la Présidence de la République —-

___________

OU comment se finit le mandat de François Hollande, dont une des promesses était « le changement- c’est- maintenant » en 2012.

SI par le- dieu- du- calcul- du- Trocadéro, François  Fillon n’avait plus  le droit de continuer sa campagne électorale, c’est qu’en effet, il y aurait eu un changement.

Le 5 mars 2017, nous ne serions plus dans la même République !
_______________

Apostille

Le 1er mars 2017 Laurent Wauquiez, vice-président du parti Les Républicains, a eu le courage de dire : «Si François Fillon se retire « c’est l’apocalypse» (2).
Et ce
5 mars 2017, le Journal du Dimanche le cite « Je suis écœuré par ceux qui collaient Fillon pour obtenir un poste gouvernemental et qui le poignardent dans le dos dès qu’il a mis un genou à terre. Quel manque de dignité… »

… Pendant ce temps, les rivaux  de F. Fillon à la Primaire de droite et leurs proches, n’ont eux  … que le courage de fuir  … pour se regrouper derrière A. Juppé le deuxième, donné sur le champ par un sondage (!), vainqueur le 7 mai 2017…. C’est un vrai sondage -façon SIG service d’information du gouvernement/ pour les médias/ comme pour la Primaire/ qui le dit, alors c’est vrai (?).

A. Juppé-du-plan-B,  candidat favori  de l’Élysée, devient un « miracle » pour les lâches fuyards de la droite.
————————————————————————————————-

1 Cf. « Il n’aura échappé à personne que le postulat démocratique… »

2  Marc de Boni 01/03/2017  Le Figaro.fr

______________________________

    Merci pour la photo à © Christian Larnet pour Dreuz.info / ajoutée le 6.03.2017

  … On se souvient que  Christophe Barbier, directeur de la rédaction de l’Express*, déclare depuis le 1er février 2017 : « François Fillon est éliminé de la course »…

*… L’Express de MM. Drahi et Laufer…

5 mars 2017   Commentaires fermés sur Ubu a dit : si je compte 300 000 citoyens au Trocadéro …

En passant devant l’université Paris VIII Saint-Denis

6 avril 2017 
Ce  que j’ai appris en passant devant Paris VIII fait écho à la page Au fil de l’actualité – 2017 Les vœux de Mme Vallaud- Belkacemministre de l’Éducation nationale.

  En effet, la mission de la ministre en tant que membre du conseil islamique de la communauté marocaine est accomplie :
Dans l’université Paris VIII, le port du voile-cagoule et de la burqa  bafoue en permanence la liberté laïque et républicaine – hors- tous – signes- religieux, et l
‘atteinte journalière au droit à la santé physique et psychique des étudiants par la libre circulation et consommation de drogues, nous rappelle aussi que le Maroc est le premier producteur mondial de cannabis.
La Seine-Saint-Denis, c’est comme au bled, un territoire outre-République nous dit-on  à Sevran,  alors le roi ici, c’est Mohamed VI ?

De l’université Paris VIII en Seine-Saint-Denis à la France tout entière,  le bilan calamiteux du quinquennat PS- Hollande- Valls- Macron- Vallaud Belkacem- Touraine, devrait nous servir de leçon … pour le choix du prochain.
_______________________

23 – 24 février 2017    23- 28 mars 2017légendes complétées pour les photos 3 –6 et 7

… Ce lundi 20 février 2017, dans l’après-midi, l’apparence extérieure du bâtiment et de son entrée m’est apparue tellement  sale et dégradée  pour un établissement d’enseignement supérieur public, qu’il m’a semblé que ni Mme la ministre de l’Éducation nationale Vallaud-Belkacem, ni M. le président exemplaire Hollande ne s’y étaient jamais invités.
Nul doute qu’ils seraient les bienvenus pour « les portes ouvertes » du 25 février 2017 (1).

À l’intérieur,  Tom L. (2) dans le Bondy Blog,  a observé  « (…)  vandalisme et manque de moyens, séquelles que l’on  constate quotidiennement à « P8″ (…) ». Il nous conduit  vers le bâtiment B :  » À gauche, il y a la bibliothèque universitaire (3) (…). Bon sang qu’elle est belle, grande, calme et lumineuse ! (…). Sur deux étages, ce lieu compte près de 1 500 places et 250 000 ouvrages en accès libre ».  Il constate aussi l’autre banalité de Paris VIII avec le vandalisme, l’omniprésence du trafic et de l’usage de  drogue dans un établissement d’enseignement supérieur  :  « Entre les deux parties du bâtiment B, les passerelles empestent le « oinj (4)». (…)

ALORS  ? Quand fera-t-on honneur à l’université Paris VIII Saint-Denis,  à ses étudiant(e)s, à ses professeurs, à tout son personnel  ?

Quand trouvera-t-on les vraies réponses citoyennes  pour faire  honneur à la République, à  son enseignement supérieur, à Saint-Denis, comme partout en France ?

 

 

Au fronton de la façade, on lit  FIN DU TRAVAIL   ….  et la suite en forme de question d’un autre /ou du même,  sur le mur de la rue de la Liberté :  QU’EST- CE QU’ON FAIT LÀ ?

La paresse et l’ignorance ?   Rue de la Liberté ?  C’est un peu court et  cela ne vous fait pas honneur, jeune homme qui voulez donner des leçons de morale politique !
————————————————-

1 Les lycéens et les lycéennes aussi sont invités aux   Portes ouvertes à l’Université Paris VIII Saint-Denis samedi 25 février 2017 ..

 2 L’esprit de Vincennes à Paris 8  / 22 avril 2015 /Libération Bondy Blog

3 [source Wikipédia] « En 1998, les deux « rives »  de la voie rapide qui traverse le campus de Saint-Denis sont reliées par un pont qui abrite la nouvelle bibliothèque de Paris VIII, lieu impressionnant qui dépasse en superficie la bibliothèque du Centre Pompidou. (…)  Simultanément, une station de métro Saint-Denis Université est inaugurée » (…)

En 2006, le bâtiment D sort de terre, remarquable par ses courbes et sa vêture de panneaux de verre translucide ; il abrite les Unités de formation et de recherche (UFR)ainsi que les laboratoires de recherche.

En 2008, un nouvel immeuble, de couleur rouge brique, est mis en service ; il héberge le restaurant universitaire (2000 repas par jour, 5000 m²), ainsi que 55 chambres pour les étudiants étrangers et un logement de fonction.

En 2010,  une « Maison des étudiants », d’une surface de 730 m², ronde et recouverte d’un treillis de métal argenté, est construite sur le campus. Elle abrite les services liés à la vie étudiante, à la médecine préventive, au Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS), ainsi qu’aux organisations étudiantes. »  [Wikipédia]

L’université Paris VIII tolère le déni des lois sur le trafic et la consommation de drogues licites et illicites, sur l’interdiction de fumer tabac, et a fortiori cannabis, dans un lieu public, et qui plus est, dans un lieu d’enseignement supérieur, qui dispose d’un service de médecine préventive.

À l’université Paris VIII,  serions-nous Outre- République française, rue de la Liberté, à Saint-Denis  ?    

________________________________♦

* Photo 6  À propos de l’Affaire d’Aulnay-sous-Bois : les contradictions de Théo lors de son audition   Le Parisien 21 mars 2017 –  J.-M. Decugiset  É. Pelletier

Cf. par L’ingénue
La Seine-Saint-Denis est-elle déjà un territoire d’Outre-République laïque ?
   19 novembre -26 décembre 2013 

« La Seine-Saint-Denis, c’est comme au bled. » 31 décembre 2016

23 février 2017   Commentaires fermés sur En passant devant l’université Paris VIII Saint-Denis

Vers un coup d’Etat politico-judiciaire en France ?

◊ 14 février 2017    
18 février 2017 / la journée du 16 février  2017/ le déni de la présomption d’innocence.
♦♦  16 -22 février 2017 / » l’exemplarité » de François Hollande « au sommet de l’État ».
♦♦♦  26 février 2017 /  le communiqué de presse final de la Procureur Houlette au  soir du 24 février 2017 sur l’ouverture d’une information judiciaire avec trois juges d’instruction ♦♦♦
……………………………..

Jusqu’à ce jour (14 février) tout se passe « farouchement » bien pour le  pouvoir politico-médiatique de François Hollande.
Ils en sont sûrs.  Foi de milliardaires !   Si E. Macron est élu président de la République française le 7 mai 2017, le ci-devant Hollande aura réussi son coup d’État politico- judiciaire- médiatique !

Pas un grain de sable dans la machinerie exécutive du gouvernement Cazeneuve, dont la force est démultipliée par la machinerie médiatique qui s’est emballée  24 h sur 24,  depuis 21 jours  !

Et pour briser définitivement la légitimité de François Fillon, seul candidat largement élu dans la transparence de la Primaire de la droite et du centre, le président Hollande a gardé dans sa manche, une arme fatale.

C’est le moment, car la période fixée pour le dépôt des 500 parrainages d’élus exigés pour chaque candidat,  au Conseil constitutionnel, approche, ce sera du 23 février au 17 mars 2017.

Ainsi, il ne reste plus que 8 jours, à Mme Houlette, Procureur du Parquet national financier, pour  choisir dans l’arsenal judiciaire, la meilleure flèche pour invalider la candidature de François Fillon et flétrir son honneur.
En effet, comment concevoir que le  pouvoir politico-médiatique puisse gâcher pendant ce dernier laps de temps,  l’effet d’aubaine des articles du Canard enchaîné ?

D’ici le 23 février 2017, il y a fort à penser que Mme Houlette ne classera pas  « L’AFFAIRE » de  sa carrière,  et qu’elle commandera  :
soit d’ouvrir une information judiciaire en nommant un juge d’instruction,
soit le renvoi direct de F. Fillon devant un juge du Tribunal correctionnel.

Alors tout sera « farouchement » en place pour désorganiser gravement le processus de l’ élection présidentielle, en supprimant le candidat de l’opposition de la droite et du centre.

 Tout cela ressemble fort à la survenue imminente         

 d’un coup d’État politico-judiciaire en France.
—————–

—– Suite de la procédure de tentative de coup d’État politico-judiciaire—-

 ♦  Que s’est-il passé Le 16 février 2017 ?

La Procureur, dans un communiqué, a fait savoir que « L’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) lui a remis le 15 février 2017, les premiers résultats de l’enquête préliminaire qui lui a été confiée le 25 janvier 2017.(…) ».

Mme Houlette  ayant oublié -une fois de plus- qu’elle avait le devoir de dire que François Fillon était toujours,  en ce  16 février 2017,  présumé innocent,  déclara : « En tant qu’autorité de poursuite, il est de mon devoir d’affirmer » qu’il n’y aura pas , « en l’état, un classement sans suite de la procédure. »

À réfléchir sur le communiqué, on remarquera la distorsion entre  « le devoir d’affirmer » que « l’Affaire » ne sera pas classée,  au vu « des premiers résultats de l’enquête préliminaire qui lui a été confiée le 25 janvier 2017″, et le fait que ni ces premiers résultats ni les attributions « en l’état » du Parquet national financier, ne lui donneront « le droit d’ouvrir une information judiciaire » contre le député Fillon, candidat élu lors d’une Primaire en vue de l’élection présidentielle d’avril-mai 2017.

Le 16 février 2017, le même jour, encore un hasard (?), François Hollande, à Rennes, a glosé sur son exemplarité au sommet de l’État. Serait-ce  pour sa façon exemplaire d’accueillir  à l’Élysée ses deux concubines  ?
Didier Migaud, dans son dernier rapport de la Cour des comptes du 15 juillet 2016 (p.20)* lui signale  pourtant ce qu’il devrait faire « dans un double souci de transparence et de cohérence (…) »… pour montrer l’exemple.

_______________

* p.20  (…)  La Cour réitère sa recommandation que soit précisé, dans un texte public, le régime juridique des objets mis à la disposition de la Présidence. (…)  Enfin, elle insiste pour que soient intégrés dans le budget de la Présidence les crédits nécessaires à la couverture des frais engagés par le Mobilier national pour restaurer les meubles ou objets rendus par elle. (…)   [note 29 Ce budget devrait intégrer le stock des sommes dues (…), soit une somme totale de 0,5 M€, auxquelles s’ajouteraient en 2016 les frais de restauration du salon doré (bureau du président) pour un montant évalué à 0,2 M€.]

♦♦   22 février 2017 :   » l’exemplarité » de François Hollande « au sommet de l’État ».

Cf.  Photo officielle et carnet rose de 2012 à 2017  

On remarquera que sur le site de l’Élysée, les deux photos du Salon doré – Présidence de la République ont été supprimées (?), seules restent les légendes…    Pourquoi ?

Le Canard enchaîné aurait-il  la vraie réponse ?
Le Canard enchaîné  communiquerait-il  le montant des frais engagés par le Mobilier national pour restaurer les meubles ou objets rendus par la Présidence ?
… Mais non ! Pour Le Canard enchaîné, seuls les articles accusateurs du candidat Fillon  pouvaient lui procurer la manne de cent à cent cinquante mille exemplaires de plus, chaque semaine  …. Il n’en est qu’à sa cinquième semaine !
… On l’attend mercredi prochain, le 1er mars … et les suivants… jusqu’au  mercredi 10 mai 2017, bien sûr !

———————————–

♦♦♦  26 février 2017
 /  le communiqué de presse final de la Procureur Houlette au  soir du 24 février 2017   ♦♦♦ 

Le coup d’État politico-judiciaire du gouvernement PS du président Hollande et de ses alliés milliardaires des médias en faveur de l’élection du « farouche candidat du centre » Emmanuel Macron continuera à se déchaîner dans les médias.

Le  Canard  enchaîné  va encore  réjouir tout ce beau petit monde ; du mercredi des Cendres à la fin du Carême, ce sera la fête, Mardi gras tous les jours,  pour l’ami Macron !

Toujours grossièrement machiavélique, – sans en informer les avocats du candidat Fillon-  le communiqué de la Procureur « tombe pile » dans les médias, à l’heure de sa réunion électorale à Maisons-Alfort (Val- de-Marne).
La ficelle est toujours aussi grosse ; il s’agit de  brouiller une fois de plus dans les médias son discours, surtout  quand il déclare, par exemple : » Si Emmanuel Macron était en situation d’appliquer son programme, il réussirait l’exploit de faire pire que Hollande».

……….. à suivre  ………….

__________________________________________♠

 

14 février 2017   Commentaires fermés sur Vers un coup d’Etat politico-judiciaire en France ?

Macron canarde !

Mercredi 8 février 2017 – Note revue et corrigée le 9 février 2017
Je ne suis plus depuis longtemps une abonnée au Canard enchaîné ♠.

… et cela risque de durer …  Puisque  depuis  le mercredi 25 janvier 2017, point n’est besoin de l’acheter pour le lire … Le Canard est partout « vêtu  de probité candide et de lin blanc ».

le Canard  est devenu l’accusateur public, aux ordres …  de Macron et de ses milliardaires !

Quel  regain de pouvoir et de célébrité pour le Canard de patauger à leurs côtés , dans la mare fangeuse de la fin du quinquennat de François Hollande !

Ah ! la probité partout !    Ah !  Quelle merveille !

À voir ricaner les « commenteurs » pardon, les commentateurs,  sur les plateaux de télévision,  émerge  l’impression nauséeuse que grâce au Canard, E. Macron « vêtu  de probité candide et de lin blanc »,     L’ ÉLU de  MM. Bergé, Drahi, Soros, Hermant…  tous compères « vêtus  de probité candide et de lin blanc », serait  déjà ÉLU président de la République française.

Comment pourrait-on  supposer,  qu’au nom de l’égalité et de la probité, le Canard ait le courage de détailler – pour que l’on fasse de justes comparaisons-, dans sa parution du 15 février,  le patrimoine de M. Macron et de son épouse, avec les déclarations fiscales et l’origine de leurs biens   …  et pour le 22 février, le patrimoine de M. Hamon et de son épouse ?(où l’on apprendrait qu’ils ont quelques beaux appartements et grandes maisons, et plus de 750 euros par mois pour vivre )…

Comment pourrait-on  supposer que  Mme la Procureur de la République Houlette,  « vêtue de probité candide et de lin blanc financier « , n’attende que les articles du 15 et du 22,  pour les interroger ?

 Ah ! la probité partout !    Ah !  Quelle merveille !

Hélas ! C’est dans mes rêves !

Dans la vraie vie, pour Macron, le Canard canarde François Fillon, en pondant depuis 15 jours, trois articles sur lui, et je pense que dans 20 jours, il aura pondu son sixième pour le mercredi des Cendres, le 1er mars 2017.
Assez sinistre,  cette coïncidence avec le jour des Cendres !

Aura-t-il alors gagné « la palme d’or du Canard de la gauche Macron » sur les cendres de la vox populi des 4 300 000 citoyens qui ont élu leur candidat F. Fillon à 66,5 %  le 27 novembre 2016, pour qu’il se présente à l’élection présidentielle  de 2017 ?

……  Pendant que Macron canarde ………..

……………. »Vox populi  Vox dei »   dit le proverbe ……..

___________________

♠ Le Canard enchaîné – journal satirique, ami de F. Hollande-

Cf. Une fin de quinquennat au goût de fiel et de cendres

8 février 2017   Commentaires fermés sur Macron canarde !

Embastiller un rival dans la France républicaine avant les élections de 2017

5  février 2017 : depuis 10 jours     15 février 2017 : depuis 22 jours

Dans le royaume de France, sous la Régence, le jeune François-Marie Arouet, coupable d’une épigramme en latin contre  Philippe d’Orléans, fut enfermé en 1717, pour onze mois à la Bastille. Il n’était alors qu’un fâcheux esprit aux écrits satiriques, qui à sa sortie de prison …  allait prendre le nom de Voltaire…

Et trois cents ans plus tard, comment s’y prend-on  pour embastiller  François Fillon,  désigné comme « fâcheux pour l’exécutif  PS  et son plan M comme Macron ou comme Machination médiatique » ?

C’est simplissime, puisque tout a été finement préparé… par le gouvernement du président Hollande et le ministère de la Justice de  Mme Taubira, en 2013 – 2014.
D’abord, la création d’un procureur de la République financier,  le 5 novembre 2013,  puis par décret du Président de la République, en date du 30 janvier 2014, la nomination de Mme Eliane HOULETTE, avocat général près la cour d’appel de Paris, nommée avocat général à la Cour de cassation pour exercer les fonctions de procureur de la République financier près le tribunal de grande instance de Paris.

Dans le contexte de la circulaire du 31 janvier 2014,  Mme Taubira a expliqué que la fonction de procureur de la République financier s’exerce selon des critères précis concernant  «la personnalité de l’auteur ou de la victime» la circulaire cite notamment les élus – ou encore de la «médiatisation possible ou effective de la procédure».

Il ne restait plus qu’à « activer » les intermédiaires entre le gouvernement et le Canard enchaîné (source médiatique de la machination)… C’était le sujet de la note précédente : Une fin de quinquennat au goût de fiel et de cendres .

Le 25 janvier 2017, le jour-même de la parution de l’article (!)  Mme Houlette était prête ! Elle ouvrait une enquête préliminaire sur François Fillon, candidat de la droite et du centre, pour le Premier tour de l’élection présidentielle d’avril 2017.

Depuis, la fureur médiatique atteint son paroxysme…..
…………..Qui diable y résisterait ?

____________________________________

Cf. Le Monde du Droit Le magazine des professions juridiques

Décret du 30 janvier 2014 portant nomination (magistrature)

___________________

                                   ♦ Apostille ♦

Dans la scène 8 de l’acte II du Barbier de Séville, Beaumarchais concluait : « Qui diable y résisterait ? »

♦ NOUS si on résiste  en ayant conscience que l’enflure de la calomnie contre François Fillon n’est que la volonté d’un pouvoir honni par les Français, qui se venge en donnant en pâture des informations privées, par le truchement d’un hebdomadaire, aux médias des patrons milliardaires et soutiens de la candidature du ministre démissionnaire,  afin d’imposer  « leur candidat Macron»  par les moyens les plus vils.

♦ NOUS si on refuse de s’incliner devant leur calomnie déferlante, partout, dans tous leurs médias et  réseaux sociaux, depuis le 25 janvier 2017… ♦ depuis 20 jours, 24 heures sur 24…

♦ NOUS car s’incliner  devant cette pratique indigne, c’est renoncer à la présomption d’innocence de François  Fillon, à la démocratie, au libre-arbitre de chacun et chacune d’entre nous, c’est faire allégeance au pouvoir démesuré de l’argent de ceux qui nous méprisent  et nous manipulent  honteusement.

♦ NOUS car s’incliner devant leur calomnie, c’est jurer aux ultras riches qu’ils gagneront encore à la prochaine élection présidentielle de 2022, puisqu’ils seront encore plus riches, encore plus puissants.

♦ NOUS car s’incliner devant leur calomnie, ce serait leur redonner le droit d’embastiller qui bon leur semblerait, comme sous l’Ancien régime, « singulier moyen de se défaire d’un homme », pour Beaumarchais comme pour NOUS.

♦_____________________________♦

 

5 février 2017   Commentaires fermés sur Embastiller un rival dans la France républicaine avant les élections de 2017

Une fin de quinquennat au goût de fiel et de cendres

1er -3 février 2017    

En 2012, François Hollande fut élu avec une faible majorité sur son rival, Nicolas Sarkozy.

François Hollande sans aucune expérience ministérielle préalable ; François Hollande, homme de l’appareil du PS, de ses congrès et de ses votes truqués ;  François Hollande, réputé depuis l’ENA  seulement pour  « ses petites blagues » ; François Hollande, concubin de Ségolène Royal, première candidate de « fantaisie » avant lui à la magistrature suprême ;  François Hollande, l’homme dont la déclaration de patrimoine ne comportait pas en 2012  de mention de résidence principale …

… Mais, François Hollande, l’homme élu en 2012 et soutenu depuis cinq ans, par les milliardaires des médias, M. Bergé entre autres, ce qui l’assurait  de la bienveillance  quotidienne de la corporation des journalistes, tous médias confondus.
Pourtant, même porté à bout de bras par une majorité PS-EELV, même avec toutes ses béquilles médiatiques, François Hollande, a échoué, dès la nomination de ses ministres et de leurs collaborateurs, en privilégiant son ancienne concubine, ses riches amis comme Mme Touraine et M. Fabius, ses proches de la promotion Voltaire etc. Son gouvernement  a multiplié les incohérences et les reniements, prouvant sa définitive incompétence à gouverner la France.

Cependant, François Hollande, l’homme qui  annonçait le 1er décembre 2016, qu’il ne briguerait pas un second mandat présidentiel, n’avait pas encore perdu son pouvoir, et œuvrait même  contre son propre parti, et contre les candidats PS à la primaire de gauche, lesquels illustraient l’échec de son quinquennat, pour faciliter la montée en puissance  d’Emmanuel Macron .

Et, s’il avait eu encore, lui- président- intérimaire, tout son pouvoir pour préparer  avec Michel Sapin, ministre de l’Économie et des Finances, un mémorable coup de Jarnac contre  François Fillon, à partir d’un dossier fiscal parfaitement légal ?

 

François Fillon, élu le 27 novembre 2017 avec 66,5 % de suffrages à la primaire de la droite et du centre, était devenu l’adversaire, au second tour des présidentielles, d’Emmanuel Macron, le ministre de l’Économie et de l’Industrie, démissionnaire fin août 2016, et dont le parti  « En Marche ! » n’a  pas encore un an , mais ce nouveau-né en politique est déjà le favori de Mme Royal, de M. Hollande et de l’oligarchie du PS.

      La  manœuvre ne fut-elle pas  impeccable ?

….. Laisser se dérouler la campagne du 1er tour de la Primaire de gauche en janvier 2017 ….. (1)

…….  Communiquer le « dossier Fillon » (2)  au conseiller « chargé des relations avec la presse, chef du pôle communication à la présidence de la République française », « l’homme de l’ombre » que  ledit Emmanuel Macron avait recommandé au président en 2014 ….  !   

 …….. Suggérer à l’ oreille attentive de l’homme de l’ombre, qu’un article sur Penelope Fillon serait le bienvenu à la Une du Canard enchaîné, le matin du mercredi 25 janvier 2017, entre les deux tours, afin que les candidats Valls et Hamon puissent s’en saisir dans leur débat télévisé du 26 janvier 2017…

……… Et finir par se réjouir de la surexploitation  de « l’information »  par les médias des milliardaires Bergé, Drahi et autre  Soros,   qui diffusèrent à outrance l’article pour « se défaire » de François Fillon,  et firent de leurs journalistes des porte-parole dévoués, pour soutenir joyeusement leur poulain,  Emmanuel Macron……..

♠ Sachant que le puissant syndicat de la Magistrature, créateur dans ses locaux du  lamentable « Mur des C●●S » était en ordre de marche ; et que  la Procureur du Parquet national financier était prête pour la première audition du candidat François Fillon, dans  l’après-midi du  mercredi 25 janvier 2017, jour de parution de l’article du Canard enchaîné.

♠♠  On avait entendu  François Hollande, en Afrique, se plaindre  du « goût d’inachevé » de son quinquennat. ….  alors qu’il savait  déjà comment il  finirait, dans  « le chorus universel de haine et de proscription » contre François Fillon.

      Le président-intérimaire de 2017 aura achevé son quinquennat dans un complot. La fin du quinquennat de François Hollande a un goût de fiel et de cendres  ♠ 

_____________________♠♠♠

 1  Une Primaire de gauche qui éclaire la félonie du PS…

2  Cf.  Fillon, l’auteur du piège identifié
Chacun sait combien les sources du Canard enchaîné sont « sûres pour qui veut nuire sans crainte », et émanent de hauts-fonctionnaires, « fort soucieux » de leurs promotions futures.  

________________________________

1 février 2017   Commentaires fermés sur Une fin de quinquennat au goût de fiel et de cendres

La calomnie, « singulier moyen de se défaire d’un homme »

30 janvier 2017

Certes, au XXIème siècle, c’est en quelques heures seulement que la calomnie enfle, rinforzando , mais il n’y a toujours « pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville en s’y prenant bien  ; et nous avons ici des gens d’une adresse !… »    

Tout est dit par Beaumarchais dans Le Barbier de Séville ♦ : Acte II, scène 8

—————-
Bartholo (médecin, tuteur de Rosine et comptant l’épouser), Don Bazile (un fourbe, maître à chanter de Rosine), et Figaro (caché dans le cabinet, paraît de temps en temps et les écoute).

(…)
Bartholo
J’ai passé chez vous sans vous trouver.

Bazile
J’étais sorti pour vos affaires. Apprenez une nouvelle assez fâcheuse.

Bartholo
Pour vous ?

Bazile
Non, pour vous. Le Comte Almaviva est en cette ville.

Bartholo
Parlez bas. Celui qui faisait chercher Rosine dans tout Madrid ?

Bazile
Il loge à la grande place, et sort tous les jours déguisé.

Bartholo
Il n’en faut point douter, et cela me regarde. Et que faire ?

Bazile
Si c’était un particulier, on viendrait à bout de l’écarter.

Bartholo
Oui, en s’embusquant le soir, armé, cuirassé …

Bazile
Bone Deus ! Se compromettre ! Susciter une méchante affaire, à la bonne heure ; et pendant la fermentation calomnier à dire d’Experts ;

Bartholo
Singulier moyen de se défaire d’un homme !

Bazile
La calomnie, Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens prêts d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville en s’y prenant bien ; et nous avons ici des gens d’une adresse !…
D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, Pianissimo murmure et file et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout-à-coup, ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’œil.
Elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne ; et devient grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription.

               Qui diable y résisterait ? »

(…)
À la fin de la scène VIII, quand Bazile part en disant :
                « Restez, docteur, restez donc.
 Bartholo réplique :
                  « Non pas. Je veux fermer sur vous la porte de la rue. »

C’est alors  ♦ la scène IX,  Figaro, seul, sortant du cabinet, 

« Oh ! La bonne précaution ! Ferme, ferme la porte de la rue, et moi je vais la rouvrir au Comte en sortant. C’est un grand maraud que ce Bazile ! heureusement il est encore plus sot.
Il faut un état, une famille, un nom, un rang, de la consistance, enfin pour faire sensation dans le monde en calomniant. Mais un Bazile ! il médirait qu’on ne le croirait pas. »

_________________________________

♦  À lire dans le vénérable ouvrage Le Barbier de Séville ou la Précaution inutile Comédie en quatre actes ; par  M. de Beaumarchais ;  Représentée et tombée sur le Théâtre de la Comédie Françoise aux Tuileries le 23 Février 1775. A Paris, chez Ruault, rue de la Harpe MDCCLXXV Avec Approbation et Permission./folio 45 /………………………

 

30 janvier 2017   Commentaires fermés sur La calomnie, « singulier moyen de se défaire d’un homme »

Une Primaire de gauche qui éclaire la félonie du PS…

Lundi 23 janvier 2017- 10h 50 / note complétée le matin du 24 janvier 2017 * et le matin du 25 janvier 2017 **

Sa capacité à nous mentir/trahir une nouvelle fois … avec la suffisance orgueilleuse de  J.C. Cambadélis, son Premier secrétaire, sur la prétendue réussite d’une mobilisation proche de deux millions d’électeurs, qu’il avait annoncée  au soir du 22 janvier 2017.  De fait, à 0h45,  le total des suffrages exprimés n’était que de 1 249 126 … alors comment est-il passé à 10h, ce matin,  à 1 601 138,  soit avec en plus 350 000 votants ? (1)

Le PS navigue à vue  et au mensonge …  il a non seulement la vue basse sur la réalité … mais  un sens des valeurs morales en politique tellement émoussé qu’il est capable de toutes les félonies. Ce que l’on connaissait bien déjà de Lille à Marseille…

On avait aussi observé celles de  F. Hollande à la manœuvre,  pour propulser V. Peillon contre M. Valls, et avec la complicité des médias PS,  promouvoir le quartier-maître B. Hamon , chargé de saborder le PS, en avril 2017, avec le capitaine de vaisseau E. Macron. Ce dernier ayant déjà largement  participé aux préparatifs de naufrage, en tant que conseiller de F. Hollande depuis 2012, puis ministre, si excellent, que grâce à lui, à son CICE et à la loi « dite Travail », ledit Hollande a dû jeter l’éponge le 1er décembre 2016…
… Et c’est ainsi que, pour mieux les regarder sombrer avec sa lorgnette, sans qu’on lui demande « son sentiment », F. Hollande s’est offert un voyage en Amérique latine ; et depuis  le Chili,  il  a exprimé son « émotion » devant la maison de Salvador Allende (2), l’ancien président socialiste, mort en 1973.

……..Comme la sagesse populaire sait si bien le dire … le rat avait quitté le navire… mais il continuait à jouer, lui-le-Tartuffe, « sa comédie du socialiste humaniste »!

♦ ♦ On attend avec impatience  le deuxième tour de magie de J.C. Cambadélis et de C. Borgel,  dimanche 29 janvier 2017,  et les chiffres qu’ils sortiront de leurs chapeaux. ♦♦

____________________________

* 24 janvier 2017

1 Citation extraite de l’article du Monde.fr du 23.01.2017 à 20h47 • Mis à jour le 23.01.2017 à 21h04 :

« L’organisateur de la primaire, le député socialiste  de Haute-Garonne, Christophe Borgel,  a livré à nos confrères de Libération : « Il y avait beaucoup de pression autour du niveau de participation, j’ai demandé à ce que les résultats soient actualisés au plus vite.
(…)
« Entre minuit [dimanche 22.01.2017] et 10 heures du matin, [lundi  23.01.2017] , 350 000 nouveaux votants sont ainsi apparus dans le décompte (…) »  
(…) « Selon Pierre Kanuty, conseiller régional socialiste d’Île-de-France, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, aurait même menacé de poursuites ceux contestant les résultats publiés par la haute autorité, à l’occasion du bureau national du parti qui se tient tous les lundis soir. »

** 25 janvier 2017

  Vu et entendu dans l’excellente émission « C’est dans l’air »  de France 5 du 24 janvier 2017 :

Règlement de « mauvais » comptes au PS –  Primaire : Le soupçon
 avec quatre intervenants de qualité  et au parler vrai : Pascal Perrineau, Carl Meus, Cécile Cornudet et Rémi Lefebvre et des extraits vidéo pertinents. 
À voir et à revoir !

Extraits :
Dimanche 22 janvier 2017, M. Thomas Clay, Président de la Haute autorité éthique pour la primaire de la gauche disait à 20h30  : « Nous serons entre 1 million et demi et 2 millions de votants, sans doute  plus proches des 2 millions. » [à environ 12′ – regarder la tête des personnes autour de lui !].
Après lui, J.C. Cambadélis, triomphant s’exclamait : « Nous sommes dans l’épure♦ que nous nous étions fixée : plus d’un million cinq. »

Et  ils firent comme au congrès de Reims en 2008, – où « l’épure fixée » était Martine Aubry et non Ségolène Royal, et où pour sauver « l’épure », il fallait trouver la Fédération ad hoc qui rajouterait les voix qui manquaient à la première  pour battre la seconde.
Et, sans vergogne, ils osent afficher : Primaires citoyennes !
Voilà la culture et la morale PS !

Terme d’architecture. Dessin d’une construction (…) de la grandeur dont l’ouvrage doit être exécuté. Littré Tome 2 p. 2193

2    
« L’ « émotion » de Hollande  Public Sénat.fr
_________________________________

23 janvier 2017   Commentaires fermés sur Une Primaire de gauche qui éclaire la félonie du PS…

Cueille le jour … Cueille le fruit de ce jour…

4 – 7 janvier  2017 – (note complétée par « Marquis, je m’en souviens, vous veniez chez ma mère » de V. Hugo)

               Que nous souhaiter d’autre, à l’aube de la nouvelle année 2017, que de vivre avec sagesse et lucidité chaque jour  ?  C’est ce qu’écrivait Horace (1) dans le Livre premier  de ses Odes, dans l’Ode XI  (2).

  À  Leuconoé 

Ne recherche point, toi, – il est sacrilège de la savoir,
– quelle fin, Leuconoé, les dieux ont marquée pour moi, marquée pour toi,
et n’interroge pas les calculs babyloniens.
Comme il vaut mieux subir tout ce qui pourra être !
Que Jupiter t’accorde plus d’un hiver, ou que celui-ci soit le dernier,
qui, maintenant brise la mer tyrrhénienne  contre l’obstacle des falaises rongées,
sois sage, filtre tes vins, et,  puisque nous durons peu, retranche les longs espoirs.
Pendant que nous parlons, voilà que le temps jaloux a fui :
cueille le jour (carpe diem)* sans te fier le moins du monde au lendemain.

———————————————————————-


Alors,
pour ce nouvel an 2017 tout neuf, souhaitons-nous de pouvoir

 Cueillir  le jour !

 Cueillir le fruit de chaque jour… et  mûrir !

…………………………..

… Mûrir   … chaque jour s’écrit l’histoire … et notre histoire…

C’est ce que répond Victor Hugo -quadragénaire- en 1846, à la lettre que lui a adressée Charles-Louis de Coriolis, marquis d’Espinouse :   » Depuis ces beaux jours de votre adolescence monarchique, qu’avez-vous fait ? où allez-vous ? »
(I-II-III…) IV

 » Écoutez-moi. J’ai vécu ; j’ai songé.
La vie en larmes m’a doucement corrigé. (…)
La pensée est le droit sévère de la vie. (…)
J’ai pensé. J’ai rêvé près des flots, dans les herbes,
Et les premiers courroux de mes odes imberbes
Sont d’eux-mêmes en marchant tombés derrière moi.
La nature devint ma joie et mon effroi ;
Oui, dans le même temps où vous faussiez ma lyre,
Marquis, je m’échappais et j’apprenais à lire
Dans cet hiéroglyphe énorme : l’univers.
Oui, j’allais feuilleter les champs tout grands ouverts.

La nature est un drame avec des personnages ;
J’y vivais ; j’écoutais, comme des témoignages,
L’oiseau, le lis, l’eau vive et la nuit qui tombait.
Puis je me suis penché sur l’homme, autre alphabet.

Le mal m’est apparu, puissant, joyeux, robuste,
Triomphant ; je n’avais qu’une soif : être juste ; (…)
On avait eu bien soin de me cacher l’histoire ;
J’ai lu ; j’ai comparé l’aube avec la nuit noire,
Et les quatrevingt-treize aux Saint-Barthélémy ;
Car ce quatrevingt-treize où vous avez frémi,
Qui dut être, et que rien ne peut plus faire éclore,
C’est la lueur de sang qui se mêle à l’aurore.
Les Révolutions, qui viennent tout venger,
Font un bien éternel dans leur mal passager.
Les Révolutions ne sont que la formule
De l’horreur qui pendant vingt règnes s’accumule.

V
Ce sont les rois qui font les gouffres; mais la main
Qui sema ne veut pas accepter la récolte ;
Le fer dit que le sang qui jaillit se révolte.

Voilà ce m’apprit l’histoire. Oui, c’est cruel,
Ma raison a tué mon royalisme en duel.
Me voici jacobin. Que veut-on que j’y fasse ?
Le revers du louis dont vous aimez la face,
M’a fait peur. En allant librement devant moi,
En marchant, je le sais, j’afflige votre foi,
Votre religion, votre cause éternelle,
Vos dogmes, vos aïeux, vos dieux, votre flanelle,
Et dans vos bons vieux os, faits d’immobilité,
Le rhumatisme antique appelé royauté.
Je n’y peux rien. Malgré menins et majordomes
Je ne crois plus aux rois propriétaires d’hommes ;
N’y croyant plus, je fais mon devoir, je le dis.
Marc-Aurèle écrivait : « Je me trompai jadis ;
 » Mais je ne laisse pas, allant au juste, au sage,
 » Mes erreurs d’autrefois me barrer le passage. »
Je ne suis qu’un atome, et je fais comme lui ;
Marquis, depuis vingt ans, je n’ai, comme aujourd’hui,
Qu’une idée en l’esprit : servir la cause humaine ».
(…)         —————————

 Œuvres complètes de V. Hugo – sous la direction de J. Massin- Club français du livre Tome IX p.249…   Clin d’œil  /  À apprendre par cœur ...  si l’on veut répondre au chœur des adorateurs de Marie-Antoinette, de Louis XVI et de ses petits frères et premiers émigrés, le comte de Provence,  Louis XVIII et le comte d’Artois, Charles X,  qui appelèrent ensemble l’armée autrichienne contre le peuple français !

________________________________

1 Source : HORACE Satires, Odes et Épodes, Épîtres
Texte établi et traduit par François Villeneuve, Professeur à l’Université de Montpellier. Le club français du livre 1969. Coll. Les Portiques.
*« carpe diem  : carpe  élément formateur emprunté au grec karpos  « fruit » dit des fruits de la terre, céréales, récoltes, mais également de raisins, olives, et employé au sens figuré de « profit, avantage ». Ce mot est à rapprocher du latin carpere  « cueillir« .  » Source Le Robert Dictionnaire historique de la langue française  p.392

Introduction / la vie et l’œuvre d’Horace /p.155-156
« Horace (Horatius Flaccus), né en décembre de l’année 65 avant J.-C. (689 de la fondation de Rome), était le fils d’un ancien esclave public de Venouse, colonie romaine, ville de l’Italie méridionale, sur les confins de l’Apulie et de la Lucanie (d’où le nom d’Horatius qu’il prit quand l’affranchissement fit de lui un citoyen : les habitants de Venouse appartenaient à la tribu Horatia). (…)  Le poète, loin d’avoir jamais rougi de cette origine, se fût même jugé ingrat en se proclamant fils de ses œuvres : n’atteste-t-il point qu’il dut à son père une solide formation morale et les moyens de recevoir la même instruction que les enfants des plus nobles familles ?« 

2 Voir aussi le poème en latin dans Œuvres d’Horace traduites par MM. Campenon de l’Académie française et Desprès, conseiller honoraire de l’Université.   Chez L. de Bure Librairie Rue Guénégaud 27 Paris 1821.

  ________________________________

En mémoire des victimes  de CHARLIE HEBDO  que les frères Kouachi ont massacrées à Paris,  le 7 janvier 2015,  « pour venger le prophète », sur ordre du groupe État islamique.
Voir   Contre la terreur islamique, le peuple français est entré en Résistance

_________________________________________________

 

4 janvier 2017   Commentaires fermés sur Cueille le jour … Cueille le fruit de ce jour…

« La Seine-Saint-Denis, c’est comme au bled. »

Note mise en avant le  20 mai 2017 

À Paris aussi, « c’est comme au bled » dans le quartier Chapelle- Pajol (Xème -XVIIIème) les islamistes font la loi depuis un an [Le Parisien]. Ils imposent leur loi de terreur aux femmes ….  Ils sont trafiquants de drogues, mais aussi vendeurs à la sauvette, migrants, voleurs, violeurs, passeurs…

Qu’en pensent les très « féministes » E. Macron (EM) et A. Hidalgo (PS), la maire de Paris  ? Et que feront-ils pour rétablir la citoyenneté  et la paix dans l’espace public  en Île-de-France ?

Cf. par L’ingénue  En passant devant l’université Paris VIII  Saint-Denis   23 février -6 avril 2017

Quand l’Agence fait visiter son Petit Maghreb du XVIIIème arrondissement de Paris     1er septembre 2015
___________________

31 décembre 2016

Je ne pouvais finir l’année 2016
sans évoquer le naufrage de l’égalité des droits des femmes en Seine-Saint-Denis, et partout où s’est imposée par la menace de mort, la loi islamique de la soumission des femmes.

Au moment où l’on apprend qu’en Afghanistan – à Latti, dans la province de Sar-e-Pul, au nord du pays, sous contrôle taliban- une  femme de 30 ans a été décapitée par une bande armée, « au motif qu’elle se promenait, seule, dans un magasin« (1) ; deux femmes avaient filmé à Sevran ♦(en caméra cachée) l’interdit qui leur était opposé  de s’asseoir dans un café.
Et pour qu’elles comprennent qu’elles n’étaient plus en France (sic) et n’avaient pas le droit d’être dans un lieu public,  le patron leur avait asséné la formule :  » Dans le 93, c’est comme au bled. »
À Sevran donc, un patron de café pour hommes musulmans, obéit exactement et en même temps,  à la même logique barbare que les talibans de Latti : aucune femme dans un lieu public.

Ainsi, à la question que je posais, le 19 novembre 2013 : « La Seine-Saint-Denis est-elle déjà un territoire d’Outre-République laïque? »(2), le patron (3) et ses clients avaient répondu OUI.
À Sevran, la loi républicaine ne s’applique plus,  c’est l’islam intégriste, c’est la loi du bled qui l’ont supplantée, et malheur à celles qui n’obéiront pas !

Ce soir,  F. Hollande  nous présentera  pour la cinquième et dernière fois, ses vœux de président,  on constatera une fois de plus, combien il excelle dans l’art de la tartufferie.
C’était déjà le cas, dans  ses confessions de coquefredouille sur sa pratique du pouvoir (4),  avec sa sentence sur  » la femme voilée d’aujourd’hui [qui] sera la Marianne de demain ».
Mais il a fait tout le contraire ; par l’absence de volonté républicaine assumée, et sur le détestable modèle de l’Arabie saoudite,  il les a laissées se soumettre à l’obligation du port du voile, quand ce n’est pas à celui de la burqa, alors que les menaces salafiste et frériste devenaient de plus en plus violentes.

Il faut bien constater l’impuissance de cette majorité de gouvernement PS depuis 2012, et se tourner vers l’exécutif du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, exclusivement PS-PC-EELV sous la présidence de M. Troussel PS, avec ses sept vice-présidents PS, et ses quatre vice-présidents PC-Front de gauche pour une transformation sociale et écologique.

Il y a bien une vice-présidente chargée de la jeunesse et de la lutte contre les discriminations et une conseillère départementale déléguée chargée de l’égalité femmes-hommes et de l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes, mais nulle part, n’ont été défendues  l’idée que la citoyenneté des femmes est menacée, l’idée d’une « transformation sociale » vers  plus de liberté et d’égalité pour les femmes. L’exécutif en Seine-Saint-Denis a été et demeure totalement impuissant face au pouvoir des intégristes.

Pour la Primaire de la gauche de janvier 2017, où se présentent ceux qui ont contribué à ce déni de la République fraternelle et laïque, on attendra qu’ils nous déclarent :
… si,  oui ou non, en Seine-Saint-Denis, mais aussi partout en France, avec un président PS,  ils veulent pour notre avenir, que les femmes françaises, déjà exclues à Sevran,  subissent le même sort que cette jeune Afghane en décembre 2016, à Latti, chez les talibans …

______________

1   28.12.2016  Une Afghane décapitée  Baptiste Erondel   Le Figaro.fr

2 La Seine-Saint-Denis est-elle déjà un territoire d’Outre-République laïque?     19.11.2013

3     8.12.2016    RTL- France 2 reportage  à Sevran   François Quivoron

♦ Retour à Sevran sur le bloc de l’ingénue :
Questions sur le trafic de drogue   25.04.2008

Du trafic de cannabis ? En (Île-de-) France ?  5.10.2008

La sociologue et l’ancien chef de bande   18.06.2009

Le PS et la légalisation du cannabis – PS comme Parti Stupéfiant  16.06.2011

Mme Touraine et les seringues   18.03.2013 

4  » Hollande, la honte ! ou Les confessions d’un coquefredouille     13.10.2016

Cf. par L’ingénue  En passant devant l’université Paris VIII  Saint-Denis  6 avril 2017

♠_____________♠

31 décembre 2016   Commentaires fermés sur « La Seine-Saint-Denis, c’est comme au bled. »

Hollande, la Honte ! ou Les confessions d’un coquefredouille

13 -15 – 23 octobre 2016 -mise en avant le 31.10.2016
Note remise en avant le 4 décembre 2016
(jeudi 1er décembre 2016, pour l’ouverture des candidatures à la Primaire du PS, M. Hollande a annoncé sa non-candidature pour un second mandat présidentiel – c’est le premier président à « dire ça »).
Note maintenue en avant le 7 décembre 2016
(mardi 6 décembre 2016, pour le dernier gouvernement du mandat, avec pour Premier ministre, B. Cazeneuve et  pour ministre de l’Intérieur  B. Le Roux , lesquels, avec le non-président- normal, pourraient nous concocter un redécoupage de circonscriptions, pour les législatives de juin 2017 (?).
——————————————————-

On le savait, le président Hollande avait mobilisé depuis quelques mois, le ban et l’arrière- ban (1) de ses petits soldats des médias publics et privés (presse, radio, TV, réseaux  sociaux et autres machins- à- penser comme Terra Nova etc.) pour effectuer j our après jour, le lynchage politique de Nicolas Sarkozy, au profit de MM. Juppé et Bayrou centristement et islamiquement compatibles avec le PS.

Mais , secret bien gardé par les conseillers de l’Élysée,  F. Hollande préparait un  événement médiatique à sa démesure. Depuis mai 2012, deux journalistes du journal Le Monde l’enregistraient régulièrement,  pour  publier selon leur contrat,   six mois avant l’élection  de 2017, un verbatim  de sa pratique personnelle du pouvoir présidentiel.

On ne sait pas comment le pactole de la publication (2), au titre racoleur « Un président ne devrait pas dire ça »♠sera réparti entre eux, mais ce dernier acte pitoyable de boursouflure d’orgueil narcissique du moi- je- président, qui avec cynisme et arrogance, dit ne pas avoir peur de perdre (!) en briguant un second mandat (quand la France souffre partout de la violence djihadiste et que les chômeurs de plus en plus nombreux ont tout perdu), en dit long sur son niveau intellectuel et moral, sur son incivilité, sur son mépris  du peuple français. Et de fait, tôt ou tard, la nation lui demandera des comptes …

Ainsi F. Hollande a parlé, mais n’a pas voulu se relire (!)  pour corriger dans le flux du discours, ses erreurs de jugement, ses approximations, ses banalités, cette pauvreté d’une pensée brute.
A-t-il pris ces séances avec les journalistes, pour le divan de Freud, où il pourrait dire, sans réfléchir, sans limite aucune, tout ce qui lui passait par la tête ? C’est possible (!)
Mais il n’en sort pas guéri (3),  il en sort indigne d’avoir été et d’être encore président de la République.

Pour le moment, les extraits  livrés en pâture au bon peuple de France, le 12 octobre 2016, sont brefs mais ils suffisent déjà pour poser les questions que soulève  quasiment chaque mot lâché :

« La femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain si on arrive à lui offrir les conditions de son épanouissement. »  dixit Hollande

♦ La femme voilée d’aujourd’hui

– Elle est voilée par soumission aux interdits des islamistes qui font leur loi  et exercent leur toute- puissance dans les organisations – CFCM-UOIF- aux ordres des salafistes et des frères musulmans, c’est-à-dire des prêcheurs du djihad en France, et que F. Hollande appelle « islam de France ».

Avec la burqa ou le voile, la femme musulmane  infériorisée, humiliée par le clergé islamique, symbolise la réussite d’un prosélytisme  terroriste, qui a déjà dévasté tous les pays musulmans de la planète ;  un prosélytisme  terroriste qui  menace la liberté des millions de Marianne d’ aujourd’hui, en ciblant nos compatriotes françaises musulmanes et laïques, non voilées.

– Il faut savoir que c’est sous la présidence de F. Hollande que les ministères de la Justice, de l’Intérieur, de l’Éducation nationale, ont tout fait et donné toutes les directives à leurs services, pour qu’elle garde sa burqa et pour qu’elle subvertisse avec son voile, tous les règlements de notre société laïque – à commencer par notre école.
Autrement dit F. Hollande a gouverné depuis 2012 – Outre République laïque- en faisant appliquer la « loi-charia » des terroristes.

« La femme voilée d’aujourd’hui » est la victime  de « l’islam de France », celui des chefs intégristes dont  F. Hollande  (avec les gouvernements Ayrault et Valls) a été le complice permanent.

♦ Comment pourrait-elle être « la Marianne de demain » ?
– Alors qu’avec le Concordat PS –islam salafiste-de -France  (4), rien n’est fait pour que » la femme voilée » respecte la laïcité paisible et citoyenne, et que partout sévit la subversion islamique anti-républicaine ?

♦ « si on arrive à lui offrir les conditions de son épanouissement. »

-Hollande pense-t-il que ce sont les barbus en djellaba  financés par l’Arabie saoudite (5)  qui  « arriveront à offrir  les conditions de son épanouissement. »?
– Et qu’est-ce que l’épanouissement de la femme dans les pays musulmans ?
– Hollande pense-t-il  que les frères musulmans de M. Ramadan,  la libèreront  pour qu’elle ne soit plus d’abord musulmane, mais d’abord citoyenne française ?
– A-t-il pensé aussi  à ce qu’il « arrive à offrir comme conditions à l’épanouissement » de la femme française ?

♦  La réponse  de F. Hollande est à chercher dans un autre extrait où il dit qu’il  « ne faut pas faire de l’identité un thème fédérateur« .

–  Alors tout s’explique.   Surtout ne jamais parler ensemble d’identité citoyenne française ! C’est sa doctrine fondamentaliste PS de la non-identité nationale, celle du  » vivre-ensemble-communautariste », chacune dans sa tribu.

Ainsi l’on constate une fois de plus qu’il n’a pas honte de dire et de se contredire.
D’un côté, il évoque une perspective de libération de la femme musulmane,  de l’autre, il occulte délibérément son entière responsabilité dans le rejet de l’application de la laïcité, et son  soutien  lors de sa mandature aux partis islamiques de « l’islam de France », encore plus manifeste après le massacre de CHARLIE HEBDO en janvier 2015.

Si le CFCM et l’UOIF avaient été respectueux de notre identité française et laïque, il n’y aurait jamais eu de femme musulmane voilée en France, et le dialogue serait ouvert  dans un  véritable espace citoyen fraternel.

♦___________

 Indigne de la fonction présidentielle qu’il a trahie, Hollande est désormais la honte du peuple français.
________________________________♦

1 Terme de féodalité. Convocation des vassaux pour le service militaire.  Littré Tome 1 p. 432.

Ou pourquoi pas :  « Les confessions d’un coquefredouille » ?
coquefredouille :  « homme sans esprit »  Littré Tome 2 p.1195.

ou bien encore :  « Ubu H. lui-président a dit ça »  ?  D‘après  Ubu roi d’Alfred Jarry.
« Drame en cinq Actes en prose, restitué (…) tel qu’il a été représenté par les marionnettes du Théâtre des Phynances en 1888″.  ♠ »Adonc le père Ubu hoscha la poire, dont fut depuis nommé par les Anglois Shakespeare, et avez de lui sous ce nom maintes belles tragœdies par escript. »

2 Pense-t-il à rembourser avec ce pactole le montant des bris de porcelaine de Sèvres et autres objets précieux de l’Élysée lors d’une dispute avec sa  favorite Trierweiler ?

3 D’ailleurs Freud, comme on le sait, n’a jamais guéri personne.

4 L’autre machin-à-penser qu’est l’Institut Montaigne a commis un rapport sur « l’islam de France » avec 10 propositions que même « le FIS et le GIA ( partis terroristes islamiques algériens) ne revendiquaient pas en Algérie – selon Boualem Sansal,  écrivain algérien, auteur de 2084, la fin du monde (grand prix de l’Académie française) – Sources : Le Journal du Dimanche du 18 septembre 2016 et Valeurs actuelles du 22 septembre 2016.

5 L’Arabie saoudite qui a mis à feu et à sang l’Irak  avec ses bons alliés américains et anglais, qui a créé et financé l’État islamique en charge de nous massacrer – au nom du dieu de l’islam – nous les chiens -mécréants en Europe, l’Arabie saoudite qui fouette, lapide, décapite quotidiennement les Saoudien(ne)s, l’Arabie saoudite vient d’être « élue  » au Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies.
Souvenons-nous qu’un homme politique suédois avait failli donner le Prix Nobel de la Paix à Hitler en 1939 ….  alors qu’il préparait -au nom de l’idéologie nazie-  la Seconde guerre mondiale et ses soixante millions de morts – dont les 20 millions pour la seule Union soviétique, les 6 millions de juifs dans les camps de concentration, les 300 000 morts d’Hiroshima et Nagasaki ………….. 

_________________________________♠

13 octobre 2016   Commentaires fermés sur Hollande, la Honte ! ou Les confessions d’un coquefredouille

L’incivilité est de l’anti-citoyenneté

mardi 4 octobre 2016  note revue le 23  octobre 2016

L’incivilité vue par l’œil perçant de Jean de La Bruyère (1) sous Louis XIV, et cela vaut aussi pour la France de 2016.

 » L’incivilité n’est pas un vice de l’âme ; elle est l’effet de plusieurs vices, de la sotte vanité, de l’ignorance de ses devoirs, de la stupidité, de la distraction, du mépris des autres, de la jalousie. Pour ne se répandre que sur les dehors, elle n’en est que plus haïssable, parce que c’est toujours un défaut visible et manifeste ; (…)

Le commun des hommes va de la colère à l’injure ; quelques-uns en usent autrement : ils offensent, et puis ils se fâchent. (…)

Si la pauvreté est la mère des crimes, le défaut d’esprit en est le père
.

Il est difficile qu’un fort malhonnête homme ait assez d’esprit ; un génie qui est droit et perçant conduit enfin à la règle, à la probité, à la vertu. Il manque du sens et de la pénétration à celui qui s’opiniâtre dans le mauvais comme dans le faux : l’on cherche en vain à le corriger par des traits de satire qui le désignent aux autres, et où il ne se reconnaît pas lui-même ; ce sont des injures dites à un sourd. (…)

À quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur ; l’inhumanité, de fermeté : et la fourberie, d’esprit.
Les fourbes croient aisément que les autres le sont : ils ne peuvent guère être trompés, et ils ne trompent pas longtemps.
(…)    On ne trompe point en bien ; la fourberie ajoute la malice au mensonge.  »
  ……………………………………………………………


Retour sur
l’expression  « vivre-ensemble » qui, dans la phraséologie du  PS, occulte le mot  » citoyenneté ».

Qu’est-ce-que ce « vivre ensemble«  magique de MM. Hollande, Valls, Cazeneuve, de Mme Vallaud-Belkacem …    ?

Comment « vivre ensemble«  quand  les chefs religieux du soi-disant « islam de France », MM. Boubakeur, Ramadan et Lasfar restent spectateurs inertes, sourds, figés, passifs, alors que de toute part,  leurs coreligionnaires assassins appellent au djihad en France, et nous massacrent au nom de leur dieu ?

À moins que  ce « vivre ensemble«  ne soit, après chacun des massacres, que cette  pitoyable mise en scène de cérémonie  religieuse, rassemblant trois catégories d’ hommes, dans leur grand apparat de robes et de bonnets  et  « priant ensemble »  leurs trois dieux ?

…  En attendant bien sûr, le prochain « mourir ensemble »…  des futures victimes innocentes …

  ♦  L‘incivilité est de l’anti -citoyenneté, de l’anti-respect des  autres et des lois, et depuis la montée de l’islamisme salafiste, de la subversion terroriste contre notre  laïcité fraternelle et citoyenne …

1  Les Caractères  – Chapitre X –  De l’homme -1688
_________________

 

               Apostille  sur l’école et l’incivilité

  Avec la radicalisation islamique, l’ignoble incivilité sanglante est présente partout ; elle vise – depuis 2012  et les massacres de Mohamed Merah- les élèves, les professeurs, les directeurs, les principaux de collège, les proviseurs,  tout comme ceux qui les protègent, les policiers et les gendarmes.
À la rentrée 2016, l’Éducation nationale évoquait aussi « 600 élèves considérés comme dangereux* » sachant que pour la ministre Najat Vallaud-Belkacem, cela ne voulait pas dire « que chacun de ces élèves est dangereux ». … Jusqu’où ira son déni d’une réalité tragique ?  

 ♦  Et  c’est peu dire que le plus difficile reste à faire pour combattre l’incivilité faite d’ignorance de ses devoirs, de stupidité et de mépris des autres !  
 Le projet présidentiel de M. Hollande en 2012,  modestement nommé  « Refondation de l’école de la République« ,-  et dont « le socle »,  bricolé pendant deux ans par MM. Peillon et Hamon,  a fini bâclé par Mme Vallaud-Belkacem-, n’aura aucun effet bénéfique, ni sur la qualité des apprentissages du CP à la Troisième, ni sur l’éducation à la citoyenneté.

Quand redonnera-t-on  du temps au temps scolaire ?  Ni les familles ni le secteur du  tourisme ne devraient être donneurs  d’ordre.
Quand les professeurs, porteurs de nos valeurs humanistes, auront-ils à nouveau le temps et la formation nécessaires pour  mener à bien les apprentissages, pour l’éveil des intelligences, pour dire et faire découvrir le vrai, le bon, le juste et aussi le beau ?      
                                       ♦___________♦

4 octobre 2016   Commentaires fermés sur L’incivilité est de l’anti-citoyenneté