Mettre en résonance les médias et la vie réelle avec juste une petite pointe d'audace.
Random header image... Refresh for more!

Les apostilles de la « refondation de l’Ecole de la République »

   note  complétée le 21 novembre 2012             _________________

La « refondation de l’École de la République * » dont la concertation à la hussarde  a été  lancée  le 5 juillet 2012,  est « après l’état des lieux (…) en ce mois de septembre, [dans sa ] phase d’échanges sur les orientations qui devront nourrir le rapport, remis début octobre, et la loi présentée au Parlement d’ici la fin de l’année 2012 ».**

Cette concertation- devoir- de- vacances laisse à penser que M. Peillon et Mme Pau-Langevin ne pourront faire, au mieux que quelques  apostilles à la marge de notre grand cahier de doléances pour l’Éducation nationale dans lequel sont inscrites les obligations de temps et de valeurs ( éveil de l’intelligence, de l’esprit critique et de la citoyenneté  par des savoirs linguistique, littéraire, historique, scientifique, des savoirs et des pratiques culturelles et sportives )  pour l’avenir démocratique et pacifique de notre pays.

Depuis des décennies, tous les gouvernements  ont organisé l’école  laïque et publique uniquement  en fonction de l’industrie du tourisme, grâce  à l’ajout – au titre de la chronobiologie***de quatre quinzaines de  jours de vacances en plus des deux mois d’été ; l’urgence éducative (sic) pour M. Peillon ayant été de rallonger de 3 jours ( cf. bulletin officiel n° 28 du 12 juillet 2012) les vacances de la Toussaint 2012.

On se souvient que  M. Chatel, le ministre précédent, avait installé en juin 2010,  une  « conférence nationale sur les rythmes scolaires » dont le rapport  d’orientation lui avait été remis en juillet 2011 par ♦ M. Forestier (♦ M. Bonneau étant un membre associé du comité de pilotage).

Depuis juin 2010, toutes les plus hautes « compétences »  et  tous les « pouvoirs  (sic)  religieux – tous hors-la-loi de la séparation des églises et de l’État en ce qui concerne l’école publique et laïque »-  auront été ainsi sollicités par le ministère.

                      Il se pourrait que la montagne de la rue de Grenelle n’accouchât à la fin 2012 que d’une souris nommée apostille… du retour à la semaine de 4 jours et demi …   que le ministre saluera comme « une avancée (sic) » le 20 novembre 2012.
La  « refondation de l’École de la République » n’est pas pour après-demain. On n’est pas arrivé à Loches – comme on dit en Touraine !

Le président Hollande  est un « refondateur » qui prend son temps. C’est sa chronobiologie « normale ».  L’avancée sera lente, elle prendra deux ans. D’ici là,  il aura vu défiler les syndicats d’enseignants et les parents divorcés faisant valoir leurs droits (sic) de priver les élèves de  temps d’école…
_____________________                     

* Cf. ma note du 8 juillet 2012 : En copie à M. Peillon et au comité de pilotage ♦ MM Forestier et Bonneau sont tous les deux membres de ce nouveau  comité de pilotage .

** Extrait de la lettre des ministres aux enseignants 12/09/2012.

*** Je ne connais qu’une seule bonne façon « chronobiologique »  de ne pas être fatigué(e) pendant la journée :  dormir chaque nuit – 10 heures pour les enfants – 9 et 8 heures pour les adolescents et les adultes. L’alternance, dite chronobiologique des 6 ou 7 semaines d’école et 2 semaines de vacances (assortie du zonage),  n’est qu’une création artificielle pour remplir les stations de sports d’hiver dès la Toussaint. 

♦      Cf.  L’école primaire selon les exigences des pouvoirs religieux 

               ____________________________

Les années qui viennent seront encore, pour les défenseurs de la laïcité, propices à  de sévères débats et de graves controverses avec les tenants de l’obscurantisme religieux.
Avec « Laïcité inch allah»  les intégristes salafistes qui affublent les femmes de burqa ou de niqab, barbouillent aussi impunément nos murs pour nous imposer leur ignorance et  leur fanatisme anti-laïque ; ils font résonner leurs cris de haine contre notre République laïque ; ils ont armé l’assassin Mohamed Merah.

« Laïcité si le dieu des islamistes  le veut » est leur vocifération la plus grave et la plus menaçante contre notre école laïque et fraternelle.

laicite-si Allah le veut 2012

• Comme exemple de « laïcité si le dieu des islamistes le veut », je citerai la déclaration de guerre à la laïcité de Marc Cheb Sun dans L’Express [13-19 avril 2011- p. 86  (cf. ma note Chers amis de Respect mag dont il est le directeur) :

« Arrêtons de lancer de grands débats et de créer de nouvelles lois. Il suffit de mener des politiques « d’accommodements raisonnables (sic)». Cela implique de voir ce qui est tolérable(sic). Un exemple : une fois par mois, les écoles pourraient proposer un repas halal pour faire d’un prétendu problème (sic), un jour de fête (sic). »

_______________________________________

Voir sur BFMTV publié le 12.11.12  19h Ruth Elkrief   Entretien avec Abdelghani Merah et Mohamed Sifaoui

♣ Mon frère,  ce terroriste  de  Abdelghani Merah et Mohamed Sifaoui (Calmann-Lévy)

________________________       A  suivre…